Fessenheim, ça suffit ! Fermeture immédiate.

Centrales

 

Comme le disait si bien notre cher président Hollande en mai 2012 :

« C’est la plus vieille centrale, prévue pour 30 ans et elle aura 40 ans d’âge en 2017 ».

Car oui, Fessenheim est la plus vieille centrale nucléaire en ac­tivité en France, ses deux réacteurs ayant été connectés au réseau en 1977.

Et notre doyenne des centrales françaises cumule les incidents.

Elle cumule les risques aussi: zone sismi­que et inondable, couloir aérien, conception défectueuse, incidents à répétition…

François Hollande a annoncé sa fermeture pour fin 2016, contrairement à ses engagements de campagne, alors qu’elle aura atteint 39 ans de fonctionnement.

EDF y réalise actuellement des travaux très couteux, à la demande de l’ASN pour qu’elle puisse continuer à fonctionner quelques années.

Mais pourquoi donc engager de telles dépenses pour la fermer juste après ? Ce n’est pas cohérent.

Ses deux réacteurs peuvent et doivent être arrêtés immédiatement.

 

Fessenheim, ça suffit !

  • Fessenheim en bref, c’est :

la plus vieille centrale nucléaire de France, et une des plus mal conçues,construite sur une faille sismique active,à quelques mètres au-dessus de la plus grande nappe phréatique d’Europe de l’Ouest,

en zone inondable, en contrebas de la digue qui la sépare du Grand Canal d’Alsace, survolée quotidiennement par des avions de ligne et proche de deux aéroports internationaux, menaçant plus d’un million de personnes dans un rayon de 30 km, zone d’évacuation à Fukushima, menaçant le potentiel touristique de l’Alsace (18 millions de visiteurs et 36 000 emplois), dont la fermeture est demandée par de nombreuses collectivités locales, l’Allemagne et la Suisse.

 
Lire la suite >>>

Lire la suite >>>

 

11 commentaires

  • bonjour

    non maîtrise du nucléaire civile
    +
    non maîtrise du nucléaire militaire
    +
    non maîtrise des OGM
    +
    non maîtrise des pesticides, insecticides, fongicides
    +
    non maîtrise des nanos particules
    +
    non maîtrise de la connerie humaine
    =
    grot merdier

    conclusion vivement le feu d’artifice final….

    bonne journée

    • boco

      Finalement, aux vues du nombre des « non maîtrises » on va avoir un sacré entrainement sur la question !
      Donc, forcément, on va finir par maîtriser la non-maîtrise !
      On peut donc être très optimiste sur ces questions ;-)


      • CoolDude

        C’est exactement ça!

        La loi de Murphy est bien connu pour certain.
        L’imprévu se réalise toujours…

        Sauf que cette notion fait pas parti des sciences économiques et ils ne veulent vraiment pas en entendre parler.
        Et en tant qu’ingénieur va en parler aux commerciaux.
        Par expérience ton planning, à risque toujours, fini par être divisé par deux…
        Et la, c’est même plus du risque, c’est le mur. Et pour ta pomme en plus!

        Il faut faire toujours moins cher…

        Non non…
        La croissance, c’est toujours plus.

        Bref, ils ont rien compris.

        Le zéro risque à un coût… Mais c’est tellement mieux.

        On peut prendre l’exemple d’un vaccin.

        En conclusion, je pense que le risque peut être maîtrisé. Je vais prendre une allégorie cher à Einstein: Dieu ne joue pas au dés! Soit, mais on est pas des dieux, donc on fait avec ce que l’on a. D’où la naissance d’une mécanique quantique purement statisticienne. Et en stat. tout est possible. Mais on peut chiffré un peu près. Et hop la… Une belle loi de Gauss est tout devient bon. Maîtrise, ne veux pas dire pas de risque… Car quand dieu intervient on ne maîtrise plus. Mais on peut beaucoup l’en éloigner. Bref… Ça c’est la bouton touche pas petit con. C’est notre monde. A 99,9999 % accessible je pense.

  • Blackice

    quelque chose me frappe en regardant cette carte.
    aucune centrale nucléaire en Bretagne. étonnant. ..

  • CoolDude

    Le plus gros problème de l’économie…
    C’est elle même!

    Quand on saurait chiffrer les risques…
    Et franchement, dans ce domaine on le connaît maintenant.

    Prévenir, c’est guérir.
    Et la, en cas de problème, c’est incurable.

    Personnellement, je ne suis pas antinucléaire, au contraire…
    On est en train de faire de la génération 2, alors que l’on à des centrale de génération 4 ou 5 dans les tiroirs. Même si ça sent le mythe à plein nez leurs idées, il faut essayer et au lieu de faire la planche a billet qui enrichissent que les financiers et les banquiers, il faudrait peut être aller de l’avant.

    On ferme cette chose… On la selle sous un dalle en béton ou autre ad vitam eternam et on passe à autre chose.

    Mais, on n’a pas d’argent!
    T’inquiète, j’ai ma Xéros!!!
    >;))

    Du boulot, en veux tu en voila!