Etats-Unis: la fin du « Too Big To Fail », la FED ne sauvera plus personne!

C’est la fin d’une époque! L’ensemble des grandes banques et institutions financières ne pourront plus tricher, ni éviter la faillite en cas de problème grave, la FED a annoncé que plus personne ne serait soutenu par ses largesses. Cela signifie que de gros dominos peuvent tomber en faisant beaucoup de bruit, il n’y aura plus rien pour amortir la chute, à part peut-être la propagande imposée pour éviter les mouvements de panique…

En attendant la décision importante de la Réserve fédérale en décembre au sujet des taux too-big-to-fail01d’intérêt, la banque centrale américaine a tenu deux réunions d’urgence au cours des dernières semaines, dont le contenu a peu filtré auprès du grand public. Cependant, une décision intéressante et, peut-être, controversée, a été prise lors de ces discussions : la Fed a édicté une nouvelle loi, le 30 novembre, qui élimine un de ses mandats originaux de 1913, qui est d’être le prêteur de dernier ressort des banques.

Dans une décision basée sur l’expectative d’une nouvelle crise bancaire ou financière, la Réserve fédérale a choisi, lundi, de mettre fin à la doctrine du « too big to fail » et de laisser les banques faire faillite sans qu’elles aient la possibilité d’emprunter de l’argent à la banque centrale en cas d’urgence.

Lorsque la loi sur la Réserve fédérale (Federal Reserve Act) fut adoptée, il y a un peu plus de cent ans, la banque centrale a été crée avec deux mandats principaux, afin de protéger le public et le système bancaire de toute panique pouvant survenir à la suite d’une panique due à un problème de liquidité ou de solvabilité se propageant dans le système financier. Être le prêteur de dernier ressort était le plus important de ces mandats.

« La Réserve fédérale américaine a adopté une loi destinée à limiter ses propres pouvoirs en matière de prêts d’urgence à des institutions financières en difficulté. Selon la nouvelle réglementation, les institutions financières ne pourront plus recevoir des fonds d’urgence de la Fed, et cela en toutes circonstances, même si elles sont menacées de faillite.

Cette décision constitue la plus récente mesure d’une série de réformes visant à prévenir la prochaine crise financière. ‘Il existe encore quelques failles que la Fed pourrait exploiter pour sauver des institutions financières gigantesques,’ a déclaré la sénatrice Elizabeth Warren à CNN Money. Durant la crise financière de 2008, la Fed avait refusé de sauver la banque d’investissement Lehman Brothers. Lehman est devenue la plus grosse faillite de l’histoire des États-Unis. » (Russia Today)

De tous les programmes et actions implémentés par la Réserve fédérale depuis la crise du crédit de 2008, celui-ci est celui qui apporte le plus de confusion, puisqu’il va à l’encontre de la principale raison pour laquelle la banque centrale fut instituée en 1913. Changer soudainement de direction sept ans après que la dernière crise financière ait ébranlé le système bancaire mondial, en choisissant de fermer le robinet de liquidité, en dit beaucoup sur la solvabilité de la Fed elle-même et sur ce que pensent les gouverneurs de la Fed à propos de ce qui se profile et qui justifierait le fait de laisser les banques faire faillite.

Avec le Dodd-Frank Banking Reform Act, qui permet maintenant aux banques de ré-hypothéquer l’argent et les comptes de leurs propres clients dans le cas d’une crise de liquidité, cela démontre que la banque centrale américaine n’a désormais plus à suivre son mandat original – être le prêteur de dernier ressort – puisque c’est maintenant le public qui fournira les fonds pour sauver les banques lors des futures crises. Avec cette nouvelle loi, qui n’est pas promulguée par le Congrès, mais par la Fed elle-même, on doit se demander si nous avons encore besoin d’une banque centrale, étant donné que son rôle premier de protéger le système bancaire de la banqueroute ou de l’insolvabilité est abandonné.

Source: Examiner.com

Traduction: Goldbroker via Business Bourse

La reproduction, intégrale ou partielle, est autorisée dès lors que « GoldBroker.fr tous droits réservés » est mentionné accompagné d’un lien vers cette page

Et avec une petite chance, une autre tendance va peut-être s’inverser par la même occasion, la mise en prison de ceux qui étaient trop puissants pour y aller…

lwsm_too-big-to-jail_7449

15 commentaires

  • engel

    Bon, nous y voilà. Il est venu le temps du bouquet final.
    …Tout a été et tout sera,… comme il se doit. Ainsi soit-il.

  • Thierry92 Thierry92

    Je sais. Cela ressemble fortement a du hors sujet.

    Mais pas si tant que cela.

    http://partage-le.com/2015/12/des-rockefeller-a-naomi-klein-nos-amies-les-ong/

  • geronimo87

    Bonsoir à tous.
    Bizarre, bizarre. Savez-vous à qui appartient la FED?

    • A des banques privées, JP Morgan, Rockefeller, & co, j’ai plus la liste des noms en tête, ils sont 7 de mémoire. Du moins lors de la création en 1913.
      92% des gains sont reversés à l’état fédéral, seulement 8% va aux investisseurs. Idem, lu dans les statut officiels de la FED.

      • socoa

        de mémoire les fondateurs sont Morgan, Warburg, Lazard, Sachs, Goldman, Lehman, Khun Loeb, Chase Manathan, Rothschild et Moses Seif. Que des esquimaux de Pologne, des pays bas, d’Angleterre, d’Allemagne et de France…

      • socoa

        Jekyll Island: The Truth Behind the Federal Reserve

        http://www.youtube.com/watch?v=eLhTOOBNJXU

        La base du NWO. Ne vous faites aucunes illusions, tout ça est orchestré de mains de maitres et depuis le 911 ils ont fait des progrès considérables, que même pas on imagine dans un film d’ Hollywood.

    • vaick

      petit rappel
      John Fitzgerald Kennedy et la nouvelle tentative de réforme monétaire
      Il est impossible de ne pas évoquer, à la suite de celle du Président Lincoln, la tentative du Président John Fitzgerald Kennedy de dépouiller la FED de sa puissance ,
      le President Kennedy a signé un document présidentiel nommé l’Ordre Executif 11110, lequel a modifié de plus l’Ordre Executif 10289 de 19 Septembre 1961. Ceci a donné à Kennedy comme le President des États Unis le droit juridique à produire son propre argent pour faire marcher le pays ,la suite on la connais comme pour lincoln !!
      lire la suite pour comprendre

      http://alarecherchedelaverite.blogspot.fr/2008/10/jfk-la-suite-de-lenqute.html

      Qui a coulé le Titanic?

      Les dessous de la création de la Federal Reserve
      Retenons que le Titanic appartenait à JP MORGAN l’un des associés de la FED créée le 23 décembre 1913 et qui a annulé son voyage sur le Titanic à la dernière minute !
      Benjamin Guggenheim, Isaac Strauss et John Jacob Astor etaient opposer a la creation de la fed et ils faisaient parti des passagers du titanic pour leur dernier voyage
      http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2014/08/19/le-sabordage-du-titanic-le-pra-5430719.html

  • Moyome

    Tiens, EDF a été éjecté du CAC40..
    ça bouge pas mal en ce moment dans la finance on dirait.

    http://www.romandie.com/news/Pilier-de-lindice-le-geant-de-lenergie-EDF-va-dire-adieu-au-CAC-40/656385.rom

  • GROS

    « la FED a annoncé que plus personne ne serait soutenu par ses largesses »

    Non, mais sérieusement, depuis quand vous croyez les annonces de la FED ?
    Quelle crédulité naïve.

    • engel

      Gros,
      Te serait-il possible de faire preuve de constance dans tes posts?

      Il y a peu, tu nous prenais pour des cons. Sous le motif, que nous les ignorants, nous referions à un pragmatisme basé sur des lois.
      Tandis que toi avec ton tact légendaire tu nous rappelais que:
      – L’élite changera les règles du jeu quand le moment sera venu, car ce sont eux les maîtres du jeu ».
      …Et maintenant que cela est. Tu nous dis qu’on est naïf!

      PS: Il est évident qu’il feront ce que bon leurs semblent envers… le reste du monde.
      Mais faut-il te rappeller que la FED est une association de plusieurs entités. Que par conséquent, cette décision collégiale a pour but principal d’asseoir une reconnaissance de fait, acceptée par les actionnaires.
      …Et ainsi évider des tensions internes destructrices quand la tempête sera venue.

  • Oula ! c’est le moment de passer en mode panique alors …
    Tout ce qu’on a connu jusqu’ici n’était que le l’entrée, on va passer au plat de résistance.

    Si vous n’avez pas peur, c’est que vous êtes inconscient.

  • Un avertissement avec frais pour les marchés financiers…..

    Les places européennes ont chuté de plus de 3% , tandis que Wall Street faisait à peine moins mal.

    Les causes proches de la déroute sont évidentes: les officiels de la BCE se sont plantés , soit erreur de communication, soit erreur de régulation; au lieu de réussir ce qu’ils se sont fixé pour objectif, stimuler l’appétit pour le risque, ils ont au contraire précipité l’aversion au risque. La forte remontée de l’euro en est le signe le plus clair: lors des fuites devant le risque, on cloture les positions vendeurs en euros. (…)

    http://leblogalupus.com/2015/12/04/un-avertissement-avec-frais-pour-les-marches-financiers/

    Akasha.

  • tyr523

    C’est peut être une bonne nouvelle, mais je me demande si ça veut dire qu’ils vont arrêter les QE ?
    Es ce qu’ils vont pas en profiter pour un sauvage de leurs banque via le système européen ? Ou vont ils encore plus pomper l’argent des électeurs ?

    Très intéressant ! Affaire à suivre !

    • engel

      Il faut surtout comprendre.
      Qu’en supprimant le risque(préteur en dernier ressort) ils ont poussé ainsi le monde dans le gouffre des mauvaises dettes.
      Et maintenant que le temps est venu pour eux d’assurer leur engagement et d’assumer, ils se défausse et… « ils se barrent avec la caisse »!!!