Invention écologique majeure : de l’argile aussi solide que du béton

Voilà une très bonne nouvelle, écologique, et française!!! Un matériaux à base d’argile moins cher, moins polluant et surtout plus résistant que le béton!

argilus_HP2A

Alors que l’industrie de la construction serait responsable de 20% des gaz à effet de serre, dont 5% pour la seule production du ciment artificiel, une société française basée en Vendée pourrait avoir trouvé une solution à la fois moins onéreuse et 20 fois moins polluante. Ayant breveté le procédé, qui demeurera donc secret, elle commercialisera son invention en 2017…

Le béton de ciment constitue, parmi les nombreuses nouveautés techniques de l’ère industrielle, l’une des plus importantes. Pour le meilleur et pour le pire, en se diffusant à travers le monde, son usage a homogénéisé l’urbanisme : des immeubles d’habitation aux centres commerciaux, des maisons particulières aux bidonvilles, les cinq continents ont tous adopté le même matériau d’une façon prédominante, à tel point que les cités d’Asie, d’Afrique, d’Amérique ou d’Europe ont beaucoup plus en commun qu’il y a trois siècles. Tous reflétant, par-delà leurs différences, les effets de la mondialisation sur l’urbanisme.

Or, comme tout ce qui nous est devenu pour ainsi dire « naturel », nous commençons seulement à en mesurer le coût humain et environnemental. Par son processus de fabrication, qui exige de brûler du calcaire, une tonne de ciment entraîne l’émission de 900 kg de CO₂ ; la production du clinker, constituant du ciment artificiel, serait responsable de 5% des gaz à effet de serre anthropiques et l’industrie de la construction de 20% des émissions de CO₂ dans le monde. L’exploitation industrielle du sable, d’après un documentaire d’Arte, aurait « grignoté au moins 75 % des plages du monde, et englouti des îles entières », entraînant la destruction des écosystèmes. La question écologique du ciment est donc loin d’être anecdotique.

Un ciment d’argile 20 fois moins polluant
Une alternative beaucoup moins désastreuse pour l’environnement vient d’être trouvée en France. L’entreprise vendéenne Argilus a en effet conçu un ciment à base d’argile, dont la fabrication s’avère 20 fois moins polluante.

 

Intitulé HP2A (pour « Haute Performance Activation Alcaline »), le procédé de fabrication prévoit la conversion en matériau de construction d’une base d’argile et de matières premières, « naturelles et abondantes », susceptibles aussi d’« un recyclage à faible coût ». Et ce, sans perdre les qualités remarquables du ciment conventionnel.

 

Suite+vidéo sur Mrmondialisation.org

 

5 commentaires

  • chris68

    Le brevet c’est l’inverse du secret, c’est justement le fait de publier sa découverte pour la protéger légalement !

    • engel

      Très très juste.
      …Surtout pour un projet industriel qui se veut à très grande échelle.
      Ce qui pourrait laisser à penser qu’il y a « gros mammouth sous caillou » dans cette histoire.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Graine de piaf

    Cela me fait peur encore une fois pour notre Mère – Terre, car où vont-ils aller chercher l’argile sinon en creusant encore et encore et en la dévastant. Voir ce qu’il se passe au sujet du sable !

  • atwan

    Invention écologique majeure ??! La bonne grosse blague …
    et comment est extrait l’argile, qui est une ressource NON RENOUVELABLE ?
    Il faut arrêter de courir après des pseudos solutions, car les solutions VRAIMENT écologiques existent déjà !!!
    Le béton de chanvre, fait à base de chènevotte (l’intérieur de la tige) et de chaux est plus résistant que le béton armé, imputrescible, ininflammable et thermiquement isolant ! De plus c’est léger, facile de conception et de mise en place !
    Alors pourquoi chercher ailleurs ?? !

  • atwan

    Juste comme ça, histoire de dire :
    Avec une culture de chanvre, vous avez la chènevotte pour faire du bio plastique, du papier, du bioéthanol, du béton de chanvre, etc.
    Il vous reste encore la fibre pour faire du tissus, des vêtements inusables des cordages imputrescibles et plus résistant que l’acier.
    Il vous reste alors encore les graines qui constituent le meilleur aliment pour l’être humain, toute catégorie confondue (35% de protéine, tous les minéraux nécessaires, toutes les vitamines, exactement ce qu’il faut en oméga 3 et 6 et les 8 acides aminées essentiel à l’homme)
    Et la culture du chanvre est la culture qui stocke le plus de co2 : 1ha de chanvre stocke plus de 15 tonnes de Co2 en 4 mois, c’est juste 5 fois plus qu’une foret équatoriale (à surface égale)
    excusez du peu. :)
    elle est là « l’invention écologique majeure  » !! :)