Barrage de Sivens: Des cabanes de zadistes détruites par des agriculteurs

La tension monte, et toujours pas de solution?

Vue en plan du projet de retenue Img/Wikipedia

Des agriculteurs qui bloquent les entrées du site de Sivens ont pénétré mercredi sur la zone et ont détruit des constructions des zadistes anti-barrage.

«Nous assistons à des scènes de guérilla», a indiqué dans la journée le président du syndicat agricole FDSEA du Tarn, Philippe Jougla, présent avec quelque 200 pro-barrage à l’entrée de la ZAD. «Des agriculteurs sont rentrés sur l’un des quatre points de rassemblement des zadistes, dit ‘le califat’. On a démonté un chapiteau et des cabanes», a-t-il ajouté.

Chapiteau démantelé

Selon un des «zadistes», les agriculteurs auraient «mis le feu à une bergerie qui abritait des chèvres, des moutons et des chiots, sans faire de victime car le feu a été rapidement circonscrit». Deux cabanes auraient ainsi été détruites et le chapiteau des zadistes démantelé.

A Gaillac, la tension était aussi en train de monter en fin d’après-midi, là où étaient réunis les pro-zadistes voulant pénétrer sur le site. «Ils ont caillassé une de nos voitures. Ils sont rentrés dans des fermes. On les a coursés», a indiqué Philippe Jougla.

En fin de journée, le préfet du Tarn, Thierry Gentilhomme, a condamné «avec une grande fermeté l’agression dont a été victime hier, sur le site de Sivens, un agriculteur blessé à une main d’un coup de serpette. Cet agriculteur a déposé plainte ce matin à la brigade de gendarmerie de Lisle-sur-Tarn». Une enquête va être diligentée sous l’autorité du Procureur de la République d’Albi pour identifier l’auteur des faits.

Source 20Minutes  (avec vidéo)

16 commentaires

  • sichri

    Ce projet stupide doit être abandonné et les fonds doivent être utilisés pour aider les agriculteurs à se reconvertir dans une agriculture moins « déconnectée » qui tiennent compte des sols et du climat.
    Ne pas se laisser abuser par les antifas violents qui se mêlent aux écologistes pour détruire le mouvement et l’idée même de l’écologie.
    Tafta ne veut pas de contraintes, ne veut pas d’écologie qui l’empêchera de faire des affaires juteuses même si pour cela on doit détruire le patrimoine commun.

    • voltigeur voltigeur

      Quand on voit tous les « grands projets » de parcs
      à thèmes, de stades, de barrages, et la spoliation des terres
      au profit des promoteurs…Et avec TAFTA, il
      est presque certain, que notre pays sera défiguré par
      les « recherches de gaz de schiste » avant l’exploitation (?)
      sans compter tout le reste…

      • sichri

        Vous vous êtes fait avoir !!
        L’écologie c’est l’étude des relations entre les êtres vivants et le milieu dans lequel ils vivent.
        L’écologie pour faire simple, c’est faire en sorte qu’un projet n’ait pas d’impact majeur sur l’environnement : c’est donc étudier toutes les variantes possibles, sans à priori, c’est retenir la moins dommageable pour l’environnement et pour les êtres vivants et c’est faire en sorte que les impacts de ce projets soient réduits ou compensés. C’est aussi faire en sorte que le projet n’ait pas un coût « exagéré », ce qui est le cas de Sivens dont le coût est 2,6 fois plus important qu’un barrage dans le Tarn !!
        La taxe carbone, ce n’est pas de l’écologie, c’est du racket !

  • .Mario-Bros.

    paysan pense qu’au fric !!! de la bonne eau gratuite ou presque financer pas nous en détruisant une forêt pour des fruits et des légumes pourrie sans saveur , sans nutriment avec en plus de l’eau rendu encore plus pourrie ! merci paysan la tu porte pour le coup très bien t’on nom .

    pour sur la forêt est peut être à eux mais à l’origine voler à qui ??? même les premiers ils l’on voler car ils disent : cette terre est mienne aujourd’hui en marchant sur les autres (origine de bien des guerre et conflit).

    paysans qui détruit ces productions quand le prix ne lui convient pas …

    paysans de m****

    pour sur j’ai de nouveau ennemis pas grave beaucoup de ces gens sont abject sans compassion aucune sortant très facilement le 12 …

  • Le veilleur

    On m’a raconté une histoire qui peut prêter à sourire pour certain mais pas pour le facteur des villages alentours de Sivens.

    La femme du facteur revenait de Gaillac, en route elle trouve un zadiste qui faisait du stop, elle le prend et arrivée à Sivens un groupe d’agriculteur voyant le Zadiste dans la voiture se mirent autour pour renverser la voiture qui roula le long d’un talus avec la femme à l’intérieur, qui elle, n’avait fait que rendre service.

    Conclusion de l’incident, la voiture est morte et la femme du facteur s’est retrouvée avec quelques contusions, voilà à quoi ils en sont réduits, ils ne font plus la différence, la colère les aveugles, franchement il est temps qu’ils arrêtent avant de provoquer une guerre, d’autre solution existe que celle de détruire la nature et de la bétonner pour le profit d’une poignée d’agriculteur qui ne sont pas en peine. Tout ceci devient grotesque.

  • nadzieja

    Les agriculteurs sont les victimes de la politique agricole européenne des 25 dernières années.
    Ils sont eux-même convaincu que la seule façon de s’en sortir et d’avoir quelques euros en fin de mois c’est en produisant toujours plus, en abattant toutes les normes contraignante, en ayant un marché libre mondial, en étant plus productif sur une surface limitée.
    Ayant peu de temps pour s’informer et comprendre la réalité politique qui entoure leur métier, ils ont une confiance aveugle en leur syndicat majoritaire: la FNSEA.
    Un coup de sifflet du syndicat et tous se mobilisent et croient par là être « solidaires » et défendre leur intérêt commun.

    D’autre part, le président actuel de la FNSEA n’a jamais défendu les véritables intérêts des agriculteurs: Je rappelle que Wikileaks a publié un câble diplomatique entre l’ambassade US et Washington demandant plus de restriction et de mesures « cassant » le revenu des agriculteurs français (taxe roquefort, vins etc…) afin de pousser les agriculteurs à être demandeur d’OGM (promesse de gain de productivité).
    Monsieur Beulin est aujourd’hui au service de nos entreprises préférées (Monsanto, Cargill, etc…) et beaucoup d’agriculteurs tombent malheureusement dans le panneau: ils sont mal informés.
    Alors au lieu de bêtement les critiquer, prenez le temps de discuter avec eux, vous serrez plus efficace.

    Près de 500 agriculteurs se suicident chaque année, et nombreux meurent attaché à la FNSEA dont le patron n’est qu’un traitre corrompu.

    http://www.lafranceagricole.fr/actualite-agricole/ogm-wikileaks-ne-les-a-pas-oublies-36699.html

    • Le veilleur

      Quel agriculteur se suicide ? tu parles des petits agriculteurs ? parce que cher moi ils sont bien portant et tu les verras rouler en Massey Ferguson dernier cri avoir des terres et des maisons qu’ils louent cher.

      Les pauvres petits paysans de chez moi ont depuis plusieurs générations achetés toutes les terres et les maisons à prix dérisoire et la plupart possèdent toutes les maisons des villages environnent sans compter qu’ils touchent la PAC et pas un peu, mais le pire, c’est qu’ils se plaignent alors jusqu’où devrons-nous aller pour les satisfaire, hein ?

      Je ne fais que du constat alors qu’il y a des gens qui n’ont pas de terres et pas de maisons et qui ne vont pas pour autant tout casser, je pense que les agriculteurs sont habitués à avoir gain de cause par la force mais si on faisait tous pareil se serait l’anarchie.

      • lumpenproletariat

        Tout à fait veilleur, idem vers chez moi…

        Je rêve de me torcher le cul avec la face d’un de ces consanguins productivistes matérialistes OGMistes tortionnaires d’animaux …

  • lumpenproletariat

    Merde alors si on peut pas faire pousser de la merde sans gout en défonçant tout, où est-ce qu’on va???!!!

  • engel

    Houpi,
    …Cela évolue, certains commentaires sont forts rassurants.