Vertiges du consumérisme…

Une réflexion proposée par Christine G.

Christophe Cros Houplon

7 commentaires

  • ROSSEL

    A 8′ il est évoqué la banalisation de la sexualisation des très jeunes filles. Ceci est une suite logique de l’officialisation d’une pratique déviante comme l’homosexualité qui ne se légitime que dans un cadre privé comme toute autre forme de sexualité. Demain au nom de quoi pourra t-on s’opposer à l’officialisation de la polygamie, de la polyandrie, de l’inceste et, peu à peu, renoncement après renoncement, à la pédophilie ? Si l’on part du postulat qu’il n’y a aucune raison de hiérarchiser les options dans la mesure où les partenaires sont consentants, nous nous dirigeons obligatoirement vers le pourrissement des enfants. Les idéologies libertaires et libérales sont soeurs. La première en vouant un culte sacré à l’individu affranchi de toute contrainte sociale au du refus de l’arbitraire sert la soupe à la seconde trop contente de saccager les sociétés pour mieux inciter à consommer.

    • M.G. M.G.

      … il est évoqué la banalisation de la sexualisation des très jeunes filles. Ceci est une suite logique de l’officialisation d’une pratique déviante comme l’homosexualité …

      La connerie chez certains est d’une constance affligeante !

      M.G.

      • ROSSEL

        Vous avez déjà récemment étalé au grand jour votre incapacité intellectuelle à saisir les nuances. Cette infirmité vous empêche manifestement d’argumenter autrement qu’en anathémisant.
        « Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet. » ( Georges Courteline)

    • marabout marabout

      tu prends beaucoup de raccourcis et tu finis par t’égarer
      la sexualisation des très jeunes filles,est promulgué par tout un tas de pétasse
      dans la musique,dans les hebdo télé et dans les temples pour fashion victimes (revue,etc),sans parler du secteur publicitaire.
      ce « concept » a pour but « l’émancipation » au plus vite pour le consumériste,d’une part et secundo,faciliter et accélérer l’éclatement de la cellule familiale et de l’autorité parentale qui va avec.. »je conteste donc je suis »
      ex: les selfies
      https://aidersonprochain.com/des-scientifiques-associent-les-selfies-a-des-troubles-de-la-personnalite/
      mais il y a bien d’autres ramifications qui s’y attachent
      http://www.magicmaman.com/,enquete-sur-l-hypersexualisation-des-petites-filles-parents-c-est-a-vous-d-agir,338,2019067.asp

      des soutiens gorges pour 4 ans,est ce bien raisonable?

      • ROSSEL

        @ Marabout

        Vous avez raison. Tout un tas de moyens existent pour pervertir les enfants. La normalisation des pratiques déviantes n’est pas le seul. En abaissant l’age de la majorité à 16 ans, il en est question, on abaissera automatiquement celui de la majorité sexuelle. Je ne pense pas dés 13 ans, du moins dans un premier temps.
        La mécanique est bien rodée.Rappelez-vous :
        au moment du PACS ses opposants disaient qu’il était un premier pas vers le mariage homosexuel. Ses défenseurs juraient que non. Nous avons eu le mariage. Ses opposants, parmi d’autres arguments, affirmaient que cela conduirait à l’adoption. Ses défenseurs juraient que non. Nous avons aujourd’hui l’adoption par des couples homosexuels. La même logique nous promet la PMA puis la GPA.
        J’imagine déjà un procés jugeant un homme ayant eu une relation avec une jeune fille consentante faisant plus que son age mais mineure. Il fera jurisprudence et créera un précédant si l’homme n’est pas condamné. La défense évoquera l’obscurantisme, les sentiments partagés et rappellera utilement la lutte des homosexuels pour l’officialisation de leur union; voire même celle des familles polygames si elles ont déjà obtenue satisfaction ce qui après tout ne serait pas plus aberrant. De fil en aiguille,tout finira par tomber.

  • ROSSEL

    Merci Monsieur Cros Houplon. Je découvre votre chaine.