Pourquoi le chômage ne diminue-t-il pas ?…

Une analyse de Dominique Philos, qui démontre qu’à part la croissance des impôts, c’est la descente en flèche pour la France. La méthode Couet du banquier au pouvoir, ne pourra pas masquer ad vitam æternam, son incompétence à relever les finances, et les emplois, qu’il a bien contribué à détruire avec ses ordonnances qui n’ont rien de doctorales.. Nous avons un pompier pyromane au pouvoir.

On n’arrête pas de nous répéter que la croissance est en forte hausse, que la confiance est de retour, que Macron réforme partout et pourtant le chômage ne diminue pas !

Il y a là un mystère, on ne comprend pas ou alors … on ne nous dit pas la vérité en nous donnant notamment des réponses du style « inemployabilité des demandeurs d’emplois » ; c’est à dire que nous aurions désormais 5 à 6 millions de personnes inemployables, totalement inaptes au travail.

A force de raconter n’importe quoi, on finit par tomber dans le ridicule et les chaînes de télé et la presse subventionnée n’ont effectivement … pas peur de sombrer dans le ridicule.

Certes, il y a une certaine quantité d’entreprises qui ont du mal à trouver des employés (qu’on peut évaluer à 200.000) mais c’est là une règle universelle valable partout et il n’y a pas qu’en France que le problème se pose et certes il y a aussi des gens qui sont devenus (ou qui ont toujours été) inaptes à un emploi (mettons un gros million) ; mais cela n’explique pas le fait que le curseur du chômage reste tout en haut !

On estime que le plein emploi a lieu quand le taux de chômage est en dessous de 5%.

Nous en sommes à environ 10% officiels avant … manipulation  pondération des statistiques !

Alors ?

Connaissez-vous la parabole de la morue ?

Cette disparition inexplicable des emplois me rappelle l’histoire de la pèche à la morue sur les grands bancs au large de Terre-neuve (dite Grande Pèche) et qui s’est pratiquée pendant des dizaines d’années avec des moyens artisanaux (à la ligne avec des doris – petites barques de pèche voir ici) puis à partir du 20° siècle avec des moyens industriels.

Cela a été une véritable eldorado (en passant sous silence les conditions de vie très dures et les innombrables disparitions en mer) jusqu’au moment où les prises se sont mises à diminuer tant en taille qu’en volume.

La seule technique mise en place pour faire face à la raréfaction, en fait à l’épuisement, de la ressource, a été de mobiliser des moyens encore plus importants de pèche … ce qui n’a fait qu’accélérer le phénomène jusqu’à l’effondrement final dans les années 70.

Les autorités canadiennes ont alors ordonné un moratoire en espérant que cela allait s’arranger puis une interdiction pure et simple !

Et vous savez quoi ? Les morues ne sont jamais revenues, l’espèce avait été liquidée par la sur pèche et les pécheurs n’ont rien voulu entendre malgré les avertissements, les morues allaient revenir. On suppose qu’aujourd’hui une autre espèce occupe désormais l’espace laissé vacant par les morues qui n’arrivent plus à se reproduire !

Eh bien, Hollande croyait aux cycles et pensait que la croissance allait revenir et absorber l’augmentation de la fiscalité !

Et si vous remplacez les morues par les entreprises, vous avez l’explication du phénomène ; et cela n’a rien à voir avec le « réchauffement climatique » !

Car, à force de matraquer sans discernement tout ce qui pouvait cracher des impôts et des cotisations, on a fini par tuer l’écosystème !

Seulement, à la différence des impôts, l’emploi n’est pas quelque chose qui se décrète dans les ministères, lors de réunions des technocrates et des petits marquis de la République en complet veston à la mise impeccable.

Et ce n’est pas non plus en invitant quelques grands patrons à déguster, à nos frais, des petits fours au château de Versailles que cela va s’arranger !

La disparition a commencé par les emplois non qualifiés parce qu’ils étaient trop chers par rapport aux emplois de même nature existant dans les pays à bas coûts et le phénomène s’est poursuivi en progressant dans la hiérarchie des emplois plus qualifiés ; alors que, dans le même temps, on expliquait aux gens qu’ils avaient des droits acquis … qu’ils perdaient avec la perte de leur emploi !

Les entreprises parties ou disparues, ceux qui ont perdu leur emploi … n’arrivent pas à en retrouver car la plupart des nouvelles entreprises qui se créent … ne créent pas d’emplois ; alors que ce sont bien les nouvelles entreprises qui créent des emplois –  pas les anciennes (il n’est qu’à voir l’hémorragie dans l’industrie automobile).

Le drame de la France ; c’est que les décideurs ne sont pas les agents économiques mais des fonctionnaires qui obéissent à une logique purement administrative ; laquelle s’est avérée, au fil du temps, totalement antiéconomique et mortifère !

On en voit aujourd’hui le résultat avec non seulement un chômage de masse incompressible mais aussi une balance du commerce extérieur lourdement déficitaire (-65 mds € en 2017) pendant que les allemands enregistrent un excédent de 250 mds € (soit un différentiel de 315 mds € ou encore 26 mds € par mois) !

Ce dernier point trahit évidemment un problème de compétitivité coût et hors coût en rapport direct avec la fiscalité excessive pratiquée en France car nous ne sommes pas compétitifs dans la gamme de produits fabriqués et le haut de gamme nous est, sauf quelques secteurs très précis dont le luxe, inaccessible !

Et les dirigeants du pays, conscients du phénomène, n’ont pas trouvé d’autre solution qu’utiliser l’embauche massive de fonctionnaires comme variable d’ajustement du chômage ; ce qui explique que nous ayions le record européen (si ce n’est mondial) de fonctionnaires par habitant !

La fiscalité est une arme efficace  dangereuse qui doit être maniée avec beaucoup de précaution ; ce qui n’a manifestement pas été le cas car on s’aperçoit rapidement qu’on ne peut pas taxer ceux qui n’ont pas les moyens de payer, ni ceux qui peuvent fuir la fiscalité excessive !

Ne reste donc que l’assiette fiscale captive, c’est à dire celle qui n’est pas susceptible de se délocaliser et de bénéficier d’une concurrence fiscale entre Etats. Et cette catégorie de contribuables, à force de subir l’impôt, finit aussi par s’appauvrir (c’est le cas avec la CSG en augmentation de 26% depuis le 1er janvier 2018) ; ce qui amène à une nouvelle augmentation de la fiscalité pour faire face aux dépenses !

Car, finalement, on ne matraque que ceux qui ne peuvent pas s’y opposer du fait du caractère non délocalisable de leurs revenus ou de leur patrimoine (foncier, immobilier, entreprises) et Macron et ses fonctionnaires ont clairement choisi de tabasser les captifs fiscaux, particuliers et entreprises, parce qu’ils ne peuvent pas le faire pour les autres et qu’ils sont dans l’incapacité idéologique de réduire la fiscalité et les dépenses de l’Etat.

Pour le surplus, on préfère masquer tout ça et glorifier Macron le Conquérant, son action quasi magique, ses réformes, son « aura » dans le cadre d’une vaste action de propagande qui finira, à un moment ou à un autre, par trouver ses limites et montrer toute son inanité pour ne pas dire sa médiocrité !

En fait, ce qui se joue, c’est l’histoire de la lutte entre les entreprises (et des emplois) contre des états (et des impôts) qui n’ont qu’un seul sens d’évolution vers toujours plus de dépenses, toujours plus de dettes, toujours plus de réglementations et toujours plus d’impôts !

La vérité du chômage de masse tient en deux explications logiques mais inavouables !

  • notre croissance est faible et elle est inférieure à celle de nos voisins, et elle est beaucoup trop faible pour permettre la création d’emplois !
  • la fiscalité est trop lourde, compte non tenu de l’instabilité des règles françaises aux effets dévastateurs, car on ne peut pas appliquer impunément un impôt sur les bénéfices de 45% en France quand la moyenne européenne est de 25% !

Le monde a changé et les marchés se sont ouverts ; la mondialisation est un phénomène irréversible et avec elle les effets de la délocalisation des entreprises qui recherchent les marchés et les bénéfices. Ne nous trompons pas, tous les grands groupes utilisent ces techniques ; c’est une question de survie pas un choix idéologique ou sémantique !

Il n’y a que nos fonctionnaires et nos dirigeants fonctionnaires qui n’en voient pas les effets car ils n’en subissent pas les conséquences ; protégés qu’ils sont dans un système totalement hors marché financé par l’impôt !

Seulement, à force de ratisser et de matraquer à tout va, les entreprises sont parties ou ont disparu et il n’y a plus d’emplois et la ré industrialisation ne se décrète pas !

Mais cela, le pouvoir ne peut pas le dire et il préfère diffuser auprès de la presse servile des « éléments de langage » plus authentiques, révélateurs, politiquement sincères corrects !

C’est terrible à dire mais nous sommes entrés dans une phase de déclin économique et quelle est la réponse des dirigeants au problème posé ?

Aucune modification de la fiscalité des entreprises, aucune modification du droit du travail qui bloque tant le marché de l’emploi, aucune réduction du nombre de fonctionnaires (le plan de départs volontaires est un rideau de fumée et un simple effet d’annonce car aucun fonctionnaire ne voudra quitter son emploi, et son salaire garanti, et ses avantages différés comme la retraite et les congés !), aucune réduction du périmètre de l’Etat, aucune réduction des dépenses !

Autrement dit, une forme d’immobilisme et de tétanisation devant des mutations mondiales que la caste au pouvoir est incapable d’assumer !

Et, finalement, les chômeurs sont abandonnés à leur triste sort ; ils sont déclarés inemployables et passés par pertes et profits ; même si, en 2016, on en a « collé » 500.000 en stages à un coût faramineux … mais c’était seulement pour améliorer temporairement la courbe du chômage et assurer la réélection du « encore candidat » Hollande qui a fini par jeter l’éponge ! Contre le chômage on a tout essayé ainsi qu’il a été définitivement déclaré par Mitterrand, himself !

A ce jour, la seule réponse du pouvoir se limite à l’augmentation de la pression fiscale et l’intensification des contrôles (voir ici ) pour faire encore rentrer plus les impôts alors que ce sont eux qui sont en train de nous achever !

Finalement, la seule chose qui prospère en France, ce sont les impôts !

Dans un prochain article nous examinerons « le modèle économique à la française ».

Bien cordialement à tous !

Auteur Dominique Philos pour Témoignage-Fiscal

Derniers billets publiés:

Le jackpot des crypto monnaies (suite) 6 février 2018

 

Pour aller plus loin, une info de Maître Confucius :

l’État veut former les « réfugiés », 450h de formations avec diplôme;

http://www.rfi.fr/france/20180206-france-etat-veut-former-refugies-mieux-aider-s-integrer?

1…Tant mieux pour eux
MAIS
2…C’est le contribuable qui paie
3…450h de formations que n’ont pas ni nos chômeurs ni nos  RSA, ni certains écoliers/lycéens/étudiants
4…logé, nourri, formé, indemnisé, à ce tarif tout le monde va venir
5…en remerciant ils accepteront les jobs à 500€/mois, venant en concurrence avec les nationaux, même le patronat du Danemark dit qu’il veut des migrants pas cher
Sauf que la prochaine banqueroute va appliquer l’austérité à la grecque au détriment des Français et en faveur des migrants, pas sûr que le vivre ensemble et la reprise suffisent à calmer la colère comme on le voit apparaitre dans les autres pays de l’UE – et ce, sans même aborder les problématiques de violence, agressions etc –

 

58 commentaires

  • Complètement à côté de la plaque pour ce qui concerne le chômage de masse.

    La réalité est malheureusement bien plus simple.

    Nous avons nous même participé à la disparition de centaines de milliers d’emplois (pour ne pas dire de millions) par notre participation inconsciente au système consumériste.

    Pour le dire autrement, avez-vous pensé à l’impact de nos modes de consommations sur l’emploi ?

    En trente ans, nous avons vu disparaître plus de 40 000 stations services dans nos campagnes, ainsi que les emplois, les familles et les entreprises indépendantes qui allaient avec.

    Ceci sans parler des activités corollaires : épiceries de villages, mécaniciens, etc…

    De même, l’utilisation de nos cartes bancaires pour effectuer nos retraits en espèces, ont eu pour conséquence la disparition de centaines de milliers d’emplois de petits guichetiers qui encaissaient du cash, et nous le délivraient à volonté.

    AH ! Bien sur, cela ne fonctionnait pas 24h/24, 7/7, jours fériés compris…

    Contrairement aux caissières sur l’autoroute, où chaque cabine avec du personnel humain, représentait en fait 7 emplois à temps complet…

    Je ne parle même pas des emplois dans l’agriculture, où les vendangeuses, moissonneuses, tracteurs, et autres machines, ont renvoyé des millions de bras vers les villes pour être taillable et corvéable par l’industrie durant une brève période…

    C’est le progrès !

    Lisons nous sur sur ordi, tablettes, smartphones, et tutti quanti.

    Mais, il y a trente ans, un cadre avait une secrétaire qui tapait ses courriers et répondait au téléphone.

    Un emploi…

    Maintenant, il a son ordi et sa messagerie, et bosse comme un taré tout seul…

    La dernière étape est actuellement en cours, avec la future suppression des caissière de supermarché, et la robotisation des employés des plate-formes de vente par internet, avec des oreillettes et des bracelets de commande afin d’optimiser la rentabilité du moindre de leurs gestes.

    L’homo sapiens étant encore le meilleur robot de Mandelbrot que le système capitaliste peut encore (pour l’instant exploiter) pour certaines tâches.

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    Malgré de timides signes positifs concernant la mise en place de filières courtes, de » conso locales », il est trop tard.

    Nous n’avons plus qu’à nous démerder localement pour survivre, en intégrant le fait que notre système d’assistance et de solidarité social, vit ses dernières années.

    Nous profitons encore pour l’instant des derniers soubresauts d’un système qui est déjà mort.

    Soit, nous (et nos enfants) allons mettre en oeuvre un autre monde, par nous même et pour même, soit nous partons dans le mur.

    Dans tous les cas, nous allons assister, et participer, directement ou indirectement, à la fin de cette civilisation mondiale.

    Bonne journée à toutes et tous. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • M.G. M.G.

      Excellente analyse. Merci Fenrir.
      Rien à ajouter si ce n’est : bonne chance à tous !

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif M.G.

    • marabout marabout

      et la liste s’allonge sur les emplois qui vont disparaitre
      chaque semaine,ils dégainent une « révolution » technologique
      qui est applaudi par la masse indigente d’esprit et de compréhension

    • laspirateur

      Toi qui a une vision claire voyante de la situation, je te donne ma vision du futur.
      On le sait tous, le monde est dirigé par des lucifériens, des satanistes qui mettent à l’oeuvre depuis des décennies des plans pour jouir de la population mondiale réduite en esclavage.
      A notre époque, la technologie dépasse pour beaucoup ce à quoi ils pouvaient s’attendre, et nombre sont ceux qui ignorent jusqu’où vont les possibilités en ces termes.

      Nous croyons vivre dans une certaine temporalité sociétale et « maîtriser » nombre de technologies, or nous en sommes bien plus esclave que maîtres. (ex de base, assurance voiture + contrôle technique + carburant + péages + amandes + frais d’entretien avec l’électronique embarqué gps…) et l’élite a toujours tout prévu à l’avance pour inonder le marché et nous imposer sa conduite.

      Nous sommes à la merci d’une secte qui utilise l’argent comme une arme de dissuasion, de menace et de destruction. (Et même notre distraction est utilisée à des fins d’enrichissement on connaît tous ces parcs d’attraction gigantesques qui nous perdent dans l’illusion de la beauté du monde).

      Pour en revenir maintenant à ce qui peut se passer de pire pour nos jours à venir,
      1) Couverture WIFI 5g généralisée sur tout le territoire (Augmentation des cancers du cerveau)
      2) Compteurs intelligents acceptés et utilisés pour zombifier la population à domicile (pour ma part ces compteurs sont une arme ni plus ni moins)
      3) Augmentation des chemtrails et disparition quasi permanente du soleil.
      4) Déclenchement d’un guerre civile entre autochtones et migrants (tension bien palpables)
      5) La puce RFID étendue à une grande partie de la population
      6) Guerre mondiale avec arme à énergie dirigée.

      Scénario : ce que j’imagine reste de la fiction mais pourrait n’être qu’une révélation atténuée du plan :

      Suite à la mise en place du Linky…, en 1 an la population se voie réduite à un état cérébrale lamentable, maintenue à l’état végétatif. (les ondes 5G y participant tout autant)
      Les maladies explosent, le système de santé avec, pendant ce temps la RFID se démultiplie sur la population inerte tout autant que la vaccination abusive, et la zombification gangrène et se généralise jusqu’à un état de délabrement totale de la société. Au bout de 3 ans, (2021), l’utilisation de de l’arme à énergie dirigée se met à pulvériser des lotissements entiers (tout comme les feux de Californie du Nord) conduisant les gens dans les villes à devenir des rats de laboratoire surveillés de partout.
      Puis dans une synchronisation générale le poison contenu dans la RFID s’active pour l’hécatombe finale que les robots humanoïdes ramasseront et entasseront dans des camions direction le grand incinérateur.

      Mangez bio!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • laspirateur

        J’oubliais la possibilité de tout un tas de cataclysmes pouvant survenir pour notre bien…

        Et a FENRIR : que penses tu du CNT?

        • Concernant la CNT, ben, ce sont les Derniers des Mohicans du véritable Syndicalisme…

          J’ignorais qu’ils existaient encore…

          Et je ne leur en veux pas d’avoir adopté le Chat.

          Dommage qu’ils n’aient pas pris le Sabot…

          https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • Pas mal comme roman de SF…

        Tu devrais trouver un éditeur.

        Mais tu devrais améliorer le début (référence aux « Lucifériens et consorts »), le milieu, et surtout la fin,

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • marabout marabout

        en 1 an la population se voie réduite à un état cérébrale lamentable, maintenue à l’état végétatif.

        1 an, pas plus?
        chaque jour il lave leur cerveau avec leur télé,faut pas s’en étonner
        les ondes vont achever la besogne

    • Bonsoir,
      Ah non, c’est saoulant les pseudos analystes à deux euros…(Fenrir et le médiocre verisheep)
      De un, les gens n’y peuvent rien, pas un neurone pour le comprendre, « notre faute, notre faute, blabla bla » tas de soubrettes!

      La destruction de l’artisanat, des régions, des communes ne date pas d’hier.
      Tu ne parles jamais des sbires (5millions de sous merdes) oui oui, les fonctionnaires, le bras droit de la politique made in Thatcher( un paradoxe, évidemment que non). https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
      Personne pour expliquer qu’il y a un droit public et privé dans ce pays de soubrettes, de plus, on ne parle plus droit sous protectorat et maintenant, « Etat fédéral ».

      Même dieu l’avait dit:  » je suis le dernier président ».
      Maintenant on a Jupiter (et les anarchistes lol)…
      Pathétique! – _ –

      • verisheep

        C’est con, tu penses surement des choses intéressantes (enfin peut-être, on te laisse le bénéfice du doute), mais c’est incompréhensible. Complètement imbitable.
        Les médocs font vraiment des ravages. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

        • c’est impossible de te répondre, donc je vais éditer.

          Suivant ta réponse, tu as lu que « soubrette, sbire »…
          pas d’argument à attendre avec toi, juste des commentaires digne de fesses de cul.

          Et en plus, on ne peut te répondre… Lol!
          oui je m’adapte à votre médiocrité.

          Edit , je ne peux répondre à tes élucubrations. 2h34… pas de réponse sous tes « commentaires fallacieux, rigolo ».

          • verisheep

            [EDIT] Réponse à ton commentaire supprimé
            Un argument? A quel sujet?
            Les « soubrettes », les « sbires »… Ou ton « lol » qui trahit une grande culture littéraire?
            Non, pas vraiment.
            Comme je te l’ai dit, ton commentaire est incompréhensible, contrairement à celui de Fenrir qui est limpide.
            Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement, mais visiblement c’est le bordel dans ta tête.

          • verisheep

            Si, tu peux répondre sous mon commentaire, j’en veux pour preuve que je suis en train de le faire à l’instant même.
            Il suffit de cliquer sur… « répondre ».

            Je n’ai pas lu que « soubrette, sbire » (tu as oublié « lol »), j’ai lu tout ton message énigmatique et j’en attends toujours la traduction.

          • verisheep

            2h41: https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif
            Tu as un bouton « Répondre » juste sous ton propre commentaire, rigolo.

    • Kool

      Vu ces échanges, le problème est bien là aussi.
      A partir d’un article sur le chômage, on dévie sur l’apocalypse, l’asservissement de l’homme, etc… et on se bouffe la gue*le.
      Tant qu’on croira que linky, le PIB, le réseau machin, les stats trucs sont si importantes pour nos vies, ils nous domineront!

  • marabout marabout

    https://www.youtube.com/watch?v=Sa-uQjNCPWg
    Etienne Chouard
    Le chômage est une construction politique à 13 min
    on comprend pourquoi la BCE achète pour 80 milliards des dettes d’entreprise
    ***

    https://www.youtube.com/watch?v=_x1eck6ZHks
    en plus court

    La médiocrité au travail et le chômage structurel de masse – Franck Lepage
    https://www.youtube.com/watch?v=bK14BwxUPwU

    si les gourous des partis ou mouvements politique vous promettent
    des changements sur le chômage,l’emploi, ils se moquent de vous
    et ils insultent votre intelligence
    vous aurez compris pourquoi le système éducatif est devenu sélectif,rébarbatif et inadapté,pour faire perdurer le niveau bas dans l’éducation et la course aux diplômes qui ne mènent à rien.

    > si tenté que vous ne soyez pas borné !

    FI FN NPA UPR LR PS même baratin pour prétendre qu’ils vont décider
    à la place de la mafia bancaire,qui selon les pays est en place au moins depuis 200 ans !

    il faut couler les banques,qui entraîneront les politiciens
    impotents,à partir de là on peut remettre les choses à plat pour nos intérêts et notre avenir,ainsi que pour nos mômes!
    n’oubliez que des étudiantes se prostituent pour subvenir à leur besoin,combien de sur diplômé ou sur qualifié sont au chômage
    moi meme j’ai été refusé sur un poste,le gars m’a dit:
    vous êtes trop qualifié pour le poste que je propose,
    je vais être obliger de vous donner un salaire bien en dessous de vos compétences!

    • C’est pas pour rien que Asselineau fait mine d’ignorer la pensée de Guillemin….
      Il a bien compris que DeGaulle s’est réellement déclaré foutu lorsqu’il s’est mis à dos le Capital via la proposition de référendum sur la Participation des employés …….
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      Et quand on voit l’entourage proche parisien de F.A, on sent bien qu’on est très proche des Honnêtes gens (de Biens)…..Je parle même pas des autres partis.

      • marabout marabout

        du point de vue structurel, sociétale et financier
        nous sommes dèja les états unis d’europe,il n’y qu’a regarder là bas,
        pour comprendre qu’ on est sur le même chemin et allons vers la même direction à terme
        le système européen est calqué sur les mêmes fondamentaux,ils ont été peaufinés pour aller plus vite ici en europe,c’est la seule différence..
        ex : le mandat présidentiel est devenu court (5 avant 7)pour éviter tout changement,ce qui permet une continuité bureaucratique à ceux qui tirent les ficelles.

  • Je profite de ce sujet , pour rebondir sur le NAIRU ( plus de chomâge , moins d’inflation, l’ennemi suprême du Capital, d’où tout l’intérêt de la monnaie libre) , que j’ai découvert ici.

    Ce qui m’avait permis de connaitre ce site vraiment pas mal niveau vulgarisation, plein d’astuces liées au porte monnaie:
    http://www.lapagefinanciere.fr/nairu.php

  • BA

    Chômage en décembre 2017 : catégories A, B, C, D, E :

    6 614 400 inscrits à Pôle Emploi.

    Variation sur un mois : + 0,1 %

    Variation sur un an : + 0,8 %

    http://dares.travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/di-mensuel_fdimbpt.pdf

  • marabout marabout

    encore en modération
    pfff..

  • Pourquoi le chômage ne diminue-t-il pas ?
    Plus globalement, la vraie question est : pourquoi règne t-il autant de désordre dans nos Nations ? pourquoi, alors que nos Sociétés n’ont jamais été aussi riches, existe t-il tant de souffrance et de misère ?
    En effet, pourquoi la nature humaine est organisée de telle sorte qu’en suivant ses impulsions l’homme ne va pas toujours vers le bien ?
    https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.fr/
    Cordialement.

  • blackout

    Le chômeur, un pur produit de notre société de consommation https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
    Quelle catégorie professionnelle ou socio- professionnelle n’a pas fait grève??????? : le chômeur!!!
    On lui donne ce qu’on peut ou ce qu’on veux, on le stigmatise il est responsable du délabrement de la société, montré du doigt par ceux qui bossent et qui payent pour lui, ont le traque en le contrôlant régulièrement pour le sortir de sa situation, on le prend pour un c** quoi, mais il encaisse sans broncher, jamais de grève ou de manifestation, la société la conditionné pour qu’il s’estime heureux de ce qu’on lui donne…
    Pourtant, quand un patron balance son personnel à la rue ,pour le remplacer par des machines, est ce que sur le travail de la machine est prélevé les charges pour l’assurance chômage, la retraite, la sécu???
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

    • predateur

      tu oublies les employés qui ont fabriqué la machine ….et personnellement je préférais une machine à un employé quand je vois déjà le nombre de branquignols que j ai voulu faire travailler,en tant qu autoentrepreneur et qui ont toujours tout plus ou moins foiré, ou pas fini le boulot pour tout un tas de mauvaises raisons ……

      • Re-bonjour

        Ben, d’abord faut savoir recruter, et pour bien recruter, il faut payer les compétences au juste prix.

        Si tu paies les gars qu’il faut, comme il faut, tu auras du bon boulot.

        CQFD https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • verisheep

        Si tu sous-traite toujours à des branquignols, tu devrais peut-être aussi remettre en question tes choix.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

        • predateur

          c est pas faux
          quand tu t adresses à un artisan il n a jamais le temps …..
          et te facture l heure de travail hors de prix …..parce que le pauvre il est écrasé par les charges

          • Hé oui !

            Tout travail mérite salaire, et tout salaire mérite travail.

            Maintenant installé comme artisan, si je dois facturer à l’heure, je suis à 37,50 € H hors TVA de l’heure.

            Hors déplacement, et utilisation d’engins spécifiques.

            Charges déduites, il m’en reste la moitié, et il faut encore retirer l’amortissement du matériel et les consommables.

            Autrement, je prend 20 € de l’heure en chèque emploi service, mais je viens les mains dans les poches, sans mon matériel… Déjà bien que je prenne mes pompes de sécurité et mes gants dont l’employeur devrait m’équiper…

            Si tu trouves cela trop cher, ben, t’as plus qu’à voir avec des branles-panouilles… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

            Ou des travailleurs détachés… https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

          • blackout

            @Fenrir: Forcément quand on travaille avec des outils en or c’est plus cherhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif
            @Les Autres: le prix ou les diplômes n’ont rien à voir avec la qualité du travail, il y a ceux qui aiment le travail bien fait et d’autres qui aiment s’en mettre plein les poches, la meilleure publicité dans ce domaine est le bouche à oreille, le statut d’autoentrepreneur ne ponctionne que 25% du chiffre d’affaire en prestation de service, de plus pas besoin de comptable, tant qu’aux artisans qui se font attendre, il y a aussi les clients qui changent d’avis, quand un artisan reste 1mois chez lui parce que le chantier qu’il devait faire les clients ont changé d’avis, la fois d’après il dit oui à tout le monde et gère ensuite au plus presséhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

          • @ Blackout https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

            Ben oui, j’ai des outils en Or, c’est d’ailleurs dit dans mon appellation commerciale.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

            C’est toute la différence entre bosser avec une débroussailleuse merde in China à 150€ et une professionnelle (je ne cite pas de marque) à 850€…

            Tu ne fais pas le même boulot, et n’a pas la même productivité.

            Cela n’étant que pour l’exemple, et en résumé grossier…

          • blackout

            @Fenrir, c’est pas pour rien que je t’ai parlé d’outil en or, un grand méchant loup comme toi ne pouvait trouver refuge que dans une ancienne bergeriehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gifça m’arrive assez souvent de passez devant chez toi, j’ai connu c’est endroit dans le passé avec pas mal de caravanes
            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

          • @ Blackout

            Super ! Faut pas hésiter à t’arrêter pour un visu. C’est toujours sympa.

            Par contre, je ne suis pas souvent là en ce moment, j’ai un gros chantier dans une autre vallée.

            Mais tu peux m’envoyer un mp (si le Forum refonctionne) ou demander mon mail à Volti, voire mon téléphone si tu ne l’as pas relevé sur mon fourgon.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

            Au plaisir de se rencontrer. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

          • blackout

            Peut être qu’à l’occasion je m’arrêterai si je vois le fourgon , merci pour l’invitation,
            pour le forum j’y suis sous le pseudo bil boquet, mais bon la boite mail j’y vais pas souvent…
            A+https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • 1. « Il n’y a que nos fonctionnaires et nos dirigeants fonctionnaires qui n’en voient pas les effets car ils n’en subissent pas les conséquences ; protégés qu’ils sont dans un système totalement hors marché financé par l’impôt ! »

    2. « aucune réduction du nombre de fonctionnaires (le plan de départs volontaires est un rideau de fumée et un simple effet d’annonce car aucun fonctionnaire ne voudra quitter son emploi, et son salaire garanti, et ses avantages différés comme la retraite et les congés !), »

    Abruti !! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif Désolée, je m’emporte, mais quand je lis ces sornettes, ça me fout les …Encore un qui n’a jamais travaillé dans la Fonction publique et qui se permet de taper à l’aveugle.

    1. C’est ignorer (ou ne pas avoir de neurones pour réfléchir) que les fonctionnaires ont un conjoint, de la famille, des amis… qui sont dans le privé. Ils ne sont pas enfermés dans leur tour d’ivoire, protégés du monde ! Même les hauts fonctionnaires ont la trouille, et le système est bien conçu pour les faire trembler à la moindre convocation dès qu’ils auront fait un pas de travers, quand bien même ce pas aurait pu apporter une amélioration. Je ne parle pas là des plus hauts, ceux qui participent aux décisions du pouvoir. Rares sont ceux qui se foutent des remontées de bretelles, des menaces et des sanctions.

    2. Le départ volontaire existe déjà. Et oui, il y a des fonctionnaires qui démissionnent, des fonctionnaires qui n’en peuvent plus, des fonctionnaires qui se suicident. Quant aux avantages « différés », je ne vois pas de quoi il veut parler. Le fonctionnaire ne touche pas une « retraite », mais une pension. Ce qui signifie qu’il doit, même à la retraite, rester subordonné à certaines règles de conduite dans sa vie privée, car il est censé continuer à représenter l’Etat !! Il peut très bien être condamné à quelques jours ou quelques mois, voire à la suppression de sa pension (double peine donc s’il a commis une infraction).

    Ensuite, il est très difficile de retrouver un boulot car les métiers de la fonction publique ne correspondent pas toujours à la demande. Les hauts fonctionnaires des Impôts sont sollicités par les grandes entreprises, les infirmières hospitalières peuvent espérer se mettre à leur compte, les profs donner des cours particuliers. Mais ce n’est pas le cas de tous.

    Je vous rajouterais bien quelques smileys de grosse colère !!

    • predateur

      encore un paragraphe et je fondais en larmes …..
      faut pas abuser c est tout de même un statut de privilégiés,fonctionnaire ……avec une volonté en générale de faire le minimum
      je pense que ça ne changera rien à en réduire le nombre , juste de changer les individus de statut ,si c est avoir moins de fonctionnaires pour avoir plus de chômeurs je n en vois pas l intêret

      • Bonjour Prédateur https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        Tout est à nuancer.

        J’ai bossé durant plus de vingt ans dans le privé, et plus de 6 ans dans la Fonction Publique avec le statut assimilé de fonctionnaire.

        Dans tous les cas, j’ai connu des tirs aux flancs, et des individus qui s’investissaient totalement.

        La notion de Service Public n’est pas un vain mot pour la majorité d’entre eux.

        Si vous estimez que les fonctionnaires sont de tels privilégiés, passez donc les concours, bossez au Service des Citoyens, et nous en reparlerons.

        Les seuls privilégiés dans ce pays sont les politiques professionnels, la Haute Fonction Publique d’Etat, et les individus qui gagnent de l’argent en dormant…

        Bien à toi.

        • « Si vous estimez que les fonctionnaires sont de tels privilégiés, passez donc les concours, bossez au Service des Citoyens, et nous en reparlerons. »
          Tu as répondu avec plus de diplomatie que je ne l’aurais fait. C’est trop facile de taper sur le dos des gens sans rien en connaître.
          Je ne parle que de ce que je connais, et que je connais BIEN !

          Et quand, @ Prédateur, tu auras passé les concours, – je te conseille d’en passer plusieurs, et de niveaux inférieurs à tes capacités supposées, pour avoir la chance d’en avoir un – que tu seras envoyé au fin fond de la France sans qu’on te demande ton avis, avec parfois aucun espoir de pouvoir rentrer chez toi avant de longues années, tu m’en reparleras. Tiens, pourquoi pas le 9/3 ? Tu y a vécu dans le 9/3 ? Ou Sarreguemines quand tu es du Sud ?

          Il ne s’agit pas de pleurer sur le sort des fonctionnaires. Il y a de la misère partout (selon l’expression québécoise). Mais il s’agit d’arrêter de leur taper dessus stupidement, sans savoir de quoi on parle.

    • engel

      J’ai pratiqué longuement les deux mondes.
      Et j’affirme, que beaucoup de fonctionnaires vivent dans leur monde d’avantageS comme un du…..évidemment, du.
      Et peu importe que le privé n’en bénéficie pas. Ce ne sont pas pour autant des privilégiés,…évidemment!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      Parlons donc, des « jours de carences », ou de la possibilité de « mise en disponibilité » https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F544, ou bien d’autres choses…

  • Graine de piaf Graine de piaf

    je connais un cadre A de la fonction publique qui a monté tous les échelons non au mérite mais à force de travail par concours. Puis pressé comme un citron entre les agents qui réclamaient plus de personnel et la direction qui répondait niet, ce cadre après avoir vu en plein bureau une agente se suicider, a fait un burn out total et a bien failli passer l’arme à gauche aussi. Résultat des courses, après des années, plus de 25 ans, de travail acharné, il a donné sa démission et vit, ou plutôt survit, avec le RSA car sa formation ne lui a pas permis de trouver du travail dans le privé.

    Quant à moi, je n’ai pas attendu pour donner ma démission, deux ans m’ont suffit pour tomber malade. Grosse travailleuse j’abattais un travail considérable car il m’en arrivait de tous côtés justement parce que j’allais vite sans un instant de repos et sans reconnaissance de personne.
    Oui, il y a des agents qui traînent la patte pour travailler, mais j’en ai rencontré à peu près 96% qui se donnent à fond pour un salaire de misère surtout à la base ! ce sont surtout des femmes seules chargées de famille qui subissent en baissant la tête et en serrant les dents, parce que si peu qu’elles gagnent elles ont besoin de ce travail pour faire vivre leurs gosses. J’ajoute qu’elles sont pressées comme des citrons, mal considérées par les directions et aussi par le public quand elles ont la malchance d’avoir à faire à des gens jamais contents, qui confondent les directives qui les assomment avec les employées qui n’en peuvent mais et sur lesquelles ils déchargent leur hargne.

    • https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
      Bien dit, GDP, c’est du vécu. Je confirme !!

      Autre stupidité: vouloir niveler par le bas. s’il y avait un point positif quelque part, il faut se battre pour y accéder, pas taper sur le dos de ceux qui pourraient en bénéficier.
      Par exemple, la mise en disponibilité pour convenance personnelle (sans solde, précisons-le), pourquoi ne pas l’étendre dans le privé – si toutefois cela n’existe pas déjà ?- car cette facilité peut permettre à un Agent de se préparer une sortie en se formant pour un autre job, ou bien de préparer un autre concours. Souvent, il permet aussi à une femme de suivre son mari, ou encore d’élever son gosse. Est-ce vraiment un tel privilège ? Et pendant ce temps l’Administration fait des économies. Sans compter que, à son retour, l’Agent ne retrouve pas son poste. Il peut être muté n’importe où en France. Eh oui, ce n’est pas si évident que ça !!

      Regarde aussi les devoirs, Engel !! Pas seulement les droits qui sont plus une théorie qu’une réalité. A moins d’être fortement syndiqué.

      • Bonjour, certains d’entres vous pensent fonctionnaire (ou assimilé) = tire au flanc !

        Eh bien non, ces emplois sont mal payés (à par les politiques) et le stress très présent, sinon pourquoi certains démissionnent ou se suicident ?

        Sachez que ça recrute toujours, alors allez y puisque l’herbe est toujours plus verte dans le près d’à coté, ensuite vous pourrez parler et critiquer si vous en avez encore le cœur …

      • engel

        Bonjour Biquette,

        Pour avoir pratiquer longuement la fonction publique, puis le privé, puis l’entrepreneuriat, je pense que sur le sujet, tu manques d’objectivité.

        Oui, parlons de certaines petites sous-mer.. chefs, très douées pour faire craquer le subalterne qui dérange. Un véritable art parfois même appris dans des séminaires!

        Le fameux « mobbing », avec son placard, ces taches ingrates, ses ragots et bien d’autres bassesses…
        Mais au final, si le fonctionnaire victime ne craque pas, il conservera son job.
        Sa hiérarchie ne pourra pas le virer…même pour faute.
        De plus, le fonctionnaire peut exiger sa mutation dans un autre lieu, ou un autre service, voir postuler pour une autre administration et tout ceci sans aucune perte de salaire.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
        …Tu penses vraiment que cela se passe ainsi dans le privé? Que la loi est là même?
        Si non, on peut aussi parler de l’avancement…

        Nb: Ceci n’est que du factuel qui s’appuie sur des textes de lois de notoriété publique…et nullement sur un jugement de valeur.