Tique, pique et la mort après 11 jours !!

Avec un nom pareil, « Bourbon » pas étonnant que cela vienne des USA !!

En effet, c’est le nom du tout nouveau venu au panthéon des virus. Découvert récemment par les autorités sanitaires US, ne parvenant pas à trouver le coupable, ce sont les analyses sanguines qui ayant mis plusieurs mois on finit par amener cette découverte. Voici l’article :

Les autorités sanitaires américaines ont annoncé vendredi la découverte d’un nouveau virus qui serait responsable du décès d’un homme, par ailleurs en bonne santé, dans l’État américain du Kansas au printemps 2014.

Le virus baptisé « Bourbon » du nom du comté où vivait le patient, fait partie d’un groupe de virus appelés thogotovirus, ont précisé les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). C’est la première fois qu’un virus de cette famille a causé une maladie mortelle chez un humain aux Etats-Unis, et seulement le huitième cas connu d’infection par un thogotovirus qui provoque des symptômes chez des personnes.

Mordu de multiples fois par des tiques avant de mourir
Dans la mesure où des virus de ce groupe d’agents viraux (thogotovirus) ont été liés à des tiques ou des moustiques dans certaines parties d’Europe, d’Asie et d’Afrique, le virus « Bourbon » pourrait aussi se propager par des tiques ou d’autres insectes. L’homme en question était âgé de plus de 50 ans et il avait été mordu de multiples fois par des tiques dans les jours avant de tomber malade, indiquent les CDC. C’est le seul cas connu.

Le virus est nouveau
Les résultats de nombreux tests pour un grand nombre de maladies infectieuses étant négatifs, un échantillon de sang du malade a été envoyé à un laboratoire des CDC pour des analyses supplémentaires. Les tests initiaux ont détecté la présence d’un virus non-identifié. Les chercheurs des CDC ont déterminé qu’il s’agissait d’un nouveau virus, après avoir utilisé une technologie moléculaire avancée de détection (AMD).
Ses reins ne fonctionnaient plus et il ne pouvait plus respirer
Les médecins qui ont soigné l’homme dans le Kansas ont trouvé une tique pleine de sang accrochée sur son épaule. Il est tombé malade quelques jours après avec de la fièvre et des maux de tête, selon l’étude publiée dans la revue des maladies infectieuses émergentes des CDC (Emerging Infectious Diseases journal).
Malgré la prise d’antibiotiques, son état s’est aggravé, notamment ses fonctions rénales. Il ne pouvait pas non plus respirer de lui-même. Il est décédé onze jours après l’apparition des symptômes.

Source RTL-Info.be2432519600000578-0-image-a-8_1419132834893

22 commentaires

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Après recherches pour plus de précisions sur ce virus, je viens de trouvé que bien que la victime est issue du Comté de Bourbon, d’où le nom donné au virus, il s’est avéré qu’il avait depuis 2013 l’habitude de séjourner et de se balader dans le Comté de Commanche jouxtant l’état de Oregon. Cette même région est pour des raisons encore inexplicables sinon le gaz de schiste, en proie à de très nombreux séismes.
    Les plaines de ces deux états renferment pétrole, gaz, et des dolines (sel), terre d’alluvions après le Quaternaire.
    Ce qui pourrait nous mettre, une fois de plus, face à un nouveau Paléovirus !

  • 108

    Encore un truc qui sort des labos ou bien la faute à « pas de chance » ?

    • Eaglefeather Eaglefeather

      Tout ne sort pas nécessairement des labos bobo !

      Il y a actuellement un échange de donnée sur le sujet, entre américains, les russes et un consortium européen concernant des joyeusetés du genre, découvertes sur une carcasse de mammouth découverte en Sibérie, il y a quelques +/- 3ans.

      Çà c’est pour la partie bestioles fossiles, maintenant il y a aussi la partie géologique, et là on est pas non plus en reste de joyeusetés du genre. D’innombrables exploitations minières notamment à ciel ouvert sont principalement situées en Afrique (plus grande surface d’anciennes terres, émergées). Bon nombre de ces petites plaies des premiers âges géologiques se retrouvent ainsi subitement à nouveau à l’air libre après un long très long sommeil. Heureusement que notre air (pollution) ne leur convient pas, car depuis longtemps il n’y aurait plus personne sur la planète.

      • 108

        Je n’en doute pas.
        La faute à « pas de chance » est quand même de notre faute, directement quand ça sort d’un labo, indirectement parce qu’on exploite à outrance nos richesses ou bien par excès de curiosité ;)

  • Emy Emy

    les tiques sont dangereux, un seul tique te pique ça te fait un petit bouton, ça fait très mal ça donne de la fièvre
    si c’est le bras ou la jambe tu ne peux pas faire grand chose avec.
    donc plusieurs qui te piquent c’est sur que ce n’est pas vraiment bon.
    ça ne m’étonne pas qu’il soit mort.

  • Oui, il faut faire attention à son origine donc à sa qualité, mais on peu le fabriquer soi-même,le saviez-vous ?

    pourquoi il est interdit ? d’abord il n’est pas franchement interdit, simplement assez difficile à trouver, mais aussi parce qu’il ferait concurrence aux labos tant il est efficace dans de multiples cas. si je devais les citer tous la page n’y suffirait pas… il peut servir en externe et en interne, mais il faut savoir comment faire.

  • Bardamu

    Rappel aux amis de la bergerie :

    Les tiques sont seulement dangereux quand on sait pas les enlever et qu’on arrache la tête avec. Pour les enlever correctement sans qu’ils vous injecte de saloperies, il faut utiliser une pince tire-tiques, vendues en pharmacie ou même chez le véto.

    • Emy Emy

      oui il y a la technique pour enlever le tique mais dés qu’une tique te pique tu es foutu s’il a le temps de se gonfler avec du sang là ça fait plus mal.

  • Et tourner dans le bon sens http://sante.lefigaro.fr/sante/maladie/maladie-lyme/comment-retirer-tique

    La pince ne coûte vraiment pas cher, à avoir dans sa pharmacie.

    Quand on commande là, biocolloidal.fr on reçoit aussi une feuille avec tous les dosages et les explications.