Les films d’exécution des otages de l’Etat Islamique sont-ils « made in Hollywood » ?

La qualité « cinématographique » des films d’exécution des otages de l’Etat Islamique, les techniques et le matériel employé, soulèvent de nombreuses questions sur les professionnels qui les ont réalisé…

Le cinéma est l’un des arts les plus difficiles et compliqués sur le plan mondial. En effet, cet art ne nécessite pas seulement la présence d’un bon metteur en scène, ou d’un photographe compétent. Il nécessite aussi le choix du bon moment de la prise des images ainsi qu’un grand professionnalisme dans le montage.

Bref, plusieurs parties dans le monde, même dotées de grands fonds, sont incapables de produire des films de haute qualité. Et comme exemple sur ce fait, observons l’expérience de Media city des Emirats Arabes Unis, qui n’a réussi  à produire aucun film qu’on peut qualifier de professionnel ou qui pourrait être comparé à ceux d’Hollywood.

Tout ce qui a été cité suscite une question essentielle : comment «Daech» est-il parvenu à produire ce nombre de films de qualité et marqués de professionnalisme?


Pour comprendre ce qu’on veut dire par le terme professionnel, on peut observer la vidéo relative au meurtre du pilote jordanien Moaz Kassassba, pour saisir la question de laquelle on parle.

En effet, «Daech» a réussi, durant une période limitée, à prouver sa capacité sur le plan médiatique. Ce mouvement takfiriste, pionnier en matière de décapitation, et de meurtre avec des «méthodes spectaculaires», a recouru à plusieurs reprises à filmer des vidéos dirigées vers un public précis, et avec un professionnalisme marquant.

Selon plusieurs rapports, le nombre des metteurs en scène de ces vidéos est limité. Certains sont même connus par leurs noms. Ahmad Abou Samra en est un exemple. C’est un Egyptien, qui résidait aux Etats-Unis avant de décider d’adhérer à «Daech» et de devenir le metteur en scène de ce groupe.

Cependant, le nom de cet homme provoque plusieurs interrogations. Ce n’était pas un metteur en scène connu dans le passé ou tellement connu dans le domaine. Il n’a même pas étudié le septième art, mais plutôt l’histoire ou la Géographie. Pour cette raison, évoquer son nom ressemble au jet de la poudre aux  yeux. Son nom cité dans plusieurs medias internationaux confirme qu’on voulait le rendre célèbre, lui, dont la seule caractéristique est qu’il vivait à Boston !!!

En d’autres termes, un tel homme, même supposé être expert en la matière, est incapable de produire des films tels que ceux du meurtre de Kassasba ou de la décapitation des Coptes égyptiens, ces films hollywoodiens par excellence.

C’est là qu’une question se pose : comment estimons-nous que ce film est hollywoodien? Dans le domaine de la profession, tout critique d’art peut facilement remarquer le découpage professionnel des scènes. La durée de ces dernières est limitée à plusieurs minutes, sur fond de musique, comme si le film était la promotion d’une série ou d’un film occidental, hollywoodien.

La capitale du cinéma est connue par ce type de publicité, où l’on montre des scènes d’un film dans une tentative d’attirer l’attention du public pour qu’il entre au cinéma afin de voir le film. «Daech» a utilisé la même  méthode, sachant que cette dernière n’estLes films criminels de «Daech» et la similitude avec les films américains. point facile, surtout pour une organisation connue par son mépris pour tous les arts et qui tue tous ceux qui juste y pensent.

Bien sûr, plusieurs diront que cette organisation a perçu  l’importance de la propagande et de la guerre médiatique. Mais même si c’était vrai, il est difficile de fonder un système doté de telles hautes technologies dans le cas d’une organisation n’ayant pas une structure essentielle et permanente.

En d’autres termes, pour parvenir à produire de tels films, on a besoin de cameras sophistiquées, de photographes professionnels, de metteurs en scène compétents et des experts en matière de montage. Sinon, on ne pourrait produire de tels films, même en rêve.

Dans le même contexte, on peut constater en observant les deux films sur la mort de Kassassba et la décapitation  des coptes, que le professionnalisme est plus marquant  dans le premier. Là, la camera était fixe et captait les images avec un grand professionnalisme. Comme on l’a signalé, ce fait nécessite un photographe expert, non un simple militant ou un nouveau diplômé.

Cependant, comment «Daech» a-t-il pu recruter des photographes, des metteurs en scène et des experts de montage dotés de tel professionnalisme et expertises dans une durée assez courte, environ 4 ans, durant lesquelles l’organisation menait des guerres, tuait et détruisait?  Pour répondre à cette question il faut chercher ailleurs. Supposons par exemple qu’une organisation est entrainée et utilisée par l’occident (Europe et les Etats-Unis), pour exécuter les plans de l’occident. On doit alors présenter cette organisation comme étant un monstre hideux, terrifiant et recourir par la suite à l’arme la plus efficace: les medias. Pour cette raison, on a besoin des expertises artistiques des occidentaux, notamment dans le domaine du cinéma.

D’ailleurs, le cinéma hollywoodien est le plus important dans le monde dans le domaine des effets, du montage et d’autres questions techniques.

Par-là, poursuivons la même analyse: qu’en est-il si Hollywood, ses metteurs en scène et ses producteurs, ont exploité leurs capacités au service de cette organisation pour réaliser les objectifs américains? Pour quelle raison faire avancer un homme condamné à la mort vers sa fin? Pour quelle raison le brule-t-on? Pour quelle raison utiliser les techniques du montage, de la photographie et attirer l’attention sur des angles de prise de vue pour montrer l’atrocité  du châtiment? À toute ces questions, une seule réponse: l’influence de Hollywood.

Le mot clé à ce propos signifie que tout film ayant l’effet hollywoodien est prisé par le grand public. Il récolte même des millions, juste pour avoir été qualifié de tel.

Bref et selon la même théorie, Hollywood avancerait ses services à «Daech» était-ce directement ou par l’intermédiaire de metteurs en scène éminents ou dans le cadre des services de renseignements. Le résultat est clair. Flagrant.

Il suffit de se rappeler du film (Wag the Dog) produit en 1997, joué par Robert Deneiro et Dustin Hofman, pour comprendre comment Hollywood est en mesure de créer une révolution, des héros, des criminels et des meurtriers.

C’est ainsi que l’on peut comprendre l’importance  de «Daech» pour Hollywood et vice-versa.

Cette théorie peut être vraie, ou presque, mais dans les deux cas, nul observateur (pas nécessairement un critique d’art ou un professionnel), ne peut qu’avoir l’attention attirée par la similitude entre les films de «Daech» et les films américains, du point de vue filmage, vitesse de la camera et des scènes ou de la présentation. Ce constat ne nécessite point du professionnalisme. Juste un peu d’attention et de clairvoyance.

En fin de compte, on peut déduire que «Daech» est un produit hollywoodien, Hollywood est américain et ainsi la question est claire et ne nécessite pas beaucoup d’interprétation.

Source: Al-Ahednews

16 commentaires

  • rouletabille rouletabille

    Comme les TOYOTA aussi.
    Ils ont des satellites qui photographient des plaques d’immatriculations ,QUI achètent leurs pétroles,les banques ?
    Créer le satanisme partout ,est ce la main de Dieu ou la main du Diable hahahahahahahh.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • oli

    Drôle d’article…
    Vous savez les gars, le monde de l’audiovisuel et du cinéma ont énormément évolué ces dernières années; avec un peu de matos (10 fois moins couteux qu’il y a 10/15 ans), on peut obtenir des résultats vraiment très pro. Pareil côté montage et post-prod, on peut faire des choses très propres avec relativement peu de moyens aujourd’hui. D’ailleurs, même des étudiants, un peu équipés et un minimum doués, arrivent à faire des choses très très pro.
    Après QUID des vidéos évoquées sur leurs auteurs réels, c’est une autre question, mais de nos jours, n’importe qui d’un peu débrouillard peu faire de la vidéo de qualité.

    • 108

      N’importe qui ?
      De belles images n’est pas synonyme de bons films ^^ ;)

      • Darkos

        Non mais faut juste arrêter une minute, regarder les étudiants des écoles de cinéma ou d’arts ils font 10 fois mieux, les mecs de daesh ça fait 4 ans qu’ils font des vidéos, un simple ordinateur et une bonne caméra et vous faites un truc de professionnel avec le temps. Je me demande si vous avez touché à un logiciel vidéo… quand je lis  » la camera était fixe et captait les images avec un grand professionnalisme. Comme on l’a signalé, ce fait nécessite un photographe expert, non un simple militant ou un nouveau diplômé. » OULALALALA UNE CAMERA FIXE MAIS BON DIEU LES MECS ONT INVENTES LE TREPIED !!!!!!

        Sérieusement faut arreter de voir les américains partout vous en devenez vraiment ridicules…

  • whackangel

    En fait ce que je ne comprend vraiment pas c’est « quel est l’intérêt de faire des ‘bons’ films, à part soulever ce genre de questions ? »

  • fliouguer

    Une explication possible de ce qui se passe :
    « L’islamisme en France et en Europe.

    Tout a été fait pour pousser à accroître les populations de l’Islam en Europe, en Allemagne, en France.
    Pour quel but : effacer la Chrétienté.
    Par qui : ceux qui ont intérêt à faire perdurer le système matérialiste, parce qu’ils lui ont voué un culte jusqu’à la mort.
    C’est bien le combat de la Lumière sur l’ombre, le combat du Plan divin contre le plan des hommes.
    L’islamisme est lié à la cause matérialiste par sa volonté et capacité d’endoctrinement qui n’a rien à voir avec la liberté de l’âme, mais la matérialisation, l’instrumentalisation d’un groupe conquérant. Rien à voir avec le Christianisme qui n’impose pas, mais se vit par la Foi, la liberté intérieure, la Vérité du Cœur.
    C’est un combat de religions obsolètes et dégradées qui n’a jamais cessé et se conclut là, en cette fin de civilisation des Poissons, désignée comme l’époque du dernier combat.
    Celui qui Obéit à la Juste Loi : le Plan divin pour tous, est sauvé. …
    Ceux qui font le jeu de l’islam radical font le jeu de la mort de tous.
    Nous ne sommes pas pour l’invasion des Peuples du Sud en Europe.
    Cela ne peut mener qu’au chaos.
    Il faut savoir défendre le centre, l’histoire (son Peuple, ses Racines), le but.
    Celui qui n’a pas de but n’a pas d’existence. » Clefsdufutur-24.02.2015-

    • whackangel

      Sur un plan purement théologique, je ne suis pas d’accord. Les musulmans et les chrétiens ont beaucoup plus de rapports entre eux qu’avec les juifs, et pour simple exemple, je citerai le statut du Christ et de Marie : ils sont considérés comme des Grands dans le Coran, et dénigrés jusqu’à la moelle dans les textes judéo-talmudiques.
      De toutes façons, le Christ n’a pas dit que tout se passerait bien dans le meilleur des mondes pour ceux qui déciderait de le suivre. Je pense par contre que nous sommes pris dans le feu du conflit séculaire qui opposent juifs et musulmans, en plus du fait que la force de la communauté chrétienne se délite toujours un peu plus. Parler de l’aspect conquérant de l’Islam et le critiquer pour ça, c’est renier les horreurs de la chrétienté au cours de l’Histoire et pendant la « conquête » des Amériques. On ne peut pas comparer, chaque religion possède son histoire, ses défauts, ses manquements, et je refuse de croire qu’une majorité de musulmans soient pour une annihilation des autres peuples ou des autres religions. Avant de mettre tous les musulmans dans le même panier de « l’Islam radical », demandez-vous si vous critiqueriez de la même façon tous les chrétiens parce que certains parmi eux ont commis des atrocités au nom de Dieu et du Christ ? Jugeriez-vous tous les prêtres de pédophiles parce que quelques-uns sont tombés dans ce vice ? Jugeriez-vous toute l’humanité parce que quelques êtres sont des vipères ?

      • fliouguer

        Que dire? Il y a des prêtres de pédophiles, des chrétiens égoïstes, des croisés violents … etc., et il y a des personnes qui viennent de ces pays qui ont inné toutes les qualités chrétiennes, qui ne pensent qu’a aider les autres, à faire le bien, j’en connais et c’est tellement agréable. Quand à comparer les religions ce n’est pas mon rayon et je ne peux que relever que le Christianisme ne s’impose pas (ou alors c’est une dérive à fin personnelle). Je prends ce texte comme source de réflexion car j’aime bien ce qui murit dans nos pensées au gré de nos expériences et de notre recherche. Pour avoir une réponse plus consistante il faut suivre l’auteur un certain temps en essayant de comprendre par le ressenti. Parce-que le mental ne nous mènera que dans de terrains connus et l’on ne découvrira rien et n’apprendront ni ne comprendront rien et ne pourrons rien résoudre.

  • Un peu sceptique quand même ! Vous devriez voir ce que je suis en mesure de faire avec 2 ou 3 caméras HD à 250 euros ( 100 en occase sur e-bay ), un adaptateur son à 175 euros, un bon micro séparé, un ordinateur à 500 euros et un logiciel de montage multi caméra ( Cyber Link Power Director 13 ) à 100 euros. La synchro est super facile: on fait un clap comme au bon vieux temps !

  • Maverick Maverick

    Je ne pense pas non plus qu’il faille être un gros studio d’Hollywood pour créer une vidéo, un bon vidéaste indépendant tout au plus … Et même si elle est tout juste « passable » au niveau de la qualité, l’objectif de terroriser les décérébrés qui regardent CNN ou BFM sera largement atteint dés la première annonce (scoop! actualité brûlante! nous avons des images, nous vous retrouvons tout de suite après une page de publicité ). Ces vidéos ne veulent rien dire, elles sont « officielles », ou présentées comme telles, donc ont toutes les chances d’être de la propagande : pour faire peur, diversion, justifier une guerre de plus …

  • 108

    Un petit détail: les tenues.

    ici à guantanamo:

    là Daesh:

    pure coïncidence surement ^^

  • melany

    Pour pas trop cher, Adobe master collection CS 4 offre non seulement after effect (Banc de montage pro) mais également un bon nombre de logiciels de traitement d’images et du son… C’est très très facile de créer un film….