Russie. L’incroyable tsunami de boue balaye tout sur son passage..

Une vidéo de midi-libre qui souligne le « grand plaisir » des internautes, à la contemplation de ce désastre. Pas de souci!! la planète va bien! Merci Yann..

Un tsunami de terre mêlée de neige s’avance inexorablement. Arbres, poteaux électriques sont balayés comme des fétus de pailles.

L’incroyable scène se déroule à Zarechny, une ville russe située à 800 km au sud-est de Moscou. Le paysage, que l’on découvre dans cette vidéo, semble décidé à prendre la poudre d’escampette.
Balayés comme des fétus de pailles

Des millions de mètres cube de terre et de boue mêlée de neige tirent leur révérence de la colline à laquelle ils étaient attachés. Le tsunami de bouillasse s’avance inexorablement. Arbres, poteaux électriques sont balayés comme des fétus de pailles. Dame nature montre sa puissance et fait ainsi le buzz sur internet, pour le plus grand plaisir des internautes.

Source Midi-Libre

27 commentaires

  • Graine de piaf

    C’est vraiment impressionnant !

  • MiracleBoy

    oué je sors ma planche de surf

  • Jujusmart

    Je me demande bien ce qui a provoqué ce glissement de terrain ?

  • Mehdi

    Tsunami de boue?

    Et pour les vrais tsunamis on dira glissement d’eau?

    • Tyr

      C’est vrai que le terme est impropre, mais Volti n’a fait que reprendre les termes employés dans l’article original.

      Un tsunami, c’est avec de l’eau, sinon, ce n’est pas un tsunami.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Tsunami

      • voltigeur voltigeur

        Merci Tyr, ce sont les termes employés, bien qu’impropres.
        Au delà du spectaculaire, il faudrait connaître les raisons
        de cette coulée de boue? déforestation, et la terre n’est plus retenue,
        avec trop de pluie et la neige qui fond, ou mouvement du terrain. N’empêche que ce mur qui
        arrive est assez impressionnant. Ca n’arrangera pas l’état de la route,
        bien abîmée déjà. Plus la coupure de courant, qui n’a pas du être facile
        à rétablir.
        On connaît les rigueurs climatiques de la Russie, ceci explique peut être cela. :)

  • utoro

    Phénomène non exceptionnel, évitez de mettre tout sur le compte de « la planète va bien » cela devient exaspérant ces gens qui ne comprennent rien à la nature et qui dès qu’ils voient un truc peu courant s’alarment…

    • Planete bleu Planete bleu

      Je ne sais pas si tu as remarquer utoro ce sont de jeunes arbres, dont les racines ne sont pas encore implanté très profondément dans la terre, qui ont été emporté. Je suppose que des hommes ont abattu les arbres les plus gros et les plus anciens, c’est cela qui aurait pu empêcher ce genre de phénomène.

    • Michele

      Entièrement d’accord avec toi Utoro, de plus avant personne ne filmait ce genre de chose et donc ça passait totalement inaperçu, et maintenant que tout le monde a une caméra embarquée, tout le monde croit que la terre « se venge »

      Planète Bleu, les arbres qui sont à droite sur l’image sont très grands, et ils sont arrachés aussi, les arbres ne tiennent pas à une coulée de cette ampleur, même les plus gros

      • engel

        Planète bleu fait sûrement référence à l’enracinement des gros arbres qui stabilise les sols et previent en amont ce type de phénomène.

      • Planete bleu Planete bleu

        Tout à fait engel

      • Michele

        Quand le sol est détrempé, les arbres n’empêchent rien du tout, il y a des coulées de boue et des glissements de terrain même dans les régions intensément boisées comme là par exemple http://www.dailymotion.com/video/xs6nva_coulee-de-boue-en-colombie-britannique_news

      • Graine de piaf

        c’est vraiment spectaculaire et il ne fait pas bon rester dans les parages à ce moment là !Rien de résiste à ces coulées de boue…

      • Planete bleu Planete bleu

        Michele tu va pensé que je suis chiante mais si tu regarde bien à droite, avant la coulée boue, il y a des tronc d’arbres coupés et dans la coulée de boue il y a encore des troncs d’arbre coupé qui renverse les arbres qui sont devant. L’homme à une part de responsabilité dans cette coulée de boue

      • Michele

        si tu veux absolument que ce soit à cause des hommes, ben tu penses ce que tu veux, mais le fait est qu’avec ou sans arbres quand le sol se gorge d’eau il a tendance à faire ce qu’on voit là, et qu’il y ait des hommes ou pas
        C’est d’ailleurs grâce à ce genre de chose qu’on retrouve des fossiles très anciens, et donc ce n’est absolument pas nouveau

      • Trollzilla Trollzilla

        Il peut très bien y avoir une strate d’argile ou autres à une certaine profondeur qui n’a pas permis l’infiltration de l’eau dans le sol ?
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • Michele

        oui, aussi
        ou alors que la neige accumulée en quantité se soit mise à fondre assez vite
        il peut y avoir tout un tas de raisons à ça

      • engel

        Michele,

        Ta vidéo ne t’interpelle pas?

        Cette coulée d’arbres est exclusivement constituée de troncs débités proprement(pas de branche et surtout, pas de boule racinaire aux pieds).
        = ARBRES ABATTUS PROPREMENT PAR L’HOMME.

        NB: Dans ces pays les bûcherons réalisent des « des coupes blanches » pour amener le bois jusqu’au fleuve qui sert lui même à convoyer les troncs.

        Et oui, les arbres stabilisent les sols.
        Mais bien sûr, parfois cela n’est pas suffisant,…mais pas là.

      • Planete bleu Planete bleu

        Tu as vu la taille des troncs, plus ils sont vieux, plus ils sont gros

  • Le lien vers la Vidéo est mort :-(

  • voltigeur voltigeur

    Quel lien vidéo? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

  • Natacha Natacha

    Gourmande fonte de neiges.

  • psyco16

    Personnellement je me souvient avoir étudié ce phénomène naturel en 3ème sur le sujet Russie en géo et il s’agit d’un glissement de boue normal venant des fontes de glaces printanière. Ces coulés de boue annuelle sont d’ailleurs une des raison pour laquelle la Sibérie est si peu exploité en terme de gisement pétrolifère potentiel (elles emportent les installations fixe, rebouchent les forages, fragilise le terrain et j’en passe…). Donc impressionnant oui, exceptionnel non ^^.
    Voir la partie 3 pour ceux qui veulent plus de détails.
    http://www.larousse.fr/encyclopedie/divers/toundra/97918

  • Yanne Hamar

    Tout de même, on peut se demander comment ça peut avancer vu qu’il n’y a pas une pente très forte derrière; on dirait qu’il y a un moteur qui fait avancer le tas. A moins que ce soit un tas récent donc pas solide.http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif