Mythes, mensonges et conspirations du magazine français L’Express..

Il fallait bien un article,  pour mettre en évidence les tentatives désespérées de l’Express pour discréditer les sites qui, (loin de la manne financière octroyée généreusement par l’état, avec l’argent public), essayent de pallier à cette pensée unique dominante, instillée jour après jours par cette presse, sensée informer. En gros nous payons, pour être désinformés. Julie Levesque journaliste, nous démontre  les manoeuvres et exemples d’utilisation de ce que cette presse dénonce. Encore plus conspis, que les conspis réels ou supposés . On pourrait même s’amuser à démonter leurs « infaux » avec des contre-infos, mais ce serait du temps perdu. On peut constater que la liste est mise à jour, avec beaucoup de sites parodiques, (si eux aussi se mettent à conspirer, à défaut de nous amuser). qui ont été rajoutés, grâce au signalement des internautes. Rien à envier au régime de Vichy pour la méthode. où allons nous…..

« Si j’avais accès aux médias mainstream, je commencerais peut-être à me demander si je fais quelque chose de mal. Est-ce que j’appuie le pouvoir en place au point où ses représentants sont prêts à me laisser avoir accès aux médias? Je commencerais à douter de ce que je fais. » Noam Chomsky, 1995

Récemment, le magazine français L’Express a publié un « article » intitulé Conspirations, rumeurs, parodies: l’annuaire des sites “d’infaux”. Il s’agit d’une sorte de liste noire sur laquelle on a pris soin de mélanger des médias indépendants faisant un travail sérieux sur l’actualité mondiale avec des sites strictement parodiques et d’autres portant, entre autres, sur les ovnis et les extra-terrestres. Tactique usée, l’amalgame entre l’ufologie et le journalisme indépendant constitue le dernier refuge d’une élite médiatique désespérée et sans arguments pour contrer ses critiques.

Le site Mondialisation.ca, se trouve sur cette liste dans la catégorie des « sites présentés comme sérieux » en compagnie d’autres sites axés sur la géopolitique, comme celui du journaliste belge Michel Collon Investig’action, Ilfattoquotidiano et… extraterrestre-ovni.blogspot.ca. Constatez par vous même l’absence totale de liens entre ce site d’ufologie et les trois autres traitant de l’actualité mondiale et très critiques des guerres de l’OTAN. Il est évident que le but de cet exercice de L’Express est de discréditer les sites qui critiquent la politique étrangère occidentale, les interventions militaires menées par les États-Unis et l’OTAN, ainsi que la désinformation et la propagande de guerre des médias dominants occidentaux qui les appuient, incluant celle de L’Express.

MensongesL’obsession médiatique pour les sites soi-disant conspirationnistes est en voie de devenir légendaire. Depuis qu’internet a démocratisé l’information, les médias mainstream n’ont plus le contrôle absolu du message et leur désinformation, particulièrement leur propagande de guerre, est régulièrement exposée au grand jour par ce qui est devenu une véritable communauté de médias indépendants. En conséquence, les citoyens du monde délaissent les grands médias qui, d’une guerre à l’autre, inspirent de moins en moins confiance.

Afin de lutter contre son déclin, l’establishment médiatique a recours à cette tactique de bas étage : le dénigrement des sites indépendants qui ont fait leurs preuves et contré la propagande des élites en effectuant un véritable travail journalistique.

Si la liste de L’Express peut paraître inoffensive, elle relève d’une vaste attaque de l’élite contre la liberté de presse et la liberté d’expression. La soi-disant dangereuse radicalisation des jeunes occidentaux par internet n’est qu’un prétexte servant la dérive des dirigeants vers une véritable police de la pensée. Celle-ci est déjà en place et l’on a constaté ses effets pervers sur la liberté d’expression avec les risibles accusations d’apologie du terrorisme contre Dieudonné et la censure de certains sites web par le ministère français de l’Intérieur.

Il y a une forme d’inquisition insidieuse s’attaquant à quiconque ose s’opposer au discours dominant. Il n’y plus de place pour les débats. Si votre opinion va à l’encontre de la pensée unique et même si vous vous appuyez sur des faits établis, vous êtes un conspirationniste. Point.

L’Express, maître dans l’art de la conspiration?

Ironiquement, les apôtres de la pensée unique accusent leurs critiques de propager des théories de conspiration, alors qu’en réalité les grands médias comme L’Express sont des champions de la conspiration, particulièrement celles qui servent à justifier des guerres.

Examinons quelques exemples récents de mythes et théories de conspiration propagés par les grands médias, dont L’Express. Nous prendrons uniquement comme exemple l’offensive médiatico-politique contre la Libye ayant servi à « fabriquer le consentement »  du public en faveur de l’intervention militaire de l’OTAN. Rappelons que cette opération « humanitaire » a transformé le pays le plus riche de l’Afrique en un champ de ruines où règne le chaos.

Les mythes propagés par L’Express

Les dix plus grands mythes sur la guerre contre la Libye, un article publié en anglais sur le site Counterpunch, sera le point de référence pour démontrer la tendance conspirationniste de L’Express. L’auteur, Maximilian C. Forte, est professeur d’anthropologie à l’Université Concordia et l’auteur de plusieurs livres dont Slouching Towards Sirte: NATO’s War on Libya and Africa (Baraka Books, 2012).

Nous explorerons cinq des mythes évoqués par le professeur Forte. Pour chacun d’eux, vous trouverez une liste d’articles publiés sur le site web de L’Express. Nous nous limitons à quelques articles par mythe.

Mythe 1 : Le génocide

Le professeur Forte explique que ce mythe est issu entre autres de déclarations de l’adjoint du représentant libyen à l’ONU Ibrahim Dabbashi et du président de la Ligue libyenne des droits humains Soliman Bouchuiguir. Tous deux ont délcaré qu’il fallait s’attendre  « à un véritable génocide à Tripoli » et que si les forces de Kadhafi atteignaient Benghazi, « il y [aurait] un réel bain de sang, un massacre comme nous l’avons vu au Rwanda ». M. Forte souligne que « le génocide implique la persécution d’un « groupe national, ethnique, racial ou religieux », ce qui n’était pas le cas en Libye. « Au contraire, l’intervention militaire a rendu possible une réelle violence génocidaire » contre les migrants africains et les Libyens noirs, ajoute-t-il.

Articles de L’Express propageant ce mythe :

Libye: avancée des pro-Kadhafi, le Conseil de sécurité vote sur la zone d’exclusion

17 mars 2011 –Le colonel Kadhafi prépare un “vrai génocide” en Libye, avait averti auparavant l’ambassadeur adjoint libyen à l’ONU, Ibrahim Dabbachi, qui a fait défection au régime, appelant à une intervention rapide de la communauté internationale, qui tergiversait depuis plusieurs jours.

Libye: 5 indices d’un affaiblissement du régime – L’Express

Feb 21, 2011 – L’ambassadeur libyen auprès des Nations unies, Ibrahim Omar Al Dabashi “pense que c’est la fin du colonel Kadhafi”. C’est ce qu’il a déclaré à la BBC, avant d’ajouter: “C’est une question de jours. Soit il part, soit les Libyens le chasseront”. Il a également affirmé que Kadhafi devrait être jugé “pour génocide”, pour “le massacre de la prison d’Abou Salim”, les “disparitions de personnalités publiques” et “pour tous les crimes commis depuis 42 ans”.

Le jour où la Libye a commencé à échapper à Kadhafi

Feb 23, 2011 -L’ancien chef du protocole du colonel, Nouri El-Mismari, après sa démission, a qualifié de “génocide” la violente répression exercée contre les opposants.

Mythe 2 : Manifestants pacifiques pro-démocratie ou terroristes?

Benghazi, foyer de la rébellion Libyenne en 2011, était citée dans un rapport de l’Académie militaire de West Point aux États-Unis en 2007 comme un important repaire de djihadistes au Moyen-Orient. Pourtant ni L’Express, ni aucun autre média occidental n’a mentionné ce fait crucial en 2011, car cela aurait complètement ruiné l’image fabriquée de « manifestants pacifiques » donnée aux violents djihadistes et donné raison à Kadhafi qui disait, avec raison, qu’il était aux prises avec des islamistes, incluant Al-Qaïda.

Le Belfer Center for Science and International Affairs, du Harvard Kennedy School le dit clairement et d’entrée de jeu dans un texte intitulé Les leçons de la Libye : Comment ne pas intervenir : « Le soulèvement de 2011 en Libye n’a jamais été pacifique. Il s’agissait plutôt d’un soulèvement armé et violent dès le départ. Mouammar Kadhafi n’a pas ciblé de civils ou eu recours à une force excessive […] Le but de l’intervention de l’OTAN ne visait pas principalement à protéger les civils mais à renverser le régime de Kadhafi […] » (Alan Kuperman, Lessons from Libya: How Not to Intervene, Belfer Center for Science and International Affairs, septembre 2013)

Les médias occidentaux ont présenté les rebelles comme des manifestants pacifiques et ridiculisé Kadhafi lorsqu’il affirmait, avec raison, qu’il s’agissait de djihadistes.

Articles de L’Express propageant ce mythe :

La France réclame le départ de Mouammar Kadhafi

Feb 25, 2011 – Interrogé sur l’éventualité d’une intervention militaire visant à arrêter la répression contre les manifestants pro-démocratie dans le pays…

Libye: 84 personnes tuées en trois jours

Feb 19, 2011 -Un décompte de l’AFP fait à partir de différentes sources locales évaluait vendredi soir le nombre de morts à 41 depuis le début des protestations. “Les autorités libyennes doivent arrêter immédiatement les attaques contre les manifestants pacifiques et les protéger des groupes armés pro-gouvernementaux”

Mouammar Kadhafi dénonce Al Qaïda et met en garde l’Occident

Mar 2, 2011 Évoquant les possibilités d’interventions extérieures, le dirigeant libyen s’est exclamé: “Nous ne l’accepterons jamais. Nous entrerons dans une guerre sanglante et des milliers et des milliers de Libyens périront si les Etats-Unis ou l’Alliance atlantique intervenaient. Selon Kadhafi, l’insurrection en cours depuis une quinzaine de jours est imputable à des “terroristes” et elle n’aurait fait tout au plus que 150 morts, alors que diverses estimations internationales font état de milliers de tués.

Mythe 3 : Les mercenaires africains…… […]

Lire la suite

Source et auteur  Julie Levesque pour  Mondialisation.ca

url de l’article: http://www.mondialisation.ca/mythes-mensonges-et-conspirations-du-magazine-francais-lexpress/5440410

La conclusion de l’auteur!

Conclusion

Si l’on arrive à trouver sur le site de L’Express autant de mythes et de mensonges uniquement au sujet du soulèvement armé en Libye et de l’intervention militaire de l’OTAN qui a laissé ce pays en ruine, imaginez la quantité d’« infaux » qui y circulent.

Avant de procéder à une chasse aux sorcières aux quatre coins du web, L’Express devrait commencer par nettoyer sa propre cour.

Julie Lévesque

8 commentaires