Rendre quelqu’un moins raciste ou sexiste pendant son sommeil pourrait être bientôt possible

Légitimer le trifouillage et la manipulation des cerveaux au nom de la bonne cause, mais s’ils peuvent le faire pour cela, ne pensez-vous pas qu’ils pourraient le faire pour d’autres buts? Politiques? Commerciaux? Ils sont parfois capables de tout, donc, à suivre…

Imaginez qu’il soit possible d’effacer les préjugés les plus profondément ancrés et11_08_12_Lutte-contre-le-racisme-a6982 dont vous n’êtes pas fiers, seulement à l’aide de quelques sons pendant votre sommeil. Si cela paraît tout à fantastique au premier abord, c’est pourtant possible.

Les résultats d’une étude menée par une équipe de l’Université Northwestern de Chicago et publiée ce jeudi 28 mai dans le journal Science, révèle que la manipulation du processus d’apprentissage du cerveau pendant le sommeil permet de réduire (ou du moins d’atténuer) les préjugés inconscients racistes et sexistes.

Inconscientes donc, les idées préconçues? Les chercheurs affirment que les préjugés racistes et sexistes sont courants, mais parfois pas intentionnels. En citant diverses études sur le sujet, l’équipe de Northwestern explique que les gens ont tendance à tuer les personnages de couleur dans les jeux vidéos (et non ceux à la peau claire), et que pour des CV identiques, les hommes sont choisis plus souvent que les femmes.

Une étude à base de sons

Quarante personnes ont fait office de cobayes pour l’occasion. Leurs préjugés ont d’abord été évalués avec une série de tests accessibles au public au début de l’étude. Mais c’est au cours de la deuxième étape que la situation se corse. La deuxième série d’exercices vise à proposer des associations d’images (ou de mots) contraires aux stéréotypes largement répandus. Les femmes étaient ainsi assimilées à des mots comme « maths » et « sciences », et les personnes noires à des mots positifs, tels que « soleil ».

Lors de ces associations d’idées atypiques, les chercheurs diffusent des sons (chaque son correspondant à une association). Ces mêmes bruits sont ensuite joués pendant la sieste d’une heure et trente minutes imposée aux quarante personnes.

Pour quel résultat? Les participants ayant entendu ces sons pendant leur sommeil, ont vu leurs préjugés diminuer d’au moins 56%. Un score qui se maintient encore à 20% (de réduction) après une semaine. Pour ceux dont le cerveau n’a pas été testé pendant le sommeil, les préjugés avaient retrouvé leur niveau initial dès leur réveil.

Rendre quelqu’un moins raciste, c’est donc possible?

Pour le professeur Ken Paller, directeur du programme de neuroscience cognitive à l’Université Northwestern, il reste encore des tests à faire. « Les gens n’ont pas interagi entre eux, ni pris de décisions à propos d’autrui, ce sont des expériences que nous devons encore réaliser afin de comprendre l’ensemble des effets de la méthode que nous avons utilisée », explique-t-il à BBC News. « Mais nous supposons que la modification des préjugés sociaux inconscients pourrait modifier le fait que les décisions sont influencées par des attitudes racistes ou sexistes. »

Article complet sur le Huffingtonpost.fr

 

29 commentaires

  • fou

    n’importe quoi pfff qu’est ce que c’est que cette connerie encore je préfère ne rien dire de plus …..

    • Dans le livre d’Aldous Huxley, Le Meilleur des mondes, l’éducation des enfants est fondée sur l’hypnopédie. On leur répète des centaines de fois des théories, dans le but de formater leurs esprits.

      Par l’intermédiaire de ces méthodes, Huxley souhaitait dénoncer les dérives possibles des théories comportementalistes apparues dans les années 1930 en psychologie.

    • dereco

      Bien réel et utilisé depuis toujours sous diverses formes, comme enseignement, répétition, paroles fortes et chansons finissant en hypnose, conditionnements, initiations tribales avec chansons, etc.. , par les dictateurs, par des religions ( allant parfois jusqu’à des actes terroristes, et faire la guerre, conditionnés par la haine de l’ennemi, et des autres religions ).
      Donc on peut aussi faire l’inverse, conditionner à la paix et à l’amour de l’ennemi !!!

  • CoolDude

    Modifier des préjugés par d’autre… Je rigole!

    Des nénettes fortes en math et en science, j’en ai connu, même meilleurs que moi, mais c’était pas la majorité quand même. Hihi…

    « Valls et Hollande sont les meilleurs.
    Ils sont beaux et sexy.
    Love!!!
    Charlie is the Best. »

    Rooohhh… Le cauchemar!

    Ça me rappelle l’affaire de l’image subliminale de François Mitterrand dans le générique du journal de 20H sur Antenne 2. C’est vrai qu’ils sont capables de tout. Pffff…

  • baron william baron william

    encore une histoire de vie d ange nocturne bien siphonnee

    de quoi

    s arracher les cheveux sans les toucher

    je me comprends

  • Robert

    Message du professeur Ken Paller sur Reddit :

    http://www.reddit.com/r/science/comments/2ini0s/scienceamaseries_im_ken_paller_a_cognitive/

    « We are also experimenting with a crowdfunding project on implanting false memories during sleep that is now live at experiment.com »

  • Dubitatif

    Bonjour mes zamis ! et bonne fête à toutes les mamans Moutons parfois rendues chèvres par nos bambins)

    AYEZ PEUR !
    Passionnée par les Maths et par la Nature (les 2 sont liés mais bien trop long à expliquer) je vais juste ici, répéter ce que j’ai ici rédigé au sujet des ondes du cerveau, billet sur lequel une gentille Mouton(ne) m’a dit admirative « quelle imagination ! ».

    Certes, j’en ai à revendre mais sur ce sujet je n’ai rien inventé…et en labo ce que vous allez lire est DEJA REALISABLE ! EXPLICATION:

    chaque neurone du cerveau humain émet une fréquence pour communiquer ses ordres(manger, bouger, respirer, parler…) à un autre neurone qui les transmettra aux enzymes et autres bidules qui font qu’un humain est vivant.

    2) leur test en labo REUSSI est le suivant:
    prenez le mot voiture. Peu importe que vous visionnez l’objet, le prononciez ou juste le penser). Pour ce mot, vos neurones vont s’activer et émettent des fréquences.

    3) CAPITAL :comme pour les empreintes les fréquences d’un individu sont UNIQUES.

    4) A partir de là, le test (réussi, je le répète) est le suivant:
    on repère les fréquences émises de l’individu pour le mot « voiture », on le code informatiquement.

    5) BOOMERANG : si on parvient à CARTOGRAPHIER toutes les fréquences de tous les mots (pensés,prononcés, visualisés) pour CHAQUE INDIVIDU qui en moyenne à dans son vocabulaire entre 3000 et 4000 mots (individu très moyen),on peut alors…. RÉINJECTER si je puis dire cette fréquence pour la réintroduire dans le cerveau du gus ! et
    lui dicter « électriquement » des ordres.

    je répète, tout ceci n’est pas de la S.F. Tous les chercheurs en neuroscience de la planète « planchent » sur le sujet à savoir: cartographier chaque fréquence d’un neurone émise pour prononcer, penser, visualiser un mot.

    et celui qui investi le plus dans ce projet de FOU …. GOOGLE qui vend à la populace ses
    gadgets connectés. C’est du balbutiement mais tous ces objets à fréquences ne visent que ce que je vous ai dit plus haut.

    si je connais bien le sujet c’est que je bosse depuis 2 ans
    avec des mathématiciens, neurologues, ethologues (qui étudie le comportement du vivant) et autres bizarreries à la fois pour un concept et un roman policier. mon but n’étant pas le même que G…..*
    Mais étant un peu au coeur de ces choses, je me dis si cette connaissance tombe entre de mauvaises mains… Alors
    AYEZ PEUR.

    RAPPEL: l’armée utilise déjà pour éparpiller les foules des fréquences COMMUNES à tous les cerveaux et insupportables.

    DITO en Angleterre, des marchands d’alcool, sont déjà équipés à l’entrée de leur boutique d’appareils pour faire fuir (littéralement) les jeunes qui squattent le trottoir.

    Comment ? Là encore on connaît LA fréquence qui rend mal à l’aise, donne des nausées QUE les ados. Hé oui, la tranche fatidique étant après 12 ans (avant se passe rien) et 18 ans (dito après se passe rien)
    Seuls les 13/18 captent cette fréquence !
    Au début, il leur suffira de cartographier les fréquences COMMUNES (pour les foules)
    dans un second temps fréquences uniques.

    et ici… mon imagination entre en jeu: dans un futur proche, sous le prétexte de votre bien-être, de votre sécurité, de vous « faciliter » la vie…. vous aurez un passeport, ou une carte d’identité dans le cerveau. carte sur laquelle seront encodés toutes vos fréquences et connectée à toutes les administrations, toutes les boutiques, tous les moteurs de recherches d’ordi…..pour vous diriger
    comme des moutons.

    AYEZ PEUR !

    • samlours94

      Brrrrr, on tremble en effet….
      On n’a pas des vies faciles …
      Vivement la mort :)

    • dereco

      Manque des références précises sur ces expériences !!
      De plus on ne comprend rien à ces signaux pulsés (pas que des fréquences, mais des codages par intervalles de pulses électriques et chimiques (300 neurotransmetteurs ) très complexes bien plus indéchiffrables que les codes secrets de https, même entre deux neurones isolés d’un ver !!
      Donc google en software y travaille logiquement !
      Sinon « l’entrée de leur boutique d’appareils pour faire fuir (littéralement) les jeunes qui squattent le trottoir » est ultra-simple, juste un son très aigu à la limite d’audition pour les jeunes et inaudible pour les plus vieux, qui est aussi à la limite de la douleur, et donc insupportable, comme certains crissements aigus !!
      Cela est bien connu depuis près d’un siècle, que la limite de douleur et d’audition se rejoignent à fréquences élevées, et que la fréquence maximale audible diminue avec l’age !!
      Il ne faut pas tout mélanger et vouloir rendre extraordinaire quelque chose de très simple .
      On comprend très peu nos neurones et il reste énormément de recherches très difficiles avant de décoder réellement les signaux, même pour un ver.

  • Maverick Maverick

    Renseignez-vous sur l’Ecole de Francfort et les conférences Macy …

    http://www.youtube.com/watch?v=jS8hAggRb0o

    http://www.youtube.com/watch?v=JCvjjjA_ZmY (il est question de l’Ecole de Francfort et de Macy à 57:00, mais l’ensemble du doc’ vaut le coup d’oeil)

    Voir aussi les travaux de Wiener …

  • Ayez peur ! Non, au contraire, la peur ne fait qu’affaiblir et crée le danger, ou du moins le manifeste.

    Il y a aussi la propagation de certaines ondes dans l’air, utilisable en cas de conflit et même en cas de soulèvement de population, comme le dit Dubitatif (sous une autre forme), pour faire fuir les foules.

    Je n’arrive pas à comprendre comment des chercheurs touchent à ça, sans imaginer les implications possibles ! Ils sont faits pour chercher, point. Il faudrait peut-être qu’ils voient un peu plus loin que le bout de leur nez. Du moins pour ceux qui sont intègres.

    Reste, là encore, à savoir comment se protéger de cette intrusion dans nos cerveaux. On peut éviter plus ou moins le fluor, manger bio, boire de l’eau après purification ou je ne sais quoi d’autres, mais pour ce qui est des ondes, comment y échapper ? Je ne connais pas de solution.

    • Graine de piaf

      Ceux qui sont « intègres » ont déjà fui les labos ou ont été éjectés sans autre forme de procès!

      je pense comme Biquette, il ne faut pas avoir peur, la Nature met bien des solutions à notre portée, il faut seulement les chercher avec assiduité et les mettre en pratique. Beaucoup le font déjà, reste à se renseigner.
      Il est possible de se mettre à l’abri des ondes, au maximum de nos possibilités : plus de téléphone sans fil déjà, de smartphones etc… plus de TV, de radio, de micro-ondes et j’en passe. Et vivre si possible, mais cela ne le sera pas pour tous, dans une campagne assez isolée en produisant sa propre électricité ou tout autre moyen de s’éclairer. Il y a beaucoup d’idées à creuser à ce sujet.

      Nous sommes appelés, si nous voulons survivre non robotisés et lobotomisés, à une autre façon d’exister. Est-ce que cela en vaut la peine selon vous ? où rester dans notre monde actuel avec toutes les facilités qu’il nous offre avec la fin qui nous est promise ? à nous de choisir…

      • dereco

        Non, il ne faut pas avoir une attitude antiscientifique absurde !!!
        Il faut au contraire comprendre scientifiquement, et influencer pour des utilisations honnêtes utiles !!
        Fuir n’a qu’un effet : laisser sans contrôle ces nouvelles possibilités futures encore imaginaires à des malfrats assoiffés de pouvoir et d’argent !!

        L’hypnose ( musiques, sons, fréquences, paroles ) existe depuis toujours et fournit un pouvoir énorme aux religions, dictateurs et les guerres !!

      • Robert

        Peut-être que je me trompe, mais la plupart des instituts de recherche ne sont-ils pas financés par l’État? Comment peut-on alors parler « d’intégrité » ou « d’indépendance » des chercheurs? On ne peut pas être employé par l’État et être indépendant de celui-ci en même temps. Un employé, c’est au service de l’employeur, non?

        Question toute simple, mais peu souvent abordée, il me semble…

    • Dubitatif

      @Graine de Piaf en effet il reste très peu de chercheurs modestes intègres…
      malheureusement pour ‘chercher’ il faut du fric. Et les
      Etats, l’armée… cherchent toujours de nouvelles armes.
      A la base le chercheur est dans son coin, il rame, rame…
      et soudain on s’intéresse à ce qu’il fait
      Comment se protéger dis-tu ? je suppose que d’autres chercheurs inventeront des appareils pour brouiller différentes fréquences. L’escalade comme d’hab.

      Perso mon concept à un rapport pour protéger les ANIMAUX.
      je les affectionne bien plus que le genre humain. et de la campagne je suis, de la campagne je reste….

  • Hector

    Tous les préjugés ne sont pas forcément faux ou inutiles. Et la solution vis-à-vis d’eux n’est certainement pas de les effacer d’un coup de baguette magique, mais de faire prendre conscience de la bêtise de certains d’entre-eux. Si ils doivent disparaître, ce doit être par la réflexion et la volonté, pas par des artifices douteux.

    Parce qu’apprendre à remettre en question ses certitudes, à ne pas se laisser dominer par ses à-priori, c’est aussi une manière de se construire et de s’améliorer personnellement. Et ce qui peut être utilisé pour remettre en question et se débarrasser d’un préjugé à la con, sera un enseignement qui pourra servir d’en d’autres cas.

    En gros, c’est pas la destination qui est importante, mais le chemin que l’on parcoure pour l’atteindre. C’est ce chemin qui fait qui on est.

    En « programmant » les esprits de cette façon, on se transforme en simple machine, sans « âme » (je ne crois pas a l’âme, mais je ne trouve pas de meilleur terme pour décrire ce que je veux dire… Personnalité peut-être). Parce que nos croyances ne sont alors plus construites et réfléchies, mais « insérées » dans notre esprit comme un CD qu’on mettrait dans un ordinateur…

    Alors c’est plutôt louable de vouloir lutter contre le racisme et le sexisme, mais je trouve la méthode, aussi confortable qu’elle puisse paraître, franchement mauvaise, et même à proscrire.

  • Boisfleuri

    Voici une information encourageante, nous pouvons donc espérer qu’avec quelques efforts supplémentaires ces chercheur mettrons au point des protocoles qui permettront d’atténuer chez nos « élites » les préjugés en faveur de la fraude et de la corruption.

    • Hector

      Sauf que si tu fais ça, ils ne voudront plus être nos « élites », et d’autres qui possèdent davantage ces préjugés prendront leur place… Et vu le nombre de salopards prêts à tout pour un peu de pognon, on changerait de dirigeants deux fois par mois…

      • rouletabille rouletabille

        Pour le pouvoir ils sont prêt à TOUT,voir SARKO la HONTE par ex
        C’est CHOUARD qui a raison ,le pouvoir de décider des gens doit être choisis au HASARD ,parmi ceux qui semblent gouverner il y a un concentré de Pédos,de malades (comme Vals et Fabius)d’autres avec des casseroles à plus en FINIR,regardez vos voisins ,les gens qui nous entoure ,il y a parmi eux tant de citoyens honnêtes..

        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • Hector

        Sinon il y a aussi l’option de faire des lois d’exception pour les politiques, d’une sévérité absolue, et de tirer au sors ceux qui auront pour tâche de surveiller leurs décisions.

        Parce que j’ai pas du tout, mais alors pas du tout envie de voir un jour Greg le millionnaire ou Nabila décider pour le pays…

      • Robert

        C’est bien beau de faire des lois sévères, encore faut-il des gens pour les appliquer. Les dirigeants des forces policières font parti de l’élite. Idem pour le système judiciaire. Vont-ils se montrer intègres? Et les personnes tirées au sort pour surveiller les politiques peuvent être corrompues.

  • Dubitatif

    en fait l’idéal serait de remonter dans le temps et de
    zigouiller le mec qui inventa la roue
    car tous nos blems viennent de là…. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • dereco

      Non, bien avant, la roue, encore plus important, celui qui a inventé le feu, presque un million d’années, et celui qui a inventé les outils, cailloux cassés, il y a 3,3 millions d’années, et il y a 6 millions d’années celui qui s’est mis debout les mains libres !!

  • Laurent Franssen

    C’est de la manipulation mentale, la bonne cause ne justifie pas tout.