Les forces ukrainiennes posent des mines dans les infrastructures civiles de Debaltsevo

Nouvelles du front communiquées par Eduard Basurin, commandant adjoint au ministère de la Défense de la RPD.. (note: ces infos sont pour le 8 février)

Le chaudron de debaltsevo

 

Eduard Basurin

Hier, les forces de la République populaire de Donetsk ont poursuivi leurs opérations défensives le long de la ligne de contact.Les combats les plus intenses se sont déroulés à la périphérie de Debaltsevo, où l’ennemi fait des efforts désespérés pour desserrer l’encerclement et reprendre les localités abandonnées auparavant.

Au cours des combats des dernières 24 heures sur l’ensemble du front, la RPD a perdu un tank BMP, un tank SAU, trois mortiers ; 11 soldats ont été tués et 29 blessés.

Selon les informations obtenues aujourd’hui en interrogeant deux prisonniers de guerre ukrainiens de la 25e brigade, capturés à la périphérie de Chernukhino, le commandement ukrainien a ordonné de miner les infrastructures ferroviaires de Debaltsevo. L’objectif est d’empêcher le rétablissement de la connexion ferroviaire entre les Républiques de Donetsk et de Lougansk après la retraite vers Artemovsk des troupes ukrainiennes fuyant le chaudron. Les locomotives, les trains de marchandises, les aiguillages de la gare de Debaltsevo–Sortirovochnaya, les dépôts de locomotives, les centres de contrôle du trafic sont minés, ainsi que la zone administrative du terminal de Debaltsevo.

En outre, selon ces prisonniers de guerre, les stations de pompage et les postes électriques de Debaltsevo ont déjà été minés vendredi.

Par conséquent, Kiev a déjà tout mis en œuvre pour détruire la ville après le départ de ses troupes.

Pendant les combats d’aujourd’hui la RPD avait complètement investi Kalinovka et Redkodub, abandonnées par les forces ukrainiennes.

Les opérations militaires pour repousser les contre-attaques se poursuivent à Chernukhino.

Dans la matinée du 8 février, la RPD avait conquis une hauteur stratégique, à 2 km au Nord-Ouest du village de Lozovoy, ce qui a amélioré l’interception de l’approvisionnement du groupe de soldats ukrainiens coincés dans le chaudron de Debaltsevo.

Deux contre-attaques des Forces armées ukrainiennes (FAU) pour reprendre le contrôle de cette hauteur ont échoué, non sans lourdes pertes en hommes et en matériel.

Sur le front de Donetsk, les forces de sécurité ukrainiennes ont continué d’attaquer avec des batteries Smerch et Grad, soutenues par des pièces d’artillerie de gros calibre. Elles ont opéré:

4 frappes sur les quartiers résidentiels de Donetsk,
21 frappes sur les banlieues Donetsk,
7 frappes sur l’aéroport de Donetsk,
et des frappes sur Peski, Vesëloye et Spartak.

Sur le front de Marioupol :

Les FAU [Forces armées ukrainiennes] ont maintenu les positions de la milice de la RPD sous un tir nourri.

21 véhicules blindés ukrainiens sont arrivés à la périphérie Est de Marioupol.

La concentration de troupes supplémentaires à cet endroit est le signe qu’une attaque sur les lignes défensives est imminente à Novo-Azovsk.

Les pertes des forces de sécurité ukrainiennes pour la journée d’hier sont les suivantes :

11 tanks (8 détruits, 3 capturés), 9 pièces d’artillerie, 6 BMP et BTR (3 détruits, 2 capturés), 11 véhicules, et 45 soldats.

Au total, pendant les opérations militaires des 22 derniers jours, l’ennemi a perdu:

3 avions, 1 hélicoptère, 168 chars, 133 BMP, BTR, MTLB, 124 pièces d’artillerie, 94 véhicules, 2 056 personnes ont été tuées.

Les frappes sur les zones peuplées de la République ont fait des victimes civiles.

Hier, deux personnes ont été tuées: une à Donetsk, une à Makeevka, et neuf ont été blessées : huit à Donetsk et une à Makeevka.

A Donetsk dans le district Petrovsky, deux personnes ont été tuées à Leninski, deux à Kuibyshevsky et une à Kievsky.

La frappe sur Kievsky a touché un magasin du 7e quartier, mais on pense que c’était l’arrêt de bus qui était visé.

Les tirs d’artillerie ont provoqué neuf incendies. Deux services d’urgence ont été ciblés par l’ennemi, alors qu’ils se précipitaient pour éteindre le feu : un à Donetsk, et l’autre à Makeevka.

Source FortRuss

Note de Kristina Rus, traductrice du texte russe:

Il y a des rumeurs sur un mystérieux blackout des informations en provenance du front par la milice. Ce bulletin d’information provient directement d’un officiel du ministère de la Défense de la RPD, mais on pense que les Force armées de Novorussie préparent quelque chose et ne veulent pas laisser filtrer trop d’informations pour le moment…

Traduit du russe à l’anglais par Kristina Rus

Traduit de l’anglais par Dominique, relu par jj pour le Saker Francophone

 

 

4 commentaires