L’industrie du cuir de chien dénoncée …

C’est connu les pays asiatiques, ne sont pas un paradis pour les animaux. En cette fin d’année où nous avons échappés à moult catastrophes (pour l’instant) une petite pensée sur la condition animale dans ces pays. Attention à ne pas acheter des fourrures provenant d’Asie, il y a de grandes chances que ce soit du chien, du chat etc…

Un jeune Chinois circule à vélo sur le cuir de chiens viverrins, qui ressemblent à des ratons laveurs, mais qui font partie de la famille des canidés. «En Chine, il n’y a aucune sanction prévue pour tout ce qui est maltraitance animale», déplore l’organisation de protection des animaux PETA.

Les images sont insoutenables. Des chiens, petits comme grands, frisés ou pas, noirs ou blonds, sont frappés violemment avec un bâton et ensuite égorgés pour les vider de leur sang. Puis, on leur retire la peau. Bienvenue dans l’industrie chinoise du cuir de chien, dénoncée par l’organisation de protection des animaux PETA.

Cette «enquête inédite» a été réalisée par la section asiatique de l’organisation, qui a «réussi à s’introduire dans ces manufactures et à en rapporter des images», affirme Isabelle Goetz, porte-parole de PETA France (People for the Ethical Treatment of Animals), qui n’en dit pas plus sur les procédés employés «pour la sécurité des enquêteurs».

Les images que montre la vidéo rendue publique la semaine dernière ont été filmées en novembre. En plus des scènes brutales qu’on y voit, PETA rapporte avoir vu des chiens être «balancés dans l’eau bouillante» afin de «détacher la peau du corps» alors qu’ils étaient encore conscients.

L’organisation dénonce vivement le sort réservé à ces chiens, dont la peau servirait à fabriquer toutes sortes d’articles en cuir, comme des gants, des ceintures ou des sacoches. Le même traitement est aussi infligé à des chats, des lapins, des porcs et des agneaux, selon PETA.

«En Chine, il n’y a aucune sanction prévue pour tout ce qui est maltraitance animale», déplore Isabelle Goetz, qui estime qu’il est difficile d’évaluer l’ampleur du phénomène et à quel point cette industrie est structurée.

«Il est fort possible qu’il y ait des élevages clandestins», souligne-t-elle.

Dans la manufacture infiltrée par PETA, «un employé a dit à l’enquêteur qu’il y avait entre 100 et 200 chiens par jour qui subissaient ce qui se passe dans la vidéo […], mais ce jour-là, il y en avait environ 300», rapporte Mme Goetz.

Ce qui est certain, pour PETA, c’est qu’il s’agit d’une «industrie florissante, qui prend de l’ampleur en Chine», particulièrement dans la province de Jiangtsu, au nord de Shanghai. Le cuir de chien serait aussi prisé par les manufactures de la Thaïlande, du Cambodge et du Viêtnam.

Sur les marchés occidentaux

La Chine étant «l’un des pays qui exportent le plus de cuir au monde», le cuir de chien se retrouve lui aussi sur les marchés occidentaux, avance PETA sur la base de tests d’ADN. «Beaucoup d’enseignes, d’entreprises, [y] achètent du cuir à bas prix», dit Mme Goetz, qui dénonce l’absence de contrôle sur l’étiquetage.

«On ne peut pas savoir de quelle espèce il s’agit quand on achète du cuir. N’importe où dans le monde», dit-elle.

Le problème est le même que dans l’industrie de la fourrure, dit Isabelle Goetz. «Les capuches qu’on retrouve, en tout cas en Fran2012un-nouveau-paradigmece et sur les marchés européens et américains, souvent, ça peut être du chien en fait. Même si l’étiquette dit l’inverse.»

Selon PETA, dont la devise est que «les animaux ne sont pas faits pour être portés, ni mangés», les consommateurs du monde entier devraient tout simplement arrêter d’acheter du cuir, car même si une marque pouvait vraiment certifier la nature de son produit, Isabelle Goetz estime que «la souffrance reste la même».

http://www.lapresse.ca publié par 2012un-nouveau-paradigme

33 commentaires

  • .Mario-Bros.

    je ne dirait pas ce que je pense des Chinois juste qu’ils n’on strictement rien à envier aux Américain et je vous rappel qu’ils sont devenu les n° 1 …

    et même si on achète rien de chez eux les « honnêtes commerçants Français » (ndlr ha ha ha) importe de la Chine because : fric fric fric alors le mieux ? rien acheter du tout !

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    pas besoin d’aller en chine pour voir ce genre de délire OneVoice dénonçait la même chose il y a quelques années et ça ce passait chez nous, alors…. Chez nous on fait aussi bien que les chinois mais si c’est un chinois c’est pas bien vilain pas gentil saloperie de niakoué (ça a quand même du bon la délocalisation plus que jamais on peut dire c’est pas nouuuuuus même si en bout de chaine c’est Nous qui achète).
    Il ne faut pas oublier qu’en asie le chien se mange …. question de culture … nous on mange de la vache, animal sacrée en inde mais nous on est des occidentaux les gentil super héros.
    En dénonçant les actes de tortures sur les chiens l’article va forcement toucher une corde sensible et participer à la propagande anti-chinoise en créant une polémique stérile.
    Une vie est une Vie sans qu’une soit plus importante qu’une autre…. Base ignorée voir complètement rejetée de la majorité de nos contemporains.

    • voltigeur voltigeur

      Le but c’est d’inciter les gens à ne pas acheter, on
      ne peux pas aller contre ces cultures, ça fait des années
      que j’ai cessé d’écrire à l’ambassade chinoise, signer des pétitions,
      et regarder les vidéos horribles associées à ces pratiques.
      (entre nous ça arrange bien les pelletiers qui achètent, pour que de richissimes
      abruties puissent se pavaner).
      Tu as raison si on condamne les chinois! mais quand on connaît la rentabilité
      de ce commerce, le niveau de vie asiatique, on se rend à l’évidence.
      On ne fabrique pas, ce qui ne se vend pas!
      Alors plutôt que de condamner, on évite d’acheter tout ce qui
      est fourrure naturelle, et à notre niveau, ce sont les porte-clés, animaux
      miniatures, décorations de bonnets, manches etc.
      Quand à nos pratiques, elles sont tout aussi condamnables, mais vouloir toujours
      plus et moins cher, ça ne peut que déboucher sur ces horreurs..
      Elevage intensif, animaux maltraités, gavés d’antibiotiques, malsains,
      toxiques, car apeurés et stressés en permanence. A ce niveau, se nourrir
      de peur et de déchéance animale, est un concept non encore assimilé par les moutons,
      un jour peut être…
      Je suis d’accord avec toi, mais ne pas le dire est une atteinte à la vie.
      Certains ignorent tout, ils ne connaissent que les barquettes de super
      marché, sans se rendre compte de ce que ça cache.
      Les super discount où tout est à bas prix, dont les « gadgets tout doux »
      font un tabac.
      Leur horizon c’est « Nabila » « secret story » « face de bouc » et la pub,
      si c’est partagé sur les réseaux sociaux et qu’on en réveille qu’un!!
      ce sera toujours ça!..

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        je te rejoins sur pas mal de points mais je trouve la stigmatisation du chinois malsaine même si tu t’en doute je ne cautionne rien du marché de la fourrure.
        Pour moi surtout en ce qui concerne les jouets, gadgets .. les premier coupables sont les acheteurs qui sont les commanditaires indirectes de ces tortures.
        Après il y a le donneur d’ordre qui est bien souvent un bon blanco
        Donc le chinois se retrouve entre les deux car faire la même chose chez nous n’est pas politiquement correcte.

        Si on achète pas ça ne se vend pas et on arrête de le fabriquer (une autre base ;) )

        Il ne faut donc pas se tromper de coupables

        Un autre problème majeur l’homo modernus crétinus est complétement détaché du vivant au point qu’il ne prend m^me plus soin de son propre corps. L’éducation des enfants qui en découle engendre forcément des individus médiocres. Qui achètes sans se poser la moindre question et qui te répondent que c’est pas leur problème quand tu leur montres ce genre d’article.

        Par contre si on tue un animal pour ça chaire je trouve idiot de ne pas utiliser sa peau pour en faire du cuire (c’est toujours mieux que du pétrole qui tue plus avant pendant et après pour une durée de vie moindre) Actuellement le marché du cuire et de la viande sont 2 filières différentes et c’est là aussi que je trouve qu’il y a un problème.

      • paprika

        des blancos du Sentier ! si vous appelez ça, « blanco ». Quand on sait l’amour qui s’échange entre les chats, les chiens et les humains, j’ai mal au cœur.

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        j’ai pas ecrit juif j’ai ecrit blanc …..si je veux taper sur pleurnich land je fais de détour en général

      • paprika

        Je suis désespérée de voir ça…J’ai vu qq vidéos, j’ai écrit à l’ambassade. c’est ignoble.
        Je suis mauvaise conductrice mais je n’ai jamais tué ni chien, ni chat sur les routes. Ça me dégoûte de voir ces petits chéris animaux tués.

      • wozo

        Si tu es végétarienne je te comprends, triste de manger des animaux.

      • Planete bleu Planete bleu

        Il faut aussi évité d’acheter tout article comportant de la laine angora car elle provient à 90% de chine. En chine on arrache les poils des lapins alors qu’ils sont vivant. J’ai vu la vidéo, une horreur et les cris de douleurs de ces pauvres lapins me brise le coeur.

        http://www.ladepeche.fr/article/2013/11/28/1762954-video-lapins-tortures-chine-h-decide-arreter-production-angora.html

  • Michele

    c’est une horreur de voir ça, mais ils peuvent parler chez PETA, car ils feraient bien de balayer devant leur porte http://www.petatueanimaux.fr/

  • kasia kasia

    Bon je vais évitée gémo car made in china!et autres!Par contre je garde le cuir de ma chienne montagne des Pyrénées, mon lapin bélier ,mes poissons japonais et mon hamster russe nommé Lénin.Bah j’ai des poils à me faire !LOL

  • Michele

    On peut aussi porter du poil de chien sans pour autant tuer l’animal, en filant sa « laine » par exemple http://www.lafileuse.net/
    et en plus c’est bon pour les chiens!!

  • Grand marabout Grand marabout

    il n’y a plus le besoin de le constater
    il n’y a plus le besoin de le commenter

    le seul besoin qu’il reste est de combattre cette maltraitance animale,

    imaginez que notre peau pourrait devenir utile,comme ce signe extérieur à vouloir paraitre socialement,porter une fourrure.

    Tel un trophée d’une chasse virtuelle, en mode shopping

    je souhaite une longue agonie à ceux qui maltraitent les animaux,vous etes traqués et apeurés comme ceux, à qui vous faites subir,vous serez punis à votre tour.

  • Michele

    oooops, petite erreur, c’est « mettre bas » et pas ce que j’ai écrit précédemment, désolée
    Par contre j’ai voulu éditer mon message et j’ai eu un message me disant que c’était reconnu comme un spam, il n’y a pas comme un problème là???