Et si on construisait des maisons en briques de champignons ?

Un artiste et inventeur californien développe, depuis plusieurs années, un concept d’utilisation du mycélium (la partie racinaire des champignons) pour construire des éléments d’intérieur. Le procédé, relativement simple, est peu gourmand en ressources, tandis que le matériau présente des caractéristiques intéressantes. Découvrez lesquelles.

Et si les fourmis avaient tout compris en faisant pousser des champignons dans leurs fourmilières ? C’est ce que semble croire Phil Ross, un spécialiste américain des biomatériaux, qui a même développé la « mycotecture », croisement entre l’architecture et… le mycélium, la partie végétative filamenteuse des champignons. Selon lui, tout ce qui nous entoure – et en particulier les matériaux composites et plastiques – pourrait être remplacé par des éléments biologiques produits par ces organismes particuliers. Il envisage donc des applications variées dans l’industrie automobile, l’aérospatiale, la confection et même la construction.

Lire la suite >>>

Lire la suite >>>

Un commentaire