Zakharchenko convoque une réunion d’urgence pour discuter de la violation du cessez-le-feu par Kiev…

La version de l’armée de Novorussia

Le dirigeant de la République populaire de Donetsk (RPD), Alexander Zakharchenko, a convoqué une réunion d’urgence dimanche pour discuter de la violation de régime du cessez-le-feu par les forces de Kiev dans le Donbass, selon le chef adjoint de la milice de la RPD.
«Le chef de la République populaire de Donetsk, Alexander Zakharchenko, a convoqué une réunion d’urgence pour discuter des développements en cours», a déclaré Eduard Basurin [adjoint du ministre de la Défense de la RPD, porte-parole de la RPD].

Selon Eduard Basurin, à 02h00 (14 Février, 23h00 GMT) des groupes armés de militants de Kiev ont ouvert le feu dans la ville de Debaltsevo sur les positions de la RPL et la RPD.

«Afin d’éviter des pertes civiles, les unités de la RPD ciblent l’armement ennemi», a déclaré Basurin.

«Les unités des forces armées de la RPD sont contraintes d’ouvrir un feu sélectif pour contrecarrer les attaques des nationalistes et des saboteurs de Kiev», a expliqué le chef adjoint de la milice de la RPD Eduard Basurin, en ajoutant que les troupes de Kiev continuent de violer le-cessez-le-feu dans la zone de Debaltsevo à l’est de l’Ukraine.

Traduit par Dominique, relu par jj pour le Saker Francophone

La version de Kiev

Les troupes ukrainiennes visées à 60 reprises depuis l’entrée en vigueur du cessez-le-feu

Les positions ukrainiennes ont été visées à 60 reprises depuis l’entrée en vigueur du cessez-le-feu dans l’Est rebelle de l’Ukraine, a annoncé dimanche un porte-parole militaire ukrainien.

«Les soldats ukrainiens n’utilisent pas leur artillerie»

«Des groupes armés ont visé nos troupes à 60 reprises avec tous types d’arme, y compris des (lance-roquettes multiples) Grad», a déclaré Anatoli Stelmakh, qui a précisé que la ville stratégique de Debaltseve était «le point le plus chaud» depuis le début de la trêve à 22 heures.

Il a ajouté que les combattants séparatistes avaient tenté à trois reprises de s’emparer du village de Tchornoukhine, situé à cinq kilomètres à l’est de Debaltseve, mais en avaient été à chaque fois repoussés. «Les soldats ukrainiens n’utilisent pas leur artillerie et se contentent de répondre aux attaques ennemies», a complété Anatoli Stelmakh.

Malgré ces attaques, dirigeants séparatistes et autorités ukrainiennes maintiennent que le cessez-le-feu est globalement respecté dans l’est de l’Ukraine, aucune nouvelle victime civile ou militaire n’ayant par ailleurs été à déplorer depuis la mort dans des bombardements de deux civils dans la région de Lougansk, juste après l’entrée en vigueur de la trêve.

Source 20Minutes

28 commentaires