Les limites de l’humour: Guillaume Bats « Elle est pas belle la vie »

Tous les humours ne plaisent pas, un amateur de Desproges peut ne pas aimer Dieudonné, Alex Metayer et Albert Dupontel ont un humour qui peut irriter, tout comme la famille Bedos (no comment…) ou Jean-Marie Bigard, à chacun son style. Se pose alors les limites de l’humour, qu’est ce qui est correct, et qu’est-ce qui ne l’est pas? Souvenez-vous de Patrick Timsit qui avait fait scandale en comparant des trisomiques à des crevettes… Ce qui signifie que l’on ne doit pas se moquer pas des handicapés, alors seuls les handicapés eux-même devraient avoir le droit de le faire? Alors allons-y, au nom de l’humour, et pour commencer ce week-end avec des grands éclats de rires, je vous propose le sketch d’un humoriste formidable qui devrait être soutenu et être plus mis en avant: Guillaume Bats.

Ne le cachons pas, il est handicapés, il le revendique lui-même, et le met en avant dans son humour. C’est politiquement incorrect, grinçant, mais réellement, j’ai énormément ri et aimerait beaucoup en découvrir plus sur cet homme qui ne fait pas de son handicap une faiblesse, mais un atout.

GUILLAUMEGuillaume Bats, un talent à découvrir pour les amateurs d’humour grinçant…

9 commentaires

  • GROS

    Ah. Donc ça, c’est drôle.
    Eh beh…

  • Zeitgeist Zeitgeist

    Excellent !!!

    Mci !

    C’est plus sympas et enrichissant que de voir nos politiques…

    ABE
    A+
    Z.

  • Graine de piaf

    merci pour ce moment de fou rire ! cela fait du bien.
    Boco, nos politichiens ne sont pas handicapés, ils sont monstrueux de nullité, d’hypocrisie, de rapacité, de servilité aussi envers leurs « maîtres », bouffis d’orgueil avec des egos démesurés, … je ne trouve pas de mots assez forts pour continuer… bref je les trouve hideux…ils me débecquent !

  • laspirateur

    Rire avec le handicap est toujours mieux que de rire du handicap mais Bats est parfois un peu cynique et la limite entre humour et mal être peut se faire sentir chez cet humoriste qui reste tout de même un bel exemple. J’ai le sentiment qu’il utilise surtout l’humour pour cacher sa souffrance donc ça me gêne mais je reste admiratif.

  • J’ai adoré !!!
    Rendre visible et audible ceux qui ne le sont habituellement pas, vaste programme auquel j’adhère http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Merde! j’ai attrapé un torticolis …

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
    M.G.

  • Zugzwang

    « Se pose alors les limites de l’humour, qu’est ce qui est correct, et qu’est-ce qui ne l’est pas? Souvenez-vous de Patrick Timsit qui avait fait scandale en comparant des trisomiques à des crevettes… »

    Peut-être que la correction serait d’arrêter de faire de l’humour sur la tête des gens… quels qu’ils soient.

    « Ce qui signifie que l’on ne doit pas se moquer pas des handicapés »

    Ok, on peut donc se moquer des pauvres, des malades, des gens en détresse, des enfants maltraités… serait-ce correct ça ?

    Ces humoristes me font bien marrer aussi, mais c’est pas de ma gueule qu’on se fout tous les jours, alors pour moi, c’est facile d’en rire.

    Mais il y a d’autres genres d’humour, ceux qui ne servent pas à dénigrer, rabaisser, rejeter, se moquer des gens, de leur état, de leurs croyances, de leur façon de vivre, ce genre d’humour qui ne peut blesser personne. La question est peut-être alors de savoir quel intérêt nous trouvons à faire ces « attaques verbales » et de ce que nous faisons de notre pouvoir d’expression.

    « Bats est parfois un peu cynique et la limite entre humour et mal être peut se faire sentir… ». C’est un peu vrai pour tout le monde.