Mâcher, une nécessité oubliée..

Sujet intéressant. Avec une vie à cent à l’heure, nous sacrifions le temps de bien nous nourrir, avec beaucoup de repas pris sur « le pouce », est ce salutaire? Certainement pas! Alimentation-Intelligente nous explique pourquoi..

Img/http://www.reponseatout.com

Que savez-vous de la mastication ? Avez-vous déjà cherché à comprendre le lien entre mastication et digestion ? Pour information, il est déterminant … pour ne pas dire plus déterminant que l’aliment ingéré.

Alors oui, vous avez certainement entendu parler, un de ces jours, du fait qu’il fallait manger lentement et bien mâcher ses aliments. Mais pourquoi ? Et puis, il faudrait peut-être préciser ce que veut dire « bien mâcher ses aliments ».

Entre nous, on ne va pas se le cacher, on est plus dans une société où les gens « gobent » littéralement des aliments – qui n’en sont pas – que dans une société où les gens prennent le temps de bien manger et mastiquer les aliments.

Petite question : combien de temps dure votre repas du midi, surtout lorsque vous travaillez ? 5 minutes, 10 minutes, au maximum 15 minutes ? On ne parle pas, ici, du rare repas d’affaires commençant à 13 heures et finissant à 16 heures.

Et les déjeuners des technocrates, vous devriez voir le carnage : début à 13 heures et fin … après le dîner. Ah oui, vous aussi cela vous choque ? Mais non, on rigole !

Bon, un peu de sérieux ! Revenons à nos moutons technocrates, ahah.

Si vous désirez comprendre la mastication et ses enjeux, alors faites-vous le cadeau de lire cet article. Cela ne pourra que vous servir !

Peu de temps pour déjeuner, un fléau sociétal

Selon le Figaro, les salariés ne consacrent plus que 22 minutes à leurs déjeuners, alors que plus d’une heure et demie au milieu des années 1990. (Source : la pause déjeuner se réduit comme peau de chagrin)

Stop ! Donc, si on fait une brève analyse, on constate que les gens ont, en moyenne, diminué leur temps de pause déjeuner par presque 5. Il y a de quoi se poser une série de question.

1) Pourquoi les gens d’époque prenaient-ils autant de temps pour déjeuner ?
2) Les gens d’aujourd’hui sont-ils complètement conscients des enjeux liés à une pause repas si rapide, qui plus est le midi ?3) Est-il réellement nécessaire de prendre 1h30 comme temps de pause repas ?
4) Est-ce normal de prendre le repas de la journée en moins de 30 minutes ?

Bref, comme vous l’avez compris, il y a de quoi se pauser de sacrées questions. Bah oui, en 20 ans, le temps pour déjeuner a été réduit par 5 … c’est énorme !
Et, en 2035, on mangera en moins de 5 minutes chrono, c’est ça ? Mais non les amis, le progrès est tellement « magique » que c’est à peine si on mangera. Vu le vortex temporel dans lequel on vit, tout est, malheureusement, envisageable.

Il est quand même temps de dire qu’on va droit vers la folie. Que les salariés ne se vexent pas, il n’est aucunement dit qu’ils sont responsables de cette diminution drastique du temps de repas. Toutefois, on s’aperçoit que la société devient complètement hors de contrôle.

Les gens sacrifient, pour des raisons d’éloignement, de stress, etc… l’élément fondamental qui les maintient en vie. C’est vraiment navrant !

Moins de temps pour manger, donc moins de temps pour mastiquer

Bon, étant donné que vous êtes tous bon en mathématiques, il est plus que logique de dire que si les gens prennent 5 fois moins de temps pour manger, alors ils mastiquent au minimum 5 fois moins. Bah oui, la corrélation entre temps pour manger et mastication est évidente. Qui dit moins de temps dit aussi plus de stress, et qui dit plus de stress dit accélération des mécanismes vitaux. Et bien évidemment, on a tous connu cette situation, le but est alors de « gober » la plus grande quantité possible en un laps de temps très réduit.

Alors les oreilles d’Alimentation intelligente commencent déjà à siffler. Certains commenceront à dire que si la pause déjeuner était effectivement plus longue, les gens ne mettaient pas 1h30 pour prendre leur repas.

Oui, peut-être, mais, aujourd’hui non plus les gens ne mettent généralement pas 22 minutes pour prendre leur repas.

« Sandwich ou plat préparé à l’avance, la réduction du temps de pause n’en a pas moins des effets pervers. «Quand on mange vite, on n’a pas le temps de se sentir rassasié. La sensation de satiété n’intervient qu’au bout d’un quart d’heure environ. »
(Source : la pause déjeuner se réduit comme peau de chagrin)

Inutile d’être statisticien pour comprendre, de nos jours, qu’un repas vite avalé est un repas qui ne vient pas perturber la journée de travail. Malheureusement, en moyenne, c’est un fait avéré et aisément constatable.

Mais, au-delà des effets pervers induits par ces pauses hyper courtes, comment comprendre la chose du point de vue alimentaire et de la mastication ?

Comme vous le savez – après avoir lu l’article Sauver la génération Fast-Food -, la plupart des aliments et produits chimiques d’aujourd’hui ne satisfont absolument plus la fonction principale que les gens continuent à leur donner : alimenter, nourrir ou faire vivre.

Donc, les gens mangent des aliments ravageurs pour l’organisme et ils prennent, manifestement, au moins 5 fois moins de temps pour mâcher. Inutile d’expliquer où ça coince !

Pourquoi porter tant d’importance à la mastication ?

Lire la suite

Auteur Jimmy Dubois pour Alimentation-Intelligente

Voir aussi:

 

Crédit photo Réponse à tout, un article en complément Mâcher, c’est la santé !

5 commentaires

  • gnafron

    c’est sûr que c’est important de m’astiquer longuement… http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    (j’ai honte, je sors)

  • JBL1960

    @gnafron = Rooorrrr ! Bon, vous avez raison de sortir… Maintenant, il y a de + en + de sans dent (et je sais de quoi je parle, croyez-moi ; Mon mari est gradé et je le suis de près…) Et vu comment les dentistes se foutent de nos gueules cassées le plus souvent… Ben ça calme à défaut de soigner ! Mais pour ceux qui ont encore des dents ; Alors oui, il faut prendre le temps de mastiquer, comme la vache au fond de son pré.

  • Le veilleur

    Je dirais aussi que plus vous mâchez longtemps et moins vous avez besoin de quantité de nourriture pour être rassasié, ainsi vous ne grossissez pas, en mâchant longuement vous libérez plus facilement « le prana » ( substance de vie qui est contenu dans tout ce qui vie et nous apporte tous les éléments nécessaires à la Vie, la Santé et l’Harmonie ).

    L’Humain et le Prana

    http://nourriture.pranique.free.fr/prana.html

  • Pazoozoo

    Maintenant, il faut se remplir la pence rapidement sans attendre, bref, comme les clebs.