56% des aéronefs incapables de voler: l’incroyable talon d’Achille de l’armée française

S’il y a un secteur où la compétitivité fait défaut, c’est bien dans notre armée. Et ceux qui tentent d’alerter sont contraint à la démission. Le juvénile « chef des armées » est plutôt léger…

Img/Ministère des armées via Challenge

Malgré un budget de 4 milliards d’euros par an dédié à la maintenance, plus d’un appareil sur deux n’est pas en état de vol. Florence Parly lance un grand plan de réorganisation, et hausse le ton face aux industriels.

Le plan de la dernière chance ? La ministre des armées Florence Parly a présenté lundi 11 décembre, depuis la base aérienne 105 d’Evreux, un grand plan de modernisation des opérations de maintenance des avions et hélicoptères de l’armée, le « MCO aéronautique » en jargon militaire (maintien en condition opérationnelle). Le constat est clair : malgré un budget important (4 milliards d’euros par an, en augmentation de 25% en cinq ans) et des effectifs conséquents (22.000 personnes dans les armées), les chiffres de disponibilité des avions et hélicoptères de l’armée sont catastrophiques. Le taux de disponibilité moyen atteint seulement 44%, contre 55 % en 2000. En clair, 56% des matériels aéronautiques de l’armée ne sont pas en état de voler, alors que les forces françaises restent durement mises à contribution au Sahel et au Levant.

…/…

Lire la suite de l’article de Vincent Lamigeon sur Challenge

Voir:

1 réactions

13 commentaires