Cowspiracy : le secret du développement durable

Chapeau bas au site News360x pour la traduction intégrale de ce documentaire qui mérite largement d’être mis en avant!

cowspiracy_quote

Cowspiracy est un documentaire tout récent concernant l’impact de l’élevage d’animaux sur l’environnement. Kip Andersen, producteur et directeur du film, révèle des informations exclusives portant sur les politiques de groupes environnementaux comme Greenpeace, Sierra Club, Surfrider Foundation, and Rainforest Action Network. Probablement le documentaire le mieux fait sur l’industrie agroalimentaire et ses impacts.

https://www.youtube.com/watch?v=HE7E8H_V4No

Source: News360x via 4emesinge.com

20 commentaires

  • Michele

    Je n’ai pas dépassé les 2 min de visionnage, rien que le début est rédhibitoire, quand on commence une émission avec le Co2 et le « réchauffement de la planète », pour moi ce n’est que de la propagande, donc je ne regarderai pas le reste qui doit être à l’avenant
    J’EN AI MARRE DU BOURRAGE DE CRANE AVEC LES MENSONGE MADE IN AMÈRES-LOQUES, même s’il doit y avoir du vrai dans le reste du docu.

    • boco

      tout à fait d’accord, je trouve que 2 minutes ce n’est pas mal déjà ! Même peut être trop !

    • madmarx

      C’est toujours amusant les préjugés, surtout quand ils fondent une critique creuse sur quelque chose que l’on ne connait par définition pas. Les 2 minutes d’introduction sont justement là pour dénoncer le courant dominant qui énonce à l’unisson le problème, sa source et ses solutions. La suite, pour peu qu’on la regarde, apporte justement une autre perspective vis à vis de la question environnementale, et accessoirement de la santé publique face à l’industrie agro-alimentaire, tout en posant de vraies interrogations quant aux ONG dites environnementales. Mais chacun est libre de ne pas adhérer. Encore faut-il savoir de quoi on parle ^^

      • PhildeFer

        Haha
        Moi je me suis arrêté au titre… Kip Anderson? (à vérifier..) mais keagan KUHN! là pas de doute…
        Shalom!! Ils sont partout partout partout…. pire que les morpions….

  • MiracleBoy

    une rageuse .. ého c’est pas parce que la mise en forme est corrompue que tu peux pas lire entre les lignes ^^ même dans l’info officielle tu peux déceler les failles de ce qu’ils cachent

  • gerard51

    Film très intéressant. (Dommage qu’il soit sous-titré)

  • Norbert

    OUI,Benji,MERCI.

    Super documentaire,tres instructif.
    Planete Terre ,Trop d’humains???non trop d’elevages intensifs de toute nature,trop consommateur et trop polluants terre et mer

    7 milliards d’humains pour 90 milliards de bovins.

    Devenons tous vegetaliens pour sauver la planete bleue.

    Perso,j’ai commence a reduire ma conso de viande et produits derives ,voir aussi les produits de la mer et je compte bien arreter.

    Production de Viande inutile qui ,en fait,affame et assoife les populations sur toute la planete mais enrichi les gros eleveurs.

    Docu a visionner et a diffuser tres largement ainsi qu’a a mediter pour ceux qui ont quelque chose entre les 2 oreilles.

    • Le flexitarisme est pas mal dans le genre mangeur de viande responsable, ben oui ils aiment donner un nom à tout …

      Cette pratique limite beaucoup les carences alimentaires très fréquentes chez les végétariens et autres extrémistes, de plus la viande consommée à outrance n’est pas très bonne pour l’organisme donc avec cette pratique on ménage la chèvre et le choux si je puis dire

      CF definition wiki :

      Le flexitarisme (ou semi-végétarisme) est un néologisme inventé en 2004 par le chroniqueur culinaire américain Mark Bittman et utilisé pour décrire une pratique alimentaire.
      Ce terme désigne le changement régulier de régime alimentaire d’un individu, et ce selon les circonstances.
      Par exemple, un flexitarien peut manger végétarien ou végétalien chez lui, mais manger des plats incluant de la viande lors d’occasions particulières comme aller au restaurant, lors de repas en famille ou chez des amis.
      Un flexitarien est donc, par définition, un omnivore.

      Les pratiquants du flexitarisme s’imposent donc des contraintes alimentaires, plus souples que celles des végétariens, et ce pour différentes raisons comme des problèmes de santé, le souhait d’un traitement plus juste des animaux, ou des préoccupations environnementales, ou combiner toutes ces raisons.

  • Michele

    Norbert, un élevage bien mené ne détruit pas la terre, c’est tout le contraire, en Afrique ils ont expérimenté les troupeaux en mouvement, comme les troupeaux sauvages, et au lieu de désertifier les lieux, c’est tout le contraire qu’il s’est passé, l’herbe est revenue, bien grasse, et les arbres ont fini par repousser
    Du coup dans ces zones sèches, l’eau ne s’évaporait plus car retenue dans les plantes, et de petits ruisseaux sont apparus, ce qui a permis aux gens de cultiver plus facilement
    voir la vidéo de TED ici http://fr.sott.net/article/15930-Comment-manger-de-la-viande-et-stopper-la-desertification-Par-ici

    c’est juste à cause du fric qu’on s’est mis a donner du grain aux animaux, et si vous voulez plus d’explications sur ce désastre, lisez le Mythe végétarien de Lierre Keith, elle l’explique très bien, et explique pourquoi le végétarisme ne sauvera pas la planète, et nous non plus

    • Grand marabout Grand marabout

      bah oui
      faire pousser que des végétaux pour une planète
      c’est monsanto qui serait content!

      se limiter,pour mieux apprécier..

      • Michele

        Ben oui, ne faire que des cultures sans élevage naturel pour se nourrir, c’est utiliser des OGM, des engrais et des pesticides, car l’animal a un rôle à jouer dans ces cultures, quoi qu’en disent certains, donc oui, ça ferait très plaisir à Monsatan!!!
        Avant l’engrais chimique, les gens mettaient du guano sur leurs terrains, qu’ils allaient chercher loin et ce n’était pas des monocultures intensives
        Et il existe un endroit dans le monde où les gens ont complètement épuisé la terre, terre qui était une des plus fertile, entre le Tigre et l’Euphrate!
        Cette terre a été tellement utilisée et surtout irriguée, que même à notre époque, des milliers d’années après, elle ne donne toujours rien, car l’irrigation a salé la terre.
        Donc si on veut faire pareil partout, en ne faisant que de la culture qu’il faudra aussi irriguer, et bien on se retrouvera, non pas avec une région désertique, mais avec l’ensemble des terres inutilisables. Et ce jour là vous aurez beau y remettre des animaux, ce sera trop tard!!!
        D’ailleurs beaucoup de terres autrefois très fertiles par chez nous sont déjà en voie de désertification, il n’y a qu’à voir les sols des cultures intensives, et ce n’est pas le peu de bio ou le peu de permaculture qui va changer la donne.
        Heureusement, il y a des éleveurs qui ont tout compris, ça se passe aux USA
        les dindes et les vaches: https://www.youtube.com/watch?v=UXOtq2J-mNk
        les cochons: https://www.youtube.com/watch?v=JjBtZxlkEDw
        les poules et les lapins: https://www.youtube.com/watch?v=eDbn8ahhcZ8
        et tout ça dans les mêmes endroits où paissent les vaches, mais dans un ordre très spécifique
        Donc c’est bien la preuve qu’on peut le faire!!!!

    • Norbert

      Michele,

      On parle ici d’elevage intensif .
      Vaste polemique.
      Je trouve ce reportage parfaitement realiste,et il parle de pollution bien relle et peu de rechauffement climatique que je ne crois pas.

      Comme dit Enok,je pencherai plutot vers le flexitarisme.

      Comme la demontre tres bien ce docu ,l’elevage INTENSIF est trop consomateur d’eau et de produits agricoles pour avoir des proteines que l’on peut trouver dans le vegetale.
      On voit ce qui se passe avec l’elevage intensif.des porcs en Bretagne.
      C’est une catastrophe tant pour la souffrance des animaux que pour la qualite de la viande.

      Tout le monde devrait reduire drastiquement sa nourriture animale nuisible a la sante..

      Perso j’ai commence a changer ma facon de me nourrir et je me porte de mieux en mieux.
      -Petit dej.=jus de citron+jus d’orange + miel associe a du –vinaigre de cidre bio(avant accro du super petit dej avec grand cafe)
      -Dejeuner des legumes et fruits
      -diner un repas assez copieux et divers.
      Afin de nettoyer mon corps,je passe environ 16 h par jour sans rien de solide dans l’estomac.

      Mon dieu quellllllllle legerete!!!
      Avant je faisais parfois de l’hypo apres un solide petit dej.,depuis plus rien.

      • Michele

        Bonjour Norbert,
        Ais-je dit que l’élevage intensif était bien??
        Non justement!! tout ce dont je parle dit le contraire
        Tu sais tous les jours je ne petit déjeune pas, et je fais un repas assez normal vers 16h ou 17h, et le soir c’est une collation sans plus et même des fois je ne mange pas du tout
        Mais je ne peux manger que des légumes ou des fruits, j’ai déjà donné là dedans, et les résultats ont été catastrophiques, donc je passe
        Mais moi je m’en fous, je dis ce qu’il est concernant cette histoire de devenir tous végétariens, et surtout d’imposer ce mode de pensée à des gens qui n’ont pas les moyens de cultiver.
        Nous avons « la chance » de vivre dans u pays fertile, mais ce n’est pas le cas de beaucoup qui ne survivent que grâce à de la viande animale
        Tu as regardé la vidéo de TED????? il explique ça mieux que moi!!
        As-tu regardé les 3 autres vidéos sur cet éleveur aux states???
        Tu sais, je vis en montagne, et s’il fallait vivre uniquement de légumes cultivés ici, et bien on seraient tous morts de faim, il n’y a pas assez de terres cultivables, mais par contre les animaux se nourrissent très bien dans les prés en altitude, là où il est impossible de cultiver, d’ailleurs les éleveurs d’ici sont très au fait de ce qu’il se passe, et élèvent leurs animaux correctement, les veaux ne sont pas retirés de la mère, ils vivent naturellement, et ils ne donnent pas de grains aux animaux, ils sont nourris au foin l’hiver.
        Donc je ne vois pas pourquoi il faudrait arrêter ça pour une idéologie sans fondements et surtout destructrice, car l’agriculture actuelle c’est ça aussi et peut-être même plus que ce qu’on ne voudrait nous faire croire

      • Michele,
        Un changement de régime alimentaire se combine et réussi suivant beaucoup de facteurs, mais cependant rien n’est impossible, si tu dis que tu n’y étais pas arrivé (car je cite résultats catastrophiques) c’est sûrement que tu t’y prenais mal et que tu n’a pas été bien conseillé, la viande n’est pas vitale mais par contre il faut anticiper et palier à certaines carences
        Je ne vais pas aborder ici le sujet de la nutri-therapie mais si tu as l’occasion renseignes-toi c’est intéressant
        L’alimentation est ton meilleur médicament

      • Michele

        je ne m’y prends pas mal, je suis née comme ça, dès qu’il y a trop de légumes dans mon alimentation, j’ai des douleurs tellement intenses que je finis à l’hosto, et d’autant plus si les produits ne sont pas bios, d’ailleurs avec les fruits c’est pareil
        Je n’ai jamais supporté trop de fibres
        D’ailleurs je ne me suis jamais sentie aussi bien de ma vie que quand je n’ai dû manger que des protéines animales, pour justement arriver à calmer mes douleurs
        Et donc quand tu es malade avec quelque chose, ça sert à quoi d’insister??????

      • Je te l’accorde en effet, mais après peut-etre que consulter un nutri-therapeute (ou autre médecine douce en relation avec l’alimentation) afin de connaitre la raison et la cause de ces troubles peut aider
        L’être humain est omnivore et pas seulement carnivore ou végétarien et du coup ton organisme est surement perturbé par d’autres facteurs plus profonds

      • Michele

        c’est de famille, mon père est comme ça aussi!!
        et comme je n’ai pas de nutri-thérapeute dans mon coin, je fais avec les moyens du bord
        et de toute façon il me serait bien difficile de ne manger que des légumes, car si je dois les manger bios, il n’y a pas, ici, suffisamment d’approvisionnement, et les marchés n’existant pas ici non plus, je dois faire beaucoup trop de km pour me ravitailler, et l’hiver avec la neige, c’est en plus casse gueule.
        Et de plus qu’est-ce que ça peut faire ce que je mange, je parlais qu’en général avec un petit commentaire en sus

      • Norbert

        Michele

        Je suis d’accord avec tes arguments.

        Pour moi,je dirais que manger un produit venant de l’elevage quel qu’il soit viande,fromage,oeuf ,poisson ect…. (terre ou mer)ne doit pas depasser 1 fois par jour voir seulement 3 fois par semaine.
        Bien sur comme tu le signale si bien,c’est selon les lieux ou tu vis.

        Je ne connais que cette videosur le sujet et qui me semble assez complete.
        J’ai bien compris ton point de vue et suis ok avec toi.

      • Michele

        Norbert, la vidéo dont je parlais est celle-là http://fr.sott.net/article/15930-Comment-manger-de-la-viande-et-stopper-la-desertification-Par-ici , la vidéo qui a dans l’article.