En prévision d’un cataclysme planétaire, la Russie est elle aussi en train de construire une arche de Noé végétale

Il y avait déjà un réservoir dans le domaine de connu, une banque de semence au Pôle Nord financé entre autre par la Fondation Gates et Monsanto, un endroit sûr qui permettrait de conserver un échantillon de chaque espèce végétale de la planète en cas de cataclysme majeur. Mais il semblerait maintenant que cela ne soit pas le seul endroit de sécurisé dans le domaine, et que les russes eux aussi aient un « bunker de l’apocalypse »…

arche de Noé végétale
En Sibérie, il y a une cabane en bois discrète qui n’a l’air de rien au premier abord mais ce bâtiment anodin servira d’entrée à un coffre-fort qui pourrait un jour sauver la race humaine.
Une installation de stockage surnommée  » l’Arche de Noé des semences » destinée à mettre à l’abri  les graines alimentaire et les plantes rares de la planète contre un cataclysme planétaire est sur le point d’être construite juste en dessous.
Cette installation utilisera le froid naturel du permafrost de Sibérie pour préserver des échantillons jusqu’à une période de 100 ans. Elle est en cours de construction pour un coût de 227 millions de roubles (3,2 millions £).
Au moins 1,5 million de graines de plantes, de légumes, de céréales et de diverses autres sources de nourriture, seront rangées dans l’unité spéciale de cryoconservation à Iakoutsk, la ville la plus froide de la planète.
D’après le « Sibérian Times », elle permettra aux scientifiques de protéger beaucoup d’aliments importants et la vie végétale en voie de disparition contre le changement climatique, les guerre et les cataclysmes.
En 2008, une installation similaire a été créée en Norvège, mais la nouvelle installation dans le nord de la Sibérie est la seule de son genre à utiliser uniquement le système de refroidissement du pergélisol naturel.
Il existe déjà une petite unité contenant 100 000 échantillons sur le site mais la construction d’une nouvelle extension va le transformer en  plus grand dépôt de la planète.
Georgy Kuzmin, chercheur principal à l’Institut du pergélisol, une partie de la Branche Sibérienne de l’Académie des sciences de Russie a déclaré : «Le projet n’utilise pas de machines, d’électricité ou de gaz, il n’utilise que le froid naturel et les coûts d’exploitation sont minimes.»

Traduction complète sur: Les Chroniques de Rorschach

7 commentaires

  • Electra

    C’est pas des graines dont on a besoin mais de cerveaux, les peuple manquent cruellement de cerveau, il ne leur reste qu’un peu de grisâtre pleine d’aluminium et de mercure, avec juste assez de facultée intellectuelle pour payer ses impôts et s’endetter pour Noël et les vacances d’été.

    Il suffirait que les gens acceptent la réalité lorsqu’on la leur montre et s’en serait finit des élites kabbalistes.

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif Ben pourquoi cette 2ème arche végétale là ? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif …le Grand Complot Mondial américano-russo-sionazi machin truc (imaginé par certains ici même) aurait-il du plomb dans l’aile là ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    • Maverick Maverick

      Pour ne pas dépendre de l’autre projet si ou quand il sera nécéssaire d’y avoir recours. Mais ce qui est inquiétant, c’est que ce deuxième projet soit justifié et crédible par des gens au plus haut niveau de pouvoir et d’information … http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • Patrick De Rijk

    Il y a aussi ceux qui disent que a partir de l’annee prochaine on va ramasser un paquet d’asteroides sur la tete et comme ils savent les detecter que quand ils est deja trop tard…Je me demande a quand les banques de sperme et ovules des laureats de prix nobel dans le permafrost :)

  • Planete bleu Planete bleu

    Encore faut-il que la terre soit encore cultivable et habitable quand l’humanité en aura besoin. Par exemple si une grande majorité de terre devient radioactive à cause d’accident nucléaire, de guerre nucléaire à venir ou encore à cause des déchets nucléaires sa sera problématique.

    Déjà qu’en Ukraine ont est pas à l’abri d’un nouveau drame nucléaire

    L’Ukraine, une puissance nucléaire à haut risque

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/12/03/l-ukraine-une-puissance-nucleaire-a-haut-risque_4533592_3244.html

    En plus se qui m’a sidéré en lisant cette article, c’est cette phrase:
    Cette installation utilisera le froid naturel du permafrost de Sibérie pour préserver des échantillons jusqu’à une période de 100 ans. Elle est en cours de construction pour un coût de 227 millions de roubles (3,2 millions £).

    Ils ont oublié un petit détail c’est que le permafost font

    Le permafrost se réchauffe et pourrait dégeler en profondeur

    http://dorotaretelska.wordpress.com/2014/10/10/le-permafrost-se-rechauffe-et-pourrait-degeler-en-profondeur/