Centrale nucléaire de Nogent : plus d’alimentation de secours !

Ils peuvent commencer à distribuer les pastilles d’iode autour des centrales, celles-ci sont de plus en plus dangereuses! Mais c’est il y a longtemps que cela aurait du commencer, car habiter près d’une centrale nucléaire favoriserait la leucémie chez l’enfant comme l’explique une étude publiée dans l’International Journal of Cancer via un article de l’Express. Bien sûr, une autre étude est sortie par la suite pour démontrer que non, habiter près d’une centrale n’est pas dangereux, mais trop tard, tout discours rassurant arrivant par la suite ne peut être considéré comme étant de la propagande pro-nuke.

Et ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est la centrale de Nogent-sur-Seine, il n’y a plus d’alimentation de secours, donc, en cas de problème, va falloir en bouffer des pastilles d’iode pour échapper au micro-onde…

La centrale nucléaire de radioactivite-pas-de-souciNogent-sur-Seine a déclaré mercredi un événement qui concerne l’indisponibilité d’une alimentation électrique de secours lors d’une opération de maintenance lors de l’arrêt de l’unité de production n°2. Le 8 octobre, les équipes de maintenance interviennent en effet sur un tableau électrique alimentant des matériels de surveillance et de contrôle qui doivent disposer en permanence de deux sources redondantes d’alimentation électrique afin de continuer à fonctionner, même en cas de défaillance de l’une d’entre elles. Or, pour réaliser leur intervention, ils ont dû mettre hors tension ce tableau électrique. Au final, même s’il n’y a eu aucune coupure, un nombre trop important de matériels de surveillance et de contrôle se sont retrouvés sans alimentation de secours.

Cet événement n’a eu aucune conséquence sur la sûreté des installations mais constitue un non respect des règles générales d’exploitation. L’événement significatif de niveau 1 a été déclaré après des investigations approfondies.

 

 

Source: L’est éclair via Echelledejacob.blogspot.fr

nuctelSource des images: Gazettenucleaire.org

 

12 commentaires