Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement maintient le secret sur les chiffres censés justifier l’aéroport.

 

 

Alors que les opposants à l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes poursuivent leur mobilisation, à la veille d’une audience capitale au TGI de Nantes, qui pourrait prendre des arrêtés d’expulsion contre une quinzaine de militants historiques, des zones d’ombre subsistent encore…
Le projet d’aéroport est justifié par le gain économique qu’il apporterait.
Problème : les résultats de ce calcul sont fortement contestés.
Et l’administration refuse toujours de livrer les statistiques qui l’ont établi, malgré l’avis de la Commission d’accès aux documents administratifs.
C’est probablement le document Excel le plus secret de France.
Une base de données où sont comptabilisés les trajets en voiture, en train ou en avion de millions de voyageurs fictifs pendant 55 ans. Cette matrice ultracomplexe, en transformant le temps gagné par les usagers en euros, a servi à calculer l’avantage financier du projet d’aéroport du Grand-Ouest.

Il serait de 911 millions d’euros.
Ce gain de temps, présenté dès 2006 dans la pièce F du dossier d’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique, a joué un rôle essentiel dans la déclaration d’utilité publique de l’aéroport.
Puisque, à lui seul, il justifie le projet dont le coût est officiellement estimé à 556 millions d’euros.

Lire la suite >>>
Lire la suite >>>