Le pôle Nord magnétique se déplace désormais vers l’Angleterre

Correction ajoutée

eje-rotacion-tierra

Dans un article daté du 30 novembre 2011, la NASA indiquait que les pôles magnétiques de la terre s’inversaient tous les 200 à 300 000 ans. En Juillet 2014, Livescience nous évoquait le fait que, d’après les données de l’ESA, le champs magnétique avait faibli les mois précédents et que ce phénomène allait 10 fois plus rapidement que prévu. D’après le responsable de la mission SWARM de l’ESA (en charge d’étudier le champ magnétique terrestre), la raison en serait que les pôles magnétiques terrestres étaient sur le point de s’inverser.

Une étude du MIT évoquait fin 2015 que les champs magnétiques n’étaient soit disant pas prêts de s’inverser. Vladimir Pavlov, de l’Institut de physique de la Terre affilié à l’Académie des sciences de Russie affirmait quand à lui en octobre 2015 que L’humanité n’a pas connu d’inversion polaire depuis 780 000 ans.

 » Au regard de la fréquence observée auparavant, ce retard pourrait être alarmant. » « On sait notamment que durant les périodes d’inversion, l’intensité du champ magnétique terrestre diminuait fortement, chutant 8 à 10 fois en-dessous de la norme. Notre bouclier magnétique perd justement de sa force depuis plusieurs centaines d’années. »

« Au cours des dernières décennies la vitesse de déplacement des pôles a considérablement augmenté par rapport aux cent dernières années. Par conséquent, on peut affirmer que des restructurations se produisent actuellement dans les profondeurs de la planète. » « Aujourd’hui, la science ne dispose pas d’informations suffisantes pour prédire comment se déroulera la prochaine inversion. « En cas d’inversion polaire les systèmes électriques pourraient s’effondrer — avec toutes les conséquences que cela implique pour de nombreux systèmes techniques. De plus, l’affaiblissement du bouclier magnétique qui protège la planète des radiations solaires pourrait sérieusement affecter l’humanité. Sans pour autant provoquer une extinction massive. » 

Bruce Jakosky, de la NASA Astrobiology Institute, précise qu’en cas d’inversion des pôles, la terre ne disposera plus de champs magnétique pendant environ 200 ans ce qui nous rendra vulnérable vis à vis des tempêtes solaires. Surendra Adhikari, du JPL pense que « le  récent changement de direction qui s’opère au 20ème siècle est vraiment radical ». Même si le processus s’accélère et que les scientifiques restent persuadés qu’il s’opérera sur des centaines d’années, la rapidité avec laquelle les changements ont lieu actuellement à de quoi surprendre. Fawkes
——-
Le pôle Nord s’éloigne de Montréal

L’Angleterre est en train de nous voler le pôle Nord. Le coupable :  le réchauffement de la planète.

Avant 2000, le pôle Nord se dirigeait, lentement mais sûrement, vers Montréal. Depuis, il va plutôt vers Greenwich, en Angleterre. La fonte des calottes polaires arctique et antarctique explique ce changement de direction, selon Surendra Adhikari, de la NASA, auteur principal d’une étude publiée hier dans la revue Science Advances.

« Depuis le changement de millénaire, le pôle a changé de direction », explique M. Adhikari, en entrevue depuis le Jet Propulsion Laboratory, en Californie. « C’était une énigme. Nous proposons pour la première fois le mécanisme physique en cause. »

Les deux pôles sont les endroits où l’axe de rotation de la Terre – rotation qui nous donne le jour et la nuit – croise sa surface. Cet axe de rotation change avec la distribution de la masse de la planète.

Source et suite de l’article sur Fawkes News

Une petite erreur dans les termes s’est glissée dans l’article, comme cela peut arriver de temps en temps. Il ne s’agit pas des pôles magnétiques mais des pôles géographiques, une erreur que Le Veilleur a repéré, et que je remercie infiniment.

Il est donc bien question ici d’un déplacement du pôle nord géographique (pôle physique) et non magnétique, ce qui évidemment induit implicitement un déplacement axial contraire du pôle géographique sud. Visiblement, le consortium climatique n’est pas à court d’idées pour nous imposer sa théorie alarmiste globale, mais vous comprendrez à la lecture de ce qui suit que la réalité… est ailleurs ;-)
En lire plus sur Le-veilleur.com

25 commentaires