Roundup de Monsanto: Ségolène Royal demande aux jardineries de ne plus mettre en vente libre le désherbant

Je veux bien, cela reste une bonne nouvelle, sur le papier, mais dans la réalité? Car si effectivement la dangerosité du Rondup au niveau cancérigène n’est considérée que comme étant « probable, Monsanto risque de ne pas accepter une telle décision, et de finir par trainer la France devant un tribunal d’arbitrage, TAFTA oblige…

monsanto

Ségolène Royal a annoncé dimanche sur France 3 l’interdiction de la vente libre dans les jardineries du désherbant vedette de Monsanto, le Roundup, afin de lutter contre les effets néfastes des pesticides. « La France doit être à l’offensive sur l’arrêt des pesticides » et « je vous annonce que j’ai demandé aux jardineries d’arrêter de mettre en vente libre le Roundup de Monsanto », a déclaré la ministre de l’Écologie.

Le Roundup avait été remis au centre de l’actualité après le classement en mars du glyphosate, son principe actif, comme cancérogène « probable chez l’homme », même si les « preuves sont limitées », par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC). Plusieurs ONG réclament le retrait pur et simple de l’herbicide.

La ministre avait indiqué début juin avoir demandé des « expertises complémentaires » sur ce sujet aux responsables de l’Agence nationale de sécurité sanitaire, de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses).

Cette annonce intervient alors que l’association de consommateurs CLCV avait interpellé en début de semaine les agences sanitaires françaises et européennes et le ministre de l’Agriculture sur le glyphosate, demandant notamment qu’il ne soit plus vendu en libre service aux jardiniers amateurs.

Dans la foulée, Ségolène Royal et le ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll avaient indiqué dans un communiqué jeudi qu’à compter du 1er janvier 2018, l’accès aux produits phytosanitaires pour les jardiniers amateurs ne pourra se faire que « par l’intermédiaire d’un vendeur certifié ».

Article complet sur le Huffingtonpost.fr

21 commentaires

  • gnafron

    reste à connaître la part que prend le jardinage amateur dans
    la consommation de roundup, puisqu’il semble que les agriculteurs
    ne soient pas concernés !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      Ben oui justement, elle ne prend pas trop de risque la mémère; …puisque la plus part des jardineries avaient déjà commencé à retirer d’elle-même le Roundup de leurs rayons car ça ne se vendait déjà quasiment plus ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        Ca c’est juste pour se faire mousser en vue de 2017 ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        D’ailleurs demain soir sur France 3 à 20h50, y’a même un documentaire sur elle, en forme complainte sur son combat truffé d’embuche (nunuche http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif) pour devenir une femme politique de 1er ordre, reconnue au même niveau que les hommes !

        Documentaire affublé du titre plus que neuneu http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif: Ségolène Royal, la femme qui n’était pas un homme (ah bon !)

        Résumé
        Elle est devenue la femme politique la plus populaire de l’histoire de la République et en même temps la plus rocambolesque… Quel chemin sinueux Ségolène Royal a-t-elle parcouru pour en arriver là ? De son enfance au sein d’une famille conservatrice soumise à l’autorité d’un père militaire à sa vie avec François Hollande jusqu’à son accession aux plus hautes sphères du pouvoir, Gérard Miller et Anaïs Feuillette brossent le portrait de cette femme iconoclaste, audacieuse, insubmersible, bourrée d’intuition et de culot. Et s’interrogent sur le rapport si particulier qu’elle a toujours entretenu avec la politique.

        Ça sent à peine la cagole qui prépare son retour pour 2017 ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

      • confucius

        Bonsoir,

        Ses propos ne sont pas une interdiction formelle, rien qu’un vœu pieux.
        Pour l’État, la volonté d’un ordre, c’est une Loi, suivie surtout d’un décret d’application.
        Nous en sommes très loin…

      • verisheep

        Dommage que je n’ai pas de télé, je vais louper ce grand moment d’information impartiale.
        Tu nous raconteras!

      • Graine de piaf

        Erreur ! je peux vous assurer que le Carr**our où je passe de temps à autre, en a 5 grands rayons avec paquets ou flacons de toutes les tailles ! avant je trouvais au même emplacement quelques produits bio, maintenant Roundup a pris la place, toute la place ! je l’ai déjà mentionné ici il y a quelques semaines.

    • voltigeur voltigeur

      Ce ne serait pas un script qui reste bloqué?
      Ca m’arrive souvent, quand j’ai beaucoup d’onglets ouverts,
      j’utilise AdBlock depuis très longtemps, et jamais de souci
      avec.
      Nettoies avec CCleaner, cookies, cache, historique etc..
      ça peut ralentir le système, car ça prend de la place tous
      ces « trucs ».

    • Enki13

       » reste à connaître la part que prend le jardinage amateur dans
      la consommation de roundup, puisqu’il semble que les agriculteurs
      ne soient pas concernés !  »

      exactement ,
      s’est l’équivalent d’un pet dans un jacuzzi.
      tu voit pas la bulle que tu vient de faire…
      tous ça pour récupérer quelques électeur écolo…
      et elle oublie surtout de dire les dégât que cela fait a la nature…

  • supermouton supermouton

    Dorénavant, le roundup ne sera disponible que sur ordonnance du médecin euthanasiste

  • Zugzwang

    Cette annonce n’est effectivement pas une loi, juste une recommandation dont tout le monde a entendu parler depuis des années.

    Reste à savoir si c’est vraiment le round’up qui est attaqué (comme laisse suggérer le titre), ce qui me semble peu probable puisqu’on s’attaque là à une marque spécifique. A moins qu’il ne s’agisse de tous les produits à base de glyphosate (plutôt dans le sens du texte), ce qui me semblerait plus cohérent et plus juste.

  • Gieller

    Un enfumage de plus…
    A la limite, même si cela devenait une loi, ce ne sont pas les jardiniers amateurs et leur litre de roundup utilisé par an qui polluent la planète.
    Mais bon, cela donne un message audible par tous qui ne mange pas pain et donnant à Mme Royal un petit vernis écolo.

    • tuile

      exact, pareil pour les restrictions d’eau.. quand c’est pour faire culpabiliser le péquin-moyen alors la.. par contre rien sur les agriculteurs qui irriguent leur monoculture de maïs ensilage (hors de question de développer une filière sorgho hein). Ils se font pomper par john-deere, pionner, dekalb, credit-agricole, mais eux mêmes pompent la nature pour compenser.

  • xeos839

    C’était la blague du jour ?? C’est juste un effet d’annonce histoire de prendre un peu de fric au lobby monsanto!! Attention Monsanto si toi pas donner beaucoup argent aux zélite lui faire baisser tes ventes alors soi tu perd 1 millions de chiffre d’affaire sur ton roundup ou soi tu me donne 500 mille et je dirais rien aahhlala la zentille Ségolène a les brave moutons toujours à tomber dans le panneau beeee beeeee

  • Planete bleu Planete bleu

    C’est très curieux qu’elle s’en préoccupe maintenant, peur d’un nouveau scandale. Ségolène et son parti sont dans une situation embarrassante à cause du scandale du déversement volontaire du plutonium pendant plusieurs années dans la Loire suite à l’accident nucléaire de Saint-Laurent-des-eaux de 1980. En 1980 c’était Valéry Giscard d’Estaing qui était président mais à partir de mai 81 c’était Mitterrand, à l’époque EDF était 100% public. Et comme le dit Marcel Boiteux, directeur général d’EDF de 1967 à 1987, les gouvernants de l’époque était au courant. Reste à savoir comment va réagir Monsanto et à mon avis il ne vont pas rester les bras croisés, de plus ils ont tout une floppée de scientifique à leur solde

    Rejets de plutonium dans la Loire : Ségolène Royal ouvre une enquête administrative

    http://www.actu-environnement.com/ae/news/accident-nucleaire-saint-laurent-des-eaux-1980-enquete-rejet-plutonium-24495.php4

    C’est bien arrivé : du plutonium dans la Loire !

    http://www.sortirdunucleaire.org/C-est-bien-arrive-du-plutonium-dans-la-Loire?origine_sujet=LI201505

    Et très peu de gens savent aussi que du plutonium a été retrouvé dans la seine

    Du plutonium dans la Seine près de Rouen

    http://www.franceinfo.fr/actu/societe/article/du-plutonium-dans-la-seine-pres-de-rouen-505501

  • Jujusmart

    Le composant des pesticides Monsanto : le glyphosate arrive fin décembre 2015 au niveau européen, à l’expiration de son autorisation.

    Donc, même si elle l’interdit, un autre composant tout aussi toxique, voire encore plus, a déjà refait surface pour fabriquer les herbicides en direction de l’Europe.
    Ce qui revient à dire que son effet d’annonce est complètement insignifiant quant à l’écologie, dont rappelons-le, elle est ministre.

    Un communiqué greenpeace : http://www.magazine-greenlife.com/news/info/nvu.html

    • rouletabille rouletabille

      Je vous rappelle que cette connasse a voté pour la suppression de la distribution d’eaux aux insolvables OK.
      Pas envie de perdre mon temps à donner le lien ,cherchez vous même.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      • Jujusmart

        Merci RTB, mais je n’ai pas besoin du lien !
        Bientôt ils oublieront que l’eau n’appartient à personne mais que pour disposer de l’eau, alors que tout est bitumé, il faut passer par des structures qu’ils nous imposent.

        Je me demande ce qu’en dit la constitution dès lors que l’Etat nous empêche d’accéder aux ressources naturelles ?

  • marco marco

    Comme si les jardiniers étaient les gros pollueurs de ce monde!
    elle prend peu de risque, et s’attaque pas aux vrais pollueurs car elle en a peur.
    peur de se casser les dents!

    c’est une petite joueuse.