Alain Cotta affirme que la France n’est pas une démocratie dans CSOJ

Tentez toujours de faire la différence, il y a l’info qu’on vous donne en général dans les médias, et la réalité, cette dernière étant trop peu délivrée sauf accident, ce qui est peut-être le cas dans cette séquence. Il n’est plus à prouver qu’en France, la liberté d’expression n’existe pas sauf chez les pros de l’enfumage que sont les politiques. Chez eux, il est autorisé de cracher sur les religions ou d’insulter le FN, mais il est impensable de poser une question de travers ou de dire certaines vérités, on a bien vu les journalistes virés pour cela

Alors, que s’est-il passé dans l’émission « ce soir ou jamais »? Alain Cotta en a-t-il trop dit? Ou pas assez?

CaptureCe membre de la Trilatérale, fier d’en être puisqu’il l’avouera lui-même sur Radio Notre-Dame, vient nous expliquant en s’esclaffant de rire que le monde et pas que la France, est dirigé par un groupe de personnes très riches qui détiennent le pouvoir et qu’il estime à 50.000 personnes ! 

Nous aurions dit ça, on aurait eu la planète média sur le dos pour complotisme parno. Sur CSOJ en direct via le service public ça passe comme une lettre à la poste… C’est assez ahurissant comme des infos graves et importantes sortent de plus en plus ces derniers temps ! On aura eu l’intérêt public d’avoir dénoncé ce complot oligarchique avant tout le monde ou du moins les ratés et autres paillassons du système.

Alain Cotta, membre de la Trilatérale : « La démocratie est un leurre » ( 22 mars 2011)

Alain Cotta, économiste, membre de la Commission Trilatérale, et auteur du Règne des oligarchies, était l’invité du Grand Témoin sur Radio-Notre-Dame le 14 février 2011.

Selon lui, partout sur la planète, le pouvoir est détenu par 1% de la population. C’est le règne des oligarchies, qui prennent « toutes les décisions qui nous concernent ». Cotta distingue quatre types d’oligarques : les dirigeants des grandes entreprises de production et financières, les hommes politiques, les militaires, et les « oligo-riches ».


L’économiste ne dénonce pas cet état de fait, dans la mesure où il lui semble assez naturel : « L’oligarchie ne me paraît pas du tout inquiétante, ça me paraît être, au contraire, le gouvernement naturel des hommes en communauté« . En outre, comme il le souligne, l’oligarchie peut permettre, dans certains cas, une réelle participation démocratique, comme en Suisse avec l’usage fréquent du référendum.

Pour autant, dans la plupart des cas, « ce que nous appelons la démocratie est un espèce de leurre, qui nous fait plaisir, parce que nous préférons nous dire tous les matins que nous avons quelque pouvoir sur les décisions collectives et que nous vivons en démocratie plutôt qu’en oligarchie… » (8 min 30)

Article complet sur Fawkes-News

Ses propos peuvent étonner maise ils décrivent pourtant bien une réalité connue sous le nom de « Nouvel Ordre Mondial » dont l’existence n’est plus à démontrer, la finance américaine qui veut s’imposer à travers la planète et qu’il faudrait combattre au vu du danger qu’elle représente, je dis bien qu’il faudrait, car combien s’intéresseront réellement aux quelques propos tenus au cours de l’émission CSOJ? Combien irons plus loin et chercheront? Combien se rendront compte? Et combien seront prêts à bouger?…

27 commentaires

  • Thierry92 Thierry92

    Oups benji?

    Ses propos étonner ??

  • gneu

    Ce phénomène « des aveux » est apparu il y a quelques années maintenant. Avant, comme le dit Cotta, le vrai pouvoir avançait masqué et il le restait sans peine (masqué). Désormais, avec la puissance de l’internet, des masques tombent et nous savons qui dirige le monde. Alors que peuvent faire les oligarques ? Ils ont changé de stratégie : désormais, ils ne se cachent plus (ça ne sert à rien) et travaillent sur l’idée de nous faire accepter que c’est eux qui dominent et nous, nous n’avons pas d’autres choix que nous résigner à être dominés.
    Il me semble qu’Alain Cotta est dans ce genre de logique là. C’est pour cela qu’il choisit carrément de parler ouvertement sur les médias.
    Cette stratégie est redoutable. En effet, lorsque nous avions découvert l’ampleur de la machination du NOM, il y avait danger pour eux, danger que nous nous rebellions. Mais ce cap est passé et il n’y a pas eu de rébellion. Alors, ils sont tranquilles, ils ont juste à gérer notre acceptation de la soumission.

    • Norbert

      OUI,gneu

      Tu as tout a fait raison malheureusement.

      Alors les moutons,rejoignez l’UPR .quoiqu’en disent certains les peuples auront toujours besoin de leaders.
      Aux peuples de controler les leaders en y associant les idees de Chouard et consorts.
      Les leaders doivent craindre le peuple et non le contraire comme c’est le cas aujourd’hui.

    • Nez

      Oui le phénomène des aveux existe et grâce à la « théorie du complot » les « sachants » voyant leur entourage désemparé à l’accueil de la réalité n’insistent pas … c’est à eux de faire leur travail de deuil d’une certaine réalité, mais ne vous en faites pas ils le font , et de plus en plus et de jour en jour, comprennent qu’eux aussi ont un certain pouvoir d’opposition.
      Avec les aveux de Snowden qui bizarrement n’a pas parlé du 11 septembre, il a été créé le mythe que les américains savent tout sur tout le monde … peut-être dans certaines données … mais pas dans l’analyse et dans la sanction… car il faut un jour que quelqu’un analyse les données et sanctionne les « récalcitrants »… et lui est humain aussi. Et comme dans tous les domaines ils deviennent de plus en plus nombreux, même s’il est mis en exergue les cas aberrants, il n’est pas relaté tout ce qui fonctionne normalement ou les résistances internes (chez les professeurs, les administrations, les juges, mais aussi les employés des multinationales…)
      Il y a donc une course contre la montre pour verrouiller le système juridiquement avant que chacun ne puisse réagir … c’est pourquoi vous avez eu la loi de programmation militaire permettant d’interdire de manière administrative certains sites internet, que vous avez la volonté de faire un « patriot act » à la française et que vous avez le 49-3 pour la loi Macron.
      Je crois que nous savions tous que nous étions dans une certaine oligarchie, mais comme le but de cette dernière était de protéger les personnes qui leur avaient fait confiance, nous étions comme les vassaux avec leur suzerain. Nous rendions allégeance à celui qui nous protégeait. Mais, et cela a été bien expliqué dans l’interview à d’Alain Cotta à Radio Notre-Dame … maintenant de nouveaux oligarques avec une autre philosophie et des moyens considérables ont peu à peu pris le pouvoir. Ils ont une puissance telle que les Etats semblent impuissants … mais, et l’exemple de l’Islande, de la Bolivie, de l’Equateur, du Chiapas et plus près de nous de la Syrie et de l’Ukraine montrent les résistances qui fonctionnent plus ou moins dans le sang … donc rien n’est perdu au contraire.
      Il faut sans cesse, comme essaient de le faire les moutons enragés, mais aussi beaucoup d’autres sites de par le monde, ouvrir les yeux, les faire ouvrir aux autres et aller toujours dans le sens contraire de ce qui vous est suggéré.
      On veut vous faire peur, il faut avoir confiance
      On veut vous diviser, allez vers l’union
      On veut vous empêcher de regarder, aller voir et faites voir
      On veut vous décourager, dites à chacun qu’il a une part du pouvoir de changer et que son rôle est important …
      On veut vous faire aller vers la mondialisation, refaites communauté au sein de votre famille, de vos voisins, de votre commune.
      Sur l’ensemble des domaines s’il y a des résistances partout, ils ne pourront pas tout dominer … car même entre oligarques ils n’ont pas la même philosophie ! « Gardez moi de mes amis, mes ennemis, je m’en charge » …

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Bon ben au moins comme ça c’est clair ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif …y’a plus de doute, y’a bel et bien complot contre l’humanité, et pas à moitié ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • whackangel

    C’est un peu hors-sujet, mais je ne sais pas trop quoi penser de Mister Laïbi… D’abord pote avec la clique de Soral, maintenant féroce ennemi… Très obsédé par la franmac, etc… Il est « bon » dans ce qu’il dit, mais… Je sais pas :/

    • whackangel

      Thierry si tu es du 92 participes-tu aux réunions (quasi) mensuelles de l’UPR de ce département ?

      • bouledeneige

        Très instructif. Mais M Cotta n’est pas à blamer je trouve. Il décrit une situation de fait que l’on ne pourra pas changer de toute manière. Le peuple n’a jamais détenus le pouvoir c’est ça la vérité. Cotta montre que on est impuissant. Mais pleins de lecteur de votre le site le dit. On ne peut rien faire mais on apprécie être informé de la réalité.

      • Thierry92 Thierry92

        Je soutiens l’UPR car c’est le seul parti qui veut sortir de façon soft du bourbier.
        Je fais egalement pas mal de prosélytisme pour, et ce depuis un bon bout de temps, plusieurs années meme.
        Mais je suis anarchiste avant tout. Quand il faut s’allier et aider quelqu’un avec qui on a un adversaire en commun, c’est un acte de bon sens. Mais je ne ferais jamais allégeance a aucun parti. Donc je ne suis pas inscrit.

      • Thierry92 Thierry92

        PS: Je le soutien d’autant plus volontiers qu’il est stipulé dans ses statuts que ce parti n’a pas vocation a perdurer.

      • rouletabille rouletabille

        De ton avis
        Seulement une X en place ,ce partit n’auras AUCUNS POUVOIRS face aux subventionnés des Banques que sont les Parlementaires,le Sénat,la Justice,les médias,la police .
        Par les élections,les gens sont complices d’un SUICIDE.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • whackangel

        Merci de ta réponse ;)

    • 108

      Alors, pourquoi voter ?
      Les oligarques décident, ou laisse faire, puisque au final (et derrière) ce sont eux qui font ou défont l’économie, noyau central de notre système. Ce sont eux qui donneront les directives.

      Ou bien c’est par désespoir ?

      A moins de faire parti du sérail (et même à petite échelle), quel réel pouvoir on laisse aux gens ?

      C’est la fameuse antinomie du « cause toujours ou ferme-là », encore en principe, toujours sémantique et dans l’idée, mais en réalité ?
      Peau de zob, nada, quedal!
      Tu trimes, tu as besoin d’argent, tu paies et tu la fermes. Pour oublier que c’est bidon, tu t’envoies du média, de la drogue, de l’alcool, tu te divertis, tu consommes, et tu vas voter en espérant.

      Beurk, mais qu’est ce que c’est moche le progrès et le 21ème siècle ^^

  • criminalita

    Tous ces oligarques ça fait un moment qu’ils s’organisent comme les rencontres de Davos.
    On a qu’à les déposséder de leurs biens pour que tout rentre dans l’ordre.
    Pourriture pourriture on a pas le choix faudra employer les grands moyens…clac clac….chafff…jsuis tres tres irrité.

  • N’empêche, il a vu large le Cotta. Dans les faits, je pense qu’ils sont nettement moins que 50 000 à diriger le monde.

  • confucius

    Bonjour,

    Bravo Benji, bon choix.

    Pour mieux comprendre les mécanismes de fonctionnement du pouvoir :
    1921 : création du Council on Foreign Relations, composé uniquement d’hommes influents étasuniens. Un think tank non partisan américain, ayant pour but d’analyser la politique étrangère des États-Unis et la situation politique mondiale.
    1954 : création du groupe Bilderberg, dont le Steering Committee (Comité de Direction) est constitué d’environ 35 membres exclusivement européens et américains. Les membres américains sont également membres du CFR. Au dessus le Bilderberg Advisory Committee (Comité consultatif) comprend une dizaine de membres, les seuls à connaître intégralement les stratégies et les buts réels de l’organisation. Les participants membres sont choisis par cooptation pour les réunions annuelles.
    1958 : création de l’International Institute for Strategic Studies (IISS), (think tank) britannique en relations internationales, se focalisant à l’origine sur la dissuasion nucléaire et le contrôle des armes. Aujourd’hui les principaux médias du monde lui sont inféodés.
    1973 : création de la Commission Trilatérale, composé de membres influents issus des 3 blocs, états unis-europe-asie, permettant aux personnalités extérieur des états unis d’avoir leur propre think tank, une sorte de CFR mondial.

    -CFR :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Council_on_Foreign_Relations
    Site officiel :
    http://www.cfr.org/
    -Bilderberg :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Bilderberg
    Site officiel :
    http://www.bilderbergmeetings.org/index.php
    -I.I.S.S. :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/International_Institute_for_Strategic_Studies
    Site officiel :
    https://www.iiss.org/
    -Commission Trilatérale :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_Trilat%C3%A9rale
    Site officiel :
    http://trilateral.org/

    Bref !
    Le CFR décide ce qui est bon pour les usa, à l’occasion des réunions annuelles du groupe Bilderberg les membres étasuniens avancent leur « désidérata », avec l’I.I.S.S. orchestrent les campagnes médiatiques mondiales, et enfin les membres us de la Trilatérale (en majorité des CFR) orientent le travail de cette dernière.
    Le gouvernement mondial est déjà en place !

    Coup de gueule de Mario Borghezio MEP (Lega Nord) dénonce le fait qu’il est anormal que les 3 prétendants à la présidence de l’Europe soient tous des membres de la Commission Trilatérale ou du Groupe Bilderberg, de Rockefeller :
    http://www.dailymotion.com/video/xb5801_3-pretendants-rockefeller-a-la-pres_news

    Maintenant, l’information peut permettre de prendre conscience.
    Mais il faut le vouloir….

  • Jomalix

    Il est évident que nous ne sommes pas en démocratie mais dans une sorte d’aristocratie élective. On élit nos maîtres et après ils font ce qu’ils veulent et on laisse faire…
    Le documentaire « J’ai pas voté » parle bien de tout ça.
    Y’a qu’à voir le référendum de 2005 qui a été bafoué ou encore les promesses de campagne de Hollande qui ont disparu dans la nature, comme le rappelle avec humour cette vidéo :
    https://http://www.youtube.com/watch?v=Jt_pFpVDdfI&feature=youtu.be

  • Je confirme: nous ne sommes pas en démocratie, mais dans un système largement corrompu, depuis le bas niveau (maires) jusqu’au sommet. J’en ai eu la preuve dans mon propre village, et nous savons tous ce qu’il se passe au sommet. Enfin… une toute petite partie sans doute !

    • Nez

      Je suis d’accord avec vous, mais pense que c’est dans des petites structures que chacun peut le plus faire évoluer les choses et avoir plus de poids. Nous n’en aurons aucune sur les régions issues du nouveau découpage avec des intérêts parfois opposés. La volonté de casser les 36.000 communes françaises en mettant les décisions aux communautés de communes éloigne et dilue encore les responsabilités des élus. A chaque fois, il faut casser les petites structures au profit des grosses (fusions de régions, fusions d’entreprises … au prétexte d’économies d’échelles) … c’est par là qu’est facilité la mondialisation (en cassant toutes les entités qui pourraient faire résistance : familles, petites entreprises, collectivités locales).

  • Balou

    Les profiteurs de crise

    En France 180 entreprises font faillite chaque jour, 300 000 depuis 2008. Du malheur par millions mais aussi des profiteurs de crise. La multiplication des plans sociaux a engendré une véritable industrie de la faillite qui peut rapporter gros, très gros. À qui ? Comment ? On vous le dira dans le prochain LÀ-BAS HEBDO (n°7) jeudi 05 mars à 19 heures.

    Suite : http://la-bas.org/newsletter/les-profiteurs-de-crise