Le rapport de la CIA sur les tendances mondiales à l’horizon 2030 [New Eastern Outlook]

La prédiction des tendances globales est un des éléments clés de la politique de Washington, lorsque ces prédictions sont correctes, elles permettent non seulement à la Maison Blanche d’ajuster sa politique étrangère, mais aussi de prendre les bonnes décisions et orientations afin d’assurer la domination globale américaine.

Sans surprise, la Maison Blanche a commandité à la communauté US du renseignement ses prévisions sur les grandes tendances mondiales. Pour ce faire, l’organisme public de la CIA, le Conseil National du Renseignement ( NIC) est maintenant responsable de la publication régulière de rapports sur les grandes tendances géopolitiques. Dans ce but, la communauté du renseignement réalise des études analytiques de la situation géopolitique mondiale et de ses développements possibles avec les grandes étapes que les états-unis doivent suivre ainsi que les principaux acteurs internationaux.

Selon les estimations du NIC, l’influence américaine va diminuer dans le monde d’ici 2030, ainsi que le nombre de ses options militaires. Il n’y aura plus que deux super-puissances, les états-unis et la Chine, et peut-être la Chine seule. Dans le même temps, l’Europe n’est plus perçue comme un pouvoir influent dans le futur, principalement du fait de la crise économique qu’elle traverse, ce qui semble cruel mais justifié pour les européens.

Les analystes de la CIA pensent qu’il ne peut y avoir que trois types scénarios : l’inversion, la synthèse, ou la désintégration.

Selon le scénario de l’inversion, le monde retournera d’ici 2030 à la configuration instable qu’il a connu au début du 20ème siècle, qui avait vu le début de l’installation de la domination US sur la planète. Selon ce pronostic, les USA ne seront pas capable de sortir de leurs difficultés économiques et perdront graduellement leur position dominante sur la scène internationale. Ces événements, selon la CIA, seront suivis par de nombreuses crises géopolitiques en Asie et au Moyen-Orient, avec une probabilité élevée de conflits inter-étatiques. Cependant, Washington tentera d’utiliser ces conflits dans son propre intérêt au lieu de laisser les événements suivre leur cours. Selon ce scénario nous assistons à une manipulation croissante de la part de Washington derrière la montée des tensions en Asie et au Moyen-Orient, car ces derniers espèrent en tirer bénéfice dans le cadre de leur hégémonie globale.

Le second scénario, et le seul optimiste, décrit un futur heureux sous la domination de la Chine et des états-unis où la coopération entre les deux géants déterminera un nouvel «âge d’or des relations internationales ». Mais ce scénario, selon les analystes, semble le plus improbable, malgré les récentes tentatives de flirt de Washington avec Pékin.

Le troisième scénario, de la désintégration, est considéré comme le cours le plus probable des événements. Ce pronostic décrit un déclin sévère et une perte d’influence de l’occident et à l’opposé l’ascension de l’Asie. Ce bouleversement géopolitique sera accompagné de risques élevés de conflits inter-étatiques, ce qui, selon les analystes de la CIA, peut faire courir un risque d’extermination à l’humanité.

Afin de prévenir le développement de ce scénario, la communauté du renseignement US fait des efforts considérables afin de détourner l’attention mondiale de la mise en place de programmes US globaux, en particulier :

  • La guerre contre le terrorisme visant à lutter contre des groupes terroristes spécifiques (Al-Qaida, ISIS, dont la création et le développement ont été fortement influencés par Washington)

  • La manipulation de pandémies mondiales (grippe aviaire, Ebola)

Pour faciliter les avancées de Washington dans ces différents programmes, les agences de renseignement US ont créé un battage médiatique artificiel pour les recouvrir, et renforcent les tendances à la déstabilisation dans le monde entier. En particulier en fournissant un support financier et militaire à ISIS, à l’opposition  « modérée » en Syrie et à d’autres groupes extrémistes.

Comme pour l’épidémie d’Ebola, et le développement d’un vaccin par le Pentagone dans des laboratoires secrets, il est clair que cette tendance a été également affectée par la participation des services de renseignement US.

Compte tenu du fait que la Chine tient une place majeure dans les scénarios des analystes, un certain nombre de prévisions sont focalisées sur le développement interne de cet état, sur les relations Chine-USA, et sur les relations entre l’Europe et l’Asie.

Les experts de la CIA ne prêtent pas une grande attention à la Russie dans leurs études. En particulier, l’analyse prospective du future système de défense Russe note que compte tenu des conditions géostratégiques crées par les récentes initiatives militaires du Pentagone, incluant le système de frappe planétaire rapide (Prompt Global Strike), les cyber armes, le développement de l’intelligence artificielle au sein de l’armée, la Russie doit se préparer à faire face en 2030 non pas aux USA et à l’OTAN seuls, mais également à un certain nombre d’états frontaliers qui peuvent être équipés maintenant avec des armes nucléaires mais aussi avec de nombreux autres équipements militaires de pointe.

Selon les analystes de Washington, le développement des armes nucléaires de quatrième génération qui produisent un niveau de contamination radioactive bien plus faible, et qui ne violent pas les engagements internationaux sur les essais nucléaires, peuvent transformer le déroulement d’une future guerre atomique. Ces technologies ne sont pas simplement capables de faire accepter l’usage de telles armes, mais peuvent également lancer une nouvelle course aux armements. En particulier, la Chine et le Pakistan, et aussi un certain nombre d’autres pays d’Asie et du Moyen-Orient ont déjà montré leur intérêt pour ces armes nucléaires de quatrième génération.

Source : New Eastern Outlook

Traduction Ender pour les moutons enragés

23 commentaires

  • Bardamu

    Misère du matérialisme historique !

    En physique, c’est déjà compliqué de faire un modèle avec seulement 4 variables alors faire des prévisions à 15 ans sur du social, autant se fier aux prédictions d’Elisabeth Tessier, je pense qu’elle a autant de chances de tomber juste.

  • Très intéressant et pertinent.
    Il est clair que l’Europe est sortie de l’histoire selon moi. Nous allons nous tiers mondiser et retourner au moyen age ou quelque chose entre les 2.
    Il est clair aussi que l’Asie, la Chine notamment, pour tout un tas de raisons va prendre le leadership mondial.
    La grande inconnue c’est la réaction US … quand le dollar va « officiellement » (dans les fait c’est déjà le cas) perdre son statut, et donc, quand les US ne pourront plus profiter de la planche à billet pour lever un impot (via le droit de seigneurage) sur la planète entière.

    Les US = pétro dollar.
    Le pétrole va s’effondrer dans … peut être quelques mois, puis, l’OPEC a dit qu’elle n’allait pas couper sa production, donc le pétrole de schiste va mourir, et donc, on va atteindre le pic pétrolier mondial, très probablement en 2017, comme je le dis depuis des années (mais sans certitude sur la date, même si ca semble se confirmer).
    Bref, le dollar va mourir, et les US avec.

    Que vont-ils faire ? Mystère, eux qui sont maintenant habitués à aller des leçons au monde entier … ca risque de faire très mal, mais, peut-être, à l’image de ce qui se passe a Ferguson qu’ils vont imploser.

    Impossible à dire pour l’instant.

    • karbonn

      L’Europe est sortie de l’histoire? Première nouvelle…
      Quand à la Chine, faut arrêter d’idéaliser tous les « ennemis » selon vous de l’Occident.
      Je pense très sincèrement que non seulement la CIA se plante comme à l’accoutumée dans ses rapports divinatoires qui se révèlent invariablement faux, mais que nous n’avons strictement aucun moyen de prévoir ce que sera le monde dans 20 ans,30 ans ou même à l’horizon de 2020.

      Ps: Quand aux BRICS, quand on voit l’état socio-économique du Brésil, de l’Afrique du Sud, de l’Inde qui est une véritable poudrière, de la Russie, qui hormis ses réserves de gaz ne possède strictement rien, et la Chine qui est enfer écologique et un enfer économique pour 1 milliard de ses ressortissants… Nous sommes tous dans la même mer.. sans distinction.

      • Au contraire. Je ne dis pas que j’ai absolument raison, mais, je fais partie de ceux qui proposent des analyses « long terme » (horizon 30/50 ans) et je développe des outils (intellectuels) pour ça.
        Si toi tu n’as pas de moyens de « prévoir » l’avenir long, ce n’est pas le cas de tout le monde. Ca ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’inconnues non plus.

        Je ne parle pas des BRICS, mais de la Chine en particulier. 1ère économie mondiale, leader sur le « renouvelable », mais aussi de plus en plus sur le high tech, elle distance tout le monde sur tellement de sujets que c’est difficile à énumérer, mais c’est surtout sa culture qui fait la différence.

        Oui l’Europe est sortie de l’histoire, il n’y a qu’Attali pour croire qu’on est encore « a la pointe ». Encore que l’Europe du nord ne soit pas totalement largué, mais l’Europe du sud (dont la France), c’est terminé, pour tout un tas de raisons (cf méthode d’analyse longue/profonde).

      • karbonn

        Des analyses à long terme?
        Donnez nous donc un « outil » intellectuel développé par vos bons soins histoire de nous faire comprendre, à nous autres pauvres mortels les tenants et les aboutissants de la géopolitique.
        Tout le monde sait très bien que notre modèle économique est sur le point de péricliter, par contre, et ce ne sont pas quelques prophètes 2.0 qui se gargarisent de leur suffisance sur Youtube dont certains devraient peut-être arrêter de voir en eux des messies, personne n’est capable de dire quel sera notre monde en 2030-2040.
        La Chine n’est PAS à la pointe de la technologie. Une fois de plus, autant les quotidiens occidentaux ne sont pas dignes de foi, autant les journaux russes sont à la mesure de leurs cousins occidentaux.
        Vous vous rendez compte que la Chine est une bombe à retardement? Avec un PIB/habitant extrêmement faible, 200 millions de personnes vivant avec moins d’un dollar par jour, des contestations sociales de plus en plus évidentes, et un système économique qui n’a rien à envier aux USA, vous pensez vraiment que le système Chinois est l’avenir? J’ai de très sérieux doutes.
        Quand au « leader » du renouvelable, vous avez fumé quoi extactement? Parce que fabriquer des éoliennes et des panneaux solaires sur des plans édictés par d’autres ne fait pas de la Chine le « leader » de l’énergie de demain.

        C’est bien gentil les commentaires a charge, mais un minimum d’objectivité ne fait jamais de mal.

      • L’outil c’est mon blog. Je vais d’ailleurs bientôt publier une synthèse, mais sinon, tout est déjà dessus. Suffit de cliquer sur mon pseudo. 5 ans d’analyses avec de l’analyse « quotidienne », mais aussi de l’analyse de fond, et des « prévisions » (autant que faire se peut) sur 30/50 ans (cycles civilisationnel / cycle kondratieff notamment, etc…)

      • karbonn

        Oui, oui, j’ai bien parcouru votre Blog, mais je ne vois toujours pas l’Analyse que vous vendez. Quand des institutions dotées de moyens colossaux ne sont pas capables de prédire les changements socio-economique à quelques années, j’ai des doutes que des vidéos de prédicateurs pompées sur Youtube puissent fournir des données valables.

        Mais quand on cite des vidéos de Kemi Séba en première page, j’ai comme un doute quand au sérieux de la démarche envisagée.

        De même, quand on fait un tour sur les « points-clés » de votre Blog, on tombe sur des notions pour éviter le pire telles que le yoga et d’autres?…

        Ca me fait un peu l’impression d’un contrarien 2.0 qui utilise les technologies qu’il dénonce…

      • Fais un effort et tu trouveras cette analyse que je « vends » gratuitement avec des technologies que tu ignores.

      • Ender Ender

        Pour une fois je suis d’accord avec Yoananda. Le temps est révolu où la Chine se cantonnait à fabriquer des biens à faible valeur ajoutée. L’industrie Chinoise maîtrise la plupart des technologies de pointe. Et cette dernière est bien leader sur le photovoltaïque… De plus, à parité de pouvoir d’achat, les revenus ont dépassés ceux des états-unis…

  • Thierry92 Thierry92

    Merci Ender pour cette vision malgré tout très optimiste sur le futur calcul du PIB des pays. Calcul en fonction du nombre de bombes nucléaire de 4eme génération. :)

    Sérieux. L’intox continue, ou alors ils continuent a se mettre le doigt dans l’œil. Ils y ont passé le coude il vont arriver a l’épaule.

  • Patrick De Rijk

    Ces armes 4eme generation sont deja en circulation?
    J’ai entendu les russes reussir un Mach 27? avec une fusee, donc leurs petites armes nucleaires humanitaires, ils peuvent se les fouttre…La guerre ils veulent…

    maintenant il est grand temps d’informer les gens sur la paix, l’absurdite du petrodollar (encore pour sauver leur cul apres l’effondrement du Bretton Woods) et l’enorme mensonge de l’industrie nucleaire…

    les multinationales qui sont omnipresentes, mais pas indispensables…faut se battre pour son bien etre, car la pharma travaille main dans la main avec l’industrie alimentaire, parfois ce sont les memes firmes

    A mon avis, les choses ne pourraient pas se passer si facilement pour les salauds, si les personnes etaient au courant de leurs maguilles

    • Itsmie

      Il faut donc informer sans relâche…

    • Thierry92 Thierry92

      Je suis entierement d’accord.
      LES RUSSES VEULENT LA GUERRE.En témoigne cette infographie.

    • Thierry92 Thierry92

      Je suis d’accord. La russie veut la guerre

      • vaick

        la russie veut la guerre
        la preuve
        L’armée US va positionner des chars en Europe de l’Est
        us ,cia,otan les bienfaiteurs de l humanite http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
        http://reseauinternational.net/larmee-us-va-positionner-des-chars-en-europe-de-lest/

      • ph11

        Marrant, la photo… Les pays de l’Otan ont des bases sur leurs territoires, et alors ? Enfin, l’auteur aurait pu faire l’effort de ne pas en créer d’imaginaires…

        Comme s’il n’y avait pas de bases militaires en ex-URSS…
        Pour mettre en perspective, faudrait peut-être les afficher, non ?

        Sinon, je peux facilement changer le texte du meme en « L’Otan veut la guerre ! Voyez comme leurs territoires sont proches de nos frontières ! »

        Et hop, v’là comment que j’te casse l’agitprop poutinophile…

      • Thierry92 Thierry92

        Je te signale au cas ou tu n’aurais pas compris que OTAN = armée supplétive américaine.

        Mais je pense que tu viens faire de l’agitprop Obamophile…
        Je comprends donc que tu doit etre Trollement bien payé.

        Ici on essaye de discuter, pas de charrier. Tu le sait tres bien.
        Pour ta gouverne 2 base russes dans le monde; Syrie, et Cuba.
        Ou d’ailleurs tes amis us retiennent de façon illégales des innocents.
        Je n’essaye pas te casser, je te plaint

      • kalon kalon

        Syrie et Cuba ne sont même pas des bases militaires Russes au sens ou on l’entend habituellement mais des ports de relâche pour leur flotte militaire !

      • Thierry92 Thierry92

        Accordons aux US-addict, que ce sont des bases. La difference avec le nombre de bases US dans le monde est enorme.

  • samlours94

    Comme d’hab..catastrophisme, déprime, projections bidons, analystes du clavier…
    Regardez vous tous dans la glace et vous verrez alors d’où viennent les vrais problèmes du monde !!!