Pour Soros, les marchés mondiaux au début d’une nouvelle crise….

La finance, il connait le monsieur…

G.Soros

Voilà une interview de Georges Soros, un homme pas forcément sympathique et à l’action particulièrement trouble, entre internationalisme, services secrets et finances, la parole de ce magnat qu’on l’aime ou pas n’est jamais à prendre à légère, comme Warren Buffet il y a 2 jours, avec toujours à l’esprit le fait que l’expression de la vérité est toute relative.Lorsque Soros prend la parole, cela répond à une volonté spécifique de faire passer un message bien particulier à un moment choisi pas par hasard.

Charles SANNAT
Le milliardaire américain estime que les fortes turbulences sur les marchés mondiaux, déclenchées par le ralentissement chinois, pourraient être le signe d’une nouvelle crise financière rappelant celle de 2008.

George Soros met en garde la planète finance. S’exprimant lors d’un forum d’investisseurs à Colombo au Sri Lanka, le magnat américain a estimé que les difficultés de la Chine et les dévaluations successives de sa monnaie fragilisaient la stabilité financière internationale.

«Malheureusement, la Chine a un très gros problème d’ajustement, a de nombreux choix à faire et peut transférer ses problèmes au reste du monde en dévaluant sa monnaie et c’est ce qu’elle fait», a dit Soros. Un affaiblissement du yuan chinois a «infligé des pressions déflationnistes» au reste du monde, a-t-il ajouté devant le Sri Lanka Economic Forum.

«Nous faisons face à un très grave problème d’ajustement qui est assez récent et je dirais que cela équivaut à une crise et nous en sommes au début. Quand je regarde les marchés financiers, je vois une situation sérieuse qui me rappelle la crise que nous avons eue en 2008.»

Un cercle vicieux

Le milliardaire a indiqué qu’il avait recommandé à ses équipes de se montrer très prudentes dans les décisions d’investissement. Il a averti que les pressions déflationnistes pourraient aboutir à un cercle vicieux. La baisse des prix peut être bonne pour les consommateurs à court terme mais s’avérer dangereuse s’ils se mettent à retarder leurs achats dans l’espoir d’un recul supplémentaire des prix, ce qui peut pousser les entreprises à retarder leurs investissements.

«Au lieu de dépenser leurs revenus, ils vont réduire leur endettement car ils pourront acheter des biens moins chers l’an prochain que cette année. Les liquidités sont devenus une forme d’investissement attractive et c’est très mauvais pour les marchés financiers. Le système bancaire qui a prêté beaucoup d’argent aux pays en développement fait maintenant marche arrière», a poursuivi George Soros.

 

Lire la suite sur Le-Revenu

Relayé par Ch.Sannat pour Insolentiae

Voir aussi:

« Le krach chinois aura-t-il lieu ? » L’édito de Charles SANNAT

Wall Street reste à la merci de chocs externes

12 commentaires

  • Panurgie

    Ba si il dit ça c’est qu’il y a intérêt. Cet homme est malin et des déclarations sont faites pour servir ses propres intérêts.
    Apparement il a parié contre une bonne économie, et dès lors il fait tout pour la torpiller.
    Rappeler vous ce qu’il a fait à l’Angleterre. Cet homme se complaît dans la manipulation et le mensonge

  • Thierry92 Thierry92

    il parie la meme somme pour le résultat inverse…
    Gagnant a tous les coups.

  • quel arnaqueur ce Soros, parce que les USA avec leur QE n’ont pas dévalué leur dollar, et l’Europe avec son QE n’a pas dévalué l’euro peut-être ?? euro qui était à 1.6$ et maintenant à 1$

    on est dans un cycle déflationiste, c’est la course à la dévaluation.

    C’est EXACTEMENT la même chose que la course au protectionisme qui nous a mené à la première guerre mondiale, sauf que c’est la course au libéralisme (l’inverse du protectionisme), c’est l’inverse.
    C’est le même processus de cercle vicieux qui s’est enclenché, pour la même raison: la mondialisation débridée (dont Soros est l’un des promoteurs acharnés).

    Bref, l’histoire se répète.

    D’ailleurs à l’époque c’était la crise du charbon. Maintenant c’est la crise du pétrole. Sauf qu’à l’époque du charbon on a eu le pétrole pour prendre le relais. Maintenant, qu’est-ce qui va prendre le relais ? personne ne sait.

    Ce qu’on sait, c’est que la crise de 2008 n’était qu’une mise en bouche.
    Ce qu’on sait, c’est est probablement plus très loin du prochain gros crack, ou de la prochain grosse guerre. Même si on ne sait pas quelle forme précise tout ça prendra.

  • Bardamu

    Quelle crise ? En médecine, une crise désigne un état passager.

    Or ça fait 40 ans que nous sommes sortis des 30 glorieuses, 40 ans de croissance molle, de chômage de masse et de précarité !!! Ce qui au début était une crise, est devenu la norme depuis longtemps !

    Le terme crise est utilisé aujourd’hui par ceux qui refusent de partager les richesses et/ou changer de système … en espérant nous faire croire que demain tout ira mieux mais c’est faux !

  • kalon kalon

    Agréable de constater que tout ces fossoyeurs de nos sociétés ont, pour la plupart, un aspect de fossile vivant !
    Il ne reste qu’a attendre ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    • rouletabille rouletabille

      C’est la norme,pourtant ils passent en chirurgie esthétique,rien n’y fait ,la Hillary idem,est ce une fatalité ou comme l’avait dit Ovide « le visage est le miroir de l’âme »
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • CoolDude

    Ouais ouais, la planète finance est en dangers…

    Mais moi, j’habite une autre galaxie.
    Tes billets verts, je m’en fous un peu George.

    Même gravement.

  • rouletabille rouletabille

    Pour imposer l’asservissement TOTAL aux Banques (UNE SEULE svp,la ROTBOUDIN)il est nécessaire d’employer les grands moyens ,vous me direz ELLE EST OU LA DETTE ?hahah.
    Bref ,fermer les guichets à bestioles,voler leur chiffres sur disques dur ,je vous laisse deviner le Delamarche et complices hahaha(le Javo avec son OR hahah)
    Bref,comme il n’y aura PLUS d’argent (hahahaah)personne ne pourra se payer à bouffer,se chauffer,se soigner et mème s’enterrer.
    .
    .
    Ainsi seul l’imposition de la PUCE donneras aux bestioles l’accès aux bienfait du Nouveau Monde,préparer vous,perso ,j’ai de la réserve.
    Qu’on arrête de nous emmerder avec les CRASH ,les Bourses en baisse etc,c’est d’un ridicule à la Figaro et autres merdias subventionnés pour justement.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif