Ne dites plus Google, mais « Alphabet »

« Je suis l’alpha et l’omega » est une des phrases clé de l’apocalypse selon Saint Jean dans la Bible, le début et la fin de l’alphabet qui s’apparentent au début et à la fin d’un monde, d’un système en vue de l’arrivée d’un nouvel ordre mondial, n’est-ce pas aussi cela « Alphabet » version Google? Une histoire s’est écrite au fil du temps, l’alpha de l’entreprise avec l’aventure du web, et l’omega avec l’arrivée d’un nouvel ordre mondial annoncé depuis longtemps, d’un nouveau système avec le transhumanisme, des voitures autonomes, de la surveillance en dehors du web, et j’en passe…

Google n’est plus simplement un moteur de recherche, mais devient un monstre tentaculaire qui souhaite changer le monde, et l’humain en utilisant la technologie sans s’attaquer aux problèmes à la base-même.

Pour ceux qui pensent que cette introduction est légèrement tirée par les cheveux, je le reconnais, j’ai vu loin, le nom Alphabet n’est pas dû  ici à l’Alpha ni à l’Oméga, mais à la plus grande innovation de l’humanité: le langage comme l’explique le créateur de Google:

Pourquoi le nom Alphabet ?

« Ne vous inquiétez pas, on s’habitue toujours au nom », écrit Larry Page. « Nous l’avons choisi car l’alphabet représente le langage, une des innovations les plus importantes de l’humanité, et c’est le coeur de l’activité d’indexation de la recherche Google. C’est aussi alpha-bet (un pari sur la version alpha, ndr). » Issu du site 20minutes.fr

donnee-google

Maintenant, Alphabet plus en détail:

Le géant internet américain Google a annoncé lundi une vaste refonte de sa structure, qui va le voir s’alléger des activités éloignées de son coeur de métier et devenir une filiale à 100% d’une nouvelle société baptisée « Alphabet ».

« Notre entreprise fonctionne bien aujourd’hui, mais nous pensons que nous pouvons la rendre plus claire et plus responsable. Nous créons donc une nouvelle société appelée Alphabet », a annoncé Larry Page, cofondateur et actuellement directeur général de Google, dans un message publié sur le site du groupe.

Alphabet remplacera Google à Wall Street, et sera dirigée par les co-fondateurs du groupe internet Larry Page et Sergey Brin, avec les fonctions respectives de « directeur général » et de « président », tandis qu’Eric Schmidt sera président exécutif du conseil d’administration.


Google reste, mais ne concernera plus que les activités internet et high-tech

Alphabet servira de holding au « nouveau Google », dont Larry Page laissera la direction générale à Sundar Pichai. Âgé de 43 ans, ce dernier est actuellement vice-président en charge des produits du groupe. Ce nouveau Google allégé conservera les activités de recherche, de publicité, de cartographie, les applications, la filiale de vidéo en ligne YouTube et le système d’exploitation mobile Android.

Les voitures et autres projets éloignés dépendront d’Alphabet

Toutes les activités périphériques, que le groupe avait beaucoup développées ces dernières années mais dont le coût suscitait des craintes chez certains investisseurs, dépendront pour leur part directement de la nouvelle holding. Cela recouvre notamment les sociétés Calico (santé), Nest (alarmes connectées), Fiber (déploiement d’un réseau ultra-rapide en fibre optique dans des villes tests aux Etats-Unis), les véhicules d’investissement Google Ventures et Google Capital, ainsi que le X-Lab qui sert d’incubateurs à toute une série de nouveaux projets (drones, voiture sans chauffeur, projet Loon de relais-internet par montgolfières, Google Glass…).

Source et fin sur Rtl.be

8 commentaires