Il fabrique des petites cabanes pour des sans-abris en recyclant des ordures…(Photos…)

En Californie, plus particulièrement à Oakland aux Etats-Unis, un artiste du nom de Gregory Kloehn a eu la merveilleuse idée de fabriquer des mini mobil-homes pour des sans-abris à partir de déchets trouvés dans la rue. Son projet a pris forme lorsqu’il s’est rendu compte qu’il pouvait mettre ses compétences artistique au profit de personnes dans le besoin.

Il commença par se rendre dans une décharge de déchets dans un quartier industriel d’Oakland pour sélectionner les matériaux nécessaires aux fondations, il utilise des palettes, des portes de réfrigérateurs en guise de porte d’entrée voire même des hublots de lave-linge pour les fenêtres. Chaque maison est construite de la taille d’un canapé. Elles sont toutes équipées d’un toit en pente en cas de pluie mais également de roues afin de faciliter le déplacement de chacune d’elles. Chaque maison a sa particularité, un miroir dans l’une ou des étagère pour une autre, rien n’est laissé au hasard.

Gregory Kloehn à fait appel à des bénévoles mais aussi à de jeunes étudiants du quartier d’Oakland pour la construction de ses maisonnettes.

Lire la suite >>>

Lire la suite >>>

4 commentaires

  • suzanna

    Certaines font niche, voir cercueil, mais en tout cas c’est une idée géniale, faudrait faire de même en France, car à quoi bon entendre à la télé qu’un SDF est mort de froid, les pouvoirs publiques s’en moquent, alors autant éviter qu’ils meurent, avec ce genre de maisonnette c’est possible.

    Cela dit, on est en France, si on taxe les cabanes de jardin, je me dis que….. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Philippe30

    Devons nous applaudir ou pleurer devant une telle déchéance humaine ?

    Malgré l’idée d’aider et d’utiliser des matériaux gratuits , je suis abasourdi devant une telle dégradation de la condition humaine.

    L’utilisation de tel moyen relève d’une survie dans un pays dévasté et non d’une généralisation pour des millions de sans abris de moyens de vie issu du recyclage de déchets de consommation.

    Où se situe l’état qui doit répartir la richesse au sens humain mais prime la logique capitaliste qui conduit des êtres humains a vivre dans des conditions pire que le chien de la grand mère….

    Une bonne idée à la base pour une aide ponctuelle va se transformer en mode de survie , voila le problème

    Philippe

  • Liloup

    Ils sont bien sympas sur ce site, mais ils utilisent le système pourri…
    Il faudrait désactiver ABP pour regarder une des vidéos, donc il faudrait se taper la pub !