Boutons, fièvre, douleurs abdominales : ma fille est victime du vaccin Meningitec

Officiellement, il n’y a aucun danger avec les vaccins, ils sont surs, sauvent des vies, présentent toutes les normes de sécurités, et pourtant les accidents sont toujours plus nombreux. Cherchez l’erreur… Le souci, c’est qu’il y a encore trop de personnes qui sont persuadées que jamais elles ne pourraient vivre sans vaccins.

Piqure-vaccin

LE PLUS. Ils ont tous vacciné leurs enfants contre la méningite et tous témoignent des mêmes effets secondaires. 240 familles ont décidé de porter plainte contre le distributeur français du Meningitec. Parmi elles, Coralie M., à l’origine d’une pétition sur Change.org. Sa fille a été vaccinée avec un lot défectueux, depuis retiré du marché. Elle témoigne.

En février 2014, mon médecin m’a prescrit un vaccin contre la méningite pour ma petite fille, qui avait alors 13 mois. Il ne m’a rien expliqué, mais je lui faisais confiance. Après tout, c’était lui, le professionnel de santé.

Quelques heures après l’injection, ma fille a commencé à avoir de la fièvre. Je ne me suis pas inquiétée outre mesure, puisque cela est très courant après une vaccination. Mais elle a commencé à avoir des éruptions cutanées et des douleurs abdominales quotidiennes. Un jour, elle s’est retrouvée couverte de boutons, avec une fièvre qui ne baissait toujours pas.

Auparavant, ma fille faisait ses nuits et mangeait parfaitement. Du jour au lendemain, j’ai eu l’impression de me retrouver avec un autre bébé, qui ne dormait plus et que j’avais du mal à nourrir.

Pourquoi personne ne m’a avertie du retrait du vaccin ?

Inquiète, je suis allée voir plusieurs médecins, qui formulaient chacun un diagnostic différent, ou me disaient qu’ils ne savaient pas à quoi cela était dû.

Totalement perdue, j’ai pris le carnet de santé de ma fille et ai décidé de tenter de trouver par moi-même.

Après plusieurs recherches, j’ai commencé à faire un lien entre la prise du vaccin et les symptômes. Je suis tombée des nues en allant sur le site de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Celle-ci évoquait le retrait du marché de 21 lots de Meningitec à titre de précaution, en raison d’un « problème de qualité rencontré lors de la fabrication » qui induirait des rougeurs et de la fièvre. Parmi ces lots, celui de mon bébé.

Après ce soir-là, j’ai passé une nuit blanche. Comment était-il possible que personne ne m’ait avertie ? Quels effets ce vaccin peut-il avoir sur ma fille ?

Mon médecin n’était même pas au courant

Le lendemain matin, j’ai déposé ma fille à la crèche et j’ai immédiatement appelé son médecin pour lui parler du retrait des lots. Et là, surprise : il n’était pas au courant. Des vaccins ont même été livrés en pharmacie après le retrait du marché.

En appelant le laboratoire CSP, qui exploitait le vaccin en France, je n’ai pas été rassurée, au contraire… La femme que j’ai eu au téléphone était incapable de me dire si ce vaccin présentait des risques pour la santé, et si oui, lesquels.

Il y a donc, dans le corps de ma petite fille, un produit que personne ne connaît ?

Nous avons porté plainte contre le laboratoire

Face à tous ces questionnements. Je me suis retrouvée extrêmement seule. Certains, dans mon entourage, me répondaient même que j’affabulais.

J’ai de nouveau dû prendre le problème en mains. En faisant des recherches sur internet, je suis tombée sur un groupe Facebook de parents qui échangeaient au sujet du Meningitec. J’ai petit à petit fait leur connaissance, et me suis rendue compte que tous nos enfants présentaient les mêmes symptômes. Comment cela est-il possible, sachant qu’on ne se connait pas et qu’on vit tous aux quatre coins de la France ?

Article en intégralité sur Leplus.nouvelobs.com

 

12 commentaires

  • vico

    « Officiellement, il n’y a aucun danger avec les vaccins, ils sont surs, sauvent des vies, présentent toutes les normes de sécurités, et pourtant les accidents sont toujours plus nombreux  »

    A quand ? des preuves un Devis médicale, montrant l’efficacité Authentique, non dangereuse !
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif L’arnaque est mensonges un mythe .. le corps est marchands pour ces avides d’intérêt.

    « En appelant le laboratoire CSP, qui exploitait le vaccin en France, je n’ai pas été rassurée, au contraire… La femme que j’ai eu au téléphone était incapable de me dire si ce vaccin présentait des risques pour la santé, et si oui, lesquels. » incapable ? ou plutôt de mèche °-°

    « mon médecin m’a prescrit un vaccin contre la méningite pour ma petite fille, qui avait alors 13 mois. » wahouuu… pas s’étonnait de tas problème immunitaire en pleine construction déjà esquinter de part de ces professionnel de la peur institutionnel fabriquant bigpharma

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif Ah ces crétins de parents qui jouent à la roulette russe avec leurs gosses, et après ça, ça vient chouiner ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif …parents indignes, vous être aussi criminels que vos bourreaux ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    • koo

      Des propos aussi dégueulasses j’en ai rarement lu. Incriminer les parents qui subissent big pharma, faut le faire…

      T4aurais mieux fait de garder ta langue dans ta poche toi…

      • Graine de piaf

        les parents n’ont pas à subir ! bon sang mais qu’ils prennent un peu leurs responsabilités en faisant marcher leur matière grise ! ce n’est pas difficile quand même ! j’ai eu 4 mômes et personne ne m’a dicté ce qui était bon ou non pour eux !et mes enfants ont fait de même pour les leurs…

      • koo

        Sauf que se tirer dans les pattes les uns les autres au lieu d’agir et dénoncer les coupables, c’est un comportement de mouton. L’accès à l’information n’est pas si simple vu la désinformation à tous les niveaux. Ce n’est donc pas parce que tu as eu accès à cette information au bon moment en t’évitant des erreurs que les autres sont des coupables ou des sous-hommes.

        Y’a pas que les méninges qu’il faut faire fonctionner, l’empathie aussi c’est important.

      • Graine de piaf

        l’un n’empêche pas l’autre !
        Ceci dit si j’ai toujours eu les informations que je voulais c’est justement parce que je les cherchais, je n’ai jamais attendu qu’on me les apporte sur un plateau. L’instinct aussi était présent, et surtout une grande méfiance pour tout ce qui ressemble à du matraquage.
        Non, je ne plains pas les parents, mais les gosses qui subissent les conséquences, pauvres petits !

      • koo

        Quand je vois ta réaction, je m’interroge… Tu oublies juste que ces parents inconscients dont tu parles font juste leur boulot de parent, c’est à dire faire ce qu’ils pensent être le mieux pour leurs enfants, à savoir les faire vacciner parce qu’ils ont appris depuis tout petit que ça sauvait des vies, parce que les médias le répètent en boucle et que toutes les études sont faites pour le « prouver ». Le problème n’est pas d’être inconscient et criminel, le problème est le défaut d’information et la désinformation organisée. Il faut arrêter de se tromper de cible. Tous les parents ne sont pas devant leur télé et au Mcdo ou au match de foot, ils sont beaucoup à réfléchir à faire au mieux même s’ils se trompent.

        Il y a un fossé entre être dans l’erreur et être en faute.

      • Dante GT

        Bien d’accord avec Koo!
        Je suis moi même papa d’un enfant de 3 moi, et je dois faire les vaccins obligatoires que sont le DTP.
        Mais il n’existe plus depuis longtemps (2008) sans alu, et 2012 avec alu.
        Du coups, il n’y a plus que des exavalants avec hépatite B, que je ne veux pas.
        Bonjour la galère pour trouver des quinta, il sont quand même produits pas deux labo (GSK et Pasteur)…

        C’est facile de faire les moralisateurs; mais dans toute cette merde, c’est chacun sa pomme on dirait.
        Et sans oublier que dans un couple, on est deux, et qu’il faut prouver a l’autre moitié que les vaccin sont pas ce qu’on nous a appris dès le plus jeune age…

      • Les propos de Conscience u12 sont un peu dur, ok. Mais dans le fond, je suis d’accord avec lui. Je crois que même à la télé, on parle des vaccins maintenant, et le flop de la vaccination contre la grippe a attiré l’attention.

        Cette malheureuse dame dit faire maintenant des recherches. Ce problème a fini par lui ouvrir les yeux. Mais un peu tard. Il faut arrêter d’incriminer les toubibs dont on sait qu’ils touchent une prime à la vaccination. ON LE SAIT ! Alors soit on va leur en mettre une dans la g..(c’est une image !!), soit on prend ses responsabilités et on s’informe avant d’agir.

        Il y a bien assez de cas où il peut se passer un accident que personne n’aurait pu voir venir.

    • lalumiere

      « Faire confiance au médecin »: LOL…

  • criminalita

    Même vacciné pour la tuberculose vous pouvez l’attraper.
    C’est le propos de mon pneumologue, grand spécialiste et professeur à l’UNI de Genève.
    Faudra bien faire tomber ce mythe de la vaccination efficace et protectrice.

  • Graine de piaf

    je suis ahurie devant l’inconscience des parents qui chouinent et s’inquiètent pour leurs petits APRES au lieu de s’être informés AVANT !Les gens sont des assistés perpétuels ! si on ne leur mâche pas ce qu’ils devraient apprendre par eux-mêmes, ils sont complètement perdus… ils se fient les yeux fermés à des « autorités compétentes » autrement dit à leurs médecins sans chercher à savoir si ceux-ci sont de « vrais » toubibs ou seulement les mains agissantes des labos qui leur bourrent le crâne et le portefeuille pour beaucoup !et aussi à la propagande éhontée diffusée par les merdias aux bottes du minis***re de la santé !