Peut-on réellement (ou non) se soigner avec l’homéopathie?

Petite actu en Belgique avec le SKEPP qui a décerné un prix à la ministre de la santé Maggie De Block pour ses déclarations sur l’inefficacité de l’homéopathie. Notamment, elle est l’auteure de ces propos: « ‘Dans le meilleur des cas, ces remèdes sont comparables à un bon bain chaud. C’est agréable, certes. Mais c’est tout. Je dois aussi rembourser les bains chauds?« . Ce qui mérite le détour, c’est avant tout le SKEPP qui se bat contre les traitements alternatifs dont l’homéopathie, et qui met dans le même bloc les médecines naturelles, les extra-terrestres, les complots, les capacités psychiques, et j’en passe… Le SKEPP (Studiekring voor de Kritische Evaluatie van Pseudo-wetenschap en het Paranormale), c’est littéralement la société flamande d’Analyse critique des pseudo-sciences et du paranormal. Tout un roman…

Maggie de Block354024099_B971494733Z.1_20131127164745_000_GAD1I2OJD.2-0

La ministre de la Santé Maggie De Block (Open VLD) est la nouvelle star du SKEPP, la société flamande d’Analyse critique des pseudo-sciences et du paranormal. « Enfin quelqu’un qui ose dire tout haut que la plpuart des traitements dits alternatifs ne font pas plus d’effet qu’un placebo », explique le philosophe scientifique Maarten Boudry du SKEPP pour justifier le prix « De Zesde Vijs » que son cercle a octroyé à la Ministre.

Selon Maarten Boudry, philosophe scientifique de l’Université de Gand qui s’est longuement exprimé dans Knack sur la question, la nomination de Maggie De Block au ministère de la Santé est une grande avancée en matière de regard sur les médecines non conventionnelles, en comparaison avec le travail de ses prédécesseurs.

Opportunisme électoral d’Onkelinx
« En 2013, à un jet de pierre des élections, la ministre de la Santé Laurette Onkelinx (PS) a encore rapidement précipité via un arrêté royal la reconnaissance d’une pratique alternative: l’homéopathie. Résultat? N’importe quel médecin, dentiste ou sage-femme peut s’auto-proclamer spécialiste en prescription de remèdes dilués, moyennant une formation de 600 heures à l’université ou dans une haute école. Une lacune cependant: aucune université ne veut dispenser de telle formation. Pas étonnant. C’est comme si on demandait aux facultés de médecine de réaliser un bachelor en quadrature du cercle », résume le sceptique.


Ouf de soulagement
Mais depuis l’arrivée de Maggie De Block, le monde médical pousse un grand soupir de soulagement, explique Maarten Boudry. « Peu après sa nomination, la nouvelle ministre a dit dans plusieurs interviews ce que tout scientifique sait, mais que certains politiciens n’osent dire tout haut uniquement par opportunisme électoral: la plupart des médecines alternatives ne font pas plus d’effet qu’un placebo pour la plupart des affections. Ostéopathie et chiropractie sont reconnues pour leur efficacité en cas de maux au niveau de la nuque et de lombalgie, point barre. Les remèdes homéopathiques, qui ne contiennent que de l’eau mélangée à du sucre, sont par essence la définition du placebo. Ou comme disait Maggie De Block elle-même dans une interview au Standaard: ‘Dans le meilleur des cas, ces remèdes sont comparables à un bon bain chaud. C’est agréable, certes. Mais c’est tout. Je dois aussi rembourser les bains chauds?' »

Article complet sur 7sur7.be

L’efficacité de l’homéopathie donne lieu à un combat sans pitié, car face à celle-ci, la médecine « classique » favorisant les traitements chimiques pleins de promesses et d’effets secondaires, et surtout représentant une manne financière sans égal pour les laboratoires pharmaceutiques. Reste à savoir qui a raison, et qui fournit le meilleur traitement pour soigner?Deux écoles s’affrontent, le monde scientifique étant contre:

L’homéopathie ou homœopathie (du grecόμοιος / hómoios, « similaire » et πάθος / páthos, « souffrance » ou « maladie ») est une médecine non conventionnelle considérée comme pseudo-scientifique, proposée par Samuel Hahnemann en 1796. Elle repose sur trois principes : la similitude, l’individualisation des cas et l’infinitésimal2. L’utilisation de l’infinitésimal a été proposée par Hahnemann quelques années plus tard avec la publication de « Organon der Heilkunst » (Organon de l’art de guérir).

Les composés utilisés ne deviennent homéopathiques que s’ils respectent le principe de similitude, selon lequel un patient devrait être traité au moyen d’une substance produisant expérimentalement chez une personne saine des symptômes semblables à ceux présentés par la personne affectée, l’usage de la substance étant adapté au patient grâce au principe d’individualisation selon lequel l’homéopathe analyse l’intégralité des symptômes de la personne et non uniquement ceux liés à la maladie. Malgré une certaine popularité, l’efficacité thérapeutique de l’homéopathie est grandement controversée. Plus sur Wikipedia

La seconde école défend l’homéopathie:

Crée par le docteur Hahnemann au 18ème siècle, l’homéopathie est une méthode thérapeutique qui vise à soigner l’être humain en lui administrant des doses infinitésimales de remèdes entièrement naturels. Extrêmement douce pour l’organisme, cette forme de médecine alternative permet donc de traiter une multitude de maux. Mais pour mieux comprendre ce qu’est l’homéopathie, il est important de s’intéresser aux principes fondamentaux sur lesquels elle repose.

Largement répandue à travers le monde, l’homéopathie se classe aujourd’hui comme l’une des méthodes thérapeutiques les plus appréciées et les plus recherchées. Bénéfique pour le corps et l’esprit, cette forme de médecine alternative s’avère en effet nettement moins agressive pour l’organisme que la plupart des traitements allopathiques auxquels nous sommes parfois beaucoup trop habitués. sic…

Les médicaments homéopathiques sont donc élaborés à partir de substances végétales, minérales ou animales se caractérisant par leur aptitude à provoquer chez un sujet en bonne santé des symptômes analogues à ceux de la maladie qu’il s’agit de soigner. En lire plus sur Homéopathie.com

Les deux écoles avancent donc leurs arguments, de l’eau sucrée pour la première, des plantes pour l’autre, mais tout cela reste vain s’il n’y a pas de données scientifiques à la clé pour étayer les propos, car cela impliquerait que les substances utilisées (dont les plantes) peuvent soigner parfois même avec moins de désagréments que les traitements allopathiques. Première étude, une étude suisse confirmant l’efficacité de l’homéopathie:

En Suisse, le rapport d’un service gouvernemental qualifie les traitements homéopathiques d’efficaces et économiquement intéressants, provoquant la réaction outrée d’un spécialiste de l’éthique médicale opposé à l´homéopathie. La récente traduction en français du texte du Dr Shaw par un bloggeur a mis la controverse sur la place publique.

La cause de l’homéopathie en Suisse a fait un pas de plus, après sa réinclusion dans l’assurance maladie depuis le 1er janvier 2012, avec la publication au printemps dernier, à la suite d´un référendum (voir notre article), du rapport intitutlé « Homéopathie dans la santé : efficacité, pertinence, sécurité, coût », dirigé par le docteur Gudrun Bornhöft et le professeur Peter F. Matthiessen.

Il s´agit de la plus vaste étude jamais réalisée par une entité officielle sur l’homéopathie. Elle conclut non seulement que l’homéopathie fonctionne, mais également qu’elle est plus économique que la médecine conventionnelle. Ses auteurs recommandent donc son remboursement par la Sécurité sociale suisse.

La réalisation de l’étude avait été confiée au Swiss Network for Technology Health Assessment, un service créé en 1999 par le gouvernement fédéral suisse pour évaluer l’efficacité des investissements dans le domaine de la santé.

« Preuves cliniques »

L’organisme suisse a revu en détail toutes les études majeures réalisées sur l’homéopathie à l’échelle internationale :
– les recherches précliniques les plus importantes sur des lignées de cellules humaines, des plantes et des animaux, ainsi que les études biochimiques ;
– les essais sur l’homme, selon la règle du « double-aveugle randomisé et contrôlé par placebo » ;
– les méta-analyses, les études épidémiologiques et enfin les « systematic reviews » (résumés de toutes les données scientifiques valides).
Les investigations ont montré, selon l’étude, que les remèdes homéopathiques à haute dilution provoquent « des modifications spécifiques et régulatives dans les cellules ou les organismes vivants ».
Le rapport  soutient que l’efficacité de l’homéopathie « peut être confirmée par des preuves cliniques » et « considérée comme sûre ». Pratiquée correctement, « l’homéopathie classique a peu d’effets secondaires et l’utilisation de hautes dilutions n’a aucun effet toxique ».

Moins d’effets secondaires

Bornhöft et Matthiessen concluent qu´il y avait « assez de preuves en faveur de l’efficacité clinique de l’homéopathie, de son absence de nocivité et de son caractère économique par rapport aux traitements conventionnels ».
Parallèlement, le gouvernement suisse a aussi étudié si l’homéopathie était une source d´économies ou au contraire de dépenses supplémentaires, en étudiant les données des assureurs suisses et tous les coûts des consultations, des médicaments, des physiothérapies et des analyses de laboratoire.
Il est apparu que les médecins spécialisés en homéopathie coûtent au minimum 15 % en moins que les médecins conventionnels, que l’homéopathie conduit à moins de dépendance vis-à-vis des médicaments, qu’elle réduit aussi le coût des hospitalisations et que les personnes qui se soignent à l’homéopathie ont moins d’effets secondaires et une meilleure relation avec leur médecin.

Source et article en intégralité: Ouvertures.net

Et face à cette étude, la médecine officielle et scientifique pour qui la chimie (le profit?) passe avant tout le reste:

L’agence nationale de santé australienne a compilé les résultats de 225 études sur l’homéopathie. Résultat : elle serait inefficace

Le constat est sans appel : il n’y a « aucune preuve fiable » de l’efficacité de l’homéopathie. Son efficacité thérapeutique est remise en cause par un rapport du National Health and Medical Research Council (NHMRC), une agence de santé australienne. Elle a passé au crible 225 études sur l’homéopathie et conclut qu’il n’existe aucune preuve de son efficacité, ce que rapporte le Guardian. Le NHMRC poursuit :

Les personnes qui choisissent l’homéopathie peuvent mettre leur santé en danger si elles rejettent ou retardent les traitements qui ont prouvé leur sécurité et leur efficacité.

Le médecin qui a supervisé ces travaux sait que les conclusions de son équipe risquent d’être accueillies froidement par les adeptes de l’homéopathie. « Il va y avoir plusieurs personnes qui vont affirmer que ce rapport est le fruit d’une conspiration » parie Paul Glasziou, « mais nous espérons qu’il il y aura une quantité importante de personnes raisonnables qui réexamineront l’utilisation de ces substances. »

Source: Sudouest.fr

Analysons, si l’homéopathie est reconnue comme étant efficace, combien les laboratoires pourraient perdre au niveau profit? Et si l’homéopathie est inefficace, combien de victimes cette pseudo-médecine fait-elle chaque année? Plus ou moins que les médicaments allopathiques largement soutenus par la communauté scientifiques? Notons au passage que l’on a rarement entendu parler de tentative de suicide avec de l’homéopathie, à moins de tenter d’avaler le tube….

À chacun de se faire son opinion et de choisir la médecine qui pourrait soigner le mieux, mais à chacun de se référer aux faits et de faire ses propres tests, depuis longtemps les études scientifiques ne sont plus autant fiables suivant qui les mènent…

 

73 commentaires

  • Notons que beaucoup des médecins du peuple (ceux qui ne souhaitent pas que la médecine devienne juste un business et donc respectent le serment d’Hypocrate) pensent que l’homéopathie est le plus naturel et donc le meilleur pour l’Homme… Les médicaments sont utiles mais que si réel besoin… Mais l’éducation et le conditionnement on la vie dure … les médicaments restent privilégiés (peur du changement à l’encontre de l’endoctrinement).

    Par contre les lobbys pharmaceutiques et les médecins complaisants qui touchent des lobbies … ils vous trouveront bien quelque chose même si vous n’avez rien !

    Et comme me disait une personne très, très proche, médecin et chef de service : Je fais tout pour aller chez le médecin le moins souvent possible, et c’est moi qui suis médecin qui te dit ça !
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • Graine de piaf

    Cela fait plus de 30 ans que je me soigne avec l’homéopathie, elle m’a d’ailleurs sauvé la vie une fois en à peu près 5 mn chrono, d’un œdème de Quincke ! mes enfants et petits-enfants se soignent également ainsi. J’avais quitté l’allopathie après trois erreurs médicales, venant de médecins différents…
    A l’homéopathie que je pratique seule la plupart du temps car je m’y connais assez bien, j’ai ajouté il y a quelques années l’aromathérapie, puis plus récemment la lithothérapie avec beaucoup de succès.
    Jamais pour un empire je ne retournerai à l’allopathie…

    • Tyr

      Salut Graine,
      Que conseillerais-tu comme livres ou ressources pour l’aromathérapie et la lithothérapie?

      • Graine de piaf

        @ Tyr les meilleurs livres pour l’aromathérapie -attention quand même les huiles essentielles doivent être utilisées avec précaution et sous certaines conditions – sont certainement ceux de Danièle Festy ( pharmacienne) « ma bible des huiles essentielles » principalement, mais il y en a d’autres dont je n’ai pas les titres et les noms d’auteurs en mémoire.

        Pour moi, j’ai en plus des livres, pas mal consulté, sur les salons bio, des spécialistes en H E,(attention là aussi pas de simples vendeurs, même s’ils sont souvent bien renseignés) et aussi sur le Net. Donc, au fur et à mesure je me suis fait une bonne base de données dont je me sers fréquemment.
        Ce site est aussi intéressant : http://www.amabilia.com/contenu/aroma/main.html

        Pour la lithothérapie, je conseille fortement de commencer par le livre de Gérard Cazals « se ressourcer par les pierres et les cristaux » c’est le B A BA afin de connaître les pierres,(voir son site http://www.cristal-essence.com/ il y a quelques vidéos-conseils dessus) et d’autres vidéos de lui sur le Net. Je le recommande d’autant plus que c’est mon maître es litho ! ensuite les très bons livres de Reynald Boschiero, la liste étant longue, les trouver aussi sur le Net, mais le plus facile à mon avis : « me guide des pierres de soin », mais il y a aussi ceux de Gienger, J.M Schneider (plus difficile) etc… éviter la fameuse « bible des cristaux en 3 volumes,qui, si le bouquin est beau, est un peu… fantaisiste, mais joli à consulter si on veut vraiment s’en servir. Par contre ils peuvent ouvrir la porte pour qui ne s’y connaît pas du tout…
        Et puis il y a beaucoup de sites pas mal faits du tout sur le Net que l’on peut parcourir :
        http://lithonettoyageetpassage.e-monsite.com/pages/les-pierres-de-la-lithotherapie.html

        http://www.quecuchi.com/upload/Manuel%20des%20propri%C3%A9t%C3%A9s%20des%20pierres.pdf

        https://francislambert.wordpress.com/

        Enfin un forum, qui était très intéressant il y a encore quelques années, mais en cliquant sur la fonction « rechercher » on peut avoir de bons renseignements sur telle ou telle pierre, donnés par les anciens/nes, qui s’y connaissaient vraiment, et sont malheureusement partis. Je sévis toujours dessus à l’occasion quand je peux aider utilement.

        Voilà, je crois avoir répondu le mieux possible à ta question.

      • Tyr

        Merci beaucoup Graine

    • sabazius

      Comment l’homéopathie vous a t-elle sauvé la vie d’un oedème de Quincke?
      Dans un autre article vous disiez aussi être presque guérie d’une angine de poitrine avec l’homéopathie, expliquez-nous comment vous estimez être presque guérie et comment vous y êtes parvenue.

      • Trollzilla Trollzilla

        Lorsqu’une docte personne comprendra (sic…) l’utilité des 4 lois fondamentales qui régissent la physique (et l’univers soit dit en passant, abruti !!!), il pourra éventuellement changer son fusil d’épaule d’avec la chimie iatrogène pour des vérités physiologiques…

        Exemple—>Force électromagnétique :

        Cette force, bien supérieure à la force de gravité, n’agit que sur les particules chargées, soit positivement comme les protons, soit négativement comme les électrons. Elle forme les atomes en attachant les électrons aux noyaux, mais elle ne s’arrête pas là. Elle soude les atomes en les obligeant à partager leurs électrons pour former les molécules. Elle pousse encore les molécules à se combiner à leur tour en de longues chaînes, la plus haute expression de ces chaînes est l’ADN qui permet la vie.

        Besoin de détails ??? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif
        Un conseil, ne retournez pas à l’école vous n’y apprendrez rien de novateur, juste du conformisme et de la convenance, la faculté les enlèvent et vous fait prendre le formatage pour de la « formation ».

      • sabazius

        C’est bien, je crois en l’homéopathie mais elle a comme toutes choses dans ce monde des limites(sauf peut-être la stupidité de certains).

        Ici c’est un forum c’est donc fait pour échanger des avis, oui j’aimerai avoir des détails j’en ai tout à fait le droit et en même temps c’est pas a toi que je les demande.

        Donc quand tu descendras de ton Piédestal t’oublieras pas de ramasser ton ego et ta connaissance supérieure et tu te mettras peut-être en quête de l’humilité et de la politesse ça devrait pas te faire de mal.

      • @sabazius

        pourquoi attaquer Trollzilla sur son égo alors qu’en fait c’est le vôtre qui s’est trouvé attaqué

        Trollzilla a parfaitement démontré avec des mots simples une des lois de l’Univers qu’est la force électro magnétique

        Il faut accepter apprendre de l’autre

      • engel

        Faut aussi dire, que « abruti » comme mot simple, c’est pas mal comme partage de connaissance!!!

      • @ engel
        j’aimerais que vous développiez votre pensée derrière votre commentaire

      • engel

        C’est grave là, quand même!

        Tu as lu, dans la 2° phrase, le mot entre parenthèse du com de Trollzilla de 0h45′?

        Alors avant de prêter des arrières pensée aux autres…

      • Trollzilla Trollzilla

        @Sabazius
        Je vais vous choquer car je n’ai pas d’égo.
        Reste à admettre les évidences et que l’on se doit d’apprendre de tous, même d’une personne qui n’a le bac que par équivalence…
        Mon « piédestal » comme vous dîtes est ridicule et plus j’apprends, plus j’admets que je suis ignorant et limité.

        Je ne me cache derrière aucun « coup de tampon » ; après que je sois en décalage d’avec la norme, c’est un fait qui m’est plus préjudiciable que vous ne pouvez l’admettre ou même le supposer.
        Ce qui est dommageable c’est la volonté avérée d’escamoter tout ce qui sort du cadre, par exemple que cette ministre admette les réalités physiologiques de l’ostéopathie alors qu’il n’y a pas quinze ans celle ci était classée dans le rayon « secte et ésotérisme » et que pour être « conventionnée » les représentants de celle ci aient dut baisser leurs pantalons…

        Vous ne trouvez pas que cela est des plus dégradant pour les connaissances « naturelles » que pour le « politiquement correct » qui est par la force des choses, le dernier recours des lobbyistes face à ce qu’ils ne pourront jamais comprendre faute d’humilité ?

        Ce qui dérange dans l’homéopathie c’est que nous sommes sous 10 puissance -23 ; nous ne sommes plus dans la matière dense, vous le voyiez le paradoxe écopolitique si on parle de « mémoire de l’eau » ?
        Benvéniste, Montagnier, Hanemann, Dominique Senn, Gilles Many…
        Et ce ne sont que des « unicistes » comme homéopathes, autant les pluralistes ont été « tolérés » car ils nagent dans du ratissage large que ceux-là sont dignes du bûcher pour les tenants des « conventions » car ce sont des tireurs d’élites dans le domaine de la compréhension du réel.

        Reste la question du pourquoi est ce autant mystifié par « ceux d’en face », alors qu’aucun des noms cités n’est belliciste …
        Merci de votre lecture, je sais où est ma place.

      • Graine de piaf

        @Sabazius, ouf ! que de réponses vous avez eues ! j’ai eu du mal à retrouver la question que vous me posez !

        quand j’ai eu cet œdème je me trouvais chez ma fille, heureusement pour moi car si j’avais été seule, ne pouvant appeler des secours je serais morte étouffée à l’heure actuelle ! elle a aussitôt appelé, à 23 heures ! notre homéopathe et lui a expliqué les symptômes, il lui a donné immédiatement la marche à suivre et surtout demandé si elle avait tel et tel et tel remèdes, comme elle a,tout comme moi, une pharmacie maison bien fournie, elle avait presque tout; donc il fallait me mettre dans la bouche toutes les minutes des granules de ceci et de cela. En 5 minutes, je pouvais enfin respirer et j’étais sauvée.

        L’homéopathie est surtout une médecine qui traite le terrain, d’où souvent sa lenteur observée, et reprochée, pour réussir à guérir totalement de tel ou tel problème, mais elle peut aussi sauver des vies et rapidement. J’en suis la preuve, mais il y en a d’autres dont j’ai eu connaissance en parlant avec plusieurs personnes…

        Pour la seconde question. Vous savez sans doute que l’angine de poitrine, ou angor, fait atrocement souffrir lors des crises, qui se produisent le plus souvent à la marche, en règle générale, c’est la sacro-sainte Trinitrine qui est recommandée par les cardiologues ou médecins traitants, or qu’est-ce que ce médicament ? de la nitro-glycérine, ni plus ni moins.

        Alors, comment je m’en suis « presque totalement » sortie ? pas avec ça en tout cas ! après avoir eu confirmation par le cardiologue de ce que je savais déjà, je me suis donnée mon propre traitement, un peu d’homéopathie, beaucoup de marche, et oui, et je peux dire qu’au début je ne pouvais faire 5 pas sans m’arrêter au moins cinq minutes, puis petit à petit mes marches ont été de plus en plus longues, et croyez-moi en montagne ce n’est pas de la tarte !

        Parallèlement j’ai totalement modifié mon alimentation, plus de sel, que de « bonnes » graisses, plus de viandes et produits dérivés, des poissons gras, beaucoup de légumes à la vapeur, et des fruits.

        Et bien sûr, huiles essentielles et pierres pour faire baisser la tension, trop élevée, et pierres encore pour nettoyer les coronaires.
        Comment puis-je dire que je suis « presque » guérie un an après? ma tension est tout à fait normale, et simplement parce que je ne souffre plus que très rarement et dans des situations bien particulières, par exemple un stress soudain, ou un démarrage de balade trop rapide, mais cela passe aussi soudainement que c’est venu. Alors, je me considérerai comme « complètement guérie » quand je n’aurais plus du tout ce genre de sensation.

        Ai-je bien répondu à votre questionnement ?http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

        J’ai quand même omis quelque chose de très important à mes yeux, dans ma réponse, qui est le décodage biologique ! en effet, grâce à cela j’ai pu comprendre l’origine de cette maladie et travailler dessus. La maladie en elle-même, quelle qu’elle soit n’est jamais que la partie visible de l’iceberg. Si on ne va pas chercher plus loin, il est certain que même si on en guérit « officiellement », l’origine non reconnue et non traitée sur le plan psychologique au moins, provoquera à nouveau le même, ou d’autres symptômes, ultérieurement.
        Mais je n’aborderai pas ce sujet qui entraînerait à trop d’avis contradictoires surtout venant d’esprits très cartésiens qui ne reconnaissent que ce qu’ils peuvent voir, toucher, sentir, entendre… etc…

  • Jujusmart

    Merci Benji pour cette info !
    Je n’étais même pas au courant que la Ministre avait décrété que l’homéopathie était digne d’un bon bain chaud !

    Qu’elle ne le rembourse plus, ce n’est pas trop grave, quand on se soigne à l’homéopathie, de toutes manières ça coûte 3x rien et on appelle pas le médecin plus de 2 x par an !

    Par contre, elle va se faire des ennemis car énormément de personnes appréciaient sont sens du travail méthodique, mais ici, elle touche un domaine qu’affectionne de plus en plus de monde !

    La profession de base de MAGGIE DE BLOCK étant « médecin », elle souhaite certainement faire honneur à la profession en poussant à la consommation http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    • Il serait bon de rappeler que l’homéopathie a tellement dérangé les lobbies pharmaceutiques qu’ils ont exigé il y a quelques années des labo Boiron de changer les dosages et de chauffer certaines de leurs mollécules, sous peine d’extinction
      Pou survivre ils ont obéi

      La Suisse a échappé au diktact européen en ce qui concerne l’homéopathie

      une grande dame Sylvie Simon qui est partie depuis peu dénonce avec rigueur et souvent preuves à l’appui les dérives médicales et pharmaceutiques

      https://
      http://www.youtube.com/watch?v=M7W_S_HrJrc

      Modération
      Merci de ne pas copier le HTTPS:// pour Youtube ;)

      • Graine de piaf

        Exact de même qu’ils ont demandé la suppression des teintures mères extrêmement efficaces – trop pour eux sans doute, n’y ayant rien à gagner – ce qui fait que pour une formule de TM légèrement modifiée et nommée autrement, je dépense le double !
        Quel dommage que Sylvie Simon soit partie si vite ! quel cran avait cette femme pour dénoncer publiquement les outrances de tout ce système !

        Ses livres : « Vaccins, mensonges et propagande »
        « les 10 plus gros mensonges sur les vaccins »
        « les 10 plus gros mensonges sur les médicaments »
        « aspartame, sucre ou poison »
        etc, etc…

        à lire si on ne veut pas mourir idiot !

  • Michele

    ce n’est pas avec des chimistes et des bio machin chose qu’ils arriveront à comprendre comment fonctionne l’homéo hahahahahahahahahahaha
    tant qu’ils ne prendront pas des physiciens avec eux pour leur expliquer comment ça fonctionne ils resteront dans la panade mdrrrrrrrr

  • Mehdi

    Depuis quand Boo est ministre de la santé en Belgique?

    boo

  • lilo

    Même parcours que Graine de Piaf… Pour répondre à Tyr, « Guide pratique aromathérapie familiale et scientifique »
    de Dominique Baudoux est bien… Personnellement, je prépare à partir de ce livre tout un tas de synergies prêtes à se servir. Très efficace….

  • Hector

    2 personnes qui vendent des livres sur l’homéopathie, forcément, c’est une source crédible pour dire que c’est bien…

    Enfin bon, le jour ou l’homéopathie guérira preuve à l’appui le diabète, la maladie de Crohn, l’asthme, le cancer, qu’elle permettra de vaincre l’alcoolisme ou le tabagisme, bref soigner autre chose qu’un rhume en 7 jours…

    Au passage, en parlant de lobby pharmaceutique :

    http://rue89.nouvelobs.com/2011/08/20/les-labos-boiron-menace-un-blogueur-antihomeopathie-218524

    Vous croyez que l’homéopathie n’en fait pas partie ?

  • sichri

    qu’est-ce que cela peut faire que la « science » ne reconnaisse pas l’efficacité de l’homéopathie ? Les êtres humains ne sont pas des tubes de laboratoires et on ne peut donc comparer ! Cela marche pour beaucoup de gens, alors pour la médecine, le principal n’est-ce pas que les gens soient guéris et satisfaits ? Ou alors qu’ils avouent qu’ils ne sont qu’ils ne sont que des commerçants qui vendent des médicaments pour les labos et que les labos les payent ! Au moins la situation sera claire.

    Peu importe les moyens pourvu qu’on ait le résultat !

  • samlours94

    Je ne peux pas dire que l’homéopathie soit une arnaque à 100% ou ne fonctionne pas à 100%.
    Mon ex épouse semblait avoir des résultats (mais uniquement sur des rhumes bénins et encore), c’est ce qui m’empêche de dire que c’est une arnaque à 100%.
    J’ai testé les produits d’homéopathie durant une saison entière sur tous mes animaux et aucun, je dis bien aucun n’a été ne serait-ce que moins malade avec ces produits.
    Sur moi, ça n’a jamais eu aucun effet et pourtant une de mes ex compagnes était homéopathe.
    Maintenant, est ce que par exemple guérir des verrues avec de la purée d’ail est une forme d’homéopathie ? Si on parle de ce genre de chose, certaines fonctionnent, d’autres pas.
    Mais le principe homéopathique d’extrême dilution me parait à l’expérience assez …disparate dans ses résultats.
    Maintenant, il est certains que tous ceux qui y ont un intérêt vont dire que ça marche, mais pour ma part, je crois que c’est plus dans le domaine de l’auto suggestion qu’autre chose que ça se passe au départ. Sur le moyen terme, aucun effet ne persiste.
    Ce n’est que mon avis, inutile de hurler et de toute façon, je ne lis les réponses que très occasionnellement.
    Salut

    • Darkos

      Bonne analyse, l’effet homéopathique pour moi vient beaucoup de l’effet placebo(surtout quand je vois la dilution extrème qui est faite), mais bon si ça marche il n’y a aucune raison de supprimer les traitements homéopathiques. Quand aux remboursements, il ne me semble pas que l’homéopathie soit très cher du coup les gens pourraient se l’acheter eux mêmes.

    • Graine de piaf

      Quand un produit homéopathique n’a pas de succès sur un animal ou sur un humain, c’est soit qu’il a été glané sur un site quelconque, soit que le médecin a fait une erreur de diagnostic, soit qu’il a mal adapté le remède en fonction de la personne qui consulte.
      Certaines personnes vont une fois, une seule, chez un homéopathe, prennent les remèdes prescrits, et disent ensuite « cela ne me fait rien ». Or, il faut savoir,d’une part, que le médecin homéopathe ne peut en une seule consultation, cerner exactement le type de personne qu’il a en face de lui, parfois il faut plusieurs consultations, je le sais j’en ai fait l’expérience quand, changeant d’endroit, j’ai dû consulter un homéopathe qui ne me connaissait pas. La première prescription n’a rien donné, mais l’ayant revu et la prescription réajustée il n’y a plus eu aucun problème par la suite.
      D’autre part, les personnes qui utilisent pour la première fois de leur vie des remèdes homéopathiques, ignorent la plupart du temps, que c’est avant tout le terrain qui est traité, avant les manifestations pour lesquelles elles sont allées consulter, donc cela n’agit pas, sauf en cas d’urgence, de la même façon qu’un remède allopathique qui soignera seulement les conséquences et non la ou les causes comme le fera l’homéopathie.

  • « la plupart des médecines alternatives ne font pas plus d’effet qu’un placebo pour la plupart des affections. »

    Déclaration à charge, très vague et indigne d’un médecin. Que certaines médecines douces aient des résultats mitigés, peut-être mais juste dire « la plupart », c’est n’importe quoi. ça la décrédibilise totalement.

    « Ostéopathie et chiropractie sont reconnues pour leur efficacité en cas de maux au niveau de la nuque et de lombalgie, point barre. »

    Faux, l’acupuncture est très efficace et elle est pratiquée par des médecins très variés comme des spécialistes de médecine chinoise.

    La phytothérapie, est une médecin douce aux résultats reconnus avec nombreux médicaments remboursés (mais pas suffisamment malheureusement). C’est honteux que le millepertuis ne le soit pas par exemple. Les gouvernements préfèrent les merdes chimiques…

    Pour l’homéo, il existe pleins d’études qui démontrent leur effet, il suffit de chercher:

    Thérapie complémentaire pendant les cancers:

    « we observed an improvement of quality of life as well as a tendency of fatigue symptoms to decrease in cancer patients under complementary homeopathic treatment »

    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3035587/

    Les otites:

    « Based on the evidence, homeopathic medicines offer one viable strategy for treating pediatric AOM and URIs to reduce not only adverse events from conventional symptomatic drug treatments but also inappropriate use of antibiotics and the associated worldwide problem of drug resistant organisms. The treatment approach of homeopathic medicine focuses on stimulating the body as a complex adaptive system to overcome an infection by stimulating its own endogenous defenses. »

    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3833578/

    Le sommeil:

    « Verum remedies significantly increased PSG total sleep time and NREM, as well as awakenings and stage changes.  »

    http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2972403/

    Il y en a plein, plein…ce sont juste 3 exemples.

    Conclusion, cette ministre est une GROSSE mytho http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • Hector

      Ah la fameuse médecine chinoise. C’est un exemple intéressant parce qu’il y a un moyen facile de tester soi-même.

      Pendant une semaine, tu prends de la poudre de corne de rhinocéros, et tu regardes les effets de son ingestion sur ta virilité (en gros, les effets de l’ingestion de kératine).

      Et la semaine suivante, tu fais la même chose avec du viagra, et tu compares.

      • Trollzilla Trollzilla

        La tonification du 3F attire le sang en bas du corps (20minutes avant la prise de position ;) et la « demi-molle » restera au placard…)
        http://www.medecines-douces.com/accupuncture/base1/foie.htm

        Quant au priapisme une petite dispersion du 5F permet de soulager maman de la sur-prise excessive du rhinoféroce…
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif
        Nouer l’aiguilette ? rien de plus simple, mais chut, puisqu’on vous dit que ça n’existe pas…

      • Schtroumpf Schtroumpf

        Il ne faut pas mélanger légendes et pratiques médicales ancestrales.

        D’ailleurs le viagra est-il un médicament ou un composé chimique de « confort » ?http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

      • Jujusmart

        Je me demande bien pourquoi Hector est sur le site des Moutons enragés, alors qu’il se comporte comme un mouton satisfait de tout ce que ce monde moderne peut offrir !

        Hector, vas-y ose ! Crée ton blog !http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • boco

        texte vers image

        Les Chinois sont très superstitieux ! alors…

  • Trollzilla Trollzilla

    http://www.santenatureinnovation.com/homeopathie-la-preuv/

    La Suisse n’est pas sujette comme la France à « collaborer » avec la courbe de profit des « labos »…
    Co…llusions ?

    Quel était le premier job de la mère Bachelot ministre de la « santé » (ça me fait mal d’associer ce nom avec ce terme!!!)avant qu’elle ne rentre en politique et ne commande 660millions de doses d’un vaccin pour 66 millions d’habitants ?

    Représentante de labo.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Yanne Hamar

    Cette ministre dit des bêtises sans nom. Pour avoir été paysanne, je peux affirmer qu’on soigne souvent le bétail avec l’homéopathie. Preuve aussi que ce n’est pas un placebo vu qu’on ne peut pas monter le bourrichon des animaux.
    Ensuite, combien la ministre a-t-elle touché pour ces propos mensongers ? (regardez à qui ça rend service)….

    • Graine de piaf

      Exact, les animaux sont très bien soignés par l’homéopathie, ainsi que les bébés, et l’on ne peut pas dire qu’ils soient sensible au placebo !
      Hippocrate avait dit « d’abord ne pas nuire » or c’est ce que fait la médecine allopathique actuelle, quand elle soigne un mal elle en crée un autre ailleurs ! mais ça les malades ne le savent pas et passent ainsi de consultation en consultation sans comprendre l’enchaînement des faits ! et cela fait la fortune des labos en premier lieu et des toubibs ensuite.
      La médecine pratiquée au temps de mon enfance et c’est bien loin avait moins de médicaments à prescrire, ils n’étaient pas chers, fort efficaces, tout comme le bon vieux médecin de famille, mais à l’heure actuelle c’est une horreur !

      • Schtroumpf Schtroumpf

        De plus les médecins ne savent pas lire.

        Mon père a eu la moitié de la longue liste des effets indésirables 48 heures après avoir été mis sous cette merde de préviscan, mais pour le médecin de l’hôpital comme pour le médecin de famille, aucun rapport !

        Un enfant de 10 ans aurait au moins des soupçons, mais eux ont des certitudes ! Le préviscan est inoffensif.

        Comme ils sont très subtils, ils lui ont finalement trouvé une maladie rare incurable comme déclencheur des symptômes.

        Ils l’ont ensuite miraculeusement guéri de cette maladie incurable par de la cortisone.

        Evitez ces gens là ! ils vous tueront aussi !

      • Jujusmart

        Le serment d’Hippocrate, aujourd’hui, n’a aucune valeur juridique.
        En Belgique, les médecins ne le disent plus et en France, c’est resté un folklore.
        Ils doivent seulement jurer officieusement de se plier aux directives de leur ordre !

  • Ce gouvernement pue le lobbying à plein nez, il va aussi acheter ces merdes de F-35 et des avions ravitailleurs 40 % trop chers !

  • Pierre L

    Si la photo est celle de la ministre de la Santé Maggie De Block, on peut affirmer qu’elle ne se nourrit pas homéopathiquement.

    On se demande si elle s’est fait greffer un masque chinois sur la tronche ?

  • Il serait bon de rappeler que l’homéopathie a tellement dérangé les lobbies pharmaceutiques qu’ils ont exigé il y a quelques années des labo Boiron de changer les dosages et de chauffer certaines de leurs mollécules, sous peine d’extinction
    Pou survivre ils ont obéi

    La Suisse a échappé au diktact européen en ce qui concerne l’homéopathie

    une grande dame Sylvie Simon qui est partie depuis peu dénonce avec rigueur et souvent preuves à l’appui les dérives médicales et pharmaceutiques

    http://www.youtube.com/watch?v=M7W_S_HrJrc

    • Trollzilla Trollzilla

      Au dessus de 63°C… ça dénature les µpolarisations.

      Demandez à n’importe quel restaurateur à quelles normes il est soumis vis à vis du stockage des denrées et un labo pharmaceutique passe à côté de « ça » ???

      Et bien entendu, la marmotte replie le papier d’alu sur le chocolat…
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • lilo

    Il est vrai que cela marche sur les animaux. Mes 2 chats avaient une entérite soignée par allopathie de mon véto (anti-inflammatoire, antibiotique)… Rien n’y faisait. J’ai acheté le dictionnaire d’homéopatie pour les animaux de compagnie, leur ait donné des granules et en quelques heures, tout était réglé… Où est le placébo ici ?

  • Jujusmart

    Le débat sur l’efficacité de l’homéopathie est toujours pareil depuis des décennies et il est facile de discréditer son efficacité car les arguments sont toujours les mêmes.
    1. La formation d’un homéopathe est calquée sur la formation d’un médecin. Or pour que l’homéopathie soit prescrite efficacement, il faut voir l’ensemble des symptômes de la personne qui consulte.
    Si j’ai un rhume, mon nez coule, j’éternue, en allant voir un médecin généraliste, il me donnera un spray nasal et certainement un sirop.
    En allant voir un médecin généraliste, avec spécialisation en homéopathie, il me donnera un spray nasal « homéopathique » + 1 sirop homéopathique (en clair, il me soignera comme le médecin généraliste qu’il est, et cela ne changera rien à mon état de santé).
    Par contre, si je vais voir un vrai homéopathe, je vais lui parler de moi pendant un petit temps, lui donner des détails sur les moments de la journée où cela s’aggrave, ou cela va mieux (comme au grand air par exemple)…Plein de détails qui modifieront sa prescription en fonction de « QUI JE SUIS ».
    Et pour les mêmes symptômes, chacun aura un remède adapté.
    Ca c’est la vraie homéopathie qui guérit.
    Par contre, l’obligation légale des médecins d’avoir une formation généraliste avant de pouvoir être homéopathe modifie le raisonnement et un généraliste ne pourra jamais être un bon homéopathe, sauf exceptions !

    Et les 3/4 du temps, un homéopathe ne prescrira rien si la personne doit finir son rhume sans complication.
    Les maladies de saisons durent 10 jours, il faut patienter, et cela passera naturellement. Sauf complication en fonction de son mode de vie et son environnement.

    Si le « terrain » de la personne qui consulte l’homéopathe est généralement d’avoir toujours à la même époque les mêmes problèmes de santé, le remède sera différent que celui qui consulte parce que « cette fois-ci » seulement il vient d’attraper un rhume….
    Et c’est toujours ainsi. L’homéopathe doit connaître et prendre le temps de connaître son patient.
    Le généraliste reste 3 minutes et sort ses ordonnances sans s’inquiéter de savoir si ce qu’il prescrit est efficace ou pas. C’est de la GENERALITE

    • Graine de piaf

      Bravo et merci !

    • Trollzilla Trollzilla

      Merci Juju.

      Ceci est aussi valable pour les « Docteurs » en acupuncture, passé le tronc commun de médecine, une formation de 256h à la faculté leur donne le titre d’acupuncteur D.O.
      On est à des années lumières de la compréhension des « souffles » dont un praticien en médecine chinoise (non formaté docteur) confirmé (plus de 2500h de formation dans cette dialectique de santé…)est à même d’envisager.

      Reste les résultats ou leur « abscence » pour confirmer ou infirmer, cela n’est pas « scientifique » mais empirique comme démarche sanitaire.

      Ceci est valable UNIQUEMENT pour la France ; comment expliquer vous le diplôme de « heilpratiker » teuton ?
      Si de notre côté du Rhin on applique ce type de méthodes on court direct au procès!

      En creusant plus loin, reconnaître l’homéopathie serait reconnaître que la médecine d’état est une religion sectaire et amènerait le « croyant » à se poser des questions sur les mécanismes de somatisation, de neuro feed-back, d' »émotionnel » pour ne pas dire d’environnement « humain » nocif, et à rejeter en blocs l’irresponsabilisation de masse dans lequel la dictature des lobbys confine la santé individuelle de tout un chacun avec le soutien toujours plus actif des politricards qui n’ont pour seuls soutiens que leur liste de promoteurs via le clientélisme…

      Ce n’est pas que sanitaire ou alimentaire, le schisme est global !

      (désolé pour le doublon, je repose ce lien audio ici)
      http://www.santenatureinnovation.com/landing_page/EFS042/ESNIN608.html?utm_source=newsletterSophieL&utm_medium=emailingtiers&utm_campaign=201206-renvoi-SophieL

      N’importe quel praticien de santé un tant soit peu compétent remontera à la cause première qui a déclenché le ou les symptômes.
      C’est pareil en ce qui concerne ce système civilisationnel iatrogène, les bons praticiens sont discrédités dans le meilleur des cas…
      Vous n’en avez pas assez d’être laissé pour du bétail vous ?

      La médecine a une obligation de moyens ; gare à vous si vous demandez des résultats, vous passerez pour un dangereux terroriste intellectuel non estampillé BHL…
      « Pas bien ! »

      • Jujusmart

        On est sur la même longueur d’onde !
        Ce qu’il y a de positif malgré tout, c’est que nous nous rendons compte que toutes les Autorités auxquelles nous croyions sans nous poser de questions sont, en effet, de pures manipulatrices qui ne protègent que leurs intérêts respectifs.

        Cette remise en cause globale n’ira qu’en s’accroissant ! C’est d’ailleurs pour cela qu’ils font tout, à présent, pour légiférer.
        Mais le train en marche ne s’arrêtera plus !
        L’ignorance c’était AVANT.

  • Pierre L

    Je voudrai témoigner en faveur d’un baume homéopathique.

    Un jour je me suis fait une élongation, je suppose, à un tendon du genou. Ça faisait fichtrement mal en marchant et ça ne s’améliorait pas avec le temps.

    Me demandant quelle plante aidait à guérir ce genre de chose, j’ai pensé subitement à l’arnica, bien que je ne l’ai jamais utilisé.

    Ayant trouvé de l’arnica en gel (Arnigel) chez l’apothicaire, j’en ai massé longuement mon genou, et le miracle s’est produit. Ça a calmé instantanément la douleur. En renouvelant l’opération plusieurs jours de suite, le mal a complètement disparu.

    C’était la première fois que je me servais d’une préparation homéopathique, et je dois dire que celle-là est vraiment impressionnante.

  • Jujusmart

    Le débat sur l’homéopathie est très large mais concernant les arguments de cette ministre à propos l’effet placebo (que l’on pourrait nommer effet psychologique) il s’applique aussi à tout patient qui attend le médecin généraliste : il suffit qu’il arrive et ça va déjà mieux. Il suffit qu’il prescrive un ou 2 médicaments, et le patient se sent tranquillisé.
    Elle joue sur la « problématique » des humains qui ont besoin de se sentir en sécurité.
    Les laboratoires ont trouvés des parades pour augmenter leurs bénéfices en créant des produits homéopathiques « tout public », en créant des sirops composés de multiples remèdes, des crèmes, …
    Ces spécialités ne représentent pas la qualité de l’homéopathie, pire, conduisent à son discrédit car mélanger les remèdes n’active pas la guérison.
    Certains sont incompatibles entre-eux d’ailleurs.
    Enfin, pour celui qui veut commencer à se soigner à l’homéopathie, qu’il consulte car c’est un art que de savoir l’utiliser sans sombrer dans la facilité.
    L’homéopathie dite ‘uniciste’, celle que pratiquait son créateur Samuel Hannemann est la plus fiable. Un remède à la fois ! Et on laisse agir.

  • Trollzilla Trollzilla

    Effet placebo 62% d’amélioration.
    Effet médicamenteux 68% d’amélioration (+listes effets secondaires…)

    Cui bono ?

  • dstati

    Ca s’appelle une doba!

  • J’ai laissé trainer une bronchite 3 semaines avant d’aller voir mon homéopathe, il y a quelques années. En une semaine ce fut terminé !

    Outre des remèdes à action rapide, l’homéopathie traite le terrain, donc le physique/psychologie. Dès qu’on touche le mental, il y a problème. Il est nécessaire que ce mental ne s’oppose pas à la guérison. Je sais, ça parait bête, mais il y a des personnes qui ne veulent pas guérir. Un animal malade veut guérir. Il n’a pas besoin de croire ou non à quoi que ce soit. Il ne joue pas la victime comme nous, quand on a besoin d’attention, d’énergie. Il a juste besoin de rétablir son équilibre qui est de l’ordre naturel.

    Si l’individu n’est pas d’accord pour guérir, aucune médecine n’y fera quelque chose. Son mental bloquera tout processus.
    A voir aussi si, comme en allopathie, le remède correspond à la problématique. A la différence près que ce remède homéopathique ne cherchera pas à faire disparaitre le symptôme, il cherchera à guérir au fond.

    Attention aux unicistes: il leur est nécessaire plus qu’aux autres de bien cerner la personne pour graduer leurs doses. Il peut suffire d’une dose trop forte pour tuer un enfant ou pour perturber gravement un adulte qui n’aurait peut-être pas la ressource de supporter le traitement (physique/psychique).
    Mais pas de souci pour autant, vu le nombre de morts du aux médicaments allopathiques (je crois 200 000 aux USA) ! On en est loin en homéo !

    En phyto, je viens de soigner une sciatique avec des massages à l’huile essentielle de gaulthérie.

  • dek

    Prenez un pillule homéopathique et dites vous que vous allez être malade avec ce truc. Eh bien, c’ est qui se produira.
    L’ effet placebo marche dans les deux sens.

  • rouletabille rouletabille

    Bof,vous êtes tous contre ce que vous appelez « MALADIE »,hahahahah

    La maladie n’existe PAS.
    Nous observons la lute de l’organisme CONTRE une déficience résultant d’une intoxication microbienne,chimique ou radiologique ,etc,etc.
    On ne soigne cela qu’en supprimant les CAUSES multiples et variée sponsorisés par ceux qui nous maintiennent en vie,malades le + longtemps possible,l’allongement de la vie ne sert qu’à cela.

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • sceptique

    Ben oui, le terrain est tout! (cf Claude Bernard et beaucoup d’autres); lire aussi le « corps quantique » de Deepak Chopra, qui a un bagage universitaire et clinique plus impressionnant que celui de cette dame – à l’instar de Thierry Souccard!: nous vivons dans un monde de quanta interconnectés, logiquement les molécules et atomes de note corps aussi!

  • Deepak Chopra, excellent ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

    @ Rouletabille, c’est la santé qui n’existe pas. Le corps est en permanence en train de rétablir un équilibre que tout tend à faire basculer, à commencer par nos pensées, nos émotions.
    La maladie (ma-a-dit) ne sert qu’à nous indiquer notre état émotionnel.

  • Graine de piaf

    Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire de l’homéopathie :Origines et principes de l’homéopathie
    Par le Dr Sylvie Verbois

    Extrait du livre:
    L’Esprit de l’homéopathie de Sylvie Verbois

    http://homeoint.org/articles/verbois/index.htm