Chronodrives ces antichambres de l’enfer pour les employés….

Toujours plus vite, toujours plus loin dans la course au profit sur le dos des employés. La praticité à faire ces courses sans se déplacer est,  pour ceux qui ont des horaires astreignants un avantage. Pour ceux qui préparent leur commande, il en est tout autre. Si vous profitez de ces services, méditez sur les témoignages de ces deux étudiants.

Titre original: « Je n’avais plus le droit de parler avec mes collègues, ensuite ils m’ont supprimé ma pause pipi »

Faire ses courses en ligne, pour une livraison rapide, c’est bien pratique. Sauf que, dans les rayons des entrepôts, une autre course se déroule, pour préparer au plus vite les produits achetés. Découvrez les coulisses des hypermarchés connectés, grâce aux témoignages étonnants de deux employés de l’enseigne Chronodrive de l’agglomération toulousaine, une chaîne de cybermarchés lancée en 2004 par le groupe Auchan. Rebecca et Julien, 20 ans, étudiants en médecine à Toulouse, en quête d’un revenu pour payer leurs études, y racontent leur marathon permanent au service du client sous la pression des managers.

Cet article a initialement été publié dans la Revue Z (voir ci-dessous).

Rebecca  : On avait besoin d’un peu d’argent, on ne trouvait pas de boulot ailleurs. Chez Chronodrive, c’était facile. J’ai postulé par Internet.

À l’entretien d’embauche, ils nous ont dit qu’il fallait être disponible le samedi, avoir de l’énergie, le sens du relationnel. On te propose un CDI d’office et tu choisis le nombre d’heures que tu veux. J’ai pris dix heures par semaine. Les employés sont tous très jeunes, il y a beaucoup d’étudiants.

Le premier jour, les responsables de secteur étaient sympathiques, c’était très « On forme une grande famille ». Ils se présentent par leur prénom, on se tutoie tous. Ils te rassurent : « On sait que vous n’allez pas être rapide, ne vous inquiétez pas, faites à votre rythme. »

J’ai découvert mon lieu de travail, un grand hangar avec des alignements d’étagères numérotées et des niveaux, numérotés également. Une sorte de supermarché sans clients. Moi, je travaillais au frais, à trois degrés. Ils nous ont donné un bonnet et des gants. Il faisait froid, j’étais un peu surprise. Après je me suis mieux habillée.

« La montre-écran au poignet, ça leur permet de t’identifier »

Le matin, tu mets ta montre-écran à ton poignet, une sorte de petit ordinateur. Tu fais ton code. Ça leur permet de t’identifier, c’est comme si tu pointais. Là, la première commande s’affiche, avec le nombre d’articles. Tu ne connais pas la nature des articles que tu vas chercher. Juste un chiffre qui correspond à un emplacement. Tu as un numéro pour le rayon, un autre pour l’étagère, un autre pour le niveau. Tu mets trois ou quatre articles par sac dans une caisse en plastique puis dans un chariot roulant. Ça peut être très lourd.

L’objectif, c’est d’aller le plus vite possible, pour que le client ait ses courses dans son coffre rapidement. Le lendemain, tu as ton classement sur un grand tableau : ton nom, ton prénom et ton score. Les trois premiers classés sont surlignés d’une couleur, les trois derniers d’une autre couleur. C’est un score de productivité, calculé selon le nombre d’articles scannés en une minute et le nombre de commandes par jour.

Au début ils te disent : « Tu fais les commandes comme tu peux. » Ensuite tu comprends qu’il faut courir si tu ne veux pas te faire engueuler. Dès que tu ne cours pas, le chef te voit. Il est à un angle de mur derrière une vitre, dans un bureau, et il crie dans son micro : « Rebecca je te vois, tu cours pas, là. Dépêche-toi ! » Il n’y a pas d’horloge, et j’ai même eu droit à des remarques uniquement parce que je regardais ma montre ! Les ordres t’arrivent par un haut-parleur dans le frigo géant. Tous les autres l’entendent.

J’ai commencé à me faire punir.

On ne m’avait pas dit que ce serait aussi physique. Même après plusieurs jours, je suis restée dans les dernières. J’ai commencé à me faire punir. Je n’avais plus le droit de parler avec mes collègues. Et puis ensuite ils m’ont supprimé ma pause pipi. Et pour moi c’est difficile de ne pas aller aux toilettes pendant trois heures ! Ma punition c’était aussi la mise en rayons. Il fallait mettre des cartons remplis de boîtes de conserve sur les étagères. On était quatre à le faire avec un seul escabeau. À la fin je ne faisais que ça. Physiquement c’était très dur. Quand on n’est pas bon, on n’a pas le choix. Mais entre nuls on s’entraide, parfois des collègues me filaient un coup de main.

Julien : Au début j’étais à fond. C’est quand même admirable : les marchandises sont tellement bien classées. On m’a dit que le score de productivité minimum, c’était 200. Sans courir, on les faisait pas. « Dépêchez-vous, à Bordeaux ils courent », on nous répétait. L’obsession, c’était de passer devant ce magasin et que notre centre à Basso Cambo devienne troisième de France. Mais une fois que tout le monde eut atteint les 200, ça ne suffisait plus. Là tu commences à avoir la boule au ventre quand tu vas au boulot. Dès que tu as atteint un objectif, on t’en donne un nouveau. Quand tu sais que tu auras toujours un nouvel objectif, c’est démotivant, tu n’as plus envie de l’atteindre. Les chefs de secteur sont aussi en compétition entre eux. Ils nous disaient : « Vous comprenez, si vous ne travaillez pas, c’est moi qui ne vais pas atteindre mes objectifs. »

« Le surgelé, c’est pour les rebelles. »

Il y a différentes sonneries. Quand une commande attend depuis plus de trois minutes, ça sonne dans l’entrepôt. Et puis il y a la « cavalerie » : ça paraît ludique mais ça ne l’est pas du tout. C’est quand il y a plus de trois clients à l’accueil dont la commande n’est pas encore prise. Il faut décrocher de son poste pour aller s’occuper d’eux. Mais attention, interdit de courir quand on livre, « ça stresse le client ».

Je travaillais de 5 h 30 à 8 h 30 du matin. Tu as trois minutes de pause par heure.

Moi, j’avais un contrat de douze heures réparti sur quatre ou cinq jours. Je gagnais 350 euros. Mais je faisais tout le temps des heures supplémentaires. T’as pas vraiment le choix. Ils préfèrent les contrats à temps partiel, comme ça ils comptabilisent tes heures supplémentaires en heures « complémentaires ». Elles sont payées en heures normales… Lorsque j’ai refusé, ils sont devenus désagréables : « Sympa pour samedi ! On était vraiment dans la merde. » Tu peux aussi te retrouver au surgelé, à -18 degrés, sans gants. Le surgelé, c’est pour les rebelles. Tu prends les produits à la sortie du camion, tu places les produits tout au fond, les mains dans la glace. Ça fait mal.

Une fois par mois, le magasin est ouvert aux clients. Là, il ne faut plus courir, il faut sourire. Les haut placés viennent travailler avec nous, ils prennent les caddies. Il y a une super ambiance, les chefs sont sympas, ils rigolent.

Interdite d’aller aux toilettes

Rebecca : Je travaillais tout le temps avec un mec aux 35 heures, qui était premier du classement. C’était le sbire du chef de secteur. Il allait lui cafter s’il me voyait parler. Une fois, on empilait des caisses vides tous les deux, et il a posé sa pile sur la mienne alors que j’avais encore mes mains dessous. Je n’étais pas assez rapide, il a lancé : « Tu te les reprendras sur les doigts si tu t’améliores pas. » Quand je ne trouvais pas les articles, si je lui demandais il me disait que j’étais nulle, que je n’avais pas à poser de questions. C’est vraiment lui qui m’a décidée à partir.

Le boulot me rendait malade. La veille, je n’arrivais plus à manger ni à m’endormir alors que je me levais à 4 heures. J’ai posé ma démission un jour avant la fin de ma période d’essai. Je disais : « Vous n’avez pas le droit de m’interdire d’aller aux toilettes » ; ils répondaient : « On connaît la loi, si on te le dit c’est qu’on a le droit [1]. » On ne s’organise pas. On ne se syndique pas. On peste sur le chemin avec quelques collègues, on se raconte nos colères. Et ça continue.

Les primes de fin d’année supprimées.

…./….

Lire la suite

Propos recueillis par : Naïké Desquesnes (Revue Z)

Photo d’illustration : CC Michael Heiland

Notes

[1En réalité, la jurisprudence prud’hommale reconnaît le droit d’aller aux toilettes pendant le travail.

Izi Baby, ce boîtier connecté pour faire ses courses…depuis son réfrigérateur

Chronodrive a lancé en mars 2015 la « liste intelligente », aka le nouvel ami du consommateur : « Izy ». Ce boîtier connecté rond et blanc a été conçu par la société californienne Hiku, basée dans la Silicon Valley. Il peut s’aimanter sur le frigo et permet de scanner le code-barres des produits à disposition dans notre cuisine ou de dicter vocalement leurs noms. Grâce à une application téléchargeable, l’appareil transmet par Wi-Fi les informations au « panier en ligne ». Un dernier clic via votre smartphone, et la commande est faite ! Un gadget technologique à 29,90 euros pour gagner encore et toujours plus de temps et permettre ainsi à Chronodrive de rester en tête du marché de la consommation éclair. Dur, dur de rester speed : la concurrence devient de plus en plus rude dans le secteur du drive. 14 des 75 sites de Chronodrive en France ont fermé l’an dernier, et plusieurs projets d’ouverture ont été gelés. La famille Mulliez, actionnaire de référence de Chronodrive et propriétaire du groupe Auchan, réfléchit aux meilleurs moyens de sauver le taux de profit dans le secteur…

 La Revue Z est une revue itinérante d’enquête et de critique sociale. Son dernier numéro est notamment consacré aux technopoles. Pour découvrir son sommaire et son édito, rendez-vous ici. La Revue Z a besoin du soutien de ses lecteurs : elle lance un appel.

 

 

Source : Bastamag.net relayé par Crashdebug

Allez plus loin:

 

 

 

 

66 commentaires

  • william jung

    merci volti c’est un scandale ce truc, nous prennent pour des esclaves…

    Viva Zapata !

    f.

    • voltigeur voltigeur

      Grève générale, blocage du pays,, tout le monde reste à la maison, on achète rien,
      on ne paie rien, on ne va pas travailler!
      Personne ne viendra chez nous pour nous y obliger!
      personne dans les rues, ce serait un moyen pacifique, en
      souhaitant que ça puisse servir à changer ce merdier.
      Nous n’avons plus d’options, ils sont tous en campagne pour
      être réélus, pour sauver leurs culs!! Et après??..

      texte vers image

      • bonjour ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++
        nous pensons pouvoir tenir pendant quelque temps , en restant au lit et 1 repas par jour…….boissons chaudes à volonté….
        qui nous aiment… nous suivent…..

      • .Mario-Bros.

        ah enfin !!! merci voltigeur !!! arrêter de TRAVAILLER !!!

        moi pour info ça fait 15 ans !!!http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • .Mario-Bros.

        quand on a rien on a rien à perdre …
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        Merde battu, moi ça fait que 10 ans http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • engel

        T’en a un d’autres comme ça?

        …Et moi je propose que les gens pensent aussi aux autres plus qu’à eux-mêmes, voila.
        Que le monde ne soit quehttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif ethttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

      • voltigeur voltigeur

        D’autres quoi? angel

      • engel

        Volti,
        ça c’est parce que t’es jeune et pleine d’espoirs.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
        …Tu verras en vieillissant, c’est un poil plus compliqué le collectif humain.

      • engel

        ..Et après ça, dis pas que, je ne suis pas charmant.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • voltigeur voltigeur

        Un vrai prince!! kiss

      • suzanna

        Des années que je le propose, mais y’en a toujours pour sortir une excuse.

      • voltigeur voltigeur

        Et oui des années, imagines si la proposition
        avait été entendue?.. bêêêê!!.. :)

      • engel

        Et si l’homme n’était pas l’homme.
        « Avec des si on pourrait… »

      • Dubitatif

        @ Volti je t’adore

        C presque pile ce que je viens d’écrire à Henrich dans infos
        du jour. lui veut déjà pas boycotter france 2 alors
        la gréve générale…
        Perso, j’y aspire. et pour en revenir aux courses sans se
        déplacer…
        perso, je bosse dès 02H OO du mat et me couche à 23 ou 23 h 30, je m’entrâine 10 minutes juste après le café au Pentiak,
        je fais mes courses et MEME MES PLATS MAISONS !!
        je fais MA vaisselle sans bécane pour, mon ménage avec mes
        dix doigts
        alors je suis CONTRE ces courses à distance ! non seulement
        c’est l’esclavage pour ce personnel, mais c’est la MORT des
        petits commerces de quartier.
        vers 1908 il y a eu des tas de révoltes pour obtenir des
        journées de 8 h oo bordel,
        les deux jours de fin de semaine,
        alors … quand on me dit que ces livraisons sont pour faciliter la vie des RARES qui ont un emploi c’est de la foutaise.
        MOI AUSSI JE BOSSE ET JE DÉPLACE MON CUL POUR TATER LA
        MARCHANDISE CHEZ LE PRIMEUR et parler champignons avec lui.

        en plus c’est l’occasion d’être en famille que de faire
        les courses, comme de bouffer de vrais plats autour d’une
        vraie table.
        les gens qui disent j’ai pas le temps c’est un faux prétexte
        pour faire 10 minutes de sport ils répondent PAREIL !!!
        FEIGNANTISE oui !
        par contre … ils passent 4 h voire plus soit devant
        l’ordi, soit devant la télé.

        tiens faisons le test. grève de tous ces travailleurs qui préparent les commandes. Ils trouveraient pas le temps les
        gens de faire leurs courses ? Haha Gogole et autres veulent déjà vous livrer avec des robots volants… MON LANCE PIERRE
        EST PRËT !
        CE MONDE EST FOU

      • voltigeur voltigeur

        Donc toi aussi tu fais comme moi partie des « cinglées »
        bienvenue au club mdr

      • je boycotte par Fr2, vu que je la regarde pas… nuance. car à part la télé, tu as le streaming…. et on trouve de tout sur le net. memet pas dans les « propos rapportés » car yà souvent gourance. Merci.

      • Dubitatif

        bonjour Heinrich pardon alors, je n’avais pas compris.

        jusqu’à récemment je ne regardais plus les infos télé
        puis je me suis dit « vaut mieux savoir ce que disent
        les merdias ». donc parmi ceux-ci, j’avais choisi la 2
        et quand il y a eu cet « éjectage » (mot inventé par ta
        servitrice), j’ai décidé de plus regarder.
        car derrière il y a le fric des réclames des annonceurs
        Or, je sais que la plupart des chaines « classiques » perdent des parts énormes. c’était juste ma part de colibri pour
        cet homme météo.
        question de la championne sous douée du Net:
        quand tu dis streaming est-ce revoir sur la chaine en question ? car dans ce cas, mon geste servirait à rien et en +, ils auraient mon IP pour m’envoyer des réclames.
        bon samedi ! et à te lire sur un autre billet !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

      • bonjour
        tu me fais une blague là? tout le monde connaît le streaming.
        à ne pas confondre avec le replay. Tape sur le net tu verras, Y`a de la pub uniquement sur les plateformes, pas dans le contenu.. beaucoup de monde délaisse la télé, contrairement à ce qui est dit, c`est d`ailleurs pour ca que, sentant le vent tourner, les diffuseurs et les industriels du divertissements cherchent de plus en plus à proposer des offres payantes, ce qui donne le choix entre des multitudes de programmes, mais c`est payant, tandis que le streaming est gratuit… Pour l`autre méthodes, il est interdit d`en faire la pub, à éviter donc ici.

      • Dubitatif

        @ Volti c’est bien pour cela que je t’adore
        et qu’est ce que tu me fais rire quand tu « engueule »
        avec gentillesse un M.E. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • voltigeur voltigeur

        Je les adore mes frères et sœurs ovins! bêêêê ! love

      • soubiemyriam

        Ouah t’as pas de lave vaisselle?!!!!!! Moi la vaisselle ça me faisait pleurer.

        Je rêve de gagner à l’euromillion et j’aurai une cuisinière, un homme de ménage « style Tony dans madame est servit) et une nounou. Ah oui, un chauffeur aussi. Une esthéticienne… bref je fait virer les states de voldemploi

      • Chapaate

        Moi je ne boycotte pas la télé.
        J’ai choisi de ne plus regarder les enfumeurs associés.
        Je ne boycotte pas certains produits.
        J’ai choisi de ne plus prendre de plats cuisinés industriels.
        Je ne boycotte pas les supermarchés.
        J’ai choisi de ne plus y mettre les pieds.
        Non au boycotte.
        Oui au choix pensé et réfléchi.

      • engel

        Dubitatif,
        Vache! Tu dors entre 2h et 2,5h par jour?

      • Dubitatif

        @ Engel, exact ! là tu vois nous sommes samedi
        et cela fait déjà env. 3h 40 que je suis debout.
        je gère pas moins de 7 projets différents en rapport
        avec adap du roman qui déclenche film.
        et encore… là j’ai fait « grasse mat »http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • engel

        T’as un secret?
        ..Parceque moi depuis quelques années je suis une larve qui roupille!

      • Chapaate

        Et surtout on ne va plus voter.

  • bonjour

    belle illustration de l’esclavage..et ce n’est qu’une facette de tout le merdier…mais que font les élus ?????(mis au pouvoir par la complicité des électeurs)….

    que pouvons nous faire pour contrer ce génocide?????….. ne plus cautionner tout ce foutoir qui est organisé par les dirigeants du peuple élu……et leur complices….à notre modeste niveau nous essayons de mettre des petite actions (acheter légumes « bio » au marché… réduire un max la consommation de viande…. d’électricité…. partager ce que nous avons en trop… aider des personnes moins heureuse que nous…. nous savons que c’est peu… c’est un modeste début….. mais bon nous allons essayer de réduire encore… pour le moment nous survivons avec 4 euros par jour pour 2 personnes… compte effectué hier…..

    les dégâts sont considérables à l’échelon planétaire à tous les niveaux….

  • un « génocide »? rien que ca?!? Et organisé par le « peuple élu »? c`est pas de la critique de haut niveau ca? c`est fort. La ´realité c`est que si les conditions de travail étaient aussi épouvantables, plus personne ne prendrait ces jobs, et même si elles le sont, ce qui est très probable, pourquoi y-en-a-t-il qui accepte cette servitude? C`est bien parce que l`individu lambda de base est un blaireau.
    Mais à côté de ca, c`est aussi ue bonne expérience temporaire de travail « moderne » et qui est dans la droite file de ce que devient le monde du travail ou en tout cas qui annonce un monde du travail de plus en plus déshumanisé. Voilà qui devrait inciter les gens motivés à prendre du recul par rapport à tout ca, àvivre autrement et á participer à des créations de villages autonomes, ou des expériences de vie plus adaptées à leurs vrais besoins.
    Les lègumes bio n`ont de bio que le nom, il suffit de lire la liste des substances permises par l`union europeenne pour les producteurs bio. Pas de quoi se ´rejouir. Et lire aussi les test sur les produits bio concernant les substances toxiques diverses, pas de quoi pavoiser non plus.

    • +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

    • Dubitatif

      @ henrich Re bonjour, d’accord avec toi
      le recul je l’ai pris depuis longtemps le blem C qu’à force
      de reculer ben derrière … t’as un mur

      et ce mur c’est TOUTE LA MASSE des autres gens qui font pas
      comme nous donc RIEN DE PEUT CHANGER ou si… à la vitesse
      de la vie des minéraux (si si ils bougent)

  • génocide : empoisonnement voulu des éléments vitaux (eau, terre, air)

    « bio » entre guillemet car il n’y a plus rien de bio avec les faits qui sont mentionnés au dessus

    je persiste et signe

    • j’ai bien précisé les dirigeants du peuple élu et n’est pas dit le peuple élu

      • voilá la premiére définition de « génocide » qui m`est tombé sous la main: « Crime contre l’humanité tendant à la destruction totale ou partielle d’un groupe national, ethnique, racial ou religieux ; sont qualifiés de génocide les atteintes volontaires à la vie, à l’intégrité physique ou psychique, la soumission à des conditions d’existence mettant en péril la vie du groupe, les entraves aux naissances et les transferts forcés d’enfants qui visent à un tel but. » Rien à voir avec ta définition: « génocide : empoisonnement voulu des éléments vitaux (eau, terre, air) » On ná pas les mêmes dictio.

      • définition très juste…….. c’est vrai que nous n’avons pas la même vision des choses…. sur ce fin de commentaires ….et bonne chance à vous

      • Dubitatif

        henrich, ta définition est exacte (sur mon petit et cher
        Larousse)
        et cette définition me fait penser à ce qui advient à
        la fraannce….

        @ teaureaulibre semble exprimer

        un acte criminel fait avec préméditation . Ce qui est tout aussi grave et je suis entièrement d’ac avec luihttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • bonjour et merci…….pour ce soutien cela fait plaisir et chaud au coeur…

      • Oui Taureaulibre, je suis aussi d’accord sur la notion de génocide par rapport aux différents empoisonnements dont nous sommes les victimes.
        C’est long, vicieux car discret, mais bigrement efficace !

      • Dubitatif

        @ biquette je t’ai envoyé un mail semaine dernière
        mais pas eu reponse. l’est + lavable heu…http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gifvalable ?

    • Chapaate

      Des hybrides F1 meme « BIO » reste des hybrides F1.
      Donc des produits de labo.

  • Zugzwang

    Je sais que la société nous impose des choix qu’on préférerait ne pas faire. Je me permets quand même quelques petits conseils pour ceux qui pourront les appliquer :

    1. N’acceptez pas un boulot qu’on vous propose directement en CDI. Je sais pour la sécurité de l’emploi (en admettant qu’on puisse encore en parler) mais aucun employeur n’accepterait d’embaucher une personne en CDI sans savoir ce qu’elle vaut SAUF… S’il sait qu’il peut vous exploiter jusqu’à la moelle. La raison est simple : en CDD, tous les employés se barreraient au terme de leur contrat, ce qui forcerait le patron à faire des démarches pour recruter du nouveau personnel (il y a parfois des moment creux où il n’y a pas de postulent, ou des délais allongés pour embaucher, ce qui enquiquine le patron qui fait moins de chiffre d’affaire) et à le former (perte de temps donc diminution du CA). Le patron sait que vous êtes coincés sur place avec un CDI, sans alloc’ si vous vous barrez.

    2. Demandez à faire un tour de l’entreprise (un bon employé connait un minimum son entreprise), regardez les conditions de travail et discutez avec les employés déjà en place. J’ai postulé un jour pour faire du démarchage par téléphone. Je suis arrivé en avance pour l’entretien, j’ai donc eu l’autorisation de passer 5 minutes dans la salle de travail : 50 employés au téléphone et un fouetteur qui passe dans les rangs pour ceux qui n’ont pas passé assez de coup de fil par heure. Ensuite le patron est arrivé pour les entretiens d’embauche avec cette petite phrase d’introduction « On recrute directement en CDI, pas de CDD. Ceux qui ne sont pas intéressés, vous pouvez partir on gagnera du temps »… Je suis parti sans passer l’entretien.

    3. Regroupez-vous entre employés, syndicat, comité, association, … L’union fait la force ! Mobilisez-vous pour faire porter aux oreille de votre patron vos doléances. Prévenez s’il le faut les associations, les médias, la justice, etc.

    4. Ne pas autoriser un employer à pisser durant son travail est illégal, même si le patron vous dit le contraire. Prenez 2 collègues à témoin et dites « je vais pisser ». Allez pisser (n’y passez pas 2 heures) et faites témoigner vos 2 collègues si le patron vient vous chercher des poux dans la tête. Là encore, travail d’équipe qui profitera également à vos collègues (puisque eux aussi ont besoin de se soulager de temps en temps). Vous pouvez porter plainte si ça se corse, vous avez 2 témoins. Votre patron vous reprochera surement autre chose à partir de ce moment là, mais il ne sera crédible que si les faits remontent avant votre plainte et vous ont été notifié par écrit, sinon il n’est pas crédible.

    5. Je pense que le port de gants est obligatoire si vous faites de la manut’ ou si vous travaillez dans des frigo de surgelés. Si vous n’en disposez pas, demandez-en à votre patron. S’il refuse de vous en donner, refusez de travailler (prenez 2 personnes à témoin) et prévenez les autorités compétentes (inspection du travail, CHS, ou autre). Là encore, vous avez tout intérêt à faire bloc avec les autres employés : le patron veut vous virer (ok) mais il doit surtout trouver quelqu’un d’autre pour aller bosser au frigo. Si tout le monde fait bloc, le patron comprendra qu’il est plus simple d’acheter des gants ;)

    Il y aurait certainement plein d’autres conseils à donner… Et, je sais que ce n’est pas facile à mettre en place pour tout le monde. Militez pour vos droits ! Encore une fois, comme dans le reste de la société, il faut s’allier pour faire pression. Quand tous les employés s’accordent pour arrêter le travail le temps de régler les conditions de travail, c’est le patron qui s’adapte.

    Les comités d’entreprises sont là pour défendre les droits des travailleurs, un comité est obligatoire dès que l’entreprise atteint 50 employés (CDD et temps partiels inclus), il peut également être fondé dans les entreprises plus petites à partir du moment où les employés se réunissent pour le créer. Le patron ne peut pas s’y opposer.

    http://droit-finances.commentcamarche.net/contents/1521-le-comite-d-entreprise-definition-et-role
    (vous avez la brochure en PDF à la fin de la page de ce lien).

    Bon courage.

    PS : tous les « préparateurs de commandes » ne travaillent pas dans les conditions mentionnées dans l’article. J’ai une amie qui a fait ce boulot à Bayonne, dans des conditions de travail correct. CDD au SMIC, 35h avec horaires variables, pose pipi autorisée. Donc, il est également possible de faire ce boulot dans de bonnes conditions pour ceux qui se posaient la question.

    • Dubitatif

      @ Zugzwang
      je suis particulièrement touchée par ton billet et la douceur qu’il renferme.
      ta générosité avec tes conseils et ta bonne volonté.
      suis triste que tu n’aies pas pu avoir le poste. j’espère
      que tu en as un au moment où j’écris ce billet.
      quand j’étais étudiante pour me payer mes cours je faisais
      le métier que tu évoques TELE ACTEUR en + de vendre des tableaux en porte à porte…
      ce métier au telephone est un des + dur ! j’avais pas de fixe
      j’étais payer au RV pris . la moyenne par jour devait être de
      4 rv. ma moyenne était de 14 RV par jour. je te dis
      pas la haine autour de moi. du coup les boss voulurent savoir comment je faisais…
      reponse: je lis pas votre papelard, je m’amuse et
      je fais rêver le mec au bout du fil.
      ensuite j’ai fait leur formation (aux sous boss et employés ex collègues) puis comme j’avais détourner à mon profit mon contrat sans fixe.. et
      que je me faisais contre toute attente du fric 4000 euros mensuel… ils m’ont fait du HARCELEMENT
      j’ignorais à l’époque que cela puisse exister ! cela a duré 4 longues années tout en faisant mes cours la nuit… prévoyante j’ai amassé des tas de preuves sur
      ce que je subissais pour les témoins.. j’ai pu me brosser et NE COMPTER QUE SUR MOI.
      le jour où ils ont voulu me faire l’entretien pour me
      remonter des bretelles que j’avais pas, je sortais
      du bural quand entrait le courtier avec une grosse
      méga enveloppe (commandé par ma pomme, le courtier) contenant tout ce pourquoi j’attaquais la
      boîte. ill n’y a pas eu de procès et pour cause, mais
      j’ai eu le fric demandé et me suis barrée. tout cela
      pour te dire qu’on peut pas compter sur les collègues et je les comprends. quand aux lois ben
      justement avec 1er sinistre, et MATRON… y en a pu.
      la morale, faut juste avoir des couilles
      si tu es toujours dans ce métier, passe par mon mail
      je te ferai GRATOS formation de teleacteur
      bizgrostres

      • Zugzwang

        Merci pour ta proposition.

        L’expérience personnelle que je raconte remonte à plusieurs années, ma situation s’est (bien) réglée aujourd’hui.

        Effectivement, il n’est pas toujours possible de bien s’entendre avec ses collègues de boulot, en particulier avec celui qui est « sous-chef » et qui t’écrase les doigts en posant ses casier parce que tu ne travaille pas assez vite. Mais ça coûte rien d’essayer de raisonner les gens, même si le résultat n’est pas garanti. En général, il y a 10 tâcherons pour 1 chef, je me dis que les 10 tâcherons peuvent parfois faire bloc pour faire « plier » la réalité de leur univers. Et puis je préfère essayer et dire aux gens d’essayer plutôt que de relayer un message défaitiste du genre « c’est pas possible » ou « on peut pas compter sur les collègues ». Je crois que parfois on peut, c’est juste difficile et ça demande parfois beaucoup de sacrifices, des sacrifices parfois trop difficiles à faire pour changer…

      • Il y a aussi que les employés ont peur de perdre leur boulot, alors en général, peu ont le courage de témoigner. Je le comprends aussi, même si je le déplore.

      • Dubitatif

        je suis contente @Zugzwang que tout aille bien question
        boulot ma propal reste valable pour qui le demande

  • vico

    http://www.petitions24.net/non_pick_by_voice_preparation_commandes

    La reconnaissance vocale (appareil préparé-commandes) <> morbide scandaleux, humanoïde!!

    il est interdit d’interdire ? PAUSE TOILETTE est un droit!
    le Quotas en France n’existe pas… Ok ya un minimum productivité fesable!
    une course effréné au nom du capitale ! pour un salaire travaillant à l’heure! et non à la productivité! à moins que le contrat le prévois.

    un dictats de restriction liberté … harcèlement moraux psychologique (pression) ^^ (salarié peuvent porter plainte) vite avant le tafta, infantilisation du salarié! manipulé/en tirant profit http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • william jung

    quelques idées perso de l’époque (pouvez compléter avec vos com & idées)

    http://www.crashdebug.fr/index.php/dossiers/6471-l-avenir-est-ce-que-l-on-en-fait

    amitiés,

    f.

  • voltigeur voltigeur

    Et un bon coup de pieds dans la fourmilière ça donnerait
    quoi?
    Tu parles de penser aux autres, justement une action commune
    ne pourrait être que profitable à TOUS!
    La grève du zèle comme suggérée par Stef hum!!!
    La grève totale ça impacte la société entière, et nous sommes tous
    concernés.
    Malgré mon « jeune âge et mes illusions », clin je pense que c’est possible et
    même recommandé, quand on a plus rien à perdre.
    Là on attend quoi? Que ça s’arrange par l’opération du St Esprit?..
    Pas que moi qui ai de l’espoir mdr

    • justement, « on attend quoi? ».. C´est bien la raison pour laquelle quelques uns d`entres nous lancent des appels, pour diverses actions, et celle dont tu parles est intéressante si elle regroupe beaucoup de monde, mais le fait est que, en réponse à ces appels, nous n`avons eu que des déclarations d`intentions et rien de concret, que ce soit pour des actions réunissant les ME ou autres, comme celle-ci. Alors? Je veux bien qu`on lance des appel puisque j`en ai lancé mais c`est toujours sans suite, alors que sur le site sont censés être lá des gens qui en ont au minimum marre de ce qui se passe mais dont les réactions se limitent à déposer des posts- souvent utiles et intéressants- qui restent sans suite et sans conséquence, ce qui fait que les meilleures bonnes volonté finissent par se demander  » á quoi ca sert » que ducros y se décarcasse? Y sont où les gars qui veulent faire autrement?

      • Zugzwang

        Oui Heinrich, mais que dois-je alors penser de toi, qui est là planté devant ton clavier, à laisser un post qui restera peut-être sans suite et sans conséquence. Tu sembles critiquer le comportement des ME qui laissent des posts mais… il font comme toi !

        Ca ne veut pas dire pour autant que, tous autant que nous sommes, nous ne militons pas activement quotidiennement dans nos vies pour changer le monde vers « quelque chose de meilleur ». Tiens, toi par exemple, hier encore tu jetais ton papier à la poubelle plutôt que dans la rue ou la nature. Volti lui a cultivé des patates parce qu’il en a marre d’acheter celles qui sont produits industriellement aux States. Moi j’ai refusé un boulot de merde parce qu’il n’était pas « bon » pour moi et qu’il me rendait collaborateur d’un système que je n’aime pas.

        Monter un forum et prendre le temps de s’y investir est une action militante comme une autre. Ici le but est de sensibiliser la population, on passe du temps devant un clavier. On peut pas à la fois passer du temps comme toi devant un clavier et en même temps reprocher aux autres de le faire aussi. Ca doit être dur pour Volti d’entendre que ça sert à rien si c’est pas du concret. Car c’est du concret ! En dehors des opérations « Bouton rouge », les repas organisés pour se rencontrer et autres actions menées via ce site, combien de gens ont été sensibilisé grâce à ce forum, combien d’entre eux ont changé leurs habitudes, ont fait leurs remises en questions, se sont inscrits dans des assos, se sont inscrit dans des partis politiques « alternatifs », ont arrêté d’acheter des ersatz de produits, ont limité leurs consommations, sont allé aider des gens qui en avaient besoin ? Par ce forum, c’est notre avenir concret qui change, et tous autant que nous sommes, nous oeuvrons quotidiennement en fonction de nos convictions… et parfois de nos faiblesses (reconnaissons-le aussi).

        Tu en veux plus ? Tant mieux ! Milite ! Oeuvre ! Croix-rouge, secours populaire, Greenpeace, Constitution citoyenne, … Chaque jour des millions de personnes à travers le monde militent et oeuvre au sein de groupes ou d’associations pour changer le monde (tout le monde se disant qu’ils ont l’impression que rien ne bouge), il y en a certainement une ou plusieurs par chez toi qui sera heureuse de t’accueillir dans ses rangs. Et si tu ne trouve rien par chez toi, sache qu’il suffit de 3 personnes et d’un statut sociale (une raison d’oeuvrer) pour monter une asso, alors fonce, c’est très simple et (presque) gratuit ! Sinon, il n’y a même pas besoin d’une asso pour filer la soupe à un SDF ou l’héberger chez soi. T’es encore là ? Devant ton clavier et ton écran à me lire ! Mais bouge tu perds ton temps là ;)

        Continuons simplement de faire en sorte d’avoir un monde « meilleur » et continuons de sensibiliser les gens avec nos idées.

        Pour info, voici le genre d’action militante que j’ai trouvé intéressante. A savoir que l’asso Bizi est entièrement pacifiste (pacifique ?), c’est quelque chose que j’apprécie parce que je n’aime pas le sentiment général que j’entends de plus en plus pour une guerre civile (je pense qu’on ferait mieux de régler les problèmes dans le « calme ») :

        http://www.sudouest.fr/2015/04/08/des-personnalites-s-engagent-a-heberger-tour-a-tour-les-sieges-derobes-a-hsbc-par-bizi-1885404-4018.php

        Bon courage ! Continuez d’être géniaux et de faire ce qui vous semble le mieux !

      • +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

        Merci et bon courage……

      • http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

        Ah ! Enfin quelqu’un qui reconnaît qu’il n’est pas obligatoirement nécessaire de faire des grands actions pour changer le monde. Les petits ruisseaux font les grandes rivières ! Bien souvent, nos actions sont discrètes, ou tout au moins pas exposées sur la place publique, mais néanmoins efficaces.

    • Dubitatif

      @ volti oui il faut un blocage GE-NE-RAL.
      et comme je le disais ché pu où il aura lieu que quand les
      ventres seront vides. donc … on peut attendre encore longtemps. il y a un an je donnais l’exemple des Grecs
      ils subissent pire que nous et je ne vois AUCUN BLOCAGE
      GENERAL
      depuis combien ? 3ans qu’il aurait pu avoir lieu ?
      mieux… les Grecs se disent contents de notre locataire-boutonneux-bedonnant-en-mob !!!
      alors en fraance… (les 2 aa c’est pour faire plus grandiloquent ) biz

    • engel

      Oh aujourd’hui ma voltigeuse préférée, elle m’en donne du fil à retordre.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      « Malgré mon « jeune âge et mes illusions », clin je pense que c’est possible et même recommandé, quand on a plus rien à perdre. »

      Et oui tout à fait.
      Alors tu vas attendre patiemment et pas t’échauffer inutilement.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif
      …Tous est dans le « plus rien à perdre ».
      Alors quand et seulement quand les gens « n’aurons plus rien à perdre ». Alors là, seulement ils se bougeront.

      Ouais, mais ce jour là, il auront…. déjà perdu leur boulot! Et pour faire une grève général, bouahhh c’est con comme situation. blem.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • Dubitatif

      voltigeur23 octobre, 2015 à 12 h 16 min

      Et un bon coup de pieds dans la fourmilière ça donnerait
      quoi?

      REPONSE LA PANIQUE (héhé)

  • soubiemyriam

    On est pas non plus sans loi pour nous protéger hein!! Ni une ni deux jme mets en caisse pour dépression et je porte plainte pour harcèlement pshyco et physique.

    C est une bonne expèrience. Ils ne rigoleront pas devant des patients dépressifs à cause de leur sup ou collègues

  • Mata Hari Mata Hari

    Soubiemyriam http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif
     » je me mets en caisse  » ( traduction : je me mets en arrêt maladie ) C’est une expression bien de la Loire çà !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • Je trouve absurde les Drives. C’est une façon de se déconnecter du monde réel, de montrer à quel point on s’est fait bouffer par le boulot, voire même par des activités illusoires, car je ne suis pas sûre que ce soit uniquement les personnes qui travaillent qui utilisent ces services.

    Les courses ne sont pas souvent une partie de plaisir. Mais on peut toujours remercier (l’Univers ou autre) de pouvoir avoir un cabas avec quelque chose dedans. Ca donne du baume au coeur ! Il y a toujours un bon côté à tout.

  • Chapaate

    Cela fait partie du plan « civilisation des loisirs ».
    De même les télé réalités.
    Vous ne faites plus les courses, vous « gagnez » du temps.

  • Mars Makers

    Déjà très allergique à la grande distribution, ou l’illusion de l’opulence, un endroit où s’entasse des consommateurs remplissant leur chariot, véritable ventre métallique sur roulette, se nourrissant de produits chimiques, plastiques, substituts, conservateurs, ogm, pesticides, aluminium, ou rayons radioactifs…
    Voir cette ruée humanoïde de primates décérébrés se frayer un chemin dans l’adversité, hypnotisés par les couleurs criardes du marketing, trompés sur les promos et autre étiquetage totalement biaisé, est au dessus de mes forces.

    Ces monstres financiers qui contrôlent notre consommation sont les plus riches sociétés, plus riches et plus puissantes que n’importe quelle banque. Ils se permettent d’acheter en dessous du prix de production, afin de contraindre les producteurs soit à la misère et à l’appauvrissement, soit à utiliser des méthodes de production qui flinguent l’homme et son environnement.

    Alors ne plus y aller et acheter on-line, c’est carrément une soumission de plus, celle de ne plus avoir le courage d’affronter tout cela, se laisser choisir ses achats, et précariser encore plus les esclaves qui bossent dans ces lieux. D’esclaves, ils passent au statut de robots décérébrés.

    CeD des mars Makers

  • Rombo

    J’ai bossé pour eux, CDi 35h direct, un max de responsabilités… mais au SMIC… La grande distribution c’est partout pareil j’ai fait Leclerc, Casino, Carrefour et Chronodrive(Auchan), ils tirent au max sur des employés épuisés par les horaires de merde et un boulot pas facile et très chiant, un con de petit chef qui vient essayer de te mettre la pression 2 fois par heure. Enfin ce qui me fait plaisir c’est que j’ai appliqué sans le savoir la grève du zèle, j’appelais ça le minimum syndical, et puis je me servais aussi gracieusement et abondamment de ces produits que l’on manipule toute la journée mais qu’un smicard a du mal à s’offrir… J’en suis pas fier mais c’était pour moi un moyen de me rebeller et de ne pas accepter l’enculade quotidienne sans rien faire. Sans parler du gaspillage, des rats dans les réserves, des promos plus cheres que les produits hors promos etc etc…