Légaliser la prostitution pourrait limiter le trafic d’êtres humains (mais aussi rapporter beaucoup?)

Souhaitent-ils réellement limiter le trafic d’être humains? Ou bien contrôler la prostitution pour mieux en tirer les bénéfices? Car la question mérite d’être posée, il ne faut pas oublier qu’à l’heure actuelle c’est la panique à tous les étages, et qu’il faut de l’argent pour renflouer les caisses, mais aussi pour entretenir les apparences, et la prostitution génère des milliards! Rien que pour la France, cela génèrerait 3,2 milliards d’euros/an (voir sur Le Figaro), mais il y a mieux.

L’Europe a demandé aux pays membres de compter l’argent de la drogue et de la prostitution, ce que la France a refusé (voir sur Le Monde), mais que d’autres pays ont accepté, comme l’Espagne par exemple, cela leur a permis de remonter le PIB de 10 milliards (voir sur 20minutes.fr), ou en Angleterre puisque cela a permis de remonter le PIB de 12 milliards (voir sur La tribune), idem avec la Suède et l’Italie.

C’est donc une information officielle et reconnue, les p**es et la drogue, cela permet de faire baisser la dette européenne, ce que de nombreux médias ont expliqué passé un moment, comme c’est ici le cas avec Bfm business. Et pour Bruxelles, c’est tout bénef, puisque plus un PIB est haut, plus le pays concerné donne d’argent à l’UE, vu que la contribution de chaque pays est indexée sur le PIB.

L’UE s’inquiète réellement du trafic d’être humains, ou des milliards qui pourraient leur échapper?

euro-1029733_960_720

Légaliser et réglementer la prostitution pourrait contribuer à la lutte contre le trafic d’êtres humains, selon une étude de l’exécutif européen. Un article d’EurActiv Allemagne.

L’année dernière, le nombre de personnes victimes du trafic d’êtres humains a augmenté dans l’Union européenne. Le travail forcé et la prostitution sont les principaux moteurs de ce commerce.

Une étude de la Commission européenne, s’appuyant sur des données Eurostat de 2012, montre que 96 % des victimes de la traite des personnes sont exploitées sexuellement et que la grande majorité sont des femmes.

L’idée de décriminaliser la prostitution est depuis longtemps envisagée comme possible mesure pour combattre le commerce illégal du sexe. En Europe, le statut de la prostitution varie selon les États et le Parlement européen a adopté une résolution non contraignante à ce sujet en février 2014. La Croatie reste l’un des seuls États membres où la prostitution est complètement illégale. En Allemagne et aux Pays-Bas, elle est légale et réglementée.

Des chercheurs de l’université de Lancaster et de l’université de Diusburg-Essen ont cherché à savoir si légaliser et réglementer la prostitution pouvait aider les pays à lutter contre le trafic d’êtres humains. Leur étude analyse deux cas : celui d’Amsterdam et celui de Dortmund. Les autorités allemandes et néerlandaises autorisent la prostitution en tant qu’activité commerciale, mais celle-ci est soumise à un haut degré de surveillance et de réglementation.

« À Dortmund, les maisons closes doivent être enregistrées au bureau commercial et généralement, le responsable a besoin d’un permis », explique Birgit Apitzsch, coauteure de l’étude. La police fait aussi des contrôles réguliers pour s’assurer qu’il n’y a plus de trafic.

À Amsterdam, les propriétaires de maisons closes sont chargés de s’assurer que les femmes travaillant dans leurs établissements le font de leur plein gré. Les travailleuses sexuelles indépendantes doivent s’enregistrer auprès de la chambre du commerce.

Article complet sur Euractiv.fr

 

 

12 commentaires

  • Nez

    Depuis la fin de l’esclavage nous avons toujours voulu que l’être humain soit hors commerce même si nous savons que les trafics existent … c est pour cela qu il faut jusqu au bout résister à l acceptation de la financiarisation de tout être humain que ce soit une partie de son corps (organes, GPA) ou via la prostitution.
    Il est toujours simple de dire que les esclaves sont plus heureux, s’ils ont de bons maîtres et si la société protège leur statut … mais ils seront quand même des esclaves !
    Nous sommes en France amoureux de la vérité et n aimons une réal politique qui lamineraient tous nos principes.

  • rouletabille rouletabille

    Il y a des club privés .
    .
    la prostitution bénévole existe aussi quand on vois une baudruche avec une actrice par ex.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Personnellement qu’une femme vende son corps en toute connaissance de cause ne me dérange pas plus que ça. Car ils y en a beaucoup qui ne changeraient pas de métier pour rien au monde. Quand elles gagnent plus de 5000 E par mois voir plus pour les Carl Girls on ne va pas les plaindre, surtout qu’elles même se se plaignent pas du tout. Ce que je ne supporte moins c’est les macs profiteurs pas protecteur hein, non le gros macro hyper macho qui leurs fille des beignes quand elles ont pas assez gagner. Ceux-là il faut même pas qu’ils me parle. Alors les réseaux de l’est et tout le reste c’est la fin de tout, c’est très glauque. Mais la pute qui est à son compte et qui sait très bien ce qu’elle fait c’est autre chose.

    Et l’état sont bien content de les avoirs, car ce qu’elles paient en contribution ce n’est pas rien, ils ont rien a envier aux macs au fait (sic). C’est du vols, et ceux qui travaillent en vitrine les loyer sont prohibitifs, les proprios sont de vrai mac qui sont sous couvert de proprios. Puis beaucoup sont mère de famille ils faut qu’elles aient de quoi subvenir à leurs gosses qui sont comme des coq en pâte avec se genre de femme. Franchement en générale se sont des femmes intéressantes à tout niveaux (sourires).

    Orné

    • rouletabille rouletabille

      hé hé tu connais bien la vie cher Orne et Akasha.
      Ce n’est pas VENDRE son corps comme vous dite hahahah,c’est juste un PRÊT avec intérêts..
      Mais bon ,pour le reste ok
      bisous
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • On peut appeler ceci de la location courte durée.

      • Tommy

        et finalement travailler, c’est mettre son corps a disposition…
        Comme tout, le legaliser peut avoir de bonnes consequences… a savoir que les humains ont une capacite a tout retourner et detourner…
        Apres le controle et la securite que cela peut apporter aux prostituees serait un plus…. mais vu l’insecurite qui reignent partout….

  • @ Benji.
    Es tu sur du chiffre?

    comme l’Espagne par exemple, cela leur a permis de remonter le PIB de 10 000 milliards.
    cela me semble quelque peu exagéré.

  • rhubarbe

    La prostitution existe à plein de niveaux,du trottoir à l’Etat ,ainsi les nations européennes sont les prostituées du Grand Mac ! Bon autrement j’ai toujours trouvé qu’aller aux prostituées (je déteste le mot dégradant pour les femmes qui s’y adonnent, de « putain ») est une marque de faiblesse d’êtres assoiffés de cul,incapables d’avoir la moindre maîtrise de pulsation ou désir; au pire la masturbation peut suppléer à cette embûche et pourrait régler ce problème de société à l’échelle mondiale : se taper un « rassis » n’est pas socialement nocif et n’implique que soi !

  • JBL1960

    C’est un peu sur le même modèle qu’en Hollande, qui a légalisé de payer ses heures de conduite avec du sexe… Tenez, j’invente rien : https://jbl1960blog.wordpress.com/2015/12/23/femmes-au-volant/

    D’ailleurs, Greg Tabibian, aussi en avait parlé dans son #36 de Jspc TV ici https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/05/36-de-jspc/