Pétrole: l’Arabie saoudite en guerre contre le pétrole de schiste US

Si une nouvelle guerre démarre entre les Etats-Unis et les saoudiens, c’est que la situation est de plus en plus délicate, mais elle est compréhensible! En effet, les Etats-Unis veulent produire toujours plus de pétrole de schiste quitte à ravager complètement la planète avec ce type d’extraction d’une grande dangerosité à tous les niveaux, tout simplement par ce que le niveau de production de pétrole « classique » est en chute libre au pays de l’Oncle Sam. Le site Boursorama a consacré un article relativement intéressant sur le sujet qui pourrait se résumer ainsi: « c’est la cata, mais il n’y a pas de quoi s’inquiéter ».

Selon les statistiques de Baker Hughes, 574 puis de pétrole étaient en activité sur le sol américain  au 13 novembre 2015, contre environ 1.600 à la mi-2014. Malgré la chute de la production, l’offre de pétrole reste toujours supérieure à la demande et les stocks augmentent.

2842a01f219dde9689dc440ed2bb3440-627x342Nombre de puits de pétrole en activité aux Etats-Unis depuis 1987 (les dates sont écrites au format américain). Source : Baker Hughes.

Source et article complet sur: Boursorama

Il ne leur reste alors que le pétrole de schiste dont l’avenir est plus qu’incertain à long terme, tout à un prix, et celui-ci s’annonce colossal…

L’Arabie saoudite poursuit sa guerre économique sur le marché pétrolier avec les entreprises américaines. Le but du royaume est de protéger sa part et de rendre plus difficile les affaires des producteurs américains de pétrole de schiste, estime l’édition Forbes.

Le marché du pétrole semble voir une nouvelle étape de la lutte entre les entreprises saoudiennes et américaines. L’Arabie saoudite a déjà dépensé près de 100 milliards de dollars de ses réserves de devises internationales, ce qui a permis d’obtenir un certain résultat.

La décision saoudienne de ne pas baisser le niveau de production pétrolière a provoqué le recul du prix du pétrole de type Brent et WTI. Cependant, pour gagner cette lutte avec les Etats-Unis, le royaume sera obligé de dépenser plus.

L’Arabie saoudite a l’intention de doubler les enjeux à l’aide d’emprunts. Selon les données du Financial Times, le pays est prêt à entrer dans les marchés mondiaux de titres afin d’attirer des ressources financières pour intensifier la rivalité avec ses concurrents américains.

Par ailleurs, l’Arabie saoudite a besoin de ces emprunts parce qu’elle subit de graves problèmes financiers, notamment liés aux restrictions budgétaires. Dans le même temps, aujourd’hui, dans leur lutte acharnée avec le pétrole de schiste américain, les Saoudiens ne peuvent se prévaloir que de petites victoires, conclut l’édition.

Source: Sputniknews

Ajoutez à cela le fait que le cours de l’or ait baissé à son niveau le plus bas en 6 ans, une mauvaise nouvelle pour les États-Unis dont le stock réel est tellement bas qu’aucun audit n’est possible, secret d’état au nom de la sécurité nationale. Alors allons-y de notre petit pronostic: combien de vous pensent que les États-Unis vont officiellement être contraints d’accuser (ou de reconnaître) le financement de Daech par l’Arabie Saoudite dans le but de les attaquer, et de prendre le contrôle des réserves d’or un jour? Contre les États-Unis, il n’y a pas de guerres anodines…

 

5 commentaires