Pierre Pranchère et l’Amiral Michel Debray appellent les parlementaires à refuser la réintégration totale de la France dans l’OTAN et à sortir de l’OTAN

nato_north_atlantic_terrorist_organization

À l’initiative du président Hollande, un projet de loi prépare le retour de l’OTAN avec le stationnement sur notre sol de forces militaires étrangères membres, 50 ans après en avoir été exclues par le général de Gaulle

Le président de la République, bafouant les principes établis au nom de la France, de 1958 à 1966 pour sa sortie de du commandement intégré de l’OTAN, a soumis au conseil des ministres du 4 janvier 2016 un projet de loi qui autoriserait le retour sur notre sol de forces militaires étrangères sur décision des Etats-Unis, véritable maître de l’OTAN.

Le général de Gaulle dès son accession à la présidence de la République en janvier 1959 a multiplié les démarches et pris les décisions afin que la France rétablisse sa souveraineté et son indépendance, ce qui fut réalisé en mars 1966.

Le texte prévoit, s’il est adopté par le parlement, l’adhésion de la France à un protocole datant de 1952 qui définissait « le cadre juridique du stationnement des quartiers généraux de l’OTAN et de leurs personnels au sein des pays de l’alliance ».

Ce protocole de 1952 induisait la présence de 28000 militaires américains qui paradaient sur notre sol 21 ans après la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Ils occupaient principalement des bases aériennes, comme à Déols près de Châteauroux, tout en narguant les autorités et la population.

Dans cette période où l’impérialisme américain avait déjà fait de l’OTAN son arme de guerre, le président de Gaulle développa sa politique étrangère selon les principes de souveraineté et d’indépendance qu’il avait mis en œuvre.

Nous avons évoqué en commémorant en 2013 le 70ème anniversaire de la victoire de l’armée soviétique à Stalingrad, qui fut le tournant décisif de la Seconde Guerre Mondiale, la visite du général de Gaulle à Moscou du 20 au 30 juin 1966. Ce dernier, se souvenant de 1944 où il avait vu la grande Russie «… tendue dans l’esprit guerrier qui allait assurer sa victoire et, pour une très large part, celle de la France et de ses alliés », clôtura sa visite par la signature d’une déclaration bilatérale qui donna une impulsion considérable à une coopération multiforme, le domaine spatial en témoigne encore.

Le 1er septembre 1966, le président de Gaulle prononça un discours à Phnom Penh au Cambodge en présence de 100 000 personnes. L’impérialisme américain installé au Vietnam du sud se distinguait par l’utilisation massive du napalm et les bombardements aériens, c’est ce que mettait en cause le président français en ces termes : l’escalade américaine « de plus en plus étendue en Asie, de plus en plus proche de la Chine, de plus en plus provocante à l’égard de l’Union Soviétique, de plus en plus réprouvée par nombre de peuples d’Europe, d’Afrique, d’Amérique latine, et, en fin de compte menaçante pour la paix du monde ».

La réintégration en décembre 1995 de la France au comité militaire et au conseil des ministres de l’OTAN fut qualifiée par l’historien Paul-Marie de la Gorce de « retour honteux de la France dans l’OTAN ». La réintégration fut complétée en 2009 sous la présidence de Sarkozy, ramenant la France à la situation antérieure à 1966.

La décision de Hollande de démolir l’œuvre de De Gaulle en ce domaine, tout comme la mission impérative qu’il a donnée à son gouvernement Valls-Macron de déclencher une guerre totale contre ce qu’il reste des conquêtes sociales et démocratiques émanant du Front populaire et des fondamentaux du programme du Conseil National de la Résistance, illustre le caractère ultra réactionnaire d’une politique sociale-impérialiste.

La 4ème conférence nationale du PRCF des 14 et 15 mars 2015 a constaté avec raison que le parti socialiste est bien « irréversiblement enchaîné à la « construction » européenne, à l’OTAN et à la gouvernance capitaliste mondiale (FMI, UE, OMC) ».

Ce projet de loi Hollande, honteux et antinational, nouvelle soumission aux Etats-Unis, mérite la poubelle de l’histoire, il doit être rejeté par les députés et les sénateurs qui en seront bientôt saisis.

Il éclaire l’urgence pour la sécurité de notre pays de sortir de l’OTAN qui réalisa avec le concours de la CIA le coup d’Etat des néo-nazis-fascistes de la place Maïdan à Kiev dont un des leaders fut reçu à l’Elysée. La soi-disant  « Europe de la paix » a été transformée par l’OTAN en « Union Européenne militariste » pouvant conduire à une troisième guerre mondiale.

La sortie de l’OTAN devra s’accompagner du retrait de la France de l’Euro, de l’Union Européenne et des organismes déjà cités, FMI et OMC, qui assurent la dictature internationale des marchés financiers et menacent la paix et la démocratie.

Michel DEBRAY
Vice-amiral
Ancien commandant de l’Aviation embarquée et du groupe des porte-avions
Ancien président de l’Institut Charles de Gaulle

Pierre PRANCHERE
Ancien Résistant
Ancien député à l’Assemblée Nationale
Député honoraire au Parlement Européen
Président de la commission Internationale du Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF)

Source: Initiative-communiste.fr

 

10 commentaires

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif Ben tu m’étonnes le Gr0s Hollande cherche à protéger son Gr0s Cul ; …il sent qu’il ne va pas tarder à avoir besoin de renfort sur son sol le Gr0s Trouillard ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • Anatole

    Comme il est à priori impossible de virer ce gouvernement félon avant le terme du mandat Présidentiel (encore que il faudrait vraiment en être certains, mais avons-nous les moyens de l’être ?) il faudrait que les Français soient suffisamment responsables pour empêcher qu’il prenne une quelconque décision, ou qu’une quelconque loi soit « votée », jusqu’à ce cette date libératrice arrive.
    Et là, il faudrait également que les Français soient suffisamment responsables pour ne pas ré-élire le même gros TDC(*) ou la vermine qui l’a précédé, ou l’un de leurs équivalents qui se bousculent au portillon.

    (*) Trou du C…

    • Zeitgeist Zeitgeist

      Ouai mais le Français ne sait pas…..

    • Zugzwang

      « Comme il est à priori impossible de virer ce gouvernement félon… ».

      En fait, à priori, c’est possible. Mais comme tu dis, cela n’est possible qu’en cas de mobilisation populaire.

      C’était juste pour corriger : c’est possible !

  • YffiC

    Arriver au stade ou on en est actuellement; la seul solution serais que l’armée intervienne et prenne le pouvoir du moins temporairement le temps de faire le ménage.

    • Zugzwang

      « la seul solution serais que l’armée intervienne et prenne le pouvoir ».

      Quelle horreur… Ce n’est pas la seule solution. Entre nous, quitte à reprendre le pouvoir, même temporairement, autant que ce soit le peuple qui s’en charge. C’est une autre solution, et elle me semble meilleure.

      … Mais c’est vrai que de se dire que quelqu’un d’autre le fera pour nous est rassurant, c’est ce que nous faisons à chaque élection. Ne bougeons pas, laissons les autres faire et si eux ne font rien, alors on pourra dire que c’est leur faute. C’est d’ailleurs de la faute de Hollande ce qui se passe en France. On a voté pour un mauvais politicien, on a rien fait, lui non plus, donc c’est de sa faute, à lui.

      La crise financière c’est les banquiers (c’est pas le peuple qui prend des crédits).
      La crise écologique c’est Mme Royale…

      Quand l’armée dirigera, notre politique, notre économie, notre environnement on dira « Quel bronx, c’est de la faute de l’armée ».

      Déresponsabilisation, quand tu nous tien.

      On en est même pas à se demander si à moment donné, par hasard, à un détour de l’histoire, il serait éventuellement possible que nous puissions envisager l’infime possibilité pour que utopiquement… Non ! N’envisageons même pas une quelconque possibilité de responsabilisation personnelle : « la seul solution serais que l’armée intervienne ». En gros, n’envisageons rien d’autres.

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

  • rouletabille rouletabille

    Vous l’avait dis;COUVRE FEUX et intervention d’EUROGENFOR et de l’OTAN pour maintenir l’ordre.Bien entendu il faudra encore un False flag ou deux.
    Ils ont peur des FLIC et de l’Armée Française qui ne tireras pas sur ses compatriotes qui sont de leurs famille;de leur sang(enfin ce serait pas la 1ère X faut pas rêver.)
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • rouletabille rouletabille

    Ca me fait rire.
    Je cite
    .
    « Pierre Pranchère et l’Amiral Michel Debray appellent les parlementaires à refuser la réintégration totale de la France dans l’OTAN et à sortir de l’OTAN »
    .
    Les Parlementaires ???,ce sont eux les complices hahahah.
    Sont cons ces militaires ?
    Pourquoi pas une pétition sur internet hahahaah.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • fautoubenner

    ça permet de mieux comprendre pourquoi sarko a placé (ses billes) son fiston dans une école militaire aux usa.
    Quant-au traitre qui nous sert de président et toute sa clique … si ils leurs restaient encore quelques neurones non pervertis ,ils pourraient arrêter le massacre !
    Ils sont en train de faire en France ce qu’ils ont fait en Ukraine et en Syrie , ils se servent de l’immigration massive pour former et dissimuler des groupuscules de futurs  » rebelles  » un peu partout qui mettrons la zizanie lorsque le moment sera venu ,… et j’ai l’impression que le pays est déjà pas mal miné de ce côté là .
    Le jour ou ça explosera , ben je suis de l’avis de RTB , ils est possible que l’otan et l’eurogenfor en profitent pour venir sauver nos ignobles psychopathes et donner le coup de grâce à ce qui est encore la France .

  • Philippe30

    Ils se prétendent tous Gaullistes sans même savoir ce que le Général de Gaulle à fait pour la France face aux Américains.

    Alors messieurs les députés fanfaronnant et s’attribuant l’héritage du Général De Gaulle , qu’allez vous dire contre cette loi inique ???

    Probablement rien car la soupe est trop bonne et la peur de perdre vos acquis vous poussent à vous compromettre avec l’ennemi.

    Et pourquoi pas des forces Russes en France ??

    Quelle serait la réaction des psychorigides de l’ordre mondial coté Atlantique ???

    L’éducation nationale a bien formaté son peuple , l’ennemi est désigné et celui que l’on enseigne comme l’ami est un ennemi sournois

    Philippe