La loi Macron 2 enterrée, le ministre de l’Economie recadré

Alors qu’Emmanuel Macron avait évoqué une nouvelle loi «d’ici l’été»,  le porte-parole du gouvernement a déclaré qu’il n’y avait pas «de décision d’une nouvelle loi».

A peine évoquée, Macron 2 est déjà enterrée et le ministre recadré. A la sortie du Conseil des ministres, le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll a déclaré ce mercredi qu’il n’y avait pas «de décision d’une nouvelle loi et, si elle devait arriver, c’est le Premier ministre qui l’annoncera.

» Un message directement adressé au locataire de Bercy.
Lundi, lors d’un déplacement organisé sur le thème de l’industrie au lendemain de la nouvelle déroute électorale de la gauche, Emmanuel Macron avait annoncé le lancement «d’ici l’été» de réformes qui «permettent de continuer à la fois le déverrouillage de l’économie française et d’accélérer la reprise qui est en cours
Il avait avancé entre autres la piste de «simplifications juridiques et réglementaires» pour les très petites entreprises (TPE) et les petites et moyennes entreprises (PME). Bref une nouvelle loi Macron, après la première adoptée en première lecture dans la douleur fin janvier en utilisant le 49.3 pour faire passer le texte.


«L’important est de poursuivre les réformes»
Sauf que deux jours plus tard, Le Foll a précisé que le gouvernement avait l’intention, pour faire adopter d’éventuelles nouvelles mesures, d’utiliser les «véhicules législatifs» déjà annoncés : la loi Macron donc, mais aussi le projet de loi Rebsamen sur la modernisation du dialogue social.

Source et article en intégralité sur Le Parisien