Centre de déradicalisation à Beaumont-en-Véron : l’Indre-et-Loire tombe des nues…

Comme d’habitude, tout en catimini et les citoyens, se retrouvent devant les faits… Merci Mata-Hari

Un premier centre « de réinsertion et de citoyenneté » sur la dizaine prévue par le ministère de l’Intérieur ouvrira « avant l’été » pour accueillir une trentaine de jeunes radicalisés, a indiqué jeudi le préfet Pierre N’Gahane sur France Inter. En apprenant que c’est la commune de Beaumont-en-Véron qui avait été choisie, les élus locaux sont tombés sous le choc.

Le centre de Pontourny à Beaumont-en-Véron pourrait être choisi.DR

Impossible de joindre Bernard Château, édile de Beaumont-en-Véron. « Il n’est pas là pendant deux jours », nous répond-on à la mairie ce jeudi matin. Le maire du village voisin de Savigny-en-Véron, Laurent Chauvelin n’est, lui, au courant de rien. A Avoine, pas très loin non plus, personne ne veut répondre aux questions des journalistes. Il faut se tourner vers Jean-Luc Dupont, maire de Chinon, pour aborder le sujet qui fâche en Indre-et-Loire. En l’occurrence un reportage diffusé ce jeudi dans la matinale sur France Inter et consacré à l’ouverture l’été prochain, à Beaumont-en-Véron, donc, du premier centre de déradicalisation dans l’Hexagone.

« Nous n’étions pas du tout informés, le maire divers droite, joint par metronews. J’ai appris ça ce matin en buvant ma tasse de thé en écoutant la radio. Passé l’émoi, j’ai appelé le préfet pour savoir ce qu’il en était, il n’était pas plus au courant. Le pilotage du dossier, c’est le cabinet du Premier ministre, m’a-t-il dit. Nous avions rencontré des gens il y a quelques semaines, mais je ne suis pas sûr que notre avis les intéresse… »

« Le gouvernement assumera »

Parmi les personnes de la commune de 3000 habitants que metronews a pu joindre, l’étonnement est tout aussi grand. La boulangère qui l’a appris à la télé n’a pas souhaité faire de commentaire. « Moi je savais rien de tout ça. Des radicalisés près de chez moi, je n’en veux pas », a confié un voisin sous couvert d’anonymat. La gérante du château d’Isoré situé à 2 kilomètres de Pontourny a appris la nouvelle par metronews. « Je suis actuellement en Belgique. Je ne savais rien de tout ça, commente la femme d’origine belge. Après, nous avons la centrale nucléaire de Chinon à 2 km, ça ne peut pas être pire. Il faut des endroits pour ces personnes radicalisées, il faut les aider à redevenir ‘normale' ».

« Négociation discrète »

En tout état de cause, le centre de déradicalisation pourrait remplacer l’actuel Centre éducatif et de formation professionnelle de Pontourny qui peut accueillir jusqu’à 42 mineurs isolés étrangers. Le conseil de Paris, qui gère cet établissement de l’Aide social à l’enfance (ASE) a décidé de sa fermeture. Celle-ci est prévue le 30 juin. « Le préfet Pierre N’Gahane est venu il y a quelques semaines. De nombreuses pistes étaient ouvertes pour le devenir de ce centre. Nous devions nous revoir mi-avril. Et là, on apprend ça comme ça. Le maire de Beaumont est comme moi : sous le choc. Il a été brutalement surpris. Le gouvernement assumera », s’indigne Jean-Luc Dupont…./…

…/…

« Je regrette que le nom du lieu ait été donné par des journalistes (i-Télé et La Nouvelle République notamment ndlr). Ca a créé un emballement. La négociation était en cours, elle était discrète. La communication de ce matin nous a plombés. Cette sortie est malheureuse et prématurée, elle met tout par terre », regrette Pierre N’Gahane.

Face à la situation, une conférence de presse est prévue vendredi matin à 10 heures en présence de Louis Le France, préfet d’Indre-et-Loire, de Pierre N’Gahane, et des différents élus concernés.

Lire l’article complet

Source MétroNews

18 commentaires

  • .Mario-Bros.

    elle est pas belle la vie de château ??? non seulement ils veulent nous flingué comme des lâches qu’ils sont mais en plus ils sont dans une propriété plutôt cossue …

    mon HLM ne ressemble pas à ça et pourtant je ne suis pas un terroriste …

    pfff un pas de plus vers la guerre civile ! et pour les migrants ? car ils veulent les mêmes ! c’est mon petit doigt qui me la dit http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

  • Chèvre intello

    Dans le même temps, je suis pas convaincu d’installer un centre de déradicalisation en Seine-saint-Denis. :)

  • tapis rouge pour les coupeurs de tête !!!

  • Pazoozoo

    Rassurez-vous, ces « camps » de « rééducation » ne sont pas pour ceux que vous croyez…
    Pardon, « centre de déradicalisation »… J’avais oublié qu’il faut utiliser le vocabulaire Novlangue…

  • engel

    ….Avec cours obligatoires de boxe et de tir pour leur apprendre à canaliser leur agressivité sauvageonne! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    De mieux en mieux…

  • Le veilleur

    N’importe quoi, ils croient pouvoir les sauver et réussir à les réinsérer dans la société comme ça ? Bon courage car lorsque vous êtes formaté le risque c’est de récidivé, de plus tout ça coûte cher à la France car j’imagine que la location du château, les repas, les formateurs et tout le reste n’est pas payé par les radicalisés mais bien par les contribuables. Pauvre France ! c’est à se demander comment les Français arrivent encore garder leurs calmes !

    • Je suis sûr que tous les fonctionnaires pétris de morale républicaine et de générosité de l’argent des autres vont se précipiter pour aider des petits sauvageons bien ré-équilibrés comme il faut en les intégrant dans les administration.

      On se fou de nous d’une force … mais d’une force …

      Moi j’ai un moyen de les dé-radicaliser fissa : les envoyer faire un stage « légion d’honneur » en Arabie saoudite pour goûter leur Islam qu’ils veulent nous vendre.

  • boco

    texte vers image

    Je ne connais qu’eux comme parti radical ?

    texte vers image

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Charly

    Extrait :

    C’est un lieu commun que dans toute société, l’ordre repose sur le sacrifice de moutons noirs, brebis galeuses et boucs émissaires, désignés à l’unanimité violente par la population. D’où l’intérêt de connaître le nouvel ennemi de la Sécurité globale, cible des stratèges de la Rand Corporation et des « livres blancs » du gouvernement.

    Après l’« écoterrorisme », ennemi à peu près imaginaire, produit du FBI et de l’écrivaste Jean-Christophe Rufin (Le Parfum d’Adam) ; après le « bioterrorisme », ennemi bien réel issu des laboratoires de l’État – comme démontré par l’affaire de l’« anthrax » en 2001 – voici le mauvais Terrien. Réfractaire au Green New Deal, aux « écotechnologies » ; nanotechnologies, géo-ingénierie, nucléaire et informatisation de la « planète intelligente », cyberville globale où chacun se plie aux règles de la survie technifiée. Sauf à devenir le nouvel ennemi de l’« humanité élargie » : post-humains, transhumains, cyborgs, « Successeurs », « hommes bioniques », « augmentés » et autres « Singularités », qu’on nous assigne désormais comme notre futur inéluctable et désirable.

    Huit ans après, le fin mot de la World War on Terrorism. Ce qu’elle a permis. Ce qui a changé. Ce qui a été perdu sans retour. Et l’avènement de l’Ordre Vert dans un monde en contraction où s’effondrent les frontières entre local et global, intérieur et extérieur, temps de paix et temps de guerre.

    Lien du livre : http://aufildesidees.org/livres-a-commander/69-a-la-recherche-du-nouvel-ennemi-collectif-pieces-et-main-d-oeuvres.html

  • Yanne Hamar

    Reste à espérer que les gens du coin auront la bonne idée de faire des promenades fréquentes dans le coin, à chaque passage, qu’ils laissent tomber des grains de maïs de leur poche, sans en avoir l’air, et ça fera venir plein de sangliers.
    Allons, un peu de ruse ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

  • Yanne Hamar

    Je me permets d’ajouter que si ces gens ont besoin de calmer leur agressivité, on peut leur donner un outil pour sarcler les patates. ça leur fera du bien et ça produira quelque chose d’utile. Enfin, si ça fait pas crever les plants…
    Mais vu ce que ça va coûter ils peuvent produire une partie de leur nourriture.

  • JBL1960

    Quand même, y sont gonflés et gonflant. C’est le Wauquiez qui leur a soufflé l’idée ? Bah, y continue, rappelez-vous dans ce billet je décortiquais les bonnes idées de nos zélés zélus ; https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/26/pepere-aussi-valls/ En tout les cas ça pu non ? J’vais peut-être allée me recoucher jusqu’en 2017 ou 18…

  • ciray

    Gamin j y passait devant Pontourny je crois que c etait une maison de retraite .