40 millions de litres de pétrole brut recouvrent toujours le plancher de l’océan dans le golf du Mexique après l’accident Deepwater en 2010

Deepwater… Les fuites n’ont jamais cessé, mais il fallait bien que le monde parle d’autre chose, et que la gestion de la catastrophe par les Etats-Unis soit un peu oubliée. Alors pour le petit rappel:

Deepwater_Horizon_offshore_drilling_unit_on_fire

Près de 40 millions de litres de pétrole brut issus de la marée noire de Deepwater Horizon deepwater_petrole_fond_oceanen 2010 ont été retrouvé dernièrement dans les sédiments océaniques du golfe du Mexique, à environ 100 kilomètres au sud du delta du Mississippi. 

Pour retrouver cette nappe cachée de l’oeil nu l’équipe de scientifiques a utilisé la mesure au carbone 14, un isotope radioactif naturel, pour cartographier les sédiments déposés au fond du golfe. En effet l’huile de pétrole ne contient pas de carbone 14, les zones où le pétrole s’est déposé se distingue donc aisément.

Cette quantité massive de pétrole recouvre une superficie de plus de 2000 km2 km au large de la côte sud-est du delta du Mississippi. L’équipe de recherche a publié ses résultats dans la revue « Environmental Science and Technology ».  Jeff Chanton, professeur à l’Université de Floride confirme que cette découverte a aujourd’hui de graves implications pour la vie marine et la santé du golfe. 

Les chercheurs affirment que le pétrole enfoui dans les sédiments océaniques y restera encore pour une longue période.Le pétrole se trouve sous la forme de micro billes ou de grosses gouttes mélangés au sable. Il est possible que les produits dispersants utilisés pour lutter contre la marée noire aient contribué à ce phénomène.

Article complet sur Naturealerte.blogspot.fr

 

12 commentaires