Valls sur la déchéance de nationalité : « La France ne peut pas créer des apatrides »

Notre premier sinistre qui est en train de créer un état d’urgence permanent au nom de notre sécurité à tous nous explique que non, la France ne peut déchoir de sa nationalité un terroriste qui ne serait pas binational, cela sera réservé aux binationaux. Cela n’était pourtant pas le souhait de Cambadélis qui lui, souhaitait étendre cette possibilité à tous, afin que les binationaux ne se sentent pas discriminés et qu’ils ne se considèrent pas comme des citoyens de seconde zone. C’est pour rappel quelque chose qui ne dérangeait pas beaucoup Manuel Valls lorsqu’il expliquait dans un discours que les non-juifs étaient en France « l’arrière-garde de la république », en clair, des citoyens de seconde zone… Mais cela est un autre débat…

n-VALLS-large570

Dans une interview mercredi pour BFMTV, le Premier ministre a rejeté l’idée, formulée notamment par le patron du PS Jean-Christophe Cambadélis, d’étendre la déchéance de nationalité à tous les Français et pas seulement les binationaux. « Cela n’est pas possible », a assuré Manuel Valls.

La déchéance de nationalité ne concernera bien que les binationaux, dans la réforme de la Constitution. Manuel Valls veut « être là-dessus extrêmement clair », a-t-il dit dans une interview accordée mercredi soir à BFMTV. Le Premier ministre rejette ainsi l’idée d’étendre cette déchéance à tous les Français condamnés pour terrorisme.

Le débat s’orientait ces derniers jours vers une généralisation de cette mesure, comme l’avait d’abord proposée le secrétaire national du PS, Jean-Christophe Cambadélis, et que n’avait pas exclue le secrétaire d’Etat Jean-Marie Le Guen. L’idée était d’éviter toute discrimination à l’égard des binationaux, qui auraient pu se sentir comme des « citoyens de seconde zone », comme plusieurs voix à gauche l’ont évoqué.

Lire aussi : Valls « n’accepte pas qu’il y ait de faux débats » autour de la déchéance

Mais « il y a une condition qui doit être très claire : la France ne peut pas créer des apatrides, c’est-à-dire des personnes sans nationalité », a tranché Manuel Valls au cours de cet entretien réalisé depuis Matignon. « Cela n’est pas possible. Cela ne serait pas conforme à l’image, ni aux valeurs, ni surtout aux engagements internationaux de la France. C’est pour ça que nous n’avions pas retenu l’idée de pouvoir déchoir tous les Français de leur nationalité », a-t-il poursuivi.

 

 

Recours aux ordonnances pour le projet de loi antiterroriste Manuel Valls s’est dit convaincu qu’une « grande majorité » de parlementaires socialistes voteront cette « révision constitutionnelle », qui prévoit, outre l’inscription de la déchéance, la mention de l’état d’urgence.

 

 

Article en intégralité sur le JDD

 

14 commentaires

  • Blackice

    Valls, c’est lui qui fut naturalisé Français en 1982? c’est ça? le catalan, qui va voir un match du Barça en falcon avec son fils en plein congrès PS.
    tout ces gens devraient être frappés d’indignité nationale pour trahison a la nation Française.
    j’assume, en espérant qu’il n’envoie pas ses milices défoncer ma porte a 3H du mat.
    enfin cet individu ne doit pas lite le blog des ME, j’ai de l’espoir.

    • Philippe30

      Attention Blackice avec un tel pseudo tu es déjà sur la liste noire ….

      Le problème de tout pouvoir est le manque de contre pouvoir car quand quand on voit la collusion entre la droite et la gauche on ne peux pas parler de contre pouvoir.

      Aucun organe indépendant de l’état pouvant s’opposer aux dérives budgétaires et financières , la cour des comptes fait ce qu’elle peux mais seul le charisme et l’intégrité des personnes peuvent à ce jour limiter les abus.
      Philippe Séguin fût un bon président de la cour des comptes mais cette cour a un rôle limité.

      Pour la déchéance nationale , il s’agit d’un grand n’importe quoi électoral pour 2017 , forcer la droite à voter pour le PS et se faire passer pour un président ferme en pensant que prendre des mesures du FN pourra permettre une réélection en 2017.

      Guignol et Flamby ont rendu la droite et la gauche non crédible , les veaux comme le disaient parfois De Gaulle ne peuvent continuer à voter pour cette collusion politique.

      D’autres partis peuvent apporter es solutions , si nous ne subissons par en 2017 des élections truqués par le blocage des petits partis suite à une mesure de limitation de l’audience qui se profile suivant la représentation.

      La gauche n’est pas belle et ne fait honneur à son histoire , le PS ne représente plus la gauche

      Philippe

  • steeve

    Donc si j’ai bien compris l’idée ,un terroriste qui serai binational aurait le droit de conspiré contre la france mais dans son autre pays,ça leur viendrait pas a l’esprit de les empêcher de nuir et de les enfermés.
    C’est moi ou ils sont pas très fute fute au gouvernement.

  • laspirateur

    Ici on créer un problème, on met en avant une question qui pourrait inquiéter les français, et en bon sauveur de la nation, Valls vient s’interposer, comme si on voyait pas que c’est que de la com pour se faire bien voir. Couvrez vous de ridicule monsieur Valls, vous n’êtes de la France que l’abjection parfaite.

  • mostro2

    Bonjour à tous,

    Je ne comprends toujours pas que la révision de la constitution, pour ce sujet ou un autre d’ailleurs, se fasse par les politiques alors qu’une des règles fondamentales de cette même constitution voudrait qu’elle se fasse par le peuple (assemblée constituante crée uniquement que pour cette occasion et dissoute in fine).
    Comment peut on laisser à la dérive les textes fondateurs de notre démocratie. Je suis outré.

    • Le veilleur

      Le peuple est endormi à la téléréalité et tant qu’il aura du pain il ne bougera pas, la constitution il s’en fout, sinon il serait déjà dans la rue pour la défendre.
      Les politiques se sont octroyés le droit de décider pour le peuple et ne s’en cachent plus, à la question, pourquoi personne ne bouge ? pas par confiance en nos politiques mais par indifférence mais le jour où tous nos droits seront bafoués jusque dans nos rues, ce jour-là peut-être que le peuple s’indignera.

  • mostro2

    Alors je crois que ce n’est pas prêt d’arriver. Pas pour cette année en tous les cas. Puisque les politiques ne se cachent plus pour bafouer nos droits les plus fondamentaux, ils doivent savoir ce qu’ils font. Je ne parle même pas de ce qui se passe à Bruxelles, à la BCE… Le réveil de la France n’est pas pour demain.

    Bref, en espérant que ce site et quelques autres continuent sur leur lancée et puissent prendre de l’ampleur. Merci à toute l’équipe.

  • un apatride c’est quoi au juste ?
    pour moi (vision de néophite dans le sujet) c’est un gars qui ne paye pas d’impôts, et qui à droit à l’AME.
    S’il peut ouvrir un compte bancaire je ne sais pas ou, alors, apatride, ça pourrait être sympa comme statut …

    Mais bon, je me doute que c’est prévu pour être moins plaisant que ça ;-)

  • mostro2

    un apatride est une personne sans nationalité, sans patrie