Anniversaire des attentats contre Charlie Hebdo, rappel des faits: voici pourquoi certains étaient persuadés qu’il y a complot

Cela fait maintenant un an, c’est tellement loin pour les uns, et bien trop récent encore pour d’autres… Et ce « 11 Septembre à la française » qui ne doit pas être oublié est commémoré aujourd’hui, avec même des directs de proposés, des reportages à foison, des rappels et des enquêtes, bref, tout ce qu’il faut pour bien expliquer dans quelle panade nous sommes, au final, c’est une semaine de commémorations auxquelles nous allons avoir droit, pfiou!

Une nouvelle fois, les faits du jours seront présentés, les événements d’il y a un an seront déterrés avec rappel des détails les plus croustillants, en insistant sur certains lieux plutôt que sur d’autres, mais jamais au grand jamais ils ne vous expliqueront que certains détails pouvaient paraître suffisamment étranges pour éveiller les soupçons de ceux qui sont considérés comme étant ds « théoriciens du complot », car bien sur, s’il y a une chose de très mal vue dans notre société, c’est de remettre en cause les versions officielles.

Les versions officielles, ce sont ces faits présentés de manière à en arranger certains, dans ces versions officielles, nous avons entre autres exemples Kadhafi qui était un dictateur abominable qu’il fallait tuer à tout prix, Bachar Al Assad qui tue son peuple et qui est pire que le régime des Saoud, Poutine qui est totalement responsable de la « crise ukrainienne » (ha bon? ce n’est pas une guerre?) et qui est un grand danger pour l’OTAN, etc…

complotSource de l’image: Ipreunion.com

Alors oui, un hommage doit être rendu, non seulement aux multiples victimes, mais aussi à leurs familles, et de ce fait, cela peut-il se faire sans rappeler qu’il y a des questions qui sont restées sans véritables réponses depuis tout ce temps? Alors n’hésitons par à rappeler ici quelles étaient ces fameuses questions sans réponses qui sont liées à l’affaire Charlie Hebdo, juste pour le devoir de mémoire.

Les esprits sont divisés sur le sujet, les uns pensant que ce qu’ils ont vu à la télévision est totalement vrai et donc qu’il ne faut pas s’étonner, d’autres doutent, mais ceux-ci seraient également ceux qui pensent que les illuminatis contrôlent la planète, qu’il y a un nouvel ordre mondial, qu’un avion a réellement fondu le 11 Septembre 2001 après avoir percuté le Pentagone, ou encore qu’il y a des reptiliens qui nous surveillent, enfin…selon les médias. Car ceux-ci se relaient pour aborder le sujet dans des articles fracassants, pour attaquer voire diffamer certains sites internet relayant ces doutes, et pour expliquer que ceux qui doutent ne sont pas Charlie, que ceux qui ne sont pas Charlie sont antisionistes, ce qui revient à dire qu’ils sont antisémites.

Au final, il faut lutter contre le terrorisme, le racisme, l’antisémitisme, l’antisionisme et même contre les théories du complot, même François Hollande l’a dit, les théories du complot, c’est mal!

 

 

Donc non, il n’y a pas complot, nous avons quelques djihadistes qui ont fait un massacre, les djihadistes ont été neutralisés, il faut maintenant s’attaquer aux filières quel qu’en soit le prix. Seulement, il est intéressant de comprendre POURQUOI les méchants « pas Charlie » qu’il faut repérer et traiter ne croient pas en la version officielle. La raison est pourtant simple, il y a des points troubles… Il peut y avoir deux ou trois coïncidences, cela arrive, mais quand elles sont trop nombreuses, alors les questions sont justifiées.

Il y a cinq faits qui sont difficiles à contester, et qui soulèvent nombre de questions.

  • Les menaces contre Charb étaient confirmées, il était sous protection policière depuis l’incendie de 2011, et il avait fait l’objet de nouvelles menaces depuis. Pourquoi alors  le dispositif policier a-t-il été allégé en Septembre 2014 soit 4 mois avant l’attaque meurtrière?
  • Le soir de l’attentat, le commissaire Elric Fredou se suicide d’une balle dans la tête. C’était le N°2 de la police judiciaire de la région de Limoges et il enquêtait sur l’affaire Charlie Hebdo. Sur ce point, l’on peut apprendre que la famille n’aurait pas accès au rapport d’autopsie, que l’arme n’était pas munie d’un silencieux et pourtant personne n’a entendu le moindre coup de feu dans le commissariat qui n’était pas vide, situation de crise oblige, qu’il s’est tiré une balle ans le front, que le médecin traitant refuse de valider la thèse d’une dépression ou d’un burnout, et enfin qu’il a tenté de passer un coup de téléphone avant de passer à l’acte, entre autres détails réunis dans un article du média Panamza qui a contacté la famille. Et vous avez-vu de grands médias s’intéresser à cette affaire survenue le soir-même de l’attentat? Oui, à l’étranger, mais pas en France.
  • Les terroristes se sont « trompés » d’adresse et se sont rendu au 06 rue Nicolas Appert, avant de se rendre au siège du journal situé au 10 rue Nicolas Appert. Après avoir fui Paris en changeant de véhicule au passage, ils se sont rendus tout naturellement dans un Quick à Laon, restaurant qui se trouve au…. 6 rue Nicolas Appert! Comme le précise le site Panamza: « Sur 36 700 communes en France, seulement 73 (soit 0,2%) comportent une rue dédiée à Nicolas Appert« . Étrange coïncidence ces deux adresses identiques…
  • Le directeur de l’hyper-casher, lieu de la prise d’otage par Amedy Coulibaly,  a vendu sa participation au magasin de Vincennes, la veille de l’attaque.
  • Les terroristes ont abandonné leur voiture en pleine rue pour en voler une autre et quitter Paris avec celle-ci. Coïncidence (une autre), ils ont abandonné le véhicule devant un restaurant-patisserie du nom de Patistory au 45, rue de Meaux.. Ce magasin fait partie des organisateurs d’un gala pour soutenir l’armée israélienne. Il n’y a que 7 endroits en France qui vendent des places pour un tel gala.

B6vzksQIAAAOe7WVoilà juste quelques points intéressants sur lesquels il fallait bien se pencher, juste quelques uns qui ne prouvent pas peut-être grand chose, mais qui soulèvent quand-même quelques questions… Mais bien d’autres faits sont énumérés sur le site Panamza qui fait un véritable travail d’investigation et dont le nombre de découvertes autour de ces attentats ne risque pas de calmer les rumeurs et la suspicion généralisée.

Mais il y a d’autres rumeurs toutes aussi persistantes qu’il sera difficile de prouver, dont une importante qui concerne le réseau Gladio. Ce réseau est constitué d’armées secrètes au service de l’OTAN et des États-Unis, un réseau peu médiatisé même si son existence est reconnue.

 

J’ai été tout particulièrement troublé par le contenu du reportage à partir de la 28ème minute. Les propos font réellement penser à des événements récents dont il n’est pas permis de douter…

 

 

Article initialement publié le 02 Février 2015

 

8 commentaires

  • stereo

    Ce qui est aussi intrigant, ce sont ces fameux papiers d’identité qui sont « abandonnés » de façon trop évidente… Est-ce la signature d’une organisation internationale telle Gladio (Daesh n’existait pas encore le 11/09 !) ou un code genre « mission accomplie » mais destiné à qui ? On peut, me semble-t-il, se poser ce genre de questions…

    • voltigeur voltigeur

      C’est vrai mais, à quoi ça va servir de faire des suppositions?
      A faire oublier ce qui est sous notre nez, pour tirer des plans sur la comète,
      ne fera pas avancer le smilblick, on saura dans 50 ans, à la déclassification
      des documents et encore…. :)

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    Hommage aux victimes de nos multinationales qui organisent des massacres de femmes et enfants à travers le monde ?
    Hommage aux milliers d’enfants qui disparaissent en france ?
    Hommage aux jeunes femmes enlevées et envoyées chez nos amis arabes ?

    Nom …. par contre hommage à des victimes au non d’une liberté d’expression fantoche pour continuer d’entretenir le mythe , le culte de la peur….et entretenir les ventes biensûr….

    Alors non pas d’hommages …. que les familles exigent la têtes des « vrai » responsables des faits si elle veulent se sentir soulagées et faire leur deuil, le reste c’est du folklore !

  • Arnaud M

    Faire le lien entre la vente de l’hypercasher la veille et l’achat de Charlie Hebdo moins de 15 jours avant par le groupe Rotschild via liberation, Charlie étant un journal moribond qui suite à l’attentat à fait un jackpot de plusieurs millions d’euros.

    • Le groupe Rothschild pas plus que Libération n’ont jamais acquis Charlie Hebdo, c’est une intox. A part ça, petite précision concernant la vidéo. D’une je la recommande vivement à ceux qui ne connaissent pas ou peu Gladio. De deux, la longueur de la vidéo pourrait en rebuter certains, en fait le reportage ne dure que 52 minutes et curieusement, la vidéo apparaît en boucle deux fois (la deuxième fois sans son).

      Pour ceux qui voudraient voir de quoi parle la vidéo avant de se lancer, en voilà un résumé
      http://fawkes-news.blogspot.fr/2015/11/stay-behind-4-exemples-de-coups-declats.html

      Elle permet de comprendre que les attentats ne se limitent pas à soit des attentats perpétrés en solo par des terroristes soit des false flags perpétrés par les services de renseignements. Gladio démontre que c’est bien plus vicieux que cela. Le plus souvent, ce sont des groupes terroristes qui se font aider et qui ont le champ libre pour agir. C’est triste à dire mais les gouvernements nourrissent le terrorisme d’une main et font mine de le combattre de l’autre. C’est exactement ce que font les US depuis des décennies. La France n’a fait que leur emboîter le pas.

      A mon avis, les deux attentats de 2015 en France ont été pilotés par la France. Pour le dernier, il y a deux indices très révélateurs. Déjà, la DGSE connaissait le nom de l’un des terroristes et savait qu’il allait passer à l’acte via les renseignements algériens. Ensuite, Il y a du avoir des marionnettistes en haut lieu qui ont préparé l’opération, fourni les armes, l’argent et en prime, qui ont laissé faire.

      Dans cette vidéo, un ami de l’un des terroristes (Abdeslam ) indique qu’il l’a entendu dire le jour précédant à son frère: « moi j’irais pas si j’ai pas l’argent. Si j’ai pas le pognon, je bouge pas. »

      http://www.lelibrepenseur.org/temoignage-choc-un-des-freres-abdeslam-a-ete-paye-pour-les-attentats/

      Pour moi, cette opération c’est du Gladio 2.0 (on remplace l’extrême droite par les djihadistes). ça ne blanchit ni le gouvernement ni les djihadistes. Tout deux sont impliqués contre le peuple français.

      P.S: L’armée secrète Stay Behind n’a jamais été dissoute en France à ma connaissance. Il n’est donc pas exclu qu’elle soit toujours active.

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Tiens, déjà un an ?
    Alors moi aussi je me dois de fêter quelque chose :
    Cela fait un an que je ne suis pas charlie !

    M.G.