La preuve que « tout va bien »: IBM va licencier 110 000 employés à travers la planète!

Mise à jour: Rectification et explications

Vlan! 110 000 emplois en moins pour la même société! Et à part cela, on nous dit que « tout va presque bien »….

IBMSelon Forbes, les résultats décevants d’IBM vont pousser l’entreprise à enclencher une vaste restructuration, entraînant le licenciement de 26 % de ses effectifs dans le monde.

Il s’appelle le projet Chrome mais c’est plutôt une chape de plomb qui s’apprêterait à tomber sur les salariés d’IBM. Selon Robert Cringely, un blogueur respecté de la Silicon Valley écrivant dans Forbes, IBM va licencier environ un quart de ses effectifs dans le monde. L’annonce doit tomber dans le courant de la semaine et concernerait toutes les implantations de Big Blue. Les activités mainframe et stockage seraient particulièrement concernées.

Après ce qui s’annonce comme la coupe la plus importante de l’histoire de Big Blue (plus de 110 000 employés environ seraient licenciés), la direction de l’entreprise programmerait une réorganisation massive, autour des activités dites CAMSS (Cloud, Analytics, Mobile, Social et Sécurité), pesant aujourd’hui 27 % de l’activité totale. Pour Robert Cringely, ce plan est « purement comptable ». Selon lui, le projet Chrome n’est là que pour embellir les résultats trimestriels de la firme pendant quelques trimestres. Et d’affirmer que l’activité outsourcing du géant américain perd un client de la taille de Lufthansa (un contrat récemment remporté par Big Blue) toutes les six semaines.

Chez IBM France, radio moquette est silencieuse

Les récents résultats trimestriels de la firme témoignent des difficultés de Big Blue dans sa transition vers le Cloud. Au quatrième trimestre, IBM a publié un chiffre d’affaires de 24,1 milliards de dollars, en recul de 13 % par rapport à l’année précédente (- 2 % seulement si on ne exclut les activités cédées). Et ce, même si le chiffre d’affaires Cloud progresse de 60 % ! Cela fait désormais 11 trimestres que Big Blue n’a plus affiché de croissance.

Source et fin de l’article sur Silicon.fr

Une mise à jour importante puisque IBM a réfuté un tel plan social. L’ensemble des médias se sont fait piéger par cette rumeur, comme par exemple Numérama, BFMtv, ZDnet, Clubic, etc… Donc désolé pour cette fausse information. Mais il ne faut pas pour autant s’arrêter là, car ce genre de rumeurs sont généralement lancées dans des buts bien précis, entre autres raisons possibles, pour jouer sur cors des actions des entreprises. Une question se pose donc sur cette rumeur infondée: À qui profite le crime?

Au cours du week-end, dans une répétition de rumeurs largement répandues l’an dernier, Forbes a rapporté ‘au sujet du projet Chrome, une réorganisation corporative massive pour IBM qui verrait Big Blue l’abattage de plus d’un quart de son personnel – en termes réels ce qui signifie plus de 110 000 employés , dès la semaine prochaine. Les stocks ont bondi de plus d’IBM sur ce «grand» nouvelles … et puis, la déception a commencé comme « la plus grande restructuration de l’entreprise dans l’histoire » a été refusée par la société …
« IBM ne commente pas les rumeurs, même ridicules ou sans fondement », a déclaré un porte-parole. « Si quelqu’un avait vérifié l’information facilement disponible de nos états de revenus publics, ou avait simplement demandé de nous, ils sauraient que IBM a déjà annoncé la société vient de prendre une charge 600 millions de dollars effectif rééquilibrage. Cela équivaut à plusieurs milliers de personnes « , une petite fraction de ce qui a été rapporté.

Source: Zerohedge

Merci à Fildefer et Voltigeur

12 commentaires

  • laspirateur

    On le sait d’avance que 2015 va être à chier économiquement! No futur, no return!

    • voltigeur voltigeur

      Au cours du week-end, dans une répétition de rumeurs largement répandues l’an dernier, Forbes a rapporté ‘au sujet du projet Chrome, une réorganisation corporative massive pour IBM qui verrait Big Blue l’abattage de plus d’un quart de son personnel – en termes réels ce qui signifie plus de 110 000 employés , dès la semaine prochaine. Les stocks ont bondi de plus d’IBM sur ce «grand» nouvelles … et puis, la déception a commencé comme « la plus grande restructuration de l’entreprise dans l’histoire » a été refusée par la société …
      « IBM ne commente pas les rumeurs, même ridicules ou sans fondement », a déclaré un porte-parole. « Si quelqu’un avait vérifié l’information facilement disponible de nos états de revenus publics, ou avait simplement demandé de nous, ils sauraient que IBM a déjà annoncé la société vient de prendre une charge 600 millions de dollars effectif rééquilibrage. Cela équivaut à plusieurs milliers de personnes « , une petite fraction de ce qui a été rapporté.

      • rouletabille rouletabille

        Je ne vous comprends plus du tout ..
        je vous cite
         » (110 000 employés à l’ABATAGE ?.????)
        hahahaahahahahahahaahazh
        c’est engager des gens qu’il FAUT ????
        ÊTES VOUS DINGUES ?
        Le travail à travers des esclaves N’EST PLUS nécessaire et en + etre cons pour dire que c’est de l’abattage ceux qu’on libère d’une source de vie obligatoire en étant SERF du 1%.
        J’HALLUCINE ..
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • voltigeur voltigeur

        C’est une traduction gogole, et en plus c’est une rumeur
        Donc rien de vrai..

      • rouletabille rouletabille

        Cool
        Je croyais que t’alliais me demander comment survivre sans l’aumône du travail comme bénédiction ,.
        bisous ma belle
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

      • gnafron

        elle t’appelle « gogole » et toi tu répond « bisous » ???

        ben putain…

  • Zasttava

    A ajouter avec les suppressions d’emplois chez eBay et American Express… Mais attention, certains emplois « in-house » seraient juste externalisés, ce qui reviendrait à ne pas mettre au chômage tous les gens concernés.

    Mais bon, ça reste violent quand même, et surtout significatif de notre époque merveilleuse.