TTIP Leaks: le coup génial de Greenpeace contre le TAFTA!

Mise à jour: À Greenpeace, ce sont des crétins

C’est un magnifique Il se passe indéniablement quelque chose, et certaines forces au pouvoir luttent et s’entre-déchirent pour qui réussira le coup le plus éclatant! Il y a eu le Luxleaks, puis le Panama Leaks indéniablement organisé par les Etats-Unis. La Qatar National Banks vient maintenant de se faire pirater, 1,4gb de fichiers, de noms de clients, de numéros de comptes, de fichiers confidentiels qui ont débarqué sur la toile, impliquant notamment le MI6 qui dispose de comptes là-bas, un coup qui pourrait même démontrer l’implication du pays dans le financement du terrorisme, ou certains affaires de corruptions bien dérangeantes.

Et il y a Greenpeace qui vient de se procurer 248 pages composant le TAFTA, une trahison à l’ensemble des populations européennes qui depuis des années subissent des produits parfois reconnus comme étant dangereux, les pires étant bloqués par des normes qui nous protégeaient un minimum.

Avec le TAFTA, plus de normes, celles américaines devaient s’imposer en Europe, avec parfois le contrôle des USA dans les décisions d’applications, jusqu’à maintenant…

Cette révélation des documents jusqu’à présent totalement secrets va-t-elle bloquer quelque chose et faire capoter le TAFTA? Pas de garanties là-dessus, juste de l’espoir…

TTIP_leaks2Source de l’image: Mr mondialisation.org

Washington multiplie les tentatives pour contourner les normes de l’Union européenne et exerce un véritable chantage sur les Vingt-Huit…

La pression que Washington exerce sur l’EU dans le cadre de l’accord de Partenariat transatlantique de commerce et d’investissement (TTIP) est encore plus forte que ce que dénonçaient les opposants à ce document, apprend-on du dossier secret fourni par Greenpeace et cité par le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung.

Ces 240 pages rendues publiques mettent en lumière les instruments d’un véritable chantage pratiqué outre-Atlantique afin de paver le chemin pour ses produits alimentaires sur le marché européen et pouvoir contrôler toute décision économique prise au sein de l’UE.Ainsi, selon le scénario américain, une fois l’accord signé, la viande, les fruits et les légumes en provenance des Etats-Unis devraient arriver dans l’Union européenne. Sauf que la qualité et les risques qu’impliquent ces produits restent assez opaques. Et si Bruxelles ne l’accepte pas, les Etats-Unis menacent de réduire les importations en provenance de l’UE, une idée qui ne réjouira certainement pas l’Allemagne.

Avant cette fuite, Washington a mainte fois répété qu’il comprenait les craintes concernant les denrées génétiquement modifiés qui subsistent au sein des Vingt-Huit. Mais les nouvelles révélations remettent en question la sincérité de ces paroles.

Washington regarde d’un œil sceptique la politique du Centre européen des consommateurs et impose ses exigences: un produit doit être interdit seulement après que ses effets nocifs à la santé soient attestés.Selon les normes existantes à ce jour en Europe, un produit qui représente le moindre risque pour la santé doit être immédiatement interdit. Aux Etats-Unis, dans ce cas, il faut obligatoirement qu’il y ait un précédent. Autrement dit, le produit peut être interdit uniquement si une personne a ressenti ses effets négatifs après sa consommation, observe le quotidien allemand.

« Une étude profonde de ces documents a montré qu’à peu près toutes les craintes liées aux initiatives des Etats-Unis dans le cadre du TTIP et qui concernent le marché des produits alimentaires se sont avérées justifiées », explique Klaus Schulz, président de la Fédération allemande des organisations de consommateurs.

Une autre pierre d’achoppement constitue le processus de réglementation législative au sein du partenariat. Washington cherche à limiter considérablement les pouvoirs des législateurs européens en ce qui concerne les décisions économiques, initiative qui risque d’avoir de lourdes conséquences économiques pour les Vingt-Huit. Si dans l’UE, la liste de matières chimiques interdites à l’utilisation dans les produits de beauté compte 1.382 articles, aux Etats-Unis, elle n’est composée que de huit produits, selon l’exemple cité par Süddeutsche Zeitung.L’UE mène des négociations sur le Traité TTIP depuis juillet 2013. Il s’agit de créer la plus grande zone de libre-échange au monde qui régira les transactions d’un marché de plus de 820 millions d’habitants. Outre les Etats-Unis et l’UE, le projet comprendra le Canada, le Mexique, la Suisse, le Liechtenstein, la Norvège et l’Islande, ainsi que les pays candidats à l’adhésion à l’UE.

 

Source: SputnikNews

Mise à jour: Les membres de Greenpeace seraient donc des crétins incapables incapables d’interpréter correctement les informations contenues dans les 248 pages qui ont fuité, en résumé, c’est bien cela qui est déclaré par le négociateur en chef de l’Union européenne pour le TTIP Ignacio Garcia Bercero que personne n’a élu, et que personne ne connait.

Les interprétations seraient donc totalement fausses, et pourtant, elles correspondent totalement suivant les premières informations aux craintes ressenties par les anti-TAFTA…

Le négociateur en chef de l’Union européenne pour le TTIP, Ignacio Garcia Bercero, estime que certaines interprétations de Greenpeace concernant les négociations en cours entre les Etats-Unis et l’UE sont « complètement fausses », a-t-il indiqué lundi lors d’une conférence de presse. Il a notamment souligné que le principe de précaution – absent des documents dévoilés par Greenpeace selon l’ONG- était repris dans un document de la Commission publié au mois de mars.


L’ONG de protection de l’environnement a dévoilé, lundi matin, seize documents totalisant 248 pages du projet d’accord de libre-échange commercial entre les Etats-Unis et l’Union européenne.

Préoccupations
Dans ses premières conclusions, Greenpeace soulève quatre aspects considérés comme « particulièrement préoccupants », à savoir la protection de l’environnement et la protection du climat rendues plus compliquées, le principe de précaution mis à mal et la voie privilégiée donnée aux industriels dans les négociations.

Greenpeace
Le président de Greenpeace Europe, Jorgo Riss, a reconnu que le principe de précaution figurait bien dans un document de la Commission, mais a souligné qu’il n’était pas repris dans les 248 pages du projet d’accord obtenues par Greenpeace, et qui se trouvaient sur la table des négociations avant le 13e cycle de discussions organisé à New York la semaine dernière.

Exigences américaines
Il a également insisté sur l’importance que constituait la révélation des exigences américaines. Celles-ci sont « pires » que les positions européennes, a-t-il commenté. Si l’UE publie en effet au fur et à mesure ses positions sur les différents points abordés, ce n’était toutefois pas le cas des Etats-Unis.

Version publique et version secrète?
M. Riss a par ailleurs pointé certaines différences entre la version publique des documents sur les négociations et ceux révélés par son organisation.

Suite et fin sur 7sur7.be

À lire pour les intéressés, la liste (en anglais) des négociateurs connus pour le TTIP

14 commentaires

  • JBL1960 JBL1960

    On aimerait pouvoir dire qu’enfin l’effet Ulfkotte se fait sentir tellement c’est long à venir. Mais je suis pas sûre qu’on puisse l’affirmer. Mais ce qui est sûr, c’est qui nous prennent pour des truffes (bon, y zont pas tort pour le moment) mais ça se fissure de tous les côtés et c’est là dessus que nous devons peser pour nous engouffrer dans les brèches. Tenez, je vous remémore l’effet Ulkotte ici ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/25/ulfkotte-alors/ Oblabla est une fripouille qui sera dangereux jusqu’au bout…

  • Quand on voit les mesures drastiques de protection de ce traité, on se doute bien que ce n’est pas pour notre bien. Voilà qui excite la curiosité de certains, et c’est tant mieux. Bravo à Greenpeace !

  • Zugzwang

    Ca fait longtemps qu’on milite contre ce traité, je suis soulagé qu’on commence (à peine) à en parler un peu. En revanche, encore une fois, je crois que les médias jouent un jeu double :

    A la fois, les EU ont poussé du pied pour que les négociations du traité s’accélère et soient signées en 2016, les médias n’ont plus le choix que de devoir parler du TAFTA dont ils nous ont caché l’existence aussi longtemps que possible.

    Maintenant que cette histoire surgit, les média se concentre essentiellement sur Greenpeace, les normes environnementales, les incohérences à la sortie de la COP21, les normes sanitaires moindres aux EU qu’un UE, l’abattement des taxes douanières qui existent encore…

    Mais pour moi, les médias (et bien entendu les gouvernements), continuent de minimiser les conséquences et pointent encore une fois l’arbre qui cache la forêt. Pour moi, le pire dans ce traité, c’est la notion d’extraterritorialité qui risque d’être mise en place et les restructurations à la fois sociales et le remise à plat de notre système judiciaire.

    Cet articles est intéressant, mais il faut, je crois, en dire un peu plus sur ce qu’il se trame derrière tout cela. Je sais que les ME l’ont déjà fait, mais cet articles est l’occasion de passer une couche supplémentaire.

  • FreeMan FreeMan

    Signez la pétition même si ce n’est qu’un grain de sable, il est important de mettre la pression

    https://www.collectifstoptafta.org/agir/article/signez-l-ice-auto-organisee

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Espérons que maintenant les moins pourris de nos politicards en profiteront pour l’ouvrir sérieusement et qu’enfin ils dénonceront cette escroquerie inacceptable !
    [http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif …enfin là j’ai encore comme un gros doute que ça puisse être possible, au vu du niveau de soumission et de traitrise.]

  • Par curiosité, j’ai regardé si on était mieux loti que les ricains niveau cancer…ben même pas figurez-vous.
    http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20140305.OBS8571/infographie-la-mortalite-du-cancer-a-travers-le-monde.html
    Le taux de mortalité par cancer est de 105 pour 100 000 en Europe de l’Ouest et de 106 pour 100 000 aux USA. Autant, dire que c’est kif kif. Avec toute la malbouffe qu’ils avalent, on aurait pensé que ça se verrait dans les taux de cancer mais non. par contre, ils ont le plus haut taux de cancer des poumons, dépassant même celui de l’Est Asiatique.
    Après, probablement que cette malbouffe, OGM et compagnie provoquent d’autres problèmes de santé.

  • rouletabille rouletabille

    Renseignez vous sur cet « ONG » GREENPEACE svp…..
    .
    .
    https://crioux.wordpress.com/2013/11/06/le-mouvement-vert-manipulateur/
    .
    .http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Pazoozoo

    Je ne suis pas si sur que ce soit vraiment une « fuite »…

  • Bonsoir tout le monde.

    Si seulement ça pouvait faire capoter ce foutu TAFTA… Malheureusement, je pense que pour les intérêts financiers et pour les multinationales, et pour les US sur-méga-endettés, il doit/devra être signé. Sans notre consentement, bien-sûr !
    Nous serons alors déplumés à vif ! Encore plus qu’aujourd’hui ! C’est la pire des dictatures que nous pouvons imaginer. Déjà, on a plus de souveraineté, ni démocratie, ni liberté, ni… (si, on a quand même le droit de payer des impôts, charges, et d’être dépouillés)

    J’espère juste que des gens de bonne conscience au pouvoir pourront mettre un Stop à ce nouvel esclavage qui nous attend toutes et tous, y compris pour l’avenir de nos enfants, tout ça au nom du Fric, le business qui tue la planète et ses peuples… Mais j’en doute, car ils sont « le système », dans le système, et mangent tous dans la gamelle en Or !

    « Donnez-moi le contrôle de la monnaie d’une nation, et je me moque de qui fait ses lois ! »
    Rothschild.
    « La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort. Oui, ils sont très durs les américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde… C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort ! »
    François Mitterrand.
    « Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice ! »
    George Orwell.

  • La chose qui peut faire capoter le Tafta est une action commune de tous les zelecteurs.

    Vous avez la liste ds courriels de tous vos représentants que vous avez élu.
    Ennoyez leur un mail leur promettant une place chez pole emploi au prochain tour, et vous verrez un léger changement dans leur comportement.
    Si vous ne bougez pas ne vous attendez pas a un résultat.

    • Bonsoir Thierry.

      Leur envoyer un mail leur promettant « pôle emploi » ne fera que les faire rire aux éclats ! Ils s’en foutent royalement, avec leurs privilèges et protections, ils pourrons faire autre chose, toujours grassement payé.

      Sinon, « il faudrait » que tout le peuple, entier, ne vote pas du tout à la prochaine présidentielle. Rien, personne ne vote, zéro bulletin !! Là, ça ferait réfléchir nos élus.
      Ou encore, que toute la population française, toute, sans exception, descende dans la rue pour manifester et reprendre la constitution et la souveraineté du pays. Plus fort qu’un mai 68…
      Mais là, j’en doute fort, les gens ont peur, et préfèrent se complaire de la société plutôt que d’agir vraiment.

      Quand les gens n’auront plus à manger, ils bougerons, mais tout est fait pour qu’on mange…

    • engel

      Ouais, sauf que rêver fait du bien, mais cela n’a jamais changé la réalité.