L’eau empoisonnée de Flint fait des remous en Amérique…

Img/Littlesun-canalblog

L’eau! cette ressource indispensable à la vie, qui est dangereusement polluée par manque de budget, c’est assez affligeant. Le fait de taire la pollution, de nier la responsabilité, là c’est carrément criminel. C’est ce qui se passe dans la ville de Flint aux USA, dépendante de Détroit autre ville sinistrée pour la distribution d’eau. Ça nous emmène à la réflexion collective à savoir, que pouvons nous faire pour protéger notre eau? Ce qui se passe à Flint, peut très bien se passer chez nous où, nos cours d’eau sont déjà bien contaminés aux pesticides. Souvenons nous du reportage en 2010 « du poison dans l’eau du robinet » de Sophie Le Gall, où la présence de pesticides, nitrates, résidus médicamenteux, aluminium (employé pour « blanchir » l’eau) et même du radon, ce qui a fait réagir

Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire à la Criirad, sort hébété de l’aire de captage des eaux de Saint-Sylvestre, dans le Limousin : « 255 000 becquerels par mètre cube !!! Ne restez pas là, je n’ai jamais vu ça en dix-sept ans de carrière. » Mais encore ? Cette eau est une bombe dont les radiations sont mortelles. Aucun service sanitaire en France n’a jamais prévu de règlementer la mesure de radon dans ses eaux. Rappelons que trop de radon dans le corps fait muter nos cellules. L’heure est grave »

Quand est il à l’heure actuelle? On ne lave pas l’eau comme un linge, pour traiter l’eau il faut des moyens. Qu’est ce qui a été fait depuis ce reportage? C’est la réflexion que je vous propose aujourd’hui, sachant que, l’eau en bouteille a elle aussi été mise en cause par

60 millions de consommateurs et la fondation France-Liberté, ce qui à valu un article « pour faire le point », de Mathieu Sicard, du Nouvel-Obs, qui pose la question « eaux en bouteilles polluées, êtes vous inquiets? ». Tout est relatif, les doses infinitésimales, ne présentent peut être pas de danger, mais c’est l’accumulation qui risque d’en présenter, sachant que nous sommes environnés de ces substances, dans presque tout ce que nous consommons.

Flint ville du Michigan/Wikipédia

La colère gronde à Flint, ville de l’Amérique des Grands Lacs dont les habitants ont consommé durant des mois une eau contaminée au plomb, un scandale susceptible d’avoir des conséquences catastrophiques sur la santé de milliers d’enfants.
La colère gronde à Flint, ville de l’Amérique des Grands Lacs dont les habitants ont consommé durant des mois une eau contaminée au plomb, un scandale susceptible d’avoir des conséquences catastrophiques sur la santé de milliers d’enfants.

L’affaire a pris cette semaine une tournure nationale, le président Barack Obama déclarant qu’il serait «hors de lui» s’il faisait partie des parents qui, rassurés par les communiqués officiels, ont bu et donné à boire à leur famille un poison à petites doses.

Ancien pôle industriel dans l’ombre de Détroit, Flint est sinistrée depuis la fermeture des usines de General Motors. La commune a perdu la moitié de sa population et un tiers de ses 100.000 résidents sont paupérisés.

Le gouverneur républicain de l’Etat du Michigan, où se trouve Flint, est désormais sur la sellette: sous la pression, Rick Snyder a été forcé de dévoiler mercredi 273 pages d’emails trahissant sa gestion laborieuse de la crise.

La veille, M. Snyder avait présenté ses excuses et promis aux habitants de Flint toujours sans eau potable de «régler le problème».

Mais ils sont nombreux à exiger sa démission, le plus virulent d’entre eux étant le plus illustre citoyen de Flint, le cinéaste Michael Moore, qui a carrément demandé l’arrestation du gouverneur.

Il est vrai que ce drame ne résulte pas d’un accident mais d’une mesure d’économie, de surcroît dérisoire. Et le scandale est renforcé par l’attitude de déni trop longtemps adoptée par divers responsables.

En avril 2014, Flint cesse de recevoir son eau de Détroit, pour la puiser dans la rivière locale, à la qualité pourtant réputée douteuse.

– Couleur brunâtre –

Très vite les habitants se plaignent du goût, de l’odeur et de l’apparence trouble du liquide sortant de leurs robinets.

Certains annoncent souffrir de problèmes cutanés, de chutes de cheveux et autres. Mais ils reçoivent seulement pour consigne officielle de faire bouillir leur eau.

En octobre, l’une des dernières fabriques de General Motors annonce cesser d’utiliser l’eau de Flint, car elle corrode les pièces. Une eau tellement corrosive qu’elle finit par ronger les conduites en plomb du réseau de distribution, exposant les clients au saturnisme.

Les recherches ont prouvé que la présence de plomb dans le sang des enfants, même à faibles doses, peut perturber gravement et irrémédiablement leur développement, notamment sur le plan cérébral.

Il faudra toutefois encore de longs mois pour que soit établie la nocivité de l’eau à Flint.

L’affaire éclate finalement grâce à l’obstination d’une mère de famille, LeeAnne Walters, qui s’est entêtée à analyser l’eau chez elle, tandis que les autorités municipales lui expliquaient que sa plomberie était probablement défectueuse.
Lire la suite
Source 20Minutes/Planète avec AFP
Et aussi:
Le Sénat améliore le projet de loi sur la biodiversité
Les caprices du climat assèchent les vergers et les jus de fruit
L’ex-dresseur des dauphins de «Flipper» interdit d’entrée au Japon
Sacs plastiques interdits: commerçants et industriels attendent le décret

9 commentaires

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Bonjour à tous,

    Mon intervention concerne qu’une partie de cet article :

    « Bruno Chareyron, ingénieur en physique nucléaire à la Criirad, sort hébété de l’aire de captage des eaux de Saint-Sylvestre, dans le Limousin : « 255 000 becquerels par mètre cube !!! Ne restez pas là, je n’ai jamais vu ça en dix-sept ans de carrière. » Mais encore ? Cette eau est une bombe dont les radiations sont mortelles. Aucun service sanitaire en France n’a jamais prévu de règlementer la mesure de radon dans ses eaux. Rappelons que trop de radon dans le corps fait muter nos cellules. L’heure est grave »

    Effectivement il n’y a pas ou très (trop) peu de relevés concernant le radon, que ce soit ailleurs ou en France. Même au sein des états membres de l’ UE il n’y a rien qui soit mis en œuvre concernant ce gaz radioactif naturel spontanément présent.

    Naturel il l’est, et les régions françaises suivantes en sont les plus touchées par ces émanations, les régions granitiques, volcaniques et uranifères sont, la Bretagne, le Massif central, les Vosges et la Corse. Or et selon l’article on y parle du Limousin, cette région comprend effectivement une région à potentiel volcanique mais aussi et ça l’étude ci-dessus n’en fait aucunement état, sismique aussi, et non négligeable de surcroit.

    L’aspect le plus nocif du radon réside dans le fait qu’il reste confiné dans des locaux extrêmement mal aérés telles que les caves d’habitation, très souvent celles enfouies sous terre. Une fois au rez de chaussée sa nocivité se dégrade très vite, car la ventilation est sa plus grande ennemie, à 70 cm du sol se gaz est totalement décomposé et a perdu toute sa nocivité.

    Donc la réaction de cet ingénieur est inadéquate dans ce contexte.

    En revanche ce Monsieur devrait plus s’inquiéter de ces concitoyens vivants à proximité de certaines centrales nucléaires où, depuis des mois maintenant il a été découvert des fuites de tritium, ou encore celles qui présente une déficience notable dans leurs entretiens de sécurités, ne citant ainsi que Paluel et Tricastin !!! Là il y a de quoi s’étonner, s’alarmer réellement, parce que là ce ne sera plus 255.000 bq mais bien plus !!

  • Planete bleu Planete bleu

    On est pas mieux lotti avec les fuite radioactive connue ou cacher (pas vu pas pris) en France

    Fuite de tritium à la centrale nucléaire de Penly : le Tribunal de Dieppe condamne EDF pour ses nombreux manquements

    http://lanvert.hautetfort.com/archive/2014/09/10/fuite-de-tritium-a-la-centrale-nucleaire-de-penly-le-tribuna-5444792.html

    17/02/2015…France: Fuite radioactive confirmée au Tricastin : EDF avoue avoir menti

    http://naturealerte.blogspot.fr/2015/02/17022015france-fuite-radioactive.html

  • Je crois qu’il faudrait un sujet sur la liste des appareils de mesure qu’il nous faudrait acquérir pour tester l’eau et l’air (et pourquoi pas la nourriture !). Ça devient vraiment grave !

  • Bobbafett84

    J’ai eu l’occasion de me rendre compte par moi même de l’état des lieux de Détroit et de sa grande agglomération. Et je ne suis pas surprit de la chose sans compter d’autres scandales a venir, du aux réductions de budget, qui dans certaines petites villes, n’ont même plus les moyens de rasé des quartiers en ruines, pour éviter en cas d’incendie volontaire, la propagation aux rares patté de maisons encore habitées. Il reste encore quelques endroits qui ne sont pas en ruine et ont finalement bénéficier du report des habitants d’une ville vers une autres, ou cette dernière a encore un tissus économiques. Mais Flint fait partie de ces villes complètement vidée, destiner a disparaître a terme du fait que la municipalité a été très mal gérer, tous comme Detroit. Car ce qui a planté ces villes, c’est qu’elles ont continuer a vivre au dessus de leurs moyens, avec une désertifications de population, par simple soucis électoral. Sauf qu’avec le temps, les comptes n’y étaient plus, entre les budgets, les salaires, les pensions, les maintenances, les effectifs…. si bien que pour, par exemple continuer a payé les pensions de ses retraité administratif, ils ont gratté sur l’entretient des routes, des canalisations, des réseaux électriques (tous du moins réduit leurs contrats avec les compagnies privées qui s’occupent des infrastructures). Sauf qu’a un moment, il n’y a pas assez de rentré fiscale, alors on emprunte, on emprunte, jusqu’a ce que le niveau de dette est telle, qu’il n’y a plus le choix que de ce mettre en faillite. Détroit est désormais l’une de ses villes américaines ou les patrimoines sont vendus pour tenter de sauver les meubles, ou des milliers de fonctionnaires sont licencié (çà commence a être aussi le cas à Chicago qui est très mal) ou des écoles, des casernes de pompiers, des commissariats sont fermé, des hopitaux font faillite parce que la majorité de la population vit avec des seuils de pauvreté telles qu’ils n’ont pas les moyens de se payer une assurance santé (même avec l’Obamacare, fumisterie ce truc). Il y a donc de forte chance que Flint ne soit pas le premier et dernier cas ou la santé public, la sécurité, la corruption, et l’abandon totale de la population finissent par faire scandale. Surtout quand à un moment, il y a bien quelqu’un qui a prit une décision en connaissance de cause, alors que cela allait impliqué des risques sanitaires pour une population dont on ne pouvait en aucun cas ignoré qu’elle serait majoritairement afro américaine.

  • laspirateur

    A votre santé m’sieurs dames!

  • Zugzwang

    « L’eau! cette ressource indispensable à la vie, qui est dangereusement polluée par manque de budget, c’est assez affligeant. Le fait de taire la pollution, de nier la responsabilité, là c’est carrément criminel  » (…)
    « Ça nous emmène à la réflexion collective à savoir, que pouvons nous faire pour protéger notre eau ?

    Nier la responsabilité donc… Y compris celle des quelques milliards de citoyens (en majorité issus des « riches pays développés ») qui font quotidiennement leurs besoins naturels dans de l’eau potable.. prétendument par manque de budget ? Oui c’est une négation des responsabilités.

    Le nucléaire a certes sa part de responsabilité mais même sans, nous continuerions de polluer par tous les moyens possibles, sous de faux prétextes, en accusant d’abord les autres.

    Que pouvons-nous faire ? Tous simplement arrêter. Arrêter de consommer de l’énergie nucléaire (donc arrêter de consommer à foison 80% de notre énergie électrique), arrêter de chier dans l’eau potable, … Pour une fois c’est facile, ça ne dépend pas de notre gouvernement mais uniquement de notre bonne volonté.

    Et maintenant, je sens que les arguments ne vont plus uniquement être d’ordre économique.

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • voltigeur voltigeur

      dangereusement polluée par manque de budget,
      Je fais référence à la raison de la pollution à Flint qui est, le manque de budget, et en plus pour faire des économies dérisoires si on en croit l’article.
      nier la responsabilité, là c’est carrément criminel » (…)
      Toujours pour la ville de Flint où on a dit à ceux qui se sont plaint, que ça venait de leurs canalisations.
      Pour le reste tout à fait d’accord avec toi :) :)

  • Zugzwang

    C’est vrai que j’ai pas mal généralisé ;)
    D’un autre côté, Flint est un peu comme « l’arbre qui cache la forêt ».