A la ferme-usine des 1000 vaches, « on légalise l’irrégularité »

Cow_desktop_wallpaperImage d’illustration ne reflétant pas du tout la réalité de cette ferme des 1000 vaches

La ferme-usine des Mille vaches, dans la Somme, est toujours en irrégularité, mais n’a toujours pas payé l’amende à laquelle elle a été condamnée. Pourtant, une enquête publique sera bientôt lancée pour l’autoriser à passer de 500 à 880 vaches.

Alors qu’elle est encore en infraction, la ferme-usine des Mille vaches, dans la Somme, pourrait bientôt régulariser sa situation. Une enquête publique, pour autoriser l’exploitation à passer de 500 à 880 vaches, et à mettre en place un méthaniseur de 0,6 mégawatts, doit commencer le 2 novembre et se terminer le 2 décembre.

Pourtant, début juin, Reporterre révélait que le nombre de vaches dépassait déjà les 500 autorisées. Le contrôle de la préfecture qui a suivi a confirmé l’infraction, comptant 763 vaches. Le 28 août août, la préfète de la Somme prononçait donc des sanctions : 7.800 euros d’amende immédiate, plus 780 euros d’astreinte par jour tant que la ferme-usine n’est pas en conformité.

Pour les opposants, la nouvelle de l’enquête publique est donc une mauvaise surprise. « La préfète nous avait promis que tant que le propriétaire Michel Ramery ne revenait pas à 500 vaches, sa demande pour passer à 880 était gelée, point barre », se rappelle Francis Chastagner, président de Novissen, l’association locale qui dénonce le projet. Le cabinet du ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll, lui, avait promis que « cela ne se passerait pas comme ça, et qu’il lui faudrait se mettre en conformité avant de pouvoir imaginer demander l’autorisation d’augmenter son troupeau », souligne un communiqué de la Confédération paysanne, syndicat agricole en pointe dans la lutte contre la méga-ferme. A la préfecture, comme au ministère, on nie vigoureusement : non, cette promesse n’a jamais été faite.

« C’est quand même très bizarre, on a ici quelqu’un qui enfreint la loi, et on met quand même des fonctionnaires pour instruire son dossier d’agrandissement de troupeau. On a l’impression que l’on essaye de régulariser l’irrégularité », résume le porte-parole du syndicat paysan, Laurent Pinatel.

Il y a un an, lors d’une réunion au ministère, l’agrandissement de l’élevage avait déjà été demandé par le propriétaire de la ferme-usine, Michel Ramery. « Il avait essayé de négocier une augmentation du nombre de vaches, en échange d’une baisse de la taille du méthaniseur à 0,6 mégawatt, se souvient Michel Kfoury, président d’honneur de Novissen. Finalement, il est quand même passé à 800 vaches sans demander à personne ! » « Il y a la parole d’un ministre et il y a les volontés de la 360 e fortune de France », remarque, amère, la Confédération Paysanne dans son communiqué.

La préfecture en porte-à-faux

En juin, Reporterre révélait que le troupeau dans la ferme-usine dépassait le nombre autorisé et était mal soigné

Grégoire Frison, avocat de Novissen et de la Confédération paysanne, tempère : « La préfecture est sans doute en porte-à-faux. Michel Ramery a déposé une demande d’autorisation d’exploiter pour 880 vaches il y a déjà plusieurs mois. Il arrive un moment où elle ne peut plus reporter indéfiniment l’instruction du dossier. La préfecture a été obligée de lancer l’enquête publique, au risque que sinon les 880 vaches soient autorisées automatiquement. »

Article en intégralité sur Reporterre.net

 

8 commentaires

  • boujour

    il serait de bon ton que la ferme des milles moutons commencent à légaliser elle aussi l’irrégularité……………..

  • Graine de piaf

    Quand on connaît de quelle façon ces malheureuses vaches sont traitées, plutôt martyrisées, c’est honteux.

    alors mes bons amis, vous et vos familles, continuez donc à consommer des laitages : lait, fromages, yaourts etc… vous participez en toute bonne conscience à ces horreurs !fermez vos yeux, bouchez vos oreilles, et surtout ne réfléchissez pas trop.

    J’ajoute, qu’en plus, vous détruisez allégrement et sans souci votre santé et celles des vôtres !

    • Natacha Natacha

      +1
      Sauf pour les fromages dont certains sont fabriqués par des producteurs respectueux qui aiment leurs troupeaux.

      • Thierry92 Thierry92

        je ne mange que du chèvre, fait par Achille, fromager et chevrier de génie en Bretagne.

        Et pour la justice, plus on en parle moins il y en a.

        PS: Comme pour la démocratie.

  • Bonjour les black sheep :)

    Moi je suis 100% contre.. Je ne consomme plus de laitages et de viande c’est fini !!

    Je suis pour le spécisme :

    – Qu’est-ce que le spécisme ?

    « L’article reproduit ici est une version légèrement modifiée d’un texte publié en avril 1991 dans la revue Informations et Réflexions Libertaires, dans la rubrique « Antispécisme » que nous y tenions.

    Bien que nécessaire, l’argumentation rationnelle au sujet du spécisme a quelque chose de frustrant. Car nos adversaires, eux, ne s’embarrassent guère de chercher des arguments qui tiennent debout ; et ils s’occupent peu d’examiner les nôtres. Pour eux, le spécisme se passe de justifications rationnelles. Il m’est arrivé récemment de presque supplier, de dire (à une anarchiste, d’ailleurs) : « Mais dis-moi, pourquoi, donne-moi un seul argument, pourquoi forcément tu considères que la souffrance des poules en batterie est un sujet secondaire… » Sa seule réponse : « Pour moi, c’est comme ça. » (texto). Pourquoi ? Parce que. Le caractère évident du spécisme, le fait que l’immense majorité des humains font partie des oppresseurs, est l’obstacle principal auquel se confronte l’antispéciste. » (…)

    http://www.cahiers-antispecistes.org/spip.php?article42

    Le conditionnement des viandars est tel, qu’on est toujours prit avec mépris et condescendance…Alors qu’on est en avance sur notre temps. Et surtout qu’au moins on agit, on ne fait pas que se plaindre. On est dans l’action ! Et en plus on est en mailleurs santé, plus performant que les viandars…

    Et surtout on a une conscience, on est dans une vision globale de ce qu’est la vie, et être en phase avec toute la planète.

    Je suis désolée, mais si vous (les viandars), vous n’avez aucun scrupule à participer à ça, moi bien. Et je ne vois pas pourquoi je dois être critiquée ou moquée pour ça !!

    http://www.youtube.com/watch?v=-zHjY9Pc0Nk

    http://www.youtube.com/watch?v=G9gKaB3pssY

    – VIDÉO CHOC – LA VÉRITÉ SUR LE HALAL – REPORTAGE EXCLUSIF – Aïd el Kébir

    http://www.youtube.com/watch?v=vtpkdztLHEI

    – «Les bêtes sont encore vivantes au moment où on les tronçonne»

    http://www.liberation.fr/terre/2015/03/06/les-betes-sont-encore-vivantes-au-moment-ou-on-les-tronconne_1215730

    – Voyage au bout de la viande

    « Il aura fallu un périple de 7.000 kilomètres à travers l’Europe pour comprendre que la viande dans nos assiettes cache des secrets peu ragoûtants. »

    http://www.fdesouche.com/611401-voyage-au-bout-de-la-viande#

    – manger les animaux

    « Mangerez-vous du cochon ou du porc après voir vu cette vidéo ?

    La société Végane de Suisse (Vegane Gesellschaft Schweiz ou VGS) vient de traduire son court-métrage sur la condition animale Tiere-Essen (Manger les animaux en français).

    Le film est commenté par Andreas Hänni, un champion de hockey suisse. Il s’ouvre sur l’histoire de Mimi et Lilly, deux jeunes truies qui reconnaissent leur reflet dans le miroir, sont capables d’apprendre des jeux, rêvent, adorent les gratouilles au ventre, et réagissent quand on les appelle par leurs noms. Comme tous les cochons.

    La vie misérable des poules de batterie, mais aussi des poissons d’élevage, sont ensuite décrites dans ce court-métrage. »
    http://www.youtube.com/watch?v=ntOpjHhhR-o

    – Broyage des poussins dans un couvoir en France – 2014

    http://www.youtube.com/watch?v=mr5LnIf0XXU

    …Et sur les vaches à lait

    – Sara’s Life in 30 Seconds

    http://www.youtube.com/watch?v=DvAUGIGRrDk

    Akasha.

  • Pelerin

    Dégouté de la viande aussi, d’ailleurs quand on y réfléchit, c’est manger des cadavres..beurk.
    Par contre les laitages hy not, bio, ou respecteux des animaux..non, il ne faut pas juste arrrêter de bouffer de la viande de supermarket, mais surtout arrêter d’acheter dans ces supermarchés là. Pourquoi ces fermes de 1000 vaches, pour que ces vendus de l’agroalimentation se fasse du gras sur notre dos ! c’est toute la chaine qui est à banir.

  • Lislotte

    A comparer avec le traitement réservé à cette autre ferme : http://www.onpeutlefaire.com/ilslontfait/ferme-du-moulin-de-larchat.php

    Vous avez dit « Justice »?