Les Grecs retirent leur argent des banques

Mises à jour importantes

Inquiétez-vous, l’imminence d’un très gros problème avec la Grèce ne fait plus aucun doute, les négociations entre les créanciers-vautours malhonnêtes et le gouvernement grec ne peuvent aboutir, et es grecs vident en masse leurs comptes en banques, pour ceux qui y ont encore des économies vu le nombre de pauvres… Vu que tout est lié, ce qu’il se passe là-bas aura un impact sur le reste de l’Europe, et je parle au niveau économique, pas de l’éclatement de la zone euro qui elle aussi arrive à grands pas!

Ne laissez pas votre argent à la banque, videz tous les placements, les assurances, fonds divers et variés.  Et pour ceux qui souhaiteraient retirer un maximum et recompter ensuite les billets (on est jamais trop prudents avec ces banquiers), je vous propose en fin d’article la « méthode à 5 doigts », c’est juste une question d’entrainement.

65f0eef7-cb13-4cd6-91f5-983041479fbf-460x307

Alors que le gouvernement tarde à trouver un terrain d’entente avec ses créanciers, les Grecs sont de plus en plus nombreux à vider leurs comptes en banque.

400 millions, c’est le montant des retraits qui ont eu lieu dans les banques du pays lundi 15 juin après l’échec des dernières négociations entre le gouvernement et la zone euro. Les deux camps doivent s’entendre sur un plan d’aide de 7,2 milliards à verser avant la fin du mois de juin, sans quoi le pays entrerait en défaut de paiement.

Selon les témoignages recueillis par le Guardian, le climat économique délétère encourage les contribuables à vider leur compte, quitte à garder leur argent chez eux. C’est le cas de Sofia, responsable d’une boutique dans un des beaux quartiers d’Athènes, qui a retiré 15.000 euros pour le placer dans un coffre-fort dans son garage.

Sous la main

D’après une chercheuse en archéologie à l’académie d’Athènes, ils seraient nombreux à ramener de l’argent à la maison et même sur leur lieu de travail, tout comme ce patron d’une petite entreprise.

«Les gens sont très inquiets. Je pense que ceux qui le pouvaient ont déjà transféré une partie de leur argent à l’étranger. Et beaucoup d’autres ont retiré quelques milliers, juste pour les avoir sous la main en cas de crise soudaine. C’est mon cas.»  

Depuis octobre, les sommes d’argent déposés aux banques auraient baissé progressivement pour atteindre leur plus bas niveau depuis 2004. Sur les dernières semaines, la totalité de l’argent extrait avoisinerait les 250 millions par jour.

Article complet sur Slate.fr via Conscience du peuple

Mises à jour.

De nouvelles aides pour la Grèce, ouiiiii, mais non! Ce sont les banques qui sont aidées, pas la population qui elle peut continuer à subir les effets de l’austérité!

La Banque centrale européenne (BCE) a relevé vendredi, pour la deuxième fois cette semaine, le plafond de l’aide d’urgence (ELA) qu’elle accorde aux banques grecques, a indiqué à l’AFP une source bancaire grecque, mais pour un montant qui n’a pas été révélé.

L’agence semi-officielle grecque ANA croyait cependant savoir que le relèvement avait été de 3,3 milliards d’euros, de loin le plus fort montant depuis que la BCE a décidé en février de financer par ce seul moyen les banques grecques.

Ce montant serait en tout cas en rapport avec les chiffres inquiétants circulant ces derniers jours sur les retraits d’épargne, qui auraient atteint plus de trois milliards d’euros cette semaine, de la part de ménages et d’entreprises inquiets d’une possible instauration d’un contrôle des capitaux en cas d’échec du sommet européen de lundi.

Mais, selon la même source bancaire, « il n’a pas été constaté de problème avec le financement des banques grecques », et « les gouverneurs espèrent un résultat positif » du sommet de lundi à Bruxelles.

Article complet sur 7sur7.be
Quand à la Grèce elle-même, si elle fait défaut, ce qui est plus que probable puisqu’ils ont décidé (ET AVEC RAISON) de ne plus payer cette dette illégale, cela va couter cher, très cher aux autres pays, et bien évidement, c’est nous qui allons devoir payer, avec notre argent!
Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Cela fait plusieurs années que je dénonce inlassablement le fait que l’on fait n’importe quoi – enfin pas nous, les « brillants » qui nous dirigent.

Souvenez-vous, aux pires moments d’incertitude sur la Grèce et l’avenir de l’euro, c’était en 2011 et les sommets de « l’ultime dernière chance » pour sauver la Grèce se succédaient à un rythme effréné.

Après des milliers d’heures de discussion, après des milliers d’heures d’avion, de jet privé et conciliabule, après le G7, les G8 et les G20, il a été trouvé un accord autour d’un mécanisme d’abord baptisé MES puis FESF…

MES et FESF, deux fadaises intellectuelles visibles dès le départ

Le MES c’est le mécanisme de stabilité européen, et le FESF, son petit frère qui a pris le relais et qui est censé être en fonctionnement actuellement, signifie « fonds européen de stabilité financière ». Comme dit ma femme, c’est toujours l’inverse. Si on nous parle de baisse d’impôts, c’est qu’ils vont monter, et si on nous parle de « stabilité » c’est évidemment parce que tout est instable… Bref, le FESF… le fonctionnement de ce machin est très simple.

Le principe est que des pays comme la France, l’Allemagne, mais aussi l’Italie, l’Espagne ou le Portugal, qui sont tous des pays surendettés (y compris l’Allemagne qui a 85 % de dettes sur PIB tout de même, soit largement plus, disons-le, que les 60 % indiqués comme critère dans le traité de Maastricht) versent de l’argent qu’ils n’ont absolument pas dans un fonds destiné à sauver des pays qui sont économiquement totalement condamnés comme la Grèce…

En ce qui me concerne, c’est toujours de cette façon-là que j’ai expliqué le FESF. C’est donc de mauvaises solutions et une mauvaise approche intellectuelle car ce mécanisme non seulement ne règle rien mais de surcroît va mettre en danger l’ensemble des autres pays européens puisque évidemment nous créons à ce niveau une possibilité de contagion en mettant en place une dépendance.

Vous pouvez considérer le FESF comme une cordée d’alpiniste. Le premier est le plus fragile (la Grèce). Le dernier, le plus solide, l’Allemagne. Lorsque la Grèce va chuter, elle risque d’entraîner avec elle les poids plume de la cordée… C’est une évidence. Il s’agit de l’Italie et de l’Espagne. La France et l’Allemagne, techniquement, supporteront le choc, enfin nous, les con-tribuables puisque cela va nous coûter la modique somme de 68 milliards d’euros, ce qui donne bien sûr des sueurs froides à nos fonctionnaires de Bercy.

Si la Grèce tombe, combien ça coûte ?

Voici ce que nous apprend cet article du Figaro qui a fait les comptes pour nous :

« Ainsi, au delà des 223 milliards d’euros, détenus par le FESF et les États de la zone euro, «il faudra également éponger les 118 milliards d’euros que la BCE apporte actuellement aux banques grecques pour leur permettre de fonctionner», explique un bon connaisseur de l’institution. Ces fonds viennent en grande partie (à hauteur de 85 milliards d’euros) du programme ELA (emergency liquidity assistance), par lequel la banque centrale grecque octroie des prêts d’urgence aux banques du pays.

Une facture potentielle de 68 milliards pour la France

«Pour la France, la facture s’élèverait ainsi à un peu plus de 68 milliards d’euros», explique Philippe Waechter, économiste en chef chez Natixis Asset Management. L’Allemagne récupérerait quant à elle un fardeau supérieur à 85 milliards d’euros. L’Italie serait à peine mieux logée que la France, l’Espagne récupérerait 10 % des sommes en jeu et ainsi de suite pour tous les autres pays de l’Union monétaire.
D’autres ajoutent aussi la contribution du FMI, soit 33 milliards d’euros. Autant dire que, dans une Europe encore convalescente, la pilule serait impossible à faire passer. En France, par exemple, l’ardoise grecque représenterait entre 3 000 et 4 000 euros par foyer fiscal.
Dans les salles de marchés, on se livre à un calcul tout simple pour estimer la contribution de chaque pays et on aboutit aux mêmes ordres de grandeur. Sur les 320 milliards d’euros de dette de la Grèce, la France récupérerait au bas mot, 20 % de ce montant, soit plus de 64 milliards d’euros. Mais pour Philippe Waechter chez Natixis Asset Management, il est pratiquement impossible d’évaluer le coût réel d’un tel naufrage, «c’est la crédibilité de l’ensemble de la zone euro qui est en jeu». »

Une crise qui n’a jamais été finie !

La tragédie grecque n’a évidemment jamais été terminée pusique nous n’avons strictement rien fait pour régler le fardeau insuportable de la dette grecque. Il ne s’agit pas de savoir si c’est moral ou pas, de savoir si les Grecs sont vilains tout plein ou pas.

Il s’agit juste de dire qu’avec 180 % de dette sur PIB et une récession économique qui dure depuis 7 ans, les Grecs SONT en faillite. Donc il faut trouver les meilleures modalités possibles de règlement de cette faillite.

Ce qui a été fait jusqu’à présent a uniquement consisté, via le FESF et les aides européennes, à transférer les créances grecques pourries détenues par les banques commerciales, et en premier lieu les banques allemandes qui s’étaient littéralement gavées de dettes grecques pour avoir des taux d’intérêt plus élevés et donc de meilleurs rendements, vers les États et les contribuables des différents pays membres de la zone euro.

Si hier la dette grecque était le problème des banques, il est aujourd’hui celui des citoyens… Mais la dette est toujours là, rien n’a été réglé. Jamais.

Pourtant, on vous a annoncé à de multiples reprises que la crise était finie, que la reprise arrivait. Rien de tout cela ne s’est produit, la crise n’est pas terminée et la Grèce est en faillite.

Reste à savoir si Tsipras acceptera de jouer le jeu et de faire durer encore un peu cette tragi-comédie grecque ou si au contraire, il forcera chacun de ses créanciers à prendre ses pertes.

Aujourd’hui, ce n’est plus la Grèce qui a un problème… c’est nous. Simplement, personne n’en a véritablement conscience.

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

Charles SANNAT

Source: Le contrarien

Disons-le franchement, non seulement nous allons vers un éclatement de la zone euro, le mensonge ne peut plus tenir, mais en plus, cela va être un méga-séisme sur les marchés financiers, mais quelque chose de colossal!

« Inflation galopante », « profonde récession », « effondrement »… la Banque de Grèce ne manque pas de mots pour prédire les calamités qui s’abattront sur le pays en cas de Grexit. L’institution, dirigée par un opposant de Syriza, met ainsi la pression sur le gouvernement Tsipras mais aussi sur les créanciers, les enjoignant à signer un accord qu’elle qualifie d’ »impératif historique ».
« L’incapacité à parvenir à un accord marquerait le début d’un chemin douloureux qui mènerait d’abord à un défaut de paiement de la Grèce puis, au bout du compte, à la sortie du pays de la zone euro et, très probablement, de l’Union européenne », écrit notamment la banque centrale grecque .
Et le défaut, c’est bientôt ! (techniquement c’est déjà le cas) Mais vu le bank run épique qui a lieu, même si la BCE vient de remonter un peu le plafond de l’aide d’urgence (ELA), c’est insupportable pour les banques grecques, et ça risque d’exploser en plein vol . Z .
Une faillite de la Grèce provoquerait un séisme sur les marchés financiers
Pour les experts les plus optimistes, la purge pourrait n’être que ponctuelle. Au bout de trois ou quatre mois, les actions européennes pourraient ainsi fortement rebondir.

Dernière information, et pas des moindres, la Grèce doit plus que jamais penser à sa survie, le gouvernement grec vient d’obtenir gros un accord gazier avec la Russie. L’esclave échappe à ses maîtres…

Engagé avec ses créanciers dans un intense bras de fer au sujet de la dette grecque, le premier ministre grec Alexis Tsipras a arraché vendredi à Saint-Pétersbourg un accord pour la construction d’un gazoduc russe de deux milliards d’euros en Grèce, vu d’un mauvais oeil par Bruxelles.

88 commentaires

  • JEAN PN

    En Grèce, c’est maintenant. En France c’est pour dans très bientôt !

  • BA

    En Grèce, le bank run s’accélère.

    Jeudi 18 juin 2015 :

    Les retraits des banques grecques s’accélèrent.

    http://www.challenges.fr/entreprise/20150618.REU9136/les-retraits-des-banques-grecques-s-accelerent.html

    Conséquence de ce bank run : les banques grecques sont en faillite.

    Vendredi 19 juin 2015, vers 8 heures du matin :

    ALERTE – Grèce : réunion d’urgence vendredi à la BCE pour accroître les financements aux banques.

    Le conseil des gouverneurs de la BCE doit tenir une conférence exceptionnelle ce vendredi pour discuter d’un possible relèvement des financements d’urgence (ELA) aux banques grecques, ont déclaré à l’AFP plusieurs sources européennes.

    Cette conférence, organisée par téléphone à la demande de la Banque de Grèce, est programmée vers midi (10H00 GMT), ont fait savoir ces sources qui ont demandé à ne pas être identifiées.

    Cette demande intervient alors que les retraits bancaires en Grèce se sont accélérés ces derniers jours.

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif C’est panique à bord, chez les Banksters ! …ben tant mieux ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • Dubitatif

        cher U12
        faut pas se réjouir. Cette histoire signifie 60 milliards
        de pertes pour la france. Or en 2008 nous avons cru tous
        les dirigeants de la planète qui ont dit n’ayez crainte c’est l’Etat qui payera les banques. Ne retirez pas votre argent.

        Plus tard la planète entière s’est rendue compte qu’en fait
        ce fut avec plans à la pelle d’austérité que chaque individu
        devait renflouer les états.

        question comment crois-tu que la france va éponger ces
        60 milliards de perdus ?

        Personne n’a fait comme l’Islande qui a refusé de renflouer les banques et pour nous, voilà le résultat !

        je crains en + que cet événement n’accélère la guerre.
        D’ailleurs les connards d’USA se font fendus d’un conseil
        pour l’europe. DE QUOI SE MÊLENT-ILS CES CONNARDS ?

      • engel

        dixit: « Or en 2008 nous avons cru tous… »

        …Non pas tous, seulement les naïfs.

      • laspirateur

        Oui à cet état de délabrement de la Grèce et particulièrement à ce stade, on peut le prendre comme un signe annonciateur de la 3 ème guerre mondiale prophétisé (à se demander si certaines prophéties ne sont pas simplement les plans établis par le NOM). Un prophète allemand disait qu’il « aurait été fait beaucoup pour sauver la Grèce avant l’effondrement de l’Europe! et la 3ème GM! Nous y voilà! En attendant encore quelques signes pour confirmer les dires de Van Rensberg et Irlmaïer on pourra s’appuyer alors sur eux pour quitter les lieux si besoin est.

        Les USA sont présents prêts à envenimer la situation de l’Europe tout comme en Ukraine et ils prétexterons de vouloir rétablir l’ordre quand le chaos financier règnera partout en Europe. Ce qu’il veulent est le contrôle par l’armée. Pendant ce temps on instrumentalise les français et d’autres via les médias en tentant de montrer du doigt
        la Russie de Poutine comme la cause d’un mal qu’on ne saurait bientôt plus voir que comme une dictature nuisible à la tenue d’une démocratie ou d’un semblant de cohésion qui n’existe même pas en Europe!
        Tout cela est d’un ridicule qui n’encourage à aucune prise de position mais plutôt à une méfiance noire envers le politique voir un refus systématique des moindre idées avancées. Quel élément déclencheur va tout basculer maintenant? En attendant l’ assassinat du coup d’envoihttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • SURICATE

    Si les banques grecques sont en faillite, que dire des banques Françaises sinon qu’elles sont des bombes à retardement pour nous demain. Elles coulent à PIC ! et leurs clients n’auront guère le choix que de couler avec elles tête première.

    Nous risquons fort de chercher de la nourriture SANS FRIC très bientôt !

  • quels sont les initiateurs des problèmes ? vous les connaissez ainsi que les solutions….

    pourquoi vouloir sauver les banques?????

    ils se sont donnés le droit d »émettre de la fausse monnaie… avec l’appui de pourriticiens … mis au pouvoir par une minaurité……

    bonne chance à tous

  • tissot

    Hier à midi sur BFM Nicolas Doze indiquait qu’il fallait se méfier des billets de banque en € émis par la Grèce et commençant par la lettre Y

    Qui a des avis à ce sujet ?

    • engel

      …Si t’aimes le X, c’est le moment de t’en gaver.

    • defecator

      il semblerai que ce soit la lettre du n° de série.Pour ce que j’ai pu voir sur le web des billets de 10 et 20 de collectionneurs comportent tous cette lettre ,pourtant wikipédia exhibe un billet de 100 avec un code X(au verso).Est-ce que le médiamenteur insinuerait qu’il y a des billets émis par la grèce et ne commençant pas par Y ? …ou vice-versa?(ce qui serait plus grave)… »Cette lettre correspond à la banque centrale à laquelle les billets sont destinés. » donc le billet est grec (scriptural) justement parce qu’il est marqué Y …d’après moi Nicolas avait trop bu ce Kfé et voulais passer un message à son pote trader…ou il fait mal son métier (ce qui serait plus grave) mais mais mais..c’est possible ça ???http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Grand marabout Grand marabout

    http://www.youtube.com/watch?v=wsWny6nOqqE

    θαρραλέους πολίτες

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    • voltigeur voltigeur

      « Si la Grèce fait défaut, cela va coûter 68 milliards d’euros aux Français… Et ça ne va pas vous faire rigoler ! »
      http://www.lecontrarien.com/

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        Tant mieux, comme ça nous serons les suivants et une fois le château de carte effondré, la monnaie envolée, un bon coup de « karcher » sur les oligarques, comme disait un imbécile dont nous aurons vite oublié le NOM !

        Après ? Les cartes sont entre vos mains …

        M.G.

      • @Volti : Donc à quelque chose près ça fait 1 000 par tête de pipe…

        Morale : Il faut faire beaucoup d’enfants pour diminuer la dette par tête de pipe … mais !, si on fait tous beaucoup d’enfants le système va s’écrouler car mal conçu (retraites, sécu, etc) car pas rentable (ou au moins équilibre), donc on va s’endetter plus, donc il faut faire moins d’enfants donc on sera plus endetté par tête de pipe …

        Bref, c’est comme le gruyère : Plus il y a de gruyère, plus il y a de trous, mais plus il y a de trous, … moins il y a de gruyère !!!

        Re-bref, comme disait un célèbre économiste hier sur France info (ben oui il n’y a pas de radio ME !, mais si il y en avait une …ben je l’écouterai en voiture !!!) : plusieurs civilisations ont déjà rebooté leur système économique par le passé à cause de dettes, il proposait (en fait il suggérait qu’il n’y avait pas d’autres issues à terme) de rebooter le système et d’effacer toutes les dettes de tout le monde.

        L’idée est séduisante, … si c’est pas pour recommencer avec les dettes !

      • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

        « Donc à quelque chose près ça fait 1 milliard par tête de pipe… »

        On est que 68 à habiter la France ??? savais pas …

      • Merci de la correction …
        deux hypothèses :
        1. Vlad s’est énervé, on reste à 68 (que des ME j’espère)
        2. je me suis trompé (pardon j’étais dans mes devis (lol)) et quelques 0 ont trainés la patte …

        c’est la 2 …

        correction apportée

      • Dubitatif

        exact Volti 68 milliards et devine… hier sur Fr2 ils
        disaient « l’expert »… 34 milliards. sont même pas foutus
        d’avoir les chiffres exacts ces PRÉSENTATEURS et non
        journalistes

      • voltigeur voltigeur

        Quoi qu’il en soit, si la Grèce coule, restera plus aux
        autres pays qu’à tout annuler de ces dettes merdiques,
        et de se retrousser les manches. Les vampires n’apprécieront pas
        qu’on les ignore, et encore moins de perdre leur maudit fric.
        Ca ne sera pas de tout repos, mais s’il faut en passer par là
        pour pouvoir vivre enfin en paix, sans se faire tondre de longue,
        pour n’avoir rien au final… C’est possible de mettre un peuple
        à genoux à ce point? Ils ont tout réformé, retraites, santé, salaires,
        c’est dingue d’accepter ça!! :(

      • engel

        Mais ma voltigeuse préférée à la chaîne pitonnée,
        Les dettes de certains sont les économies d’autres!

        …Donc, la ruine et l’effondrement du niveau de vie occidental sont CERTAINES et INEVITABLES.

        Mais de toute évidence, certains n’ont toujours pas compris.

      • rouletabille rouletabille

        T’as raison ,sauver les Banques c’est  » la ruine et l’effondrement du niveau de vie occidental sont CERTAINES et INEVITABLES. »
        hahahahaah
        Regarde l’Islande ,encore un banquier en prison.

        La Grèce NOUS MONTRE L’EXEMPLE ,debout les gars..
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • engel

        Mon cher rouletabille,
        une nuance de taille semble t’échapper.

        -En Islande les dettes étaient le fruit des banques islandaises sur le dos principalement de préteurs étrangers (anglais, hollandais, etc…) et le système économique ne reposait pas sur une endettement perpetuel de son propre peuple.
        Tandis que la France(et la Belgique aussi..) le système ne survit que grace à la dette et à l’endettement du contribuable/usager banquaire.

        Malheureusement bientôt, plus que des mots, tu comprendras dans ta chair et ton âme la perversité du système.

        Car, le banquier ne perd jamais, puisque les fonds ne lui appartiennent pas! ».
        ..Lui, il enrichit que sur les mouvements et surtout, sa richesse est placée à l’abri ailleurs… en tangible!!!

      • rouletabille rouletabille

        Merci de ton agréable attention.
        Tu as raison,je te cite
        « Car, le banquier ne perd jamais, puisque les fonds ne lui appartiennent pas! ».
        ..Lui, il enrichit que sur les mouvements et surtout, sa richesse est placée à l’abri ailleurs… en tangible!!! »

        Pourquoi rembourser les BANQUES puisqu’elles ne perdent JAMAIS ?
        La Grèce ne rembourseras pas j’espère qu’elle a lu ton message.

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • rouletabille rouletabille

        J’ajoute que les collaborateurs blablateurs HEU etc ne savent pas que
        je vous cite
         » le banquier ne perd jamais »
        Qu’est ce qu’ils sont CONS sur BAFTV..
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • engel

        C’est vendredi soir le cerveau se noie, ..dans la fatigue. ;)

        Les occidentaux ont flambés depuis plus de 40 ans et l’heure de la grande correction approche.

        …Tu as un compte en banque,… tu as une entrée d’argent régulière(paye, pension, aides, etc…), alors tu es le préteurs pour d’autres qui s’endettent.
        Et qu’en le système s’écroulera, tu comprendras mieux ce que veut dire, un système basée sur l’argent dettes.
        ..Car ton revenu te sera pris.

        Je réitère:  » Les dettes de certains sont les économies et l’argent d’autres citoyens ».

      • CoolDude

        @Engel…

        Désolé, je ne peux pas répondre directement à ton message, surement un bogue, mais on s’en fout.

        Oui…
        Quand la bourse perd, c’est des pertes et des gains d’autre.
        On oublie souvent cela. Etc…

        Quand certain perd… D’autre gagne, inévitablement!
        C’est pas la crise pour tous.

        Mais on oublie aussi souvent que la monnaie est un outil.

        Élit moi, président! Je vais faire très mal…
        Et pourtant je suis pas économiste.

        Bon, la France, nous Francais on est embringuer dans une merde grave et infini. Redonne moi le pouvoir de battre monnaie…

        La, les meilleurs sans être chauvin. On va les… Non, on n’a pas d’autre ressource que nos têtes. Mais on va faire faire quand même très mal.

        Le problème, c’est la période de transition.

        Moi, je dis trois mois…
        Sinon, je suis mort.

  • gneu

    Les gars, arrêtez de dire que « les banques sont en faillite », c’est très ambigu comme formulation.
    Faudrait plutôt dire que les banques sont en incapacité de rendre aux usagers leurs solde, en espèce.

    • engel

      c’est la définition même d’une faillite,…fussent-elle frauduleuses!

      …Ceci étant donné que les espèces représentent (dans ce jeu de dupe) l’actif le plus « concret » pour le couple quidam/banquier.

    • rouletabille rouletabille

      T’as raison GNEU,il y en a qui disent que des PAYS sont en faillite hahahahahah,naitre dans un Pays en faillite c’est dingue .
      Sont vraiment pourris ces Politiques qui lèchent.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Maverick Maverick

    Déprimante, la vidéo … C’est pas avec mes économies que je vais pouvoir m’entraîner http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

  • BA

    Grèce : pour le mois de mai 2015, les recettes fiscales se sont effondrées.

    Les recettes fiscales sont en baisse de 24 %.

    Pour la Grèce, c’est la mort par asphyxie.

    Pour les banques grecques, c’est aussi la mort par asphyxie.

    Ces cinq derniers mois, les Grecs ont retiré 30 milliards d’euros hors des banques grecques.

    Et le bank run s’accélère : pour la seule journée de jeudi 18 juin, les Grecs ont retiré 1 milliard d’euros hors des banques grecques.

    Concernant la faillite des banques grecques, le gouverneur de la banque centrale de Grèce a paniqué. Vendredi matin, il a téléphoné à Mario Draghi pour lui demander une aide d’urgence.

    La BCE tiendra une réunion exceptionnelle vendredi après-midi pour tenter de sauver les banques grecques.

    Un membre de la BCE, Benoît Coeuré, a déclaré qu’il ne savait pas si les banques grecques pourraient ouvrir lundi 22 juin.

    Mais à part ça, ça va.

    http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRKBN0OZ0E420150619?pageNumber=2&virtualBrandChannel=0

  • xeos839

    Si les grecque se retire de l’Europe que vont penser le Portugal l’Espagne l’Italie … Defois qu’il fasse pareil !! C’est moi ou sa sent le sapin pour l’Europe

    • Maverick Maverick

      Et l’Allemagne prenait tout le monde par surprise, et sortait aussi de l’Europe ? Hollande aurait encore une fois l’air d’un gland, mais il a l’habitude … De toutes façons je pense qu’ils vont essayer de faire durer la comédie jusqu’à l’entrée dans le TAFTA, après, l’Europe ne voudra plus rien dire …

  • Retirer son argent des banques ? Pour ensuite voir interdire l’argent monnaie ? Ou bien le taxer suffisamment pour décourager les détenteurs ?
    Respirez, la vie est belle !!

    En attendant les Grecs sont dans la m…Autant qu’ils quittent le navire, ils se sont assez faits pomper comme ça.
    Et de toute façon, le navire prend l’eau de toute part.

  • kalon kalon

    Il est très simple de comprendre pourquoi les néo nazis de la commission veulent ruiner la Grèce.
    – Réserves gigantesque de pétrole et de gaz découvertes récemment sur le plateau continental grec
    – Mines d’or très rentables.
    – Amitiés Greco-Russe et débouché du pipeline russe venant de la Turquie
    Le FMI ruine la Grèce dans un premier temps et, dans un second temps, Les Rothchill’s brooders achètent le tout pour une bouchée de pain ( comme en Ukraine );-)

  • rouletabille rouletabille

    Quand aux snipers ,on a l’habitude,d’ailleurs ça démarre en Macédoine pas vrais ?
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • verisheep

    Bon alors en fait il n’y a pas de bankrun en Grèce, c’est « l’intox des européens » (théorie du complot?).
    D’ailleurs, « des rumeurs circulent à propos de distributeurs bloqués » mais bon, franchement, « celui sur lequel Thassos s’est échiné jeudi pour toucher sa retraite était peut-être tout simplement cassé« …

    D’ailleurs « Revenir à la drachme ? Mais qui a vraiment réfléchi aux conséquences?« , car ça évoque « une désolation d’après-guerre, des gens mourant de faim« ….

    Comme le dit à juste titre Théodore, qui « respirait l’inquiétude » à des kilomètres : «Je pense à mes huit petits-enfants, à leur avenir. Il faut qu’ils soient européens. »

    Lisez cet article du Monde, ils veulent peut-être empêcher Dieudonné de se produire, mais la relève comique est assurée!
    http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/06/19/grexit-et-risque-de-crise-bancaire-a-athenes-il-n-y-a-plus-rien-de-sur_4657873_3214.html

    • rouletabille rouletabille

      Pige pas ?
      LE MONDE et toute la PRESSE et TV sont INTOX,prendre comme lien ces supports débiles est vraiment le sommet de l’aspartisme fluoré.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

      • verisheep

        Les bas-de-plafond ne comprennent jamais le second degré, même quand il crève les yeux…

      • rouletabille rouletabille

        C’est pour moi ?verisheep ?
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • verisheep

        A ton avis?
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • rouletabille rouletabille

        Merci de ton attention cher verisheep.
        Pourquoi ne reste tu pas sur tes infos habituelles ,le Monde ,Figaro etc ?
        Tu trouves ici des informations qui te plaisent ?
        Tant mieux alors.
        personne t’oblige à fréquenter je te cite

        « Les bas-de-plafond ne comprennent jamais le second degré, même quand il crève les yeux… »

        Ainsi t’est incompris ?le 2ème degré nous est hors de portée.
        Bravo verisheep ,apprends nous pourquoi tu juges les gens qui ne partagent pas ton humour svp ?
        merci
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

      • verisheep

        Non, tu as mal compris…
        Le 2ème degré ne « vous » est pas hors de portée, je parlais de toi et uniquement de toi!

        Ce n’est pas que tu ne partages pas mon humour, mais visiblement que tu ne le comprends pas (sûrement parce que je suis « le sommet de l’aspartisme fluoré »)…

      • rouletabille rouletabille

        ok
        pas de PB
        je sort ce soir (snooker)
        excuse moi ,parfois j’exagère.
        bonne soirée
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • verisheep

        Pas ni pro, fais pas de trou dans le tapis…

  • claude77

    Extraordinaire, explosif à écouter impérativement ce rapport annonce le tocsin pour la CCE.

    Comité sur la vérité concernant la dette publique grecque, le 18 juin 2015

    https://
    http://www.youtube.com/watch?v=x_Y3CUZUIN4

    • rouletabille rouletabille

      Merci claude77

      J’avais vus cette vidéo et vous remercie pour ceux comme ENGEL qui dit..

      « Car, le banquier ne perd jamais, puisque les fonds ne lui appartiennent pas! ».

      Comme quoi REMBOURSER DU VENT EST ,je te laisse la suite
      bisous
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Jujusmart

    A chaque tranche de milliards, s’ajoutent d’autres milliards, et d’autres milliards à ne plus finir pour rembourser cette dette.
    Pour finir depuis le nombre d’années que la Grèce est entrée dans la zone euro, comment ont-ils fait (ceux qui ont fermés les yeux sur les comptes grecs) pour avoir pu être aussi aveugles sans contrôle ? TOUS SONT COUPABLES de l’état de la Grèce aujourd’hui et ils devront payer tôt ou tard les dégâts que cela occasionne partout en EUROPE.

  • verisheep

    Les Grecs retirent leur argent des banques… Et les français feraient bien d’en faire autant

    Déjà posté ailleurs, mais le sujet est en rapport avec l’article, donc voilà quelques nouvelles infos sur le système de renflouement interne des banques en faillite (bail-in).
    Vous savez, l’idée de la commission européenne de voler vos dépôts bancaires pour renflouer les banksters, comme ils l’ont fait à Chypre…

    On en apprend un peu plus dans cette annonce du Journal Officiel du 3 juin; l’annonce légale porte sur les comptes de la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté, mais plusieurs paragraphes et annexes traitent du cadre général.
    Je vous invite à y jeter un œil, c’est imbitable mais ça mérite un effort…

    – Un guignol lui-même banquier a récemment soutenu ici qu’un dépôt bancaire n’est pas une créance dans leur jargon; cette annonce légale prouve le contraire (p.22):

    Décomposition des prêts et créances sur les établissements de crédit:
    Créances à vue sur les établissements de crédit
    Comptes et prêts à terme

    Pour ceux qui ne seraient pas familiarisés avec ce verbiage d’escrocs, « Le mot créance désigne un droit que détient une personne à l’encontre d’une autre qui lui doit la fourniture d’une prestation » et « Un compte courant est un dépôt à vue. Il en est de même pour le Livret A »
    Pour que ce soit bien clair l’annonce légale précise que:

    Les fonds du Livret A et du LDD [sont] présentés sur la ligne « Comptes et prêts à terme».

    – Sur la crédibilité de la prétendue garantie des dépôts:

    La BRRD prévoit également que chaque État membre se dote d’un fonds national de résolution, d’un montant équivalent à 1 % des dépôts garantis, à constituer en dix ans, à compter du 1er janvier 2015.

    Donc concrètement vous êtes couverts à hauteur de 100k€ mais les organismes chargés de cette garantie ne pourront couvrir qu’1% de la somme… et dans seulement 10 ans!

    D’ailleurs sur ce sujet, la commission européenne dans sa directive 2014/49/UE a déjà prévu qu’en cas de faillite d’une banque systémique (donc presque toutes), la garantie sera revue à la baisse:

    Toutefois, dans certaines circonstances, les établissements de crédit peuvent exercer leurs activités dans un marché fortement concentré, où la taille et le degré d’interconnexion de la plupart des établissements de crédit sont tels qu’il est peu probable qu’ils fassent l’objet d’une liquidation dans le cadre d’une procédure normale d’insolvabilité sans mettre en danger la stabilité financière, et qu’il est donc plus probable qu’ils feraient l’objet d’une procédure de résolution ordonnée. En pareil cas, un niveau cible moins élevé pourrait s’appliquer aux systèmes [de garantie des dépôts].

    – Concernant l’agenda (voir p.7 de l’annonce légale):

    Cette directive doit être transposée au plus tard le 3 juillet 2015.

    Si d’autres veulent s’y coller, n’hésitez pas à apporter plus de précisions (je n’ai ni le temps ni le courage de lire les deux documents dans le détail…)

    • Jujusmart

      « Si d’autres veulent s’y coller, n’hésitez pas à apporter plus de précisions (je n’ai ni le temps ni le courage de lire les deux documents dans le détail…) »

      Vous me faites rire de bon coeur !!!!
      Moi non plus je n’ai pas le courage de lire ni le temps, je vais refiler cette tâche à mon … personne ??????http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      • verisheep

        Dommage, peut-être quelqu’un d’autre…
        Mais rien qu’en survolant il y a pas mal de trucs qui valent le détour.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • engel

        Est-ce bien nécessaire?
        Je pense que l’évidence se suffit.

        De toute façon,  » les jeux sont faits, rien ne va plus » le casino occidental va bientôt faire faillite. A moins que…une bonne grosse guerre pour remettre tout ça à plat…et peut-être même l’humanité… :(

      • verisheep

        En effet…

        Mais ce genre de recherche permet d’avoir des éclairages complémentaires.

        Par exemple, j’étais jusqu’alors passé à côté d’un point important, c’est que le non-respect du seuil de garantie des dépôts (qui était pour moi évident mais implicite) est en fait explicite et déjà prévu par une circulaire européenne!

      • engel

        Qu’est-ce que cela change de savoir qu’ils sont des escrocs légalement absous?
        Que cela soit post ou anté, ils seront de toutes façons couverts par tous ces politiques soudoyés.

      • engel

        Ps: Et comme tu dis, c’est une certitude implicite. Puisque techniquement il ne peut en être autrement en terme de volume.

      • verisheep

        C’est une preuve supplémentaire, ça pourrait peut-être en réveiller certains.
        Je ne fais pas spécialement ce genre de recherche pour moi ou pour vous, mais plus pour essayer d’ouvrir les yeux à des amis ou des membres de ma famille qui n’ont pas encore compris ou ne veulent pas comprendre (même si je sais qu’on on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif).

      • engel

        Bon courage,
        Je comprends, perso j’ai échoué et pourtant, c’est pas faute de …

    • Grand marabout Grand marabout

      https://www.goldbroker.fr/actualites/alerte-directive-europeenne-ponctionner-comptes-bancaires-signee-388

      Les 28 Etats membres, la Commission et le Parlement européen ont approuvé le texte dans la nuit du 11 au 12 décembre, pour une entrée en vigueur le 1er janvier 2016. En plus d’instituer ce système d’aides du types « bail-in » (le pays résout lui-même ses difficultés), la directive interdit expressément les aides extérieures (« bail out »).
      *****
      https://www.goldbroker.fr/actualites/controle-capitaux-grece-potentiellement-europe-798
      Désormais, ce mode de règlement des crises bancaires est devenu très officiellement une directive européenne (BRRD, Bank Recovery and Resolution Directive) qui sera bientôt en vigueur dans l’ensemble des pays de la zone euro. Chacun est prévenu.

      A Chypre, cette spoliation des comptes bancaires s‘était évidemment accompagnée de la mise en place d’un strict contrôle des capitaux, de façon à empêcher les épargnants d’y échapper. Il semble qu’un dispositif comparable se mette en place en Grèce…
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • rouletabille rouletabille

    Ce qui me turlupine c’est ..

    Les Grecs retirent leur argent des banques.

    C’est quoi cet argent ?retirer QUOI ?un COIT interrompus ?
    Bref ,faut être FOU pour déposer de l’argent en Banque et en plus leur faire confiance,..
    PAS BESOIN de cette maladie.(gérée par qui nous savons sans oser le dire)
    CRÉER UNE BANQUE CITOYENNE,juste pour nos échanges domestiques.
    Point barre.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    • Jujusmart

      En Grèce, comme chez nous, il y a encore des grecs qui possèdent du fric et ils le sauve. Les autres, ils sont déjà tranquilles, ils n’ont plus rien http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      • engel

        Si des dettes et même si elles ne sont pas siennes.

      • Jujusmart

        Oui… LEURS DETTES (Aux BANKSTERS) !

        Avant, il n’y a pas encore si longtemps, les citoyens pensaient vivre dans un monde où l’Etat n’était, bien sûr, pas parfait, mais au moins, protégeait son pays et ses citoyens.

        Depuis la création de l’Euro, depuis la faillite de la banque américaine en 2008, on a appris que nos Etats n’étaient pas aussi bienveillant à notre égard qu’ils ne le laissaient supposer.

        De plus, avec la Grèce, on ne peut plus nier un seul instant que le peuple est celui qu’il faut détruire financièrement.

        Tout est clair, rien n’est caché.

        Si avec tout ça, nous, peuples d’Europe, on a encore besoin de comprendre quelque chose, c’est bien qu’il n’est plus possible de faire semblant que la crise va passer. Elle ne passera jamais.

        Sauf si nous créons nous-même la crise, celle de ne plus payer que ce que nous estimons qui soit dû.

        Le courage c’est maintenant ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • Balou

    Syriza: un défaut à la grecque

    Syriza, le parti au pouvoir grecque, considère que la nationalisation du système bancaire est une solution qui pourrait mettre fin à la crise de la dette souveraine du pays, confie à Sputnik, Stefanos Samoilis, député du parti et président de la Commission permanente des affaires économiques au parlement grec

    http://fr.sputniknews.com/economie/20150619/1016627100.html

  • Mon petit doigt me dit que le jour ou le système bancaire tombera, ce sera une veille de jour de paye.

    Donc en fin de mois pour la plupart d’entre nous.

    Résultat, un mois d’esclavage comme au bon vieux temps.

    Car il ne faut jamais oublier que dès le premier jour du mois entamé, c’est le Patron qui vous doit et votre obligation de travail n’existe que parce que celui-ci vous promet que votre peine sera rémunérée.

  • CoolDude

    Mais oui… Tous cela est politique et c’est des outils!

    On s’en fout.
    On, ils font ce qu’ils veulent avec cela.

    Tant que l’on ne récupère pas une monnaie d’échange, on est mal. That all…

    C’est du papier cette merde. Juste des chiffres… On va pas se faire chier avec cela, n’est ce pas?

    On est tous des grands garçons.

    Pas de panique…

    La conclusion, je vous laisse seul juge de la trouver…
    Moi les banques et les politiques…
    Away.

    Ces outils la, c’est pour nous, pas contre nous.

    Si ils n’y arrivent pas, on le fera…
    Mais la question c’est en combien de temps?

    • engel

      On s’en fout pas! Puisque c’est nous qui allons payer les
      « pots cassés ».
      Et même et surtout, ceux qui n’ont pas de noisettes… :(

      • CoolDude

        Le rapport à l’amour et à l’argent est identique…
        Un avare ne donnera jamais!

        Oublit l’argent…

        Bon ça va surement faire très mal, soit.

        Le système fonctionne ainsi…
        Mais tant qu’il y a de l’amour (Enfin, moi j’y crois plus, mais c’est un autre sujet)! Il y aura une solution.

        Si le système pousse à l’égoïsme, il n’en restera qu’un. Tant pis pour nous, ou tant mieux pour le reste!

        Mais le système, c’est nous.
        Ne l’oublie jamais.

        Si on obéit plus, ils sont foutu.

        Ps:
        Moi président, des noisettes, je t’en donne tant que tu veux…

        C’est pas compliqué…

        Tu ne donnes pas aux banques…
        Tu donnes aux peuples!

        Une belle inflation…
        Et une belle déflation monétaire.
        Quand un euro vaudra un dollar, on se battra avec les même armes.

        PS 2:
        Et n’ayez pas peur, on a la dissuasion… Ils ne sont pas super sonique nos missiles, mais ils sont plein de leurres. Va « shopper » les ogives actives!

        Bon, ça, ça reste entre nous bien sur.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif Et en plus de ça maintenant la Grèce reçoit de bons Conseils : http://fr.sputniknews.com/international/20150619/1016614179.html http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Ca en plus du Grexit, leur TAFTA qui prendra du plomb dans l’aile ; …y’aura vraiment plus que la guerre en Europe comme issue pour les US ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      • voltigeur voltigeur

        Bonjour ConscienceU12,
        C’est déprimant de bon matin ces nouvelles (comme tous les jours),
        et si tous les *sans dents* et *consanguins* européens refusaient de
        la payer leur p****n de dette, et qu’ils envoient les USA et leurs
        merdes taftaïennes dans les orties?
        En écoutant Eric Toussaint, on comprend mieux comment la Grèce a
        été dépecée.
        http://www.youtube.com/watch?v=x_Y3CUZUIN4

      • engel

        Nom de diou!
        C’est pourtant simple, ..techniquement impossible sans un « tilt/reset » absolument total de notre sociéte.

        Le système est basé exclusivement sur le concept de « l’argent dette ». Il n’est donc pas dur de comprendre que:
        « La dette des uns est l’argent d’autres citoyens » et vis-versa!
        Ton salaire, tes aides, tes économies, tes actions, tes obligations, tes assurances vies, tes billets de banques et même tes petites pièces au fond de ton porte-monnaie ne sont que des dettes.

        Que les dettes étatiques deviennent illégitimes et tu te retrouveras « sans le sou »,… toi aussi…et moi aussi :( .

        De toutes les façons, il est trop tard pour une action collective salvatrice.
        « Quand on tombe du haut du building, plus rien ne sert de réfléchir, il faut subir. »

      • voltigeur voltigeur

        D’accord avec toi, mais comme à plus ou moins brève
        échéance, c’est le sort qui nous attend, autant que
        le game over ait lieu et qu’on reparte sur des bases saines.
        On va en ch**r, mais on subi déjà, et les réformes ne sont
        pas faites pour nous enrichir non? en 40 ans ils ont été incapables de
        redresser quoi que ce soit, au bout du chemin la misère et les larmes,
        s’il n’y a pas pire pour geler les dettes et les faire payer par d’autres…

      • engel

        Alors là, je suis entièrement d’accord.
        Cela ne dure que du fait que cela enrichi une minorité oligarchique.

  • Pkpas

    Une vidéo de l’UPR qui tombe à pic pour cette information sur la Grèce :p
    http://www.upr.fr/conferences/vincent-brousseau-leuro-avant-pendant-et-apres
    « Vincent Brousseau : L’Euro, avant pendant et après »

    • loulou

      Très bonne vidéo comme tout ce qui sort de l’UPR.

      Rappelons à
      – tous les euro-crétins,
      – les euro gogols,
      – les sans cerveaux qui n’ont encore rien compris à l’UE:
      les antifas décerebrés,
      les « je suis Charlie »,
      les bobos gauchos amateurs de Flamby,
      amoureux(ses) du petit Nicolas ou
      de Mr Juppé FAFé et Bilderbergé, etc …):

      cette vaste entreprise de holdup des citoyens européens, que les peuples d’Europe n’ont absolument rien décider ni voter quoique ce soit pour subir une fois de plus les décisions d’une petite oligarchie corrompue.

      Si d’aventure nous citoyens devons avoir à payer un centime pour ces montages foireux décidés par quelques banksters non élus, des têtes devront tomber !
      il faut qu’il y ait une justice pour que telle arnaque ne se reproduise jamais !

      • Jujusmart

        Le hic, c’est qu’après l’analyse de l’analyse de l’analyse, et bien on recommence à analyser l’analyse de l’analyse de l’analyse et les siècles passent …

      • Pkpas

        Tu peux aussi prendre une carte à l’UPR, faire un don, donner de ton temps en faisant passer le message, etc… !
        :)

  • jeff.93

    Merci aux concepteurs de l’euro pour nous avoir mis dans ce piège à rat ! Mais comme ils n’ont peur de rien vous allez voir qu’ils vont s’appuyer sur ce fiasco pour nous vendre l’idée qu’il est urgent de passer à l’étape suivante : + d’Europe, + d’intégration, un budget commun, etc… Ça s’appelle la méthode Monnet ( du nom du père fondateur de l’Europe, en réalité un employé de la CIA comme l’explique Asselineau ) : avancer par petits pas, chaque étape étant vendue comme la conséquence inévitable de l’étape précédente, de manière à ce que le piège se referme petit à petit !