Le chômage repart à la hausse au mois de février, normal vu que le gouvernement NE LUTTE PAS contre le chômage

Et ces arnaqueurs continuent à tenter de nous faire croire qu’ils luttent contre le chômage, minable! Donc, déjà, aucune surprise quand au chômage qui ne cesse de monter:

humour_baisse_chomage

Une information qui sera particulièrement scrutée avant le second tour des départementales. Le ministère du Travail a publié ce mercredi le nombre de nouveaux inscrits à Pôle emploi en février.

Mauvaise nouvelle pour le gouvernement: après une baisse de 0,5% en janvier, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A (sans aucune activité dans le mois) en France métropolitaine repart un peu à la hausse par rapport à la fin janvier 2015 (+0,4%) pour s’établir à 3,49 millions de personnes. Sur un an, il croît de 4,6%.

La hausse est légèrement moins forte avec l’outre-mer: +0,3%, à 3,75 millions. Mais en incluant les chômeurs ayant exercé une petite activité, le chômage atteint de nouveaux records, à 5,26 millions en métropole et 5,56 millions en France entière.

«Le chômage de masse concerne en France quasi-exclusivement les travailleurs peu qualifiés»

Les demandeurs d’emploi en activité réduite plus nombreux aussi

Sur les autres catégories B et C (les chômeurs ayant une activité réduite, les nouvelles ne sont pas réjouissantes avec une augmentation de 1,4 % sur un mois pour l’activité réduite courte (catégorie B, +6% sur un an) et de 0,8 % pour l’activité réduite longue (catégorie C, +13,5% sur un an).

La seule bonne nouvelle concerne les personnes inscrites à Pôle emploi en catégories D (sans emploi, mais non immédiatement disponibles) et E (personnes ayant un emploi, mais inscrites à Pôle emploi). En février, le nombre d’inscrits en catégorie D diminue de 1,3 % et le nombre d’inscrits en catégorie E diminue de 0,3%.

Article complet sur 20minutes.fr

Un gros souci, c’est qu’en France, les médias en général ne nous parlent pas ou à peine de deux trahisons de la part de nos politiques, celles qui justement expliquent que le chômage ne baissera jamais dans le pays, et qu’il est impossible de faire baisser les statistiques hormis en trichant éhontément. Ces deux trahisons sont l’accord TISA qui fait partie du TAFTA et les emprunts toxiques:

Donc le chômage ne cesse de monter sans pour autant prendre en compte tous ceux sortis du système, radiés du pôle-emploi pour faire baisser les stats et ceux ayant abandonné toute idée de s’inscrire dans cette machine à broyer… Et bien sûr les politiques de gauche expliquent que c’est la faute à pas-de-chance- à la crise et au manque de croissance, mais qu’ils tentent quand-même le combat contre une autre hausse en 2015, c’te blague! Pourtant, ils ne peuvent nier les prévisions cataclysmiques notamment dans le domaine du bâtiment, il est prévu 16 000 emplois en moins dans le domaine en 2015, autant en 2016, et en 2014, il y a eu 180 faillites d’entreprises/mois en moyenne.

humour_baisse_chomage

Le souci, c’est que sont principalement relayées les infos officielles sans rappel des anciens articles, ce que nous n’allons pas manquer de faire ici…

L’exercice de communication est maintenant rodé. Depuis que François Hollande a failli à sa promesse d’inverser la courbe du chômage avant la fin 2013, le gouvernement joue la prudence. Et il a raison. La dernière note de conjoncture de l’Insee l’a encore confirmé : le chômage, au-delà des à-coups possibles des chiffres mensuels des demandeurs d’emploi, n’est pas près de reculer. Le retour d’une croissance un peu plus forte, de 0,3 % aux deux premiers trimestres de 2015, ne sera pas suffisant.

Dans le secteur marchand, « l’emploi reculerait à nouveau au quatrième trimestre (- 15 000 postes), puis début 2015″, prévient l’Insee. Au début de l’année prochaine, le rythme de destruction des emplois devrait simplement ralentir à – 11 000 grâce aux effets du crédit d’impôt compétitivité-emploi (CICE) et du pacte de responsabilité.

Le soutien des emplois aidés

Cette nouvelle chute devrait être compensée par le secteur non marchand, notamment grâce à l’augmentation du nombre d’emplois aidés (+ 19 000). Au total, l’économie française devrait être capable de générer 18 000 nouveaux emplois sur les six premiers mois de l’année de 2015. Insuffisant pour absorber la hausse de la population active attendue : le taux de chômage devrait continuer à grimper de 10,4 % de la population active à 10,6 % (France métropolitaine et outre-mer).

Article dans son intégralité sur Lepoint.fr

Nous en sommes en pleine stratégie financière américaine pour bien s’emparer des multiples business en France. La première étape était d’affaiblir financièrement l’ensemble des institutions françaises, les communes et hôpitaux. Pour cela le mieux était le piège des emprunts toxiques qui ont été largement distribués.

Jugez de la perversité:

Les banques ont proposé un type d’emprunt complètement toxique puisque dangereux pour les comptes de ceux les ayant souscrit, les taux d’intérêts étant variables. Bien sûr, ce type d’emprunt  à été reconnu complètement illégal, mais qu’importe, le gouvernement socialiste a fait passer une loi pour protéger les banques des éventuelles attaques devant des tribunaux, puisque la tentative de corruption du gouvernement n’a pas fonctionné. Le nombre de victimes est colossal: la quasi-totalité des hôpitaux (dont la grande majorité est proche du défaut de paiement), des communes, des services publics… Et donc, l’endettement colossal de chacun pousse à adopter des mesures d’austérités, et vlan, chômage à la clé! Et au fait, savez-vous au bénéfice de qui? Des banques américaines entre autres banques, et de la Dexia en partie privatisée par l’état français, état qui touche chaque mois sur ces emprunts.

Donc, l’ensemble est pratiquement ruiné, les mesures d’austérités se multiplient avec la complicité du gouvernement qui a protégé les banques criminelles pour le coup, comment lutter contre le chômage avec une aussi mauvaise foi? Quand aux communes, institutions et hôpitaux endettés, leur histoire ne s’arrête pas là pour autant, il reste la privatisation: l’accord TISA qui fait partie intégrante des accords de libre-échange, donc du traité transatlantique.

Une fois que l’ensemble est totalement endetté et qu’il n’y a plus d’autres choix, il y a la privatisation, seul moyen de sauver quelques meubles, et ces privatisations sont voulues et programmées avec l’aide du gouvernement et des atlantistes politiques que nous avons, cela fait partie de la « stratégie de sabotage »:

Pour obtenir facilement le consentement de l’opinion pour la privatisation des services publics, la stratégie la plus souvent utilisée consiste à organiser préalablement le sabotage des services publics, afin que leur inefficience puisse servir de prétexte à leur privatisation. Cette stratégie a été massivement appliquée dans les secteurs de la santé et de l’éducation.

Voici ce que l’on peut lire à propos de l’éducation publique dans un document de l’OCDE, l’organisation des Maîtres du Monde qui est également à l’origine de l’AMI:

« Si l’on diminue les dépenses de fonctionnement, il faut veiller à ne pas diminuer la quantité de service, quitte à ce que la qualité baisse. On peut réduire, par exemple, les crédits de fonctionnement aux écoles et aux universités, mais il serait dangeureux de restreindre le nombre d’élèves ou d’étudiants. Les familles réagiront violemment à un refus d’inscription de leurs enfants, mais non à une baisse graduelle de la qualité de l’enseignement.
Cela se fait au coup par coup, dans une école et non dans un établissement voisin, de telle sorte qu’on évite un mécontentement général de la population.« 

Plus dans cet article

Peut-être un jour les français ouvriront les yeux, mais il sera sûrement déjà trop tard…

 

6 commentaires

  • Povtach

    même pas 6h déjà un article, tu bosses trop, t’as largement fait ta part. fait pas celle des autres.

  • voltigeur voltigeur

    Quand les moutons vont ils comprendre qu’Hollande n’a jamais été socialiste??
    C’est un ultra libéral, qui avance masqué sous la bannière PS.
    L’état de notre pays le prouve, son ennemi c’est le peuple, pas la finance!! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

    • whackangel

      Je pense que c’est plus complexe que ça, même si c’est vrai dans le fond… Nos politiques hautement médiatisés, même s’ils s’affrontent sur le terrain des idées politiques (moi je suis Ps, toi t’es UMP, l’autre il est FdG, elle la-bas elle est FN, etc…) la réalité concrète est que ce ne sont pas ces idées ou ces programmes qui prévalent en France, c’est seulement la règle des Traités de l’UE (que même MLP a l’audace de dire pouvoir changer, ce qui est faux !). Ils vont chougnier devant les usines qui ferment pour faire joli dans les JT, en disant qu’ils vont se battre contre la délocalisation par exemple, alors qu’ils savent très bien que les entraves aux délocalisations et aux mouvements de capitaux sont interdites par les traités… même MLP le sait et elle n’en dit rien. Tant qu’il n’y aura pas de voix claire dans les médias pour dénoncer ça, et proposer d’autres alternatives, les gens iront de Charybde en Scylla quel que soit le Président du pays… Je pense même que ça me ferait beaucoup rire (jaune) de voir MLP au pouvoir, pour que les gens voient enfin qu’elle n’a aucune autre emprise sur la direction du pays que celle qu’avaient Hollande ou Sarkozy… la déconvenue va faire très mal…

  • jplchrm

    Les socialistes ne sont plus socialistes depuis bien longtemps, les démocrates sont bien peu partisans du « kratos » pour le « demo », les républicains font passer la « res publica » sous sein privé, le front national n’est souverainiste qu’en apparence, et tous ces partis qui intègrent le mot populaire à leur nom haïssent le peuple … Les mots ne sont plus au service que de la langue de bois.

  • Bardamu

    Moi je serai bien curieux de savoir à quoi ressemble un plan de lutte contre le chômage ?

    Je veux dire autre que  » des petits lapins magiques vont sortir de leurs terriers magiques et donner du travail magique à tout le monde  » … ou que  » les esclaves les plus méritant, auront double ration de nouilles à la cantine  » ?