La Maison Blanche dévoile son plan pour sauver les abeilles…

C’est Monsanto qui va pas être content… Mais franchement! s’interroger sur la cause de la mortalité de nos butineuses, c’est sérieux?  Alors que l’utilisation des pesticides de plus en plus virulents, sont à la disposition de tous ceux qui cultivent champs et jardins? Un effet d’annonce pour rassurer?…

Obama

Une espèce au bord de l’extinction

Selon le ministère américain de l’agriculture, les apiculteurs auraient perdus 42% de leurs colonies d’abeilles depuis un an, dont la majorité durant l’hiver dernier. Une perte qui s’inscrit dans la continuité des années précédentes (45% des colonies avaient disparus durant l’année 2012-2013). Le problème étant d’autant plus difficile à combattre que la menace n’est pas clairement établie, les abeilles quittent la ruche pour ne pas y revenir, sans raison apparente.

Jeff Pettis, co-auteur de l’étude publiée par le ministère américain, a déclaré que « des pertes aussi importantes toute l’année étaient très inquiétantes » avant d’ajouter que « les chercheurs doivent trouver de meilleures réponses à l’origine des évènements qui mènent à ces pertes ». Un phénomène étrange, repéré depuis 2006 en Europe et en Amérique du Nord principalement, qui pourrait voir les insectes pollinisateurs les plus importants disparaître d’ici quelques années. D’où la nécessité absolue d’appliquer des mesures immédiates pour inverser la tendance.

Une menace floue et des solutions insuffisantes

À l’heure actuelle, plusieurs facteurs peuvent être considérés comme à l’origine de ces disparitions. À savoir : des mites parasites, un virus, l’utilisation excessive de pesticides (leur faisant perdre le sens de l’orientation) ou encore la réduction d’éléments nutritifs disponibles dans la nature.

Pour y faire face, le gouvernement américain a décrété vouloir « accroître l’étendue et la qualité de l’habitat des pollinisateurs [notamment en développant des] jardins près des immeubles fédéraux [et en travaillant] à la restauration de millions d’hectares de terres domaniales et privées ». Dans la même logique de protection des abeilles, « atténuer les effets [des insecticides] est une priorité du gouvernement fédéral ».

Bien que satisfaites par la mise en place de ce plan d’action national pour protéger les abeilles, les associations de défense de la nature aux États-Unis considèrent que le gouvernement ne va pas assez loin, notamment quant à la restriction des pesticides. Cela fait écho à un moratoire demandé en avril par l’EPA (Environnemental Protection Agency) pour bloquer l’utilisation de pesticides (notamment les néonicotinoïdes) jusqu’à ce que la preuve de leur nocivité sur l’environnement soit établie (ou non). L’Union Européenne a d’ailleurs récemment décidé d’interdire// une partie de ces pesticides sur le territoire européen, ceux-ci étant accusé par de nombreux scientifiques d’être la cause principale de l’hécatombe chez les abeilles.

Des objectifs optimistes

Ce plan prévoit de limiter à 15% la mortalité des abeilles pendant l’hiver pour les dix prochaines années, ce qui s’avère très optimiste face aux actuels constats.

Enfin, le plan d’action américain s’intéresse aussi aux populations de papillons monarques, qui a baissé de 90 % (voire plus) ces deux dernières décennies. Le but serait d’accroître son nombre à 225 millions d’ici 5 ans. Un objectif qui semble relativement déconnecté de la réalité…../….

Lire l’article

Auteur Denis Jean  pour Zone-Info

Voir aussi pour les intéressés:

Je suis contre le droit d’auteur et le droit de propriété intellectuelle

Les deux messages extraterrestres les plus importants jamais décodés…(cercles de cultures)

La Nasa confirme la destruction rapide d’une partie de l’Antarctique

3 Signes que vous vous êtes réincarnés dans cette vie…

Et sur Futura-Sciences

Potagers urbains : la consommation des légumes est-elle sure ?

Vortex Bladeless, une surprenante éolienne sans hélice

Les grands herbivores menacés de disparition

 

 

 

10 commentaires

  • Philippe30

    Exxon tueur de la faune marine
    Mac Do tueur de la bonne bouffe
    Philipps Morris tueur de santé publique
    Monsanto tueur de la population des insectes , de la terre
    et quelques sociétés d’armement tueuse d’être humain

    Quel est le point commun de ces entreprises ?
    Américaine et destructrice de vie

    Bien sûr ce domaine n’est pas l’apanache des Américains mais ils excellent dans le domaine.

    • laspirateur

      Comment convertir une nation guerrière en nation bienfaitrice?
      Pour un effet d’annonce ça c’est encore du grand n’importe quoi! Pui l’année prochaine on vous dira finalement le programme de réintroduction de l’abeille étant un échec, nous allons remédié par l’utilisation d’une super technologie d’abeilles artificielles!

  • .Mario-Bros.

    vous pensez sérieusement que seul monsanto est responsable ??? non notre planète est plus que mourante et comme les abeilles sont importante et rapporte du PUTAIN de fric on le voit et on s’en inquiète !!! ceux qui comme moi on le permis de con-duire depuis plus de 30 ans ont constaté qu’ils ny’ a plus de moucheron , moustique , guêpe , abeille , papillon ou tout autre insecte sur les pares brise , calandre ou radiateur sauf sur l’autoroute hors limitation l’égale ! et je parle du temps ou on y voyais strictement plus rien et que le lave glace empirait les choses même à 50 km/h …

    tout disparaît à la vitesse grand V bien sur les apicultfric sont très INQUIET !!! et moi je suis inquiet pour les abeilles et pour nos fruits et certains légumes même si ils sont archi pourrie sans aucune vitamine c’est meilleur que la bouffe de merde de notre société évolué ndlr : ha ha ha !!!

    chez moi je cherche (HLM en ville) les araignées , coccinelles , papillons , punaises même quasi plus rien !!! sauf des putains de mouche de merde même si elles sont leurs place ici bas …

    soyons heureux notre tour arrive j’ai toujours dit : un jour les hommes vont tomber en masse comme les abeilles , les oiseaux , les poissons … mon avis est que le temps est bien plus proche qu’on ne le pense et je dit pardon seigneur : HOURRA ENFIN . http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    http://www.youtube.com/watch?v=lMtFYt7ko_o

  • Zadig

    Et les Ondes électromagnétique, elles auraient pas une par de responsabilité la dedans ?!!
    Vu les effets sur les fourmis, personnellement je n’en serais pas du tout étonné …

  • dereco

    Des articles sur Nature publication scientifique du plus haut niveau scientifique sérieuse montrent que les pesticides désorientent les abeilles et les tuent, et il est incroyable de continuer à les utiliser, choix CRIMINEL !!!

  • Pierre L

    Il y a certainement plusieurs causes modernes à la mort des abeilles.

    Avec les pesticides et les OGM, le rayonnement des mobiles a été récemment mis en cause grâce à une expérience consistant à placer deux portables près des ruches et à les appeler régulièrement. Suite à cela, les ruches ont été désertées…

  • rouletabille rouletabille

    Ils subventionnent les guerres partout et vont SAUVER les abeilles ….
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • pierrefronse

    Les responsables ne sont pas les sociétés privées dont le rôle est de faire du pognon mais ce sont les institutions publiques qui autorisent à la vente, OGM, pesticides et autres car ce sont eux qui sont en charge de la santé publique et de la stabilité sociale. Les Etats Unis exercent leur influence en Europe via la Commission Européenne. Les rédacteurs de la constitution européenne imposée au peuple Français en 2007 étaient des atlantistes de la première heure comme Giscard et Attali. L’article 17 du TUE établit que cette Commission est non élue et qu’elle a pourtant le monopole de l’initiative législative et un fort pouvoir exécutif. De plus, le principe de vote des lois à la majorité qualifiée ne permet jamais aux entités élues du peuple (conseil et parlement) de faire valoir leur point de vue même s’ils rassemblent des majorité écrasantes. La Commission fait passer absolument ce qu’elle veut sans avoir aucun compte a rendre au peuple et au grand bonheur donc des société privées américaines. Or regardez bien : l’article 48 du TUE établit que toute modification des traités et donc par la même des statuts de la Commission Européenne n’est possible que sur l’unanimité des 28 pays membres, ce qui correspond à une impossibilité en pratique. La sortie de l’Union Européenne par application de l’article 50 du TUE est par conséquent la seule solution pour retrouver une situation sanitaire et environnemental à peu près stable. Or en France, un seul parti propose cela dans son programme officiel, l’UPR. Les autres partis dis eurosceptiques utilisent le mécontentement de la population à des fins électoralistes : ils vocifèrent contre l’europe mais ne proposent jamais de sortir de l’Union Européenne pourtant anti-démocratique par définition. Allez comprendre pourquoi.

  • Berrurier

    Pierrefronse: n’oublie pas que les institutions publiques sont à la botte et les marionnettes des multinationales….. Croire que les « gouvernants politiques » détiennent le pouvoir est une grosse erreur.