L’île volcanique au sud de Tokyo de plus en plus grande…

En Novembre 2013, une petite ile émergeait à 1000 kilomètres au sud de Tokyo, et quand on dit « petite », c’est un bout de terre de 200 mètres de diamètre, pas même un point sur une carte…

Cet îlot de 200 mètres de diamètre a émergé lors de l’éruption d’un volcan sous-marin, à 500 mètres au sud-sud-est de l’île inhabitée Nishinoshima, formant de nouvelles terres dans l’archipel Ogasawara…

Elle est encore fumante. Une nouvelle petite île a été découverte mercredi après-midi dans l’océan Pacifique, à un peu moins de mille kilomètres au sud de Tokyo, selon les images diffusées par les autorités japonaises. Cet îlot de 200 mètres de diamètre a émergé lors de l’éruption d’un volcan sous-marin, à 500 mètres au sud-sud-est de l’île inhabitée Nishinoshima, formant de nouvelles terres dans l’archipel Ogasawara, qui s’étend le long de la frontière des plaques tectoniques du Pacifique, le «cercle de feu». Article complet sur 20minutes

Un mois plus tard, elle avait déjà doublé de taille.En Novembre 2014, soit un an après son apparition, l’île de Nishinoshima mesurait 100 mètre de haut pour 400-500 mètres de diamètre, soit une taille multipliée par 8. Mais durant cette période, une seconde île est apparue à proximité, une île qui a rejoint Nishinoshima lui donnant encore plus d’ampleur, et cette dernière en deviendrait presque colossale…

https://www.youtube.com/watch?v=i_jJ5JNfiLk

L’ensemble mesure désormais 1.550 mètres d’est en ouest et 1.350 mètres du nord au sud et selon un responsable des garde-côtes cité par la chaîne de télévision publique NHK. Elle a des chances de s’étendre.

Trois cratères sont visibles sur les images tournées mercredi, dont deux crachent régulièrement de la lave, témoin d’une activité volcanique encore intense et qui a même tendance à s’accentuer. Le nuage de poussière s’élève en outre jusqu’à 2.000 mètres d’altitude, trois fois plus haut que le mois dernier, et retombe à une distance de plusieurs centaines de mètres du cratère d’origine.

Article en intégralité sur Weekend.levif.be

 

3 commentaires