Avec ce système, des milliards de personnes sans adresse postale peuvent être localisées…

Utile peut être dans certains cas mais, cette application est assez inquiétante. Tous tracés ? Qu’en pensez vous ?

Une start-up anglaise a mis au point un outil qui compte bien révolutionner la localisation. En seulement 3 mots, n’importe quel endroit du monde pourra être localisé. Une initiative pratique, efficace et utile.

Un outil simple et incroyablement pratique

En remplacement des adresses postales que l’on connaît tous, What3Words a développé un système de cartographie qui localise un endroit en seulement 3 mots. Ainsi, au lieu d’un banal « 43 Grande Rue Charles de Gaulle, 92600 Asnières-sur-Seine », vous aurez droit à, par exemple, « Chien Maison Piscine ». Plus simple à mémoriser, et surtout très utile pour tous ceux qui vivent dans des endroits reculés et qui ne disposent pas d’adresse postale.

Parfois, rejoindre quelqu’un est compliqué. Nous avons tous connu cette situation, dans laquelle une personne nous attend en plein milieu d’un parc bien trop grand. De même, dans certaines campagnes de France et du monde, certains lieux ne disposent ni d’adresse, ni de numéro de rue. Selon les chiffres de l’ONU, 4 milliards de personnes ne « disposent pas d’un moyen fiable pour désigner leur domicile ». Ce qui entraîne très souvent des difficultés par rapport à l’administration, ou des problèmes de communication.

What3Words a donc proposé une solution : celle de découper le globe en milliards de petits carrés de trois mètres sur trois. Et chaque carré est doté d’un nom différent, composé de trois mots.

Un outil déjà adopté mondialement

L’outil de What3Words est déjà adopté dans de nombreuses nations. Depuis sa première apparition dans les médias en 2013, le logiciel connaît un franc succès. Au point d’être utilisé dans les favelas de Rio, ou par la poste en Côte d’Ivoire pour localiser les habitants vivant dans des lieux reculés ! En MongolieWhat3Words va même remplacer les adresses. De par son fonctionnement hors-ligne et sa faculté à corriger automatiquement les éventuelles erreurs de frappe, entre autres, l’outil est un logiciel qui séduit dans le monde entier.

La marque automobile Mercedes-Benz a annoncé, il y a de cela quelques mois, que le système équipera les GPS de ses nouveaux modèles de voitures ! Chris Sheldrick, PDG de What3Words, a d’ailleurs affirmé que les « adresses de rue traditionnelles n’ont tout simplement pas été construites pour la saisie vocale », de plus en plus répandue dans les GPS. Chose que permet le logiciel et qui va, on l’espère, remplacer à terme les adresses postales.

Pas d’inquiétude à avoir quant à la langue employée : l’outil est traduit en plusieurs langues, afin de permettre au plus grand nombre d’en profiter. Une révolution utile comme on aimerait en voir plus souvent ! L’application est à télécharger dès maintenant sur Android et iOS, et à consulter directement sur le site officiel.

Publié par Aphadolie

Source :

https://what3words.com/fr/

https://dailygeekshow.com/what3words-localisation/

Voir:

 

 

14 commentaires

  • criminalita

    Ouai, pas mal leur idée… C’est comment leur nom ? Un peu compliqué à retenir comme nom de logiciel.
    A Ouessant je n’ai pas d’adresse mais vous savez Engie m’a collé un numéro de rue, c’est le 999.etrange non?
    Avec les 4000 satellites le fisc pourra surveiller tous les travailleurs au noir. Nos faits et gestes seront sous contrôle total et tout ça géré par un super ordi qui vous enverra un drones vous prendre en flagrant déli. Quand la fiction prend forme que c’est beau ! De participer à cette réalité virtuelle,
    Je crois qu’on assistera à une disparition de plus en plus forte des individus rebelles. C’est écrit, personne ne pourra y échapper

  • gneu

    Petit calcul amusant… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif
    La superficie de notre globe terrestre est de 510 * 10^12 m².
    Si on la découpe en petits carrés de 9 m² (3m par 3m), cela fait encore 56,7 * 10^12 carrés à couvrir.
    Soit n le nombre de mots utilisés par le logiciel.
    Le nombre de façons de faire des listes de trois mots est alors : n^3 (en acceptant la répétition d’un même mot).
    La couverture totale du globe terrestre est possible lorsque la condition suivante est réalisée :
    n^3 > 56,7 * 10^12
    C’est-à-dire :
    n > (56,7)^(1/3) *10^4
    Soit n > 38410 mots (environ) https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
    Or la langue française contient environ 30000 mots usuels.
    Bilan : il n’y a pas assez de mots usuels pour faire fonctionner ce logiciel ! Il faudra donc utiliser des noms propres ou des pluriels ou des mots peu utilisés… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
    Je plains celui dont l’adresse sera « immarcescible – smaragdin – coquecigrue » (oui, oui, ce sont des mots de la langue française…). A contrario, je me vois mal donner un rdv à une dame en lui disant que je l’attends à « petit – con – baveux ». https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

    • engel

      J’en tire la même conclusion que vous.

      De plus, affecter un ensemble(fixe et différent) de trois mots pour chaque parcelle, revient en fait, à leurs donner une adresse qu’il faudra connaîtrehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif…au préalable.

    • .article35. .article35.

      Bonsoir à tous.
      @ Gneu
      Merci pour ce calcul récréatif .https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
      Mais je ne pense pas que la surface des océans soit sectorisée .Donc ça nous ramène la surface à traiter à 29,3% du total. Ce qui fait déjà beaucoup , je reconnais.
      En ce qui me concerne ma localisation est la suivante : » fuck-the-sytem ».https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

  • Woauou ! Enorme ! 4 milliards d’individus sans adresse. Ça gêne qui ?
    Volonté de tout contrôler, de nous contrôler, oui, c’est clair là encore.
    Je ne vois pas le côté pratique là-dedans, mais malheureusement beaucoup de gens vont encore tomber dans le piège.
    Et si je tape: mari – maîtresse – maison ?
    Ou bien… rebelle – Linky – XXX (commune) ?
    Parce qu’avec chien – maison – piscine, il doit y en avoir du monde … Quoique, avec mari-maîtresse-maison… certainement aussi…

    • engel

      Non rien ne disparaît.
      C’est simplement la formulation qui changera.

      Il te sera affecté(et non choisi!) un ensemble de 3mots à la localisation de tes 9 M2 incluant ta porte d’entrée résidentielle.

      • gneu

        Oui, c’est exactement ça.
        Rien de nouveau dans le fichage des gens ici.
        Le monde est déjà cartographié en coordonnées GPS.
        Le changement, c’est qu’au lieu de rentrer des coordonnées GPS dans votre logiciel, vous n’aurez que 3 mots à dire, vocalement.
        Le logiciel ne fait que traduire une liste de 3 mots en coordonnées GPS et réciproquement.
        Et vous n’aurez pas à choisir vos mots. Ils vous seront automatiquement attribués en fonction de votre position GPS.
        Mais il y aura des bugs.
        Imaginez qu’on vous demande de vous rendre à « auto-quarante-hier ». Vous prononcez ces mots et le système comprend « autocar – rente – hier » ou encore « auto – quart – rentière » et le logiciel va vous mener complètement ailleurs ! Ca va être rigolo !

  • marabout marabout

    quasiment toutes les espèces de cette planète doivent être comptabilisé,répertorié et inventorié,pour tous les prétextes « bienveillants »
    de l’ONU OMS et consorts
    bientôt la puce RFID et le code barre !
    ..black mirror..