Dans la Google du loup…

Un livre de Christine Kerdellant qui explique la vision du monde selon le géant Google et c’est inquiétant.

Google se prend pour Dieu : il veut  » augmenter  » l’homme et tuer la mort… pour les plus riches. Les autres deviendront les  » chimpanzés du futur « .
Google considère la vie privée comme une anomalie et la surveillance comme un désagrément inévitable.
Google milite pour la viande sans viande et la voiture sans conducteur.
Google, champion des paradis fiscaux, exerce un pouvoir totalitaire : celui de faire vivre ou mourir les sites internet qui le concurrencent.

Google est le leader de l’intelligence artificielle, qui pourra décréter un jour que l’homme est inutile.
De l’implant rétinien à la puce dans le cerveau, des médicaments bioélectroniques aux manipulations de l’ADN, de l’exploitation des données personnelles à la fin de la vie privée puis la disparition de l’homo sapiens… Google-Alphabet prépare sa mutation de l’univers. Qui l’arrêtera ?

Disponible ICI au prix de 12.99 pour le format « kindle » pour le moins cher.

Merci à ma correspondante Françoise G. Si vous êtes intéressés, demandez à votre libraire de proximité de vous fournir l’ouvrage, n’oubliez pas que les géants du Web, font couler les petites librairies et tous les autres commerces parce que, céder à la facilité et commander de chez soi contribue à tuer nos commerces, déplacez vous, faites vivre nos commerces de proximité, c’est aussi un devoir citoyen pour redresser notre pays! Achetez FRANÇAIS ;)

Vendu au prix de 17.90€ chez:
La Procure.com

Unithèque.com Chez l’éditeur PLON

 

3 commentaires

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    « Google-Alphabet prépare sa mutation de l’univers. Qui l’arrêtera ? » La réponse à cette question tombe sous le sens : Le jour où les réseaux électriques et/ou de communication s’effondreront.

    Utopie ? Pas si sûr que cela. Demandez-vous si nous sommes réellement à l’abri des caprices du soleil et des éléments en général, ou si nous maîtrisons totalement la gestion de nos systèmes et si nous avons anticipé tous les scénarios pour éviter un black-out irréversible. Aujourd’hui Google, et l’humanité en terme général, se prend pour « dieu », mais la moindre imprévue, qu’elle soit naturelle ou humaine, risque bien de mettre le bipède arrogant à genoux pour un bon moment …

    M.G.

    • jplchrm

      … ou le jour où le pétrole pas cher ne coulera plus. Le surplus et l’inutile disparaîtront avec. Ça sera un peu dur et même très dur, mais ce sera le prix à payer.

  • ROSSEL

    En discutant j’ai souvent la surprise de constater que mes interlocuteurs sont satisfaits voire redemandent toujours plus de numérique dans leur vie quotidienne. Les avantages pointés sont la sacro-sainte sécurité, le gain de temps, les soi-disants économies, les loisirs … Vouloir les sensibiliser à des notions comme le flicage permanent, la perte d’autonomie, les désastres écologiques engendrés ( ils se disent pourtant toujours soucieux de la nature et même parfois se proclament écolos ) ou la fuite en avant consumériste qu’implique l’économie virtuelle est immanquablement voué à l’échec. Plus que par les différences ethniques ou par celles de leur pouvoir d’achat j’ai l’impression que les hommes vont se partager entre ceux qui refusent le « Meilleur des mondes » d’ Huxley et ceux qui accepteront de vivre dans celui de « 1984 » d’Orwell.